• Dîner Tartiflette du comité de jumelage de Saint-Séverin le 29 janvier 2017

    tartiflette2.JPG

    « Meilleures voeux de bonheur, joie et santé pour 2017 »
    Dimanche 29 janvier 2017
    diner
    « APERITIF - Tartiflette -
    dessert - CAFE »
    A partir de 12 heures
    (Adultes : 16 € - enfants : 8 €)
    Résevations jusqu’au 23 janvieR 2017 chez :
    Jeanine Balthazar - 04/371.41.91
    Hervé Seghers - 04/371.26.78
    Marie-Jeanne Daubenton - 04/371.56.47

    tartiflette jume.JPG

  • Conférence Pourquoi planifier ma succession? le 23 janvier 2017 Saint Séverin Nandrin

    PCS.png

    Le CCCA (Conseil Consultatif Communal des Ainés) de Nandrin organise une conférence sur les questions de succession le 23 janvier 2017 salle de Saint-Séverin

  • Un vol a été commis la semaine dernière à Nandrin la RTBf en parle en radio et sur son site

    m.jpgCambriolage des habitations de personnes qui viennent de décéder, rien n'arrête certains voleurs .

    Un vol dans le même style a encore été commis lors d'un décès la semaine dernière à Nandrin annonce le site .

    Philippe Dubois le bourgmestre de Clavier et président du collège de police de la zone Condroz lance un appel à la prévention sur le Condroz .

    Des idées sont à réfléchir entre les administrations et la police de la zone, afin d'avoir une bonne collaboration entre les services .

     

    Source info et article de la  RTBFclic ici

    Autre article sur le sujet 

    Honteux ,clic ici comment peut-on faire une telle chose à une famille dans le deuil à Nandrin

  • Le froid tue

    froid.gifAlors que la France assiste à une hécatombe due à une grippe meurtrière, on observe chez nous un regain d’activité dans les entreprises de pompes funèbres et dans les crématoriums. Si la grippe s’annonce aussi virulente chez nous que chez nos voisins, ce mois de janvier, qui est habituellement le mois le plus mortel dans notre pays, pourrait cette année battre des records. Le seuil épidémiologique devrait être atteint cette semaine. 

    «Neuf enterrements mercredi, huit jeudi et neuf vendredi! Nous venons de connaître une semaine hyperchargée» , nous confie Denis Fontaine, patron des entreprises funèbres Fontaine à Gilly (Charleroi).

    «Et la semaine qui ar
    rive s’annonce bien remplie puisque nous avons eu neuf décès déjà ce dimanche. Comparé à janvier dernier, nous enregistrons une hausse de 50% de décès. Pour ces deux premières semaines de janvier, nous avons déjà 60 décès, soit le total atteint sur l’ensemble de janvier 2016».


    CHARLEROI: 2 MORTS DE FROID La cause de ces décès?

    «Dans deux cas précis, c’est vraiment le froid qui a tué les personnes. L’une à Marchienne-au-Pont et l’autre, dans un squat non chauffé de Charleroi. À côté de cela, nous avons pas mal de personnes en difficulté qui décèdent à l’hôpital». Au crématorium de Ciney, on confirme que ce mois de janvier commence «fort». «Alors que l’on tourne avec une moyenne mensuelle de 190 défunts par mois, on est actuellement à 210 défunts mensuels», déclare Patrick Cavé, directeur.

    «Cela a légèrement allongé les délais: pour un décès qui survient lundi, il faut compter sur une incinération vendredi au lieu de jeudi. Pour faire face, on a aussi élargi nos horaires. On autorise maintenant les incinérations à 16 heures. La famille doit alors venir rechercher l’urne le lendemain». Au crématorium de Frasne-lez-Anvaing (Hainaut),
    on est déjà à 111 crémations à cette mi-janvier, contre 176 pour le mois de janvier 2016 complet.

    PLUS DE 320 DÉCÈS PAR JOUR

    Que dit l’ISP, l’Institut de santé publique? Les derniers chiffres disponibles (jusqu’au 15 décembre 2016) font état de 320 décès quotidiens (322 morts le15 décembre 2016, 325 le 13 décembre 2016, etc.), des chiffres au-delà des prévisions et que l’on atteint en général en janvier, et pas (déjà) en décembre. Va-t-on atteindre les records de l’hiver 2014-2015 avec la barre des 400 décès quotidiens franchieen février 2015?

    Trop tôt pour le dire. Mais il est clair que le froid que l’on annonce ces prochains jours ne va pas arranger les choses. À titre de comparaison, on est à environ 240 décès par jour en été. Car le froid… tue. Pourquoi? Nous avons posé la question au docteur Philippe Devos, chef du service des soins intensifs au Centre hospitalier chrétien Saint-Joseph Liège. «En général, 80% de l’augmentation des décès en janvier est imputable à la grippe», dit-il.

    «La grippe est considérée par beaucoup comme une maladie bé
    nigne, or, elle tue nettement plus que la route! En Belgique, la grippe (et ses infections secondaires) provoque la mort de 1.500 personnes environ par an. Pour les accidents de la route, on est sous les 800 tués par an. Lorsque des patients fort âgés sont frappés par la grippe et arrivent en soins intensifs, certains demandent aussi à ce que l’on ne s’acharne pas avec un respirateur…

    Il y a aussi les causes multifactorielles. Le verglas d’il y a sept jours par exemple a entraîné pas mal de chutes et des fractures de la hanche chez les personnes âgées. Chez les plus de 75 ans, l’alitement peut tourner en thrombophlébite, en embolie pulmonaire ou en bronchopneumonie, et ils peuvent en décéder». Autre élément, observé par le docteur Devos, mais qui n’a rien à voir avec le froid: le coup de blues.

    «Les dépressions liées à la période des fêtes et post-fêtes entraînent pas mal de suicides». L’épidémie de grippe devrait être atteinte cette semaine en Belgique. Le seuil est fixé à 140 consultations (pour signes grippaux) sur 100.000 habitants. On était à 133 mercredi dernier.


    CITADELLE: 50 ENFANTS/JOUR!

    Les hôpitaux sont prêts. Au CHC Saint-Joseph à Liège, les masques par exemple sont disponibles au service des urgences. «Si un patient arrive dans un état grippal, on lui fait porter le masque pour éviter qu’il ne contamine les autres patients et les accompagnants» , poursuit le docteur Devos.

    Les services pédiatriques sont eux déjà dans le feu de l’action. «Chez nous à la Citadelle, un enfant hospitalisé sur deux l’est à cause de la grippe», indique Nathalie Evrard, porte-parole de ce gros hôpital liégeois. «Soit 40 à 50 enfants par jour admis pour des symptômes grippaux, sur un total de 100 admissions». Et ce n’est qu’un début.

    Article de F. DE H. Source Sudinfo 

  • La semaine de tous les dangers pour le réseau électrique

    attention.pngUne vague de froid venue de l’est s’abat sur l’Europe. Du coup, la consommation électrique des ménages va partir à la hausse. Si le risque d’un black-out général ou d’un délestage localisé est limité, le réseau sera soumis à rude épreuve… Elia, le gestionnaire du réseau haute tension, envisage d’ailleurs l’activation des réserves stratégiques. Et pour Damien Ernst, professeur d’électromécanique à l’Université de Liège, il s’agit carrément d’une semaine « de tous les dangers ».

    1)

    Pourquoi la situation est-elle problématique? Toute l’Europe est frappée par le froid, dont la France, pays d’où on importe de l’électricité. Or, nos chers voisins se chauffent massivement avec des convecteurs électriques. Un choix effectué à une époque où l’Hexagone développait son parc nucléaire et prônait son indépendance énergétique. À cela, il faut ajouter que les centrales françaises n’ont plus vraiment la forme et que certaines d’entre elles sont actuellement à l’arrêt. Bref, la France risque de devoir importer de l’électricité pour satisfaire sa demande.

    2)

    Les mesures prises en Belgique pour éviter le pire Avec la vague de froid, la Belgique pourrait devoir importer de 1.000 à 1.400 MW cette semaine. Face à une possible pénurie, Elia prévoit d’activer les réserves stratégiques. « Pour ce mardi, il est peu probable qu’on les active », relativisait toutefois Kathleen Iwens, porte-parole d’Elia. « Mais pour les jours suivants, nous suivons la situation de près et on ne peut exclure ce scénario. » Selon Damien Ernst, de l’ULg, la réserve stratégique, est une sorte «d’airbag» que l’on utilise lorsqu’il y a un problème d’équilibre entre la production et la consommation: « C’est la dernière ligne de défense du réseau qu’on active lorsqu’on est vraiment à l’os. » Ces réserves stratégiques représentent 750 MW et sont notamment garanties par le démarrage des centrales au gaz de Seraing et de Vilvorde, actuellement à l’arrêt. Mais ce lundi soir, si le discours était plus optimiste, c’est parce que les prévisions météo sont désormais moins alarmistes. « Selon les dernières estimations de RTE, le gestionnaire du réseau électrique français, le pic de consommation annoncé pour ce jeudi n’est plus que de 96.200 MW contre 101.100MW lors de la précédente estimation », nous lance Damien Ernst ce lundi, en fin d’après-midi. « Pour ce mercredi, qui risque d’être une journée noire, les prévisions prévoient une consommation de 93.051 MW. On est sous le cap des 100.000 MW, qui correspond à la production de 100 réacteurs nucléaires. Un seuil critique. »

    3)

    Le plan de délestage: la solution extrême pour éviter un black-out Ce lundi, Elia, le gestionnaire du réseau haute tension, l’affirmait: « Aucune activation du plan de délestage n’est prévue pour cette semaine ». Par contre, pour le reste de l’hiver, il ne faut pas exclure cette possibilité. Un simple incident dans une centrale ou sur le réseau pourrait rebattre les cartes. Pour rappel, le délestage a pour but d’éviter qu’un déséquilibre important du réseau n’entraîne une coupure généralisée de l’alimentation électrique, qu’on appelle le black-out. Concrètement, on coupe l’alimenta
    tion électrique durant une période de pic dans une zone déterminée, appelée tranche. Il existe huit tranches sur l’ensemble du territoire, et elles représentent chacune entre 500 et 750 MW. Pour savoir si votre habitation est située dans l’une des huit tranches, il suffit de vous rendre sur le site de votre gestionnaire de réseau de distribution (Ores, Resa…).

    4)

    Comment éviter ce genre de problème àmoyen terme? En 2017, dans l’un des continents les plus développés, il semble dingue qu’on puisse avoir affaire à des coupures massives de courant. « Ce phénomène montre l’immense vulnérabilité de nos systèmes électriques européens par rapport aux vagues de froid », estime Damien Ernst. « Non seulement, la vague de froid pousse la consommation vers le haut, mais elle peut faire chuter la production d’énergie éolienne sur le centre de l’Europe durant une longue période de temps. Or, l’Europe s’oriente de plus en plus vers un mix photovoltaïque et éolien. Et stocker de l’énergie éolienne durant cinq ou dix jours, c’est illusoire. » Pour le professeur Ernst, il n’y a pas 10.000 solutions. « Il faut collecter les énergies renouvelables sur une surface plus grande. C’est une illusion de penser que juste de la gestion de la demande pourra faire l’affaire. Il faut prendre des orientations au niveau européen.

    Article de GUILLAUME  source Sudinfo 

  • Que se passe-t-il encore à Nandrin

     5p99c-smile_point_d_interrogation.pngQue se passe t'il dans nos vertes campagnes ? ,ou retrouver l'info de l'une ou l'autre activité sur nos entités.

     Sur le Blog de Nandrin Sudinfo dans l'agenda !!!!

     Le bulletin communal à Nandrin Carrefour hiver 2016 amputé de la rubrique Agenda en dernière page laisse un vide sur l'actualité !!! ainsi que l'actualité communale !!!

     Pas de panique , si Nandrin perd de ses couleurs ,le Condroz lui n'est pas mort !!!

     Le Blog de Nandrin continue, et continuera,à vous informer de l'annonce des événements sur Nandrin et le Condroz, avec également la rubrique les idées de sorties .

    Voici l'agenda, régulièrement mis à jour ,retrouvez le dans la colonne de droite tout au long de l'année.

    N'hésitez pas de me faire parvenir vos organisations et événements ,vos demandes , vos photos, vos avis de recherches Chiens ,chats  etc .... nandrin.blog@gmail.com    !!!!gratuitement !!!!

     

  • Nouveau à Nandrin Swissjump coaching Sportif & nutritif chaque jeudi entre 20h et 21h à la salle Les Templiers

    15870608_441548629566665_1167238255_n.jpg

    Swissjump chaque jeudi entre 20h et 21h à la salle Les Templiers début des cours le 26 janvier 2017

    15910049_441548639566664_586003810_n.jpg

    15870740_441548636233331_1459953891_n.jpg

  • Plus de 25.000 remises à l’emploi via les CPAS

    CPAS source PHN Sudinfo.JPGOn appelle ça les articles 60 et 61. Ce sont des dispositions qui permettent aux CPAS de remettre directement à l’emploi une série de minimexés. Et cela marche de mieux en mieux.

    Selon des chiffres dévoilés à Sudpresse par le ministre de l’Intégration sociale Willy Borsus (MR), on en est désormais à plus de 25.000 personnes qui ont ainsi pu trouver du travail en 2015, tendance qui s’est poursuivie au premier semestre 2016.

    Cela se fait soit via le recrutement de la personne au sein du CPAS ou sa mise à la disposition d’un employeur tiers, mais toujours rémunéré par le Centre public d’aide sociale.

    Soit encore via son embauche dans une société privée en échange d’une baisse des cotisations sociales. Le procédé existe depuis 2002. Cette année-là, 13.056 minimexés avaient ainsi pu renouer avec le marché du travail. Treize ans plus tard – soit en 2015, dernière année statistique complète disponible – on en est à 25.239 personnes, soit une hausse de 93%! Et les trois régions du pays en profitent. La hausse la plus spectaculaire – 150% – est décrochée par Bruxelles, avec un passage de 2.234 à 5.535 personnes remises à l’embauche.
    La Flandre se hisse sur la deuxième marche du podium. Ici, l’augmentation est de 97% (de 5.162 à 10.141 minimexés aidés). Vient enfin la Wallonie avec une hausse de 69% (de 5.660 à 9.563 personnes).


    TRÈS BONS SCORES

    Ce succès ne s’est jamais démenti au fil des ans. De 2014 à 2015, le nombre de minimexés ainsi aidés a augmenté de 10% pour la seule Wallonie, contre 3% en Flandre et 0,1% à Bruxelles. Quand on regarde au niveau des entités, certaines déploient manifestement de gros efforts.

    Le record wallon est détenu par Doische avec 85% de ses minimexés remis au travail, même si la base est faible (sept personnes dont six qui ont un job).

    Dans les communes un peu plus grosses, c’est Estaimpuis qui détient la palme avec 63% de ses 22 minimexés ainsi aidés. Mais Chapelle-lez-Herlaimont (38% de 162 personnes), Braine-l’Alleud (33% de 193 personnes) ou Peruwelz (28% de 222 personnes) affichent également de très bons résultats.

    «Cette augmentation de recours à ce système est positive» , note Willy Borsus qui exerce la tutelle sur les CPAS même s’il s’agit ici d’impulsions régionales.

    «L’extension des projets individualisés d’intégration sociale à tous les bénéficiaires d’un minimex participe au même objectif. On attend ainsi 38.910 nouveaux dossiers pour 2017» .

    Article de CHRISTIAN CARPENTIER source Sudinfo 

  • Le 20 janvier, un espace entièrement dédié à la culture ouvrira ses portes

    gif-nouveau.2.gifCe n’est pas tous les jours que Liège accueille une nouvelle salle de concert. Le 20 janvier, un espace entièrement dédié à la culture ouvrira ses portes au 13 rue Roture, où se trouvait jadis le Cirque Divers, plus tard rebaptisé le Tipi, puis le Live Club.

    On y trouvera deux salles de spectacle, un snack, des bureaux, des logements pour les artistes, une salle d’exposition et une autre dédiée aux arts de la scène.

    Concerts, soirées, expos… Ce nouveau lieu a d’ores et déjà tout pour toucher les Liégeois en plein cœur. 

    Au total, près de 380 coopérateurs ont permis à cet ambitieux projet de voir le jour. Ils font partie des 30 associations qui se sont réunies pour acquérir l’ancien Live Club et le rénover de fond en comble. « En 2015, nous avons lancé le projet Dynamo Coop », se souvient Alex Stevens, qui fait partie de l’aventure depuis le départ.

    « C’est une initiative privée qui vise à venir en aide aux artistes et aux programmateurs d’événements Nous avons lancé une première levée de fonds qui nous a permis d’acquérir un hangar dans le quartier Saint-Léonard.

    Il permet aujourd’hui à une trentaine de personnes de travailler dans des ateliers de lutherie, de scénographie, de construction de décors ou encore de design.

    Quand nous avons appris que le Live Club était à vendre, nous nous sommes dit que c’était une belle opportunité de faire revivre un lieu qui a toujours eu une place à part dans la vie culturelle liégeoise. Après avoir acquis le lieu, nous l’avons rénové pour le transformer en un vaste espace multifonctionnel que nous avons baptisé KulturA.

    Certains jours, plus de 25 personnes venaient nous aider gratuitement pour avancer dans les travaux .»


    NOMBRE INFINI DE POSSIBILITÉS

    Concrètement, 30 associations se partageront le lieu, ses infrastructures et son agenda. Un véritable cadeau du ciel pour tous ces bénévoles qui devaient parfois remuer ciel et terre pour organiser les événements qui leur tenaient à cœur. Grâce à la multitude de personnes impliquées dans le projet, la programmation s’annonce incroyablement riche et variée.

    Concerts rock avec les collectifs Honest House et Jaune Orange, exposition de peintures de Jacques Flechemuller, soirées électros avec La Superette et Liege Electronic Archives…

    Le programme des premiers jours annonce la couleur. « Les Jeunesses musicales font aussi partie du projet », souligne Alex Stevens.

    « Il y aura donc des spectacles pour le jeune public. On ne se limitera d’ailleurs pas à la musique, puisque le collectif de vidéastes Sauvage Sauvage est de la partie.

    Le lieu sera aussi disponible à la location ,mais les associations qui sont impliquées depuis le début auront la priorité dans l’agenda .»

    En même temps que ce nouvel espace, c’est tout un monde de possibilités qui s’ouvre pour les amateurs de culture.

    Article de GILLES SYENAVE source Sudinfo 

  • Neige sur Nandrin en photos du dimanche 15 janvier 2017

    IMG_20170115_114228.jpg

    Photos via GSM 

    Voir l'album photos clic ici 

     

  • « Retour à la normale » Jérôme de Warzée le 18 mars 2017 Salle communale de Saint-Séverin Nandrin

    CLIN-D-OEIL.jpgUne idée pour vos cadeaux de Noël ...
    À l'initiative du Comité scolaire de Saint-Séverin, Jérôme de Warzée sera présent pour une soirée unique placée sous le signe de la bonne humeur, au cours de laquelle il nous présentera son tout nouveau spectacle intitulé « Retour à la normale ». Il incarne, toujours avec humour, des personnages hauts en couleur qui ne manqueront pas de vous dérider les zygomatiques.

    Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

     

    BILLETTERIE

    https://www.weezevent.com/jerome-de-warzee-retour-a-la-normale-nouveau-spectacle

     

    Info Sudinfo Sur Jérôme de Warzée

    Jérôme de Warzée est l’humoriste qui monte! Les scores de son «Grand Cactus» sont là pour le prouver.

    Mais l’homme parvient aussi à doper l’audience des émissions auxquelles il participe. Ainsi ce jeudi, il était l’invité principal de «69 Minutes Sans Chichis».

    L’émission présentée par Joëlle Scoriels a réussi à séduire 190.350 téléspectateurs (10,7% de parts d’audience).

    C’est le meilleur score de la saison pour le talk-show dont la moyenne se situe plutôt à 7,2% (soit 118.067 téléspectateurs).

    Mieux encore: le score de ce jeudi est la deuxième meilleure audience depuis le lancement de «69 Minutes sans chichis»! En fait, seul le numéro du 9 janvier 2014 avait fait mieux (11,5% et 205.833 téléspectateurs), avec comme invité… un Elio Di Rupo qui était alors encore Premier ministre!

  • Australian Open du 16 au 29 janvier 2017

    tennis 16 janvier australia open.JPG

    Clic sur l'image 

    tennis 16 janvier australia open.clic ici 

    Si Yanina Wickmayer et Kirsten Flipkens n’auront pas la tâche facile au premier tour, les deux Belges engagés dans le tableau masculin ont été plutôt vernis par le tirage au sort avec un qualifié pour David Goffin et l’Australien Sam Groth pour Steve Darcis. 

    Source Sudinfo 

     

     

  • Des prêts auto pas chers !!!

    Source Sudinfo C de Van Den Broucke.JPG

    Topcompare.be a comparé les taux d’intérêt proposés pour un prêt auto durant le Salon.

    Àl’occasion du Salon de l’Auto, le site topcompare.be s’est livré à une comparaison des meilleures offres pour un prêt auto. Une bonne analyse des conditions des différentes banques peut vous faire économiser jusqu’à 2.600 euros pour l’achat d’une voiture.

    Cette année, Beobank propose de loin l’offre la plus avantageuse, tandis que Nagelmackers offrent les taux d’intérêt les plus élevés.

    Le 95e salon de l’auto a ouvert ses portes ce samedi, dès 10h, au public. Les organisateurs espèrent attirent plus de 400.000 visiteurs, dont certains viennent clairement avec une idée derrière la tête: s’offrir un nouveau véhicule en profitant des conditions salon. Les constructeurs y vont de leur ristourne, mais aussi les banques.

    Le site topcompare.be s’est livré à une comparaison des offres des différentes institutions financières. Car les tarifs des taux d’intérêt peuvent varier de plusieurs milliers d’euros! Cette année, pour un prêt auto, c’est Beobank qui offre le taux le plus avantageux pour l’achat d’une auto (neuve ou d’occasion) avec 0,89%. Ils devancent Record Bank (1,39%), CPH (1,39%), Leemans Kredieten (1,39%) et AXA (1,40%). Notez que si Beobank,
    Record Bank, CPH et AXA proposent un taux nettement plus avantageux, l’offre est limitée au Salon de l’auto. Alors que chez Leemans, il s’agit du taux pratiqué habituellement.

    Argenta, Hello Bank, Cetelem et Carrefour Finance fonctionnent également avec des conditions salonrevues à la baisse. « En choisissant le prêt le plus avantageux, un Belge pourra économiser plus de 2.600 euros en moyenne sur l’achat de sa nouvelle voiture », précise Wouter Vanderheere, de topcompare.be.

    « Par exemple, si vous obtenez un prêt voiture de 18.000 euros (la moyenne du marché) sur 4 ans pour une nouvelle Volkswagen Golf à un prix d’achat de 25.000 euros, vous pourrez épargner jusqu’à 2.596€, si vous choisissez Beobank au lieu de Nagelmackers.»

    En revanche, pour l’achat d’une voiture écologique, avec des émissions de CO2 réduites, hybride ou GPL, c’est Belfius (1,59%), BNP Paribas Fortis (1,50%) et ING (1,50%) qui proposent les meilleures conditions.

    Même si ING et Belfius ont annoncé qu’à l’occasion de ce Salon de l’Auto, elles offriront un taux de 1,40%. Pour le financement des voitures plus anciennes, les banques n’offrent généralement pas de tarifs promotionnels, sauf Argenta (1,80% de réduction). Les taux d’intérêt les plus bas pour un tel prêt sont actuellement proposés par Crelan (3,62%), VDK Spaarbank (3,70%) et Hello Bank (3,70%).


    «MIEUX VAUT NE PAS TRAÎNER»

    KBC / CBC, Record Bank, Cetelem et Carrefour Finance limitent leurs tarifs promotionnels à la mi, voire à la fin février. Chez, Beobank la date d’expiration est fixée au 31 mars.

    « Pour les autres banques, la date jusqu’à laquelle s’appliquent ces taux n’est pas connue, il est donc préférable de ne pas attendre trop longtemps si vous voulez prendre un prêt auto et profiter des taux avantageux», conseille Wouter Vanderheere, de topcompare.be.

    Même s’il est fréquent que les banques décident de prolonger leurs promotions, en fonction du succès qu’ils rencontrent ».Article de ADRIEN DE MARNEFFE source Sudinfo 

     

  • Le jeudi 19 janvier 2017 de tous les dangers !

    attention.pngDamien Ernst est professeur à l’ULg et est spécialisé dans le domaine de l’électricité.

    Le scientifique appréhende le grand froid qui arrive en Belgique.

    Non pas qu’il soit frileux mais cela risque, dit-il, « de chauffer pour la Belgique».

    En cause, un manque d’électricité.

    La pire journée devrait être le jeudi 19 janvier.

    NOTE SALÉE

    Un jour en semaine, où les entreprises fonctionnent à plein rendement et où on annonce des températures bien en deçà du 0 degré, même en journée ! « On joue avec le feu.

    Ce jour-là, selon les estimations, la Belgique devrait atteindre une consommation électrique de 13.500 mégawatts.

    Or, en supposant que la centrale de Doel 4 soit relancée après le pépin technique de cette semaine, notre pays peut produire environ 10.100 mégawatts ».

    Faites le compte, il faudra trouver près de 3.500 MW !

    « On sera proche d’une situation de black-out… Surtout que notre voisin français va devoir acheter beaucoup d’électricité ce jeudi 19.

    La France devrait alors connaître un record historique de consommation électrique avec 101.800 mégawatts prévus ».

    Les deux pays vont se tourner vers le marché de l’électricité. « Et vers les Pays-Bas qui disposent de nombreuses centrales au gaz.

    Les Belges et les Français vont devoir se battre pour leur acheter les quelques milliers de MW manquants. »

    D’où une augmentation des prix.

    « On estime que pour le consommateur lambda qui est client chez un fournisseur dont les prix sont indexés par rapport au marché, la note va être encore plus salée.

    On parle de 40 euros supplémentaires pour un trimestre. » C’est que la rare électricité vaut son pesant d’euros.

    « Le 19 janvier, on estime qu’une heure coûtera entre 700.000 et 1.750.000€ de plus. Un mégawatt se vendra entre 200 et 500€.

    Si on avait eu cette météo il y a un mois et demi, cela aurait été la cata car de nombreuses centrales ne fonctionnaient pas en Belgique ni en France. » Article de  P. NIZET

  • Salon de l'emploi entrée gratuite le 17 janvier 2017

     

    Salon de l'emploi Source SI.JPG

    Salon de l'emploi le 17 janvier 2017 de 8h 30 à 16 h 

    entrée gratuite .

    En route vers l'emploi 2017

    Voir le Blog de Flémalle 

    http://flemalle.blogs.sudinfo.be/

    Flemalle : UN SALON DE L’EMPLOI PAS COMME LES AUTRES

  • Les Arsouilles de Nandrin

     

    les arsouilles.JPG

    Les Arsouilles de Nandrin et Villers-Le-Temple poursuivent leurs activité du lundi au vendredi de 7h30 à 17 h45 avec comme habituellement.

    La directrice Annick Marchand et comme co responsable Mona Bougelet, qualifiée pour ce poste et ce avec l autorisation de l ONE.
    N hesitez pas à nous contacter.
    Pour Nandrin 0473/72.89.13 et Villers le 0497/84.64.79.

  • La collégiale Saint-Médard en feu

    Ouffet photo de Mariette Henri source Sudinfo.JPGC’est un drame pour la commune d’Ouffet.

    La collégiale Saint-Médard a été ravagée par les flammes ce vendredi matin.

    Et si le bâtiment ainsi que la toiture sont stables, l’intérieur est, quant à lui tapissé par la suie. Les boiseries sont détruites. L’origine de l’incendie est accidentelle, un chauffage est en cause.

    « C’est un drame », nous confie René Lambay, 3e échevin en charge notamment des Fabriques d’Églises.

    C’est avec une certaine tristesse qu’il nous explique comment il a pris connaissance du terrible incendie qui a ravagé la collégiale Saint-Médard d’Ouffet ce vendredi matin.

    « Vers 8 heures, un ouvrier communal s’est rendu sur les lieux afin de voir si le chauffage fonctionnait car il y avait une messe prévue dimanche .» Très vite, les pompiers de la zone de secours Hemeco sont intervenus sur les lieux.

    Vers 10heures, l’incendie était maîtrisé et la situation rétablie.

    Il semblerait que le feu ait eu le temps de couver pendant un certain temps puisque l’horloge du chauffage s’est arrêtée à 5 heures ce vendredi matin.

    « Le feu s’est propagé par la soufflerie. L’incendie a pris aussi dans le jubé. Heureusement le clocher n’a rien et la toiture et le bâtiment sont stables mais les dégâts restent importants.

    L’intérieur de l’église est plein de suie. Tout l’intérieur est à refaire .» En effet, toute la boiserie est partie en cendres.

    On ne connaît pas encore pour l’instant l’étendue des dégâts.

    « L’estimation est difficile .» Mais une chose est certaine, la messe de ce dimanche ne sera pas assurée.

    « Celle-ci se fera à l’église du village de Warzée .»

    La bourgmestre de la commune, Caroline Cassart, précise qu’aucune victime n’est à déplorer.

    «Un rendez-vous a été pris avec l’assurance afin de procéder aux estimations.

    En attendant, des scellés ont été posés pour éviter tout risque. Une affiche sur la porte d’entrée de la collégiale informera les paroissiens. », conclut la bourgmestre.

    Article de C.L. source Sudinfo 

  • Les Hutois séduits par le «JT des citoyens»

    CLIN-D-OEIL.jpgUne vingtaine de personnes étaient présents à la séance d’informations organisée par le service prévention et l’Espace Public Numérique (EPN) de Huy ce mercredi. L’objet de cette séance ouverte au public?

    La création d’un JT réalisé pour et par les citoyens de Huy pour mettre en valeur les habitants, les initiatives et surtout les quartiers qui composent cette petite ville: huy quartiers news (cf. page Facebook et chaîne Youtube).

    «Moi qui ne suis pas de Huy, je trouve ça vraiment sympa.

    Sous certains aspects, ça permet de découvrir les quartiers tant d’un point de vue historique que patrimonial. C’est redécouvrir ce qu’on voit tous les jours et découvrir même ce qui se trouve à notre porte et qu’on ignorait jusque-là» , explique Véronique Adansdester, enchantée par les explications fournies.

    Un studio permanent est mis en place à l’EPN (au-dessus de la bibliothèque), permettant d’enregistrer et monter ce JT de 12 minutes qui devrait être diffusé tous les 2 mois.

    «Du matériel sera mis à disposition des gens: des mallettes avec le matériel pour faire le reportage, une web radio pour enregistrer les voix off et pourquoi pas lancer une radio en live si ça fonctionne, une bande de montage, une imprimante 3D supplémentaire, des micros-cravates, un prompteur… tout sera prévu» , explique Michel Jadot, coordinateur à l’EPN.

    Un ancien expert au fédéral en matière d’exclusion sociale et de pauvreté se sent particulièrement concerné par ce projet. «Il y a un beau potentiel à exploiter. Ça permet de créer un sentiment de patriotisme de quartier, de montrer que c’est important de s’y investir.

    Le développement et le potentiel de ce projet ne tiennent qu’aux personnes qui l’organisent. Il leur faudra savoir se remettre en question.

    Mais il y a de quoi faire!» , développe Yannick Monet. Si vous êtes intéréssé, n’hésitez pas à contacter Michel Jadot au 085/ 23.07.41 ou d’envoyer un mail à huyquartiersnews@gmail.com. article de CY.C. source S.I

  • Serge Manzato quitte la présidence du PS de Huy-Waremme

     

    i2.JPGLa  nouvelle est tombée ce vendredi matin. Le président de la Fédération du Parti socialiste de Huy-Waremme, le bourgmestre d’Engis Serge Manzato, a démissionné de cette présidence. L’intéressé est remplacé par Marc Foccroulle, qui en était le vice-président. Il était impliqué dans les rémunérations de 25 élus liégeois au sein des comités de secteurs de l’intercommunale.
     

    Impliqué dans le scandale des rémunérations astronomiques au sein des comités de secteurs de l’intercommunale liégeoise Publifin, Serge Manzato a quitté officiellement ce vendredi matin son poste de président du Parti socialiste de l’arrondissement de Huy-Waremme. Bourgmestre de la commune d’Engis, l’intéressé fait partie des élus qui ont le plus touché, avec 516 € la minute de réunion. Rappelons ainsi que sur la période examinée de près de trois ans, il a participé à deux réunions sur les huit tenues par le comité de secteur « Télécoms » dont il faisait partie. Serge Manzato a touché 67.200 euros brut en tout sur ce laps de temps. Par rapport à la durée des deux réunions auxquelles il a participé, on arrive effectivement au ratio de 516 €/minute de réunion…

    Serge Manzato avait déclaré à l’époque : «  J’ai été désigné par mon parti (le PS) pour y siéger. Ce sont des comités où l’information est linéaire, sans pouvoir décisionnel. Pour ma part, je me tiens au courant de tout, je m’informe. Après, je n’ai rien à cacher. On peut aller sur Cumuleo https://www.cumuleo.be/mandataire/3958-sergio-manzato.php  : j’ai deux mandats rémunérés. Après, ici, c’est exact, je ne suis pas des plus assidu. Je ne suis pas un professionnel de la politique, j’ai un métier dont je vis et qui m’amène à souvent être à l’étranger. Par ailleurs, il y a eu des éléments d’ordre privé qui m’ont touché durant ces derniers mois qui m’ont empêché d’avoir toute activité.  » Certains, au sein même de sa formation, avaient toutefois souligné qu’il aurait pu tout bonnement démissionner s’il jugeait être dans l’incapacité de remplir ce mandat…

    Toujours est-il que la Fédération du PS de Huy-Waremme a pris acte et accepté ce 13 janvier la démission de Serge Manzato comme Président de la Fédération.

    C’est l’actuel vice-Président, Marc Foccroulle, qui remplacera le bourgmestre d’Engis. Il est originaire de Braives, où il est chef de groupe de l’opposition au conseil communal. « Marc Foccroulle assume dès à présent les fonctions de président », détaille l’exécutif de la fédération huy-waremmienne, qui déclare souhaiter « qu’après s’être soumis au suffrage de l’ensemble des membres du PS de Huy-Waremme, il assume cette fonction jusqu’à son terme soit jusque septembre 2019 ». Dans ce contexte, une élection sera organisée le plus rapidement possible.

    Serge Manzato était président de la Fédération socialiste de Huy-Waremme depuis 2007.

    Plus de détails sur notre nouvelle édition digitale

    ttps://twitter.com/cumuleo

    https://www.facebook.com/cumuleo

     

  • Dans les autres communes : L’épandeuse communale coincée dans les congères

    Engis source Photo Boesmans et Sudinfo.JPGLors de fortes chutes de neige ou de pluie verglaçante, on bénit souvent le travail des ouvriers communaux.

    Imaginez si l’une de ces épandeuses se trouve coincée dans la neige... C’est une situation plutôt cocasse que le dépanneur Boesmans a eu l’occasion de rencontrer ce vendredi matin.

    « Il était plus ou moins 4h30 ce vendredi lorsque nous avons été appelés à intervenir au lieu-dit «Aux Houx» à Engis », explique Jean-Louis Boesmans, dépanneur connu à Wanze.

    « Un camion d’épandage muni d’une lame de déneigement était le premier à avoir emprunté les routes.»

    Ce véhicule communal s’est retrouvé coincé dans les congères. « Le chauffeur n’a pas pu éviter une plaque de verglas.

    Et en déneigeant, il a légèrement basculé », confirme l’échevin des travaux d’Engis,Raymond Neven.

    «À cause de la neige, le chauffeur n’a pas vu la différence entre la route et le bas-côté de la chaussée. Or, il y a un trou de plus ou moins 1 mètre de profondeur entre la route et le champ.

    Du coup, l’épandeuse s’est retrouvée coincée », ajoute Jean-Louis Boesmans. Heureusement, plus de peur que de mal.

    « Le chauffeur n’a pas été blessé, il a repris la route directement après. La lame de déneigement est légèrement pliée mais elle va être replacée », précise Raymond Neven.

    Article de C.L. Source Sudinfo 

  • Des hausses de salaire de 1,1% en 2017 et 2018

    salaire ,hausse des salaires ,nandrin ,condroz ,fédéral Les partenaires sociaux ont conclu un projet d’accord interprofessionnel (AIP) mercredi soir au terme d’une nouvelle réunion longue de plus de huit heures.

    La marge salariale est fixée à 1,1% pour les deux années à venir, ont-ils annoncé peu après 23h.

    « Nous avons conclu un accord équilibré », a annoncé Michèle Sioen, présidente du Groupe des 10 à l’issue de la réunion.

    Selon nos confrères du Soir, l’accord prévoit aussi que les prépensions à 55 ans sont acquises pour les restructurations annoncées en 2016. Les salariés de Caterpillar y auront donc droit. Mais dès 2017, l’âge minimum de la prépension va augmenter en cas de restructuration.

    Il sera de 56 ans en 2017 et 2018 et passera d’un coup à 60 ans en 2019.

    Pour les personnes qui ont exercé un métier pénible ou ont eu une longue carrière, l’âge de la prépension va passer à 58 ans en 2017, à 59 ans en 2018 et à 60 ans en 2019.

    Enfin, une série d’allocations sociales devraient être revalorisées pour un montant total de 170 millions en 2017 et 507 millions en 2018.

    Il y aura aussi des mesures concernant le burn out, l’absentéisme et la mobilité, mais elles doivent encore être précisées.

    Rappelons que la nouvelle loi Peeters, en cours d’examen au Parlement, rendra la norme salariale bientôt plus contraignante, avec notamment de nouvelles amendes administratives pour les employeurs qui la dépasseront.

    Le projet d’accord conclu sera présenté ce jeudi au gouvernement. Il fera ensuite l’objet de consultations dans les différentes instances. La CSC et la FGTB se prononceront le 31 janvier.

    Article de G.BARK source S.I

  • Grippe: le seuil épidémique sera atteint cette semaine

    grippe.jpgDu 2 au 8 janvier 2017, 133 personnes pour 100.000 habitants ont consulté un généraliste en raison d’un syndrome grippal, selon l’Institut de Santé publique (ISP). Entre le 25 et le 31 décembre, on ne dénombrait que 70 cas pour 100.000 habitants. Le nombre de cas a donc presque doublé en une semaine! Pour qu’il y ait officiellement épidémie, le seuil de 140 consultations pour 100.000 habitants doit être dépassé durant au moins deux semaines consécutives et 20% des échantillons respiratoires analysés en laboratoires doivent être positifs.
    LE VIRUS CIRCULE!

    Le seuil épidémique est donc presque atteint, à quelques unités près. « On ne peut pas encore déclarer l’épidémie, mais la grippe circule, c’est un fait. Le seuil épidémique sera atteint dans le courant de la semaine », assure Sébastien Daems, porteparole de l’ISP.

  • Médecins et pharmacies de garde du 14 janvier 2017 au 15 janvier 2017 pour Nandrin


    condroz.jpg

     
     
    À partir du samedi 12 mars 2016, ouverture les week-ends d’un Poste Médical de Garde du Condroz pour les habitants des communes de : Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Neupré, Ouffet, Tinlot.
     
    Ce poste de garde aura pour mission d’assurer les soins qui ne peuvent attendre la semaine suivante pour être pris en charge.
    Il remplacera le système de garde actuel, à savoir 3 médecins qui assurent la garde pour l’ensemble du territoire depuis leur propre cabinet.
    Un Poste de Garde c’est : des médecins disponibles pour les soins non urgents mais ne pouvant attendre 24 ou 48h pour être pris en charge.
    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.
    Des visites à domiciles sont toujours possible pour les personnes totalement incapables de se déplacer.
    Un Poste de Garde ne peut pas assurer les services suivants :
    • Rédaction de certificat d’aptitude sportive
    • Rédaction d’ordonnance ou de tout autre document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end
    • Consultation de « confort » (par facilité par rapport à la semaine)
     
     
     
     
    Horaire de fonctionnement : samedis, dimanches et jours fériés de 8 à 22h. Type de consultation : uniquement sur rendez-vous. Téléphone : 0471 75 02 68 Adresse : Rue de Dinant 106, 4557 Tinlot (Dans le centre provincial CRT, suivre le flèchage « Poste Médical de Garde ») 
     

    Il y a lieu d’ajouter qu’après 22h00,  le numéro d’appel reste le 0471 75 02 68

    Un régulateur vous mettra en rapport avec l’aide adéquate, dont  le médecin généraliste de garde



  • Honteux ,comment peut-on faire une telle chose à une famille dans le deuil à Nandrin

    m.jpgIl semblerait , que l'on se soit introduit par effraction chez Fernand Ligot de Nandrin ,à savoir que Fernand est décédé lundi 9 janvier 2017.


    Il n'était nullement inscrit l'adresse de Fernand dans les avis de décès !!!!.


    Il existe dans ce bas monde, des personnages abjects, sans foi ni loi ni respect .

    En mon nom et au nom du blog, j'ai une pensée pour la famille de Fernand Ligot, qui subit déjà le deuil de la perte  d'un être cher .

  • Offre d'emploi

    offre emploi.pngRecrutement coordinateur TaxiCondruses

     Mi-temps Le service Taxi Condruses s'adresse à toute personne connaissant des problèmes de mobilité, permanents ou passagers, en donnant une priorité aux personnes en situation précaire et aux personnes âgées.

    Lancé en septembre 2010, il dispose de 3 véhicules et dessert a la région (Condroz, Huy, Liège). Un véhicule est dédié aux personnes à mobilité réduites.

    La mission Vous serez chargé de coordonner ce service au sein de l’asbl GAL Pays des Condruses : gestion du call center, gestion d’équipe, organisation des trajets, comptabilité journalière, rédaction de rapports, contacts avec les bénéficiaires.

    Votre profil Rigoureux et organisé Sens de l’écoute et du contact (diplomate) Connaissance d’Excell et Word La connaissance du territoire est atout

    Le contrat Contrat : CDI – échelle 4.1. – CP 329.02 – 1207,31 €/brut/mois

    Disposer d’un passeport APE

    Régime de travail : O,5 ETP

    La procédure de recrutement Examen écrit : 25/01/2017 (épreuve élminatoire)

    Examen oral : 31/01/2017

    Les candidatures sont à envoyées à jeanfrancois.pecheur@galcondruses.be avant le 20 janvier

  • Souper du Royal Sporting Club Cycliste Nandrinois le 21 janvier 2017

     

     

     

    Souper 21 janvier 2017.jpg

     

    Source info événement sur Facebook 

    SOUPER DU ROYAL SPORTING CLUB CYCLISTE NANDRINOIS

  • Petit déjeuner santé le 21 janvier 2017 Villers le Temple Nandrin

    petit déjeuner.JPG

    Petit déjeuner qui se déroulera cette fois-ci sur Nandrin
    le thème est :la santé vient en bougeant
    le conférencier est : M. Alexandre Mouton Docteur en Science de la motricité, Faculté de Médecine de L'ULG 
    Le partenaire pour ce petit déjeuner est le CCCA de Nandrin 

  • 14% des ASBL sont menacées d’amendes à cause d’internet

    attention.pngDÉCLARATION FISCALE

    Depuis quelques jours, des milliers d’ASBL de Belgique ont reçu un courrier de l’administration fiscale les enjoignant de rentrer au plus vite, sous peine de fortes amendes, leur déclaration fiscale pour les revenus 2015.

    Depuis l’obligation de la rentrer uniquement de manière électronique, l’exercice est en effet devenu un vrai casse-tête pour toutes celles qui n’ont pas l’habitude d’utiliser internet. «Je viens de recevoir ce courrier et
    je suis très fâché», explique Marcel Stiennon, un sexagénaire responsable d’une petite ASBL liégeoise.

    «Vu que je ne reçois plus de demande par la poste, j’ai oublié de m’en occuper. J’ai bien internet mais j’ai essayé et c’est terriblement compliqué. Alors qu’est-ce que ça doit être pour toutes les ASBL dont les administrateurs n’ont même pas internet!», ajoute-t-il. Renseignements pris auprès de l’administration fiscale, l’obligation de déposer sa déclaration via internet en est à sa deuxième année.

    «Et pour l’exercice fiscal 2015 (revenus 2014), c’est vrai, il y a eu 14% des 104.548 ASBL du pays qui n’avaient pas rentré leur déclaration.»


    DE 50 À 1.250€ D’AMENDE

    Pas encore de chiffres pour l’exercice 2016 mais une vague de rappels est en effet partie fin de l’année. Et que risquent ceux qui ne s’y plient pas? «Une amende administrative de 50 à 1.250€ selon la gravité de l’infraction», explique la porte-parole Florence Angelici.

    «On peut aussi procéder à la taxation d’office selon les revenus présumés. Et même établir un accroissement d’impôt de 10 à 200%, toujours selon la gravité de l’infraction.»

    Cependant, il est possible de demander une dispense exceptionnelle permettant de déposer une déclaration papier si l’ASBL ou la fondation ne dispose pas de moyens informatiques.

    Une demande exceptionnelle qui est à renouveler chaque année.

    Vu que pour la plupart des petites associations, les comptes sont quasi les mêmes d’année en année, ne pourrait-on pas leur envoyer une déclaration simplifiée comme pour bon nombre de contribuables belges?

    «Ce n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant.»

    Autant savoir donc.

    Article de LUC GOCHEL source S.I.

  • Football: remise générale en province de Liège

    arbitre.jpgLe Comité Provincial de Liège a décrété une remise générale des matches officiels et amicaux du vendredi 13 au lundi 16 janvier 2017 inclus. Les matches de la RIL sont donc également remis.

    Une décision qui est évidemment liée aux prévisions météo qui annoncent de la neige et du froid pour ces prochains jours. Les équipes premières étant en trêve jusqu’au 5 février pour ce qui est du championnat, cette remise concerne les matchs de jeunes et réserves. Les matchs amicaux étant aussi remis pour tout le monde…

    Source S.I.

  • Il percute un âne avec sa voiture et le tue

    depannage.jpgMardi soir, aux alentours de 23h, un conducteur circulant à bord de sa voiture dans le sens Nandrin vers Anthisnes, a percuté un âne se trouvant sur la chaussée, rue Dèl Baraque Boulet.

    Malheureusement, il ne l’avait pas vu, ou en tout cas trop tard, et a percuté l’animal avec son véhicule. Celui ci est mort sur le coup.

    La police du Condroz a constaté les faits et a retrouvé le propriétaire de l’âne qui s’était échappé de son enclos.

    Le conducteur n’a pas été blessé mais son véhicule a été fortement endommagé.

    En attendant, les deux propriétaires se sont arrangés à l’amiable.

    Article de CY.C. Source S.I .