• Un piéton percuté rue de Dinant à Nandrin

    accident.jpgCe vendredi, vers 15h30, un piéton (un Nandrinois né en 1982) marchait le long des voitures stationnées sur la rue de Dinant à Nandrin quand il a été percuté, par l’arrière, par un véhicule.

    Ce dernier était conduit par une dame de Seraing et née en 1994. Le piéton a été projeté suite à l’impact et éjecté sur l’une des voitures en stationnement.

    Transporté au CHU, ses jours étaient considérés comme en danger mais son état s’est stabilisé.

    La conductrice s’en sort aussi choquée. La police du Condroz a constaté.

    Source Sudinfo 

  • Apéro départ de Loïc et Léo pour le 4L Trophy 2017 à Villers le Temple Nandrin le dimanche 12 février 2017

     

    Venez boire avec nous un dernier verre avant notre grand départ le lendemain à l'aube. L'occasion de voir la voiture dans ses "conditions" de voyage :-) Amis, famille & sponsors, on vous attend!
    Possibilité manger pain saucisse (3€) sur réservation pour le 8/2/2017 au plus tard

    Loïc Dethier et Léo Rome deux jeunes Nandrinois, ont comme projet de participer au prochain 4L Trophy en février 2017.

    Article Complet sur Rallye Passion clic ici 

    Voir le Facebook clic ici 

     

    Source info rejoindre l'événement !!!!

    Loïc & Léo APERO Depart 4L Trophy 2017- équipage 510

     

    Deux Nandrinois ont comme projet le 4L Trophy 2017 info Rallye Passion opération "Un crayon pour tous"

     

     

    Loïc Dethier profil d'un sportif Nandrinois

    Lire la suite

  • Bal du carnaval le 18 février 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    Carnaval Nandrin.JPG

    Animation - bar - petite restauration (crêpes, chips, pop-corn) - cotillons.

    Entrée gratuite pour les enfants et les adultes costumés.
    3 euros pour les autres.

     
     
    samedi 18 février à 13:30 - 17:00

    Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

     

  • La zone de police du Condroz s’arme contre le terrorisme

    attention.pngUn partenariat local vient d’être créé à Comblain

    Depuis novembre 2015, la zone de police du Condroz a désigné un référent en matière de radicalisme religieux. Trois policiers sont chargés d’assurer la prévention, la détection et le suivi de personnes potentiellement dangereuses. Depuis fin 2015, ils ont traité 30 cas dont 3 ont fait l’objet de procès verbaux. Pour favoriser l’échange d’informations, le Gouvernement incite à la création de Cellules de Sécurité intégrale locale. Comblain-auPont est la première commune de la zone à en mettre une en place. 

    Des terroristes, aguerris ou en devenir, dans le Condroz? L’hypothèse semble difficile à croire mais elle est prise au sérieux par la zone de police du Condroz. « On pourrait récupérer quelqu’un après un déménagement. Ou, étant une zone rurale, reculée, tout en étant bien placée sur la carte (l’Allemagne et les Pays-Bas ne sont pas loin), certains radicaux pourraient se dire qu’ils risquent moins de se faire contrôler ici, en pleine campagne, que dans
    une grosse ville et ainsi développer des activités illégales comme des trafics. Notre zone pourrait aussi constituer un point de chute, après tout Nandrin n’est pas loin de Liège.

    Les villes mettant les moyens pour lutter contre le terrorisme, le phénomène pourrait également se délocaliser. Enfin, on peut imaginer qu’une personne se radicalise dans sa chambre, ça peut arriver partout, même dans le Condroz », explique l’officier d’information, nommé par le chef de corps en novembre 2015 comme personne référente en matière de lutte contre le radicalisme religieux.

    Nous ne dévoilerons pas l’identité de cet inspecteur principal, pour qu’il puisse continuer à travailler sur le terrain en toute discrétion. Sans vouloir crier au loup, la zone de police se prépare donc. « Il ne faut pas attendre que quelque chose se passe pour réfléchir. Il faut être proactif », souligne-t-il. Trois policiers, le référent (qui centralise tout) plus deux policiers de terrain (un au nord de la zone, l’autre au sud), travaillent sur cette matière: renseignement via des observations et vérifications, des contacts avec des sources ou avec les personnes radicalisées etc.

    « Depuis les attentats, la population est beaucoup plus attentive à ce qui se passe et nous signale plus vite des changements de comportement chez un voisin .» Attention, il n’y a pas forcément anguille sous roche! «Le changement de comportement peut résulter d’une rupture amoureuse ou d’une perte d’emploi. Ce n’est qu’après recherches qu’on peut le savoir. Et la radicalisation en tant que telle n’est pas un problème mais elle le devient à partir du moment où il y a une volonté de faire usage de la violence pour parvenir à imposer ces idées radicales à la société. D’où la difficulté de notre travail »,indique-t-il.

    Si, actuellement, le Condroz ne compte pas de Foreign Terrorist Fighters identifié (c’est-àdire une personne provenant de Belgique qui se trouve, est en partance, revenue ou empêchée de se rendre sur un théâtre de combat djihadiste comme la Syrie ou l’Irak) ou radicaux, elle a eu à traiter, depuis fin 2015, une trentaine de cas (via des signalements, des contrôles fortuits...).

    « Trois ont fait l’objet d’ouverture de procès-verbaux. Dans ces 30 cas, nous avons fait le relais d’informations concernant d’autres communes mais dont l’info de départ est parvenue à nos services. D’autres cas ont abouti à des explications rassurantes », pointe-t-il. Pour aller plus loin dans la dé
    marche et être plus efficace, le Gouvernement a rédigé en août 2015 une circulaire invitant les communes à créer, chacune, une Cellule de Sécurité intégrale locale (CSIL).


    LES MAILLONS D’UNE CHAÎNE

    Cette dernière réunit le bourgmestre (responsable de la sécurité publique), la police (le référent étant l’élément pivot entre la police judiciaire fédérale et les autorités administratives), le monde sociopréventif, et tout partenaire dont la présence est justifiée « afin et d’échanger de l’information concernant une personne sur la mauvaise pente, et, le cas échéant, de dégager des pistes d’action pour la ramener vers un réengagement dans les valeurs démocratiques.

    La sécurité est une chaîne dont la police est un maillon au même titre que les autres partenaires. Sans cette collaboration, on ne peut que difficilement obtenir des résultats ». Cette plate-forme locale s’articule par rapport aux autres niveaux de pouvoirs afin que l’information soit centralisée. Dans la zone du Condroz, pour l’instant, seule une commune sur dix (Comblain-au-Pont) a pris la décision de créer une CSIL, fin 2016. L’ASBL La Teignouse y participe. « Nous continuons à sensibiliser les 9 autres communes. Les partenariats sont indispensables », conclut l’officier d’information.

    Article de A.G. source Sudinfo 

  • Idée lecture :Ma pratique de la coiffure, Un art, Une passion Neuf récits liés aux mariages

    CP livre.pngUn livre de Christelle Philtjens

    Je vous propose un livre un peu différent de mes ouvrages précédents. Il va vous permettre de pénétrer dans mon univers, dans les coulisses de mon métier. Je vais vous dévoiler ma passion, celle qui a fait vibrer ma vie et qui m’a énormément apporté. L’art de la coiffure, je l’ai aimé, je me suis découverte grâce à lui et aussi à mes clientes. Tout au long de ces années, j’ai éprouvé des joies, des peines, mais grâce à mon métier, j’ai grandi, je suis devenue celle que je suis aujourd’hui.

    Dans ce livre je vais vous emmener à la découverte de la coiffure, un métier qui m’a comblée dans bien des domaines pendant plus de 25 années. Je ne vais pas vous y parler de techniques de coiffure, mais je vais partager avec vous des sentiments, des émotions, des victoires, des envies et bien d’autres choses encore que ce beau métier m’a permis de rencontrer.
    Je vais partager avec vous des récits, des anecdotes.

    Genre : Récit
    Date de publication : 16/01/2016
    Prix : 12,99€
    ACHETER
     
  • L'actualité des communes voisines :Éric Lomba démissionne du centre culturel

    Hsprumont source SI.JPG«Pour donner plus d’autonomie»

    Il l’a annoncé ce mercredi lors du conseil communal. Éric Lomba, bourgmestre PS de Marchin, démissionne de son poste d’administrateur du centre culturel de Marchin.

    Est-ce en réaction au scandale auquel doit faire face l’intercommunale Publifin ainsi qu’au cumul des mandats? Explications. 

    Le bourgmestre et échevin de la culture, Éric Lomba (PS), a démissionné de son poste d’administrateur du centre culturel de Marchin. Une nouvelle inattendue annoncée lors du conseil communal qui s’est déroulé ce mercredi soir.

    Ce poste qu’il occupait depuis 1989 ajouté à celui d’échevin de la culture qu’il avait en charge depuis 2012 devenait pour lui trop compliqué à gérer, affirme-til.

    « J’ai du mal à me dégager de la casquette de bourgmestre », explique-t-il. « Depuis 30 ans que je fais cela, je n’arrive pas à prendre la parole sans que l’on imagine que ce soit la commune qui parle .» De plus, le choix du bourgmestre aégalement été motivé par, selon lui, une volonté des centres culturels de s’émanciper. « Autrefois, c’était naturel qu’on soit échevin de la culture, bourgmestre et membre du conseil d’administration.

    C’était une liaison naturelle. Mais aujourd’hui, la volonté des centres culturels, en général, est sans cesse grandissante de gagner en autonomie. Les pouvoirs institutionnels sont justement de plus en plus décriés. Mais à Marchin, on a toujours laissé plus de liberté au centre culturel.

    L’initiative du centre culturel est un super projet », souligne le bourgmestre qui ajoute avoir toujours été un « enfant de la culture. Mon implication pour mon village et ma commune m’est venue du centre culturel pour lequel je me suis investi très jeune .»

    C’est un autre socialiste, Jean Michel, président du CPAS, qui reprendra le flambeau. « Il a été directeur du centre culturel de 1981 jusque dans les années 90 . Comme il est président du CPAS, son côté politique ressortira moins. »

    D’après le site Cumuleo http://www.cumuleo.be/, Éric Lomba cumulait 15 mandats en 2015 (dont six rémunérés).

    Cette démission du centre culturel est elle en lien avec le scandale qui lie l’intercommunale Publifin et le cumul des mandats?

    « Cela n’a rien à voir. Cela fera juste une ligne en moins sur Cumuleo, ce qui fera sans doute plaisir à certains mais ce n’était pas ma motivation première.

    Sur 15 de mes mandats, seuls 6 sont rémunérés.

    De plus, depuis 2012, mon poste de conseiller provincial m’amène à m’occuper de différentes matières. », assure-til.

    http://www.cumuleo.be/

    Article de C.L Source Sudinfo 

  • Art au village à Saint Séverin Nandrin la 25 ème le 4 et 5 février 2017

    Art au village à Saint Séverin Nandrin la 25 ème le 4 et 5 février 2017

    de 14 h à 19 h 

    Entrée gratuite 

  • Recherche des personnes pour le spectacle et annonce du stage de carnaval aux Écuries d'Oksana à Nandrin

    stage , Écuries d'Oksana, nandrin,

    Nous vous informons qu'un deuxième spectacle équestre va être mis sur pieds aux Écuries d'Oksana !

     Après "Dracula", nous aimerions présenter une version revisitée de "Roméo & Juliette", mais pour cela, nous avons besoin de vous !

     Nous recherchons des personnes d'accord et capables de jouer, chanter, danser ou monter à cheval. Si vous êtes intéressés (que vous soyez enfant ou adulte), une liste d'inscriptions se trouve à la cafétéria.

    Il faut cependant savoir que cela implique des répétitions régulières et un minimum de sérieux.Les places peuvent également être limitées et/ou attribuées en fonction des capacités de chacun.

     Une réunion obligatoire sera organisée .

    Telp 0496512682

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui 30 janvier 2017 à 20h

    Conseil Communal de Nandrin le 30 janvier 2017.JPG

    Conseil Communal de Nandrin le 30 janvier 2017 clic ici.pdf

  • Le Nandrinois a bouclé son tour du monde ! Article dans La Meuse H-W

    Rowan SI.JPG

    Rowan Devalle (26 ans) est parti tout seul pour parcourir 19 pays en 354 jours. Défi réussi .

    Il s’appelle Rowan Devalle, il n’a que 26 ans et pourtant ce jeune Nandrinois vient de faire le tour du monde en moins d’un an. Au total, il aura visité 19 pays.

    Rowan Devalle, qui se fait appeler «MacFly Away» sur les réseaux, vient tout juste de visiter 19 pays en seulement 354 jours. Un périple qu’il a effectué en solo. Nous vous parlions de ce défi mondial en juillet dernier, alors que le Nandrinois parcourait déjà le monde. En un an, Rowan aura eu le temps de visiter la Turquie, les Émirats Arabes Unis, l’Inde, la Thailande, le Cambodge, le Vietnam, le Laos, la Birmanie, la Malaisie, Singapour, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Brésil, le Paraguay, l’Argentine, le Chili, la Bolivie, le Pérou et les USA (NewYork).

    Une bagatelle de 19 pays et 116 villes pour le Nandrinois. L’occasion pour lui de visiter quelques merveilles du monde telles que le célèbre Machu Picchu, le Corcovado, les chutes d’Iguazu et bien d’autres. Ce voyage, il y pensait depuis longtemps. « Ça fait 10 ans. C’est à force de regarder des reportages sur tous ces magnifiques endroits que la terre a à offrir que je me suis décidé », explique-t-il. Et pour ce faire, Rowan n’a pas lésiné sur les efforts. « J’ai mis de l’argent de côté en enchaînant les jobs d’étudiant et en travaillant pendant trois ans dans une entreprise. Au total, j’ai pu économiser plus de 15.000 euros pour mon voyage.»


    ON EST RAREMENT SEUL

    Six mois de préparation auront été nécessaires. Et c’est le 18 septembre 2015 que le long périple allait commencer. « J’avais tout réservé jusqu’au 8 novembre. Puis, j’ai fait au jour le jour. » En effet, pour lui, il ne faut pas avoir d’itinéraire fixe, car c’est au fil des rencontres qu’on se laisse guider et que l’on peut découvrir des endroits dont on ignorait l’existence. « Voyager seul, c’est la liberté. Si j’avais envie d’aller quelque part, rien ne m’en empêchait. En voyageant tout seul, on est obligé de s’ouvrir aux autres. Et ça nous permet de faire plein de rencontres. Au final, on est que très rarement tout seul ».

    Cela fait aujourd’hui cinq mois que Rowan est rentré. Un retour marquépar de nombreuses anecdotes et leçons de vie. « Je me suis rendu compte que toute belle chose se mérite. Par exemple, pour voir la montagne Vinicunca, appelée la montagne à sept couleurs, j’ai dû monter à 5.200 mètres d’altitude. C’était très dur mais ça en valait la peine.»

    Rowan se dit également plus zen qu’avant. Après de nombreux voyages en bus (le plus long était de 26 heures au Chili), faire des trajets à travers la Belgique ne lui paraît plus rien. Et même après plus de 500 piqûres de moustiques, une morsure de scorpion, et des douches froides à n’en plus finir, le jeune homme ne compte pas s’arrêterlà.

    «Je suis actuellement à la recherche d’un emploi. J’espère trouver un métier qui me permettra de voyager tant dans le tourisme que dans le digital» , explique le jeune homme. Enfin, Rowan continue à publier sur son blog:www.macflyaway.com Il y publie régulièrement de nouveaux articles. On peut ainsi retrouver des conseils pratiques,tout savoir sur les destinations qu’il a parcourues et ses expériences personnelles. Vous pourrez, par exemple, y trouver des conseils sur les billets d’avion les moins chers pour ceux qui seraient également tentés par un tour du monde. Pour le dit MacFly Away, ça ne fait aucun doute, c’est une expérience inoubliable.

    Article AMANDINE DELLAPINA Source Sudinfo 

  • L'école du Génie de Jambes déménagera à Amay

    i2.JPGLe département génie du centre de compétences Terre - mieux connu comme étant l’Ecole du Génie - à Jambes (Namur) déménagera à Amay, près de Huy, d’ici septembre 2019, a annoncé ce mercredi le ministre de la Défense, Steven Vandeput.

    Ce déménagement, décidé en octobre 2010 dans le cadre du «plan De Crem» (du nom du ministre de la Défense de l’époque, Pieter De Crem), était initialement prévu dans la seconde moitié de 2015. Mais il avait été retardé par la manque d’infrastructures adaptées à l’accueil de plusieurs centaines de militaires.

    Des travaux ont été planifiés sur le budget d’investissement de 2017 à 2019, a indiqué M. Vandeput (N-VA) en réponse à une question de la députée Julie Fernandez Fernandez (PS).

     

    Il a cité l’aménagement d’un complexe d’ateliers pour un budget de 190.000 euros «  dont les travaux sont planifiés cette année-ci  », la construction d’un complexe d’entraînement pour 5,5 millions d’euros dont les travaux sont planifiés cette année-ci et en 2018, et la construction d’un complexe administratif et de vestiaires pour un budget de huit millions euros planifiée pour 2018 et 2019.

    «La première entrée académique du département du Génie localisée à Amay aura lieu dès que les travaux seront terminés, là je suis bien clair, c’est-à-dire en septembre 2019», a ajouté le ministre.

    Il n’a fourni aucune précision sur l’avenir du quartier Lieutenant de Wispelaere à Jambes.

    Belga

    Source Sudinfo clic ici 

  • Jérôme de Warzée nouveau spectacle le 18 mars 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    de w.jpg

    À l'initiative du Comité scolaire de Saint-Séverin, Jérôme de Warzée sera présent pour une soirée unique placée sous le signe de la bonne humeur, au cours de laquelle il nous présentera son tout nouveau spectacle intitulé "Retour à la normale". Il incarne, toujours avec humour, des personnages hauts en couleur qui ne manqueront pas de vous dérider les zygomatiques.

    Réservations : https://www.weezevent.com/jerome-de-warzee-retour-a-la-normale-nouveau-spectacl

    Comité Scolaire de Saint-Séverin (Nandrin)

  • Nandrinois Achetez votre billet d’avion chez… Delhaize !

    Delhaize source Sudinfo article de MSP.JPGLes supermarchés Delhaize surfent, comme beaucoup d’autres grandes surfaces, sur la Saint-Valentin.

    Au menu, les promotions sur les bulles, les sushis, les coffrets-cocktails… Bref, on ressort les classiques mais pas seulement.

    Cette année, Delhaize bosse en exclusivité avec Bruxelles Airlines pour vous proposer la « b.giftbox Valentin Delhaize-Brussels Airlines ».

    Entendez un coffret renfermant un bon pour un vol aller-retour pour 2 personnes pour un city-trip dans une des 39 villes européennes proposées et une boîte de biscuits petits cœurs de beurre au chocolat de la marque « Taste Of Inspirations » de Delhaize.

    Le tout pour 199 euros. Vol aller-retour pour deux donc, au départ de Bruxelles, entre le 1er mars et le 30 juin (bagage de 23 kilos par personne inclus) vers les villes notamment de Barcelone, Lisbonne, Londres, Venise, Edimbourg, Moscou, Copenhague, Rome, Saint-Pé- tersbourg, Varsovie, Madrid, Zagreb… Ce coffret est en vente en exclusivité sur l’e-shop de Delhaize www- .delhaize.be, et peut être retiré en magasin (Collect) ou livré à domicile (Home Delivery).

    GAGNEZ-LE Delhaize lance dès ce matin, un concours pour remporter 30 box Saint-Valentin. Via un concours sur le site www.delhaize.be qui se terminera le 5 février.

    Article de  M.SP source Sudinfo 

  • Offre d'emploi MCDONALD’S recrutera «au moins» 300 personnes en Belgique cette année

    recrute MC source Sudinfo reuters.JPGMcDo va ouvrir quatre nouveaux établissements et en transformer cinq autres en «McDo 2.0» qui instaure le service à table

  • Médecins et pharmacies de garde du 28 janvier 2017 au 29 janvier 2017 pour Nandrin


    condroz.jpg

     À partir du samedi 12 mars 2016, ouverture les week-ends d’un Poste Médical de Garde du Condroz pour les habitants des communes de : Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Neupré, Ouffet, Tinlot.
     
    Ce poste de garde aura pour mission d’assurer les soins qui ne peuvent attendre la semaine suivante pour être pris en charge.
    Il remplacera le système de garde actuel, à savoir 3 médecins qui assurent la garde pour l’ensemble du territoire depuis leur propre cabinet.
    Un Poste de Garde c’est : des médecins disponibles pour les soins non urgents mais ne pouvant attendre 24 ou 48h pour être pris en charge.
    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.
    Des visites à domiciles sont toujours possible pour les personnes totalement incapables de se déplacer.
    Un Poste de Garde ne peut pas assurer les services suivants :
    • Rédaction de certificat d’aptitude sportive
    • Rédaction d’ordonnance ou de tout autre document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end
    • Consultation de « confort » (par facilité par rapport à la semaine)
     
     
     
     
    Horaire de fonctionnement : samedis, dimanches et jours fériés de 8 à 22h. Type de consultation : uniquement sur rendez-vous. Téléphone : 0471 75 02 68 Adresse : Rue de Dinant 106, 4557 Tinlot (Dans le centre provincial CRT, suivre le flèchage « Poste Médical de Garde ») 
     

    Il y a lieu d’ajouter qu’après 22h00, le numéro d’appel reste le 0471 75 02 68

    Un régulateur vous mettra en rapport avec l’aide adéquate, dont  le médecin généraliste de garde



  • Diplôme obligatoire pour nos entraîneurs

    arbitre.jpgUne nouvelle révolution qui ne fait pas que des heureux chez nos équipes provinciales.

     

    L’ACFF a-t-elle pour objectif d’étrangler financièrement les petits clubs de football? Voici une question que se posaient plusieurs dirigeants à l’issue de la réunion d’information organisée par la Royale Entente Sportive Verviétoise ce lundi du côté de Battice.

     

    La soixantaine de personnes dans l’assemblée avait répondu à une invitation par email au sein de laquelle on pouvait découvrir de nouvelles règles, décidées par l’ACFF (association des clubs francophones de football), à suivre impérativement sous peine de sanctions, à savoir des amendes mensuelles qui risquent de créer un trou dans la trésorerie des clubs! Concrètement, on apprenait que, pour les clubs de P1 et de P2, l’entraîneur principal devra être en possession d’un diplôme UEFA-B avec une licence valide à partir de la saison 20182019.

    De surcroît, pour les clubs de P3 et de P4, le coach de l’équipe fanion devra être en possession du Brevet C, au minimum, dès la saison prochaine!

    « Cela signifie qu’après l’installation d’un nouveau dispositif informatique et qu’après les nombreux dossiers à rentrer afin d’obtenir un label, nous allons maintenant devoir payer des cours d’entraîneur à nos coaches sous peine de devoir verser au moins 50 euros par mois d’amende.

    Nos dirigeants ont-ils conscience que nous sommes des bénévoles et que nous essayons simplement de pérenniser le futur de notre club de cœur?

    Avec de tels impératifs, l’avenir de plusieurs matricules est tout tracé: dans trois ans, plusieurs clubs auront disparu de la carte », énonçaient quatre secrétaires et correspondants qualifiés après avoir participé de manière très active au «jeu» des questions-réponses. Leur vision unilatérale ne reflète cependant qu’une partie de la réalité.

    Il est vrai que cette manière de procéder va mettre des bâtons dans les roues de tous les petits clubs de notre région. En outre, le timing est un peu brusque, surtout pour les pensionnaires de P3 et P4.

    Mais il est capital de redynamiser notre football régional.

    En Belgique, si la formation des jeunes n’est plus à démontrer, la post-formation pose souvent problème.

    On a parfois l’impression que certains joueurs perdent leur temps au sein de certaines équipes fanions. « Notre mission est d’offrir à tous les joueurs le droit d’être entraîné et éduqué par des personnes compétentes », précise Jean-Louis Losfeld, manager formation cadres et présentateur ce lundi soir dans la buvette de Battice. Pour l’ACFF, il s’agit même d’un devoir.

    «Le plan de réforme est accompagné d’obligations de l’ADEPS. Nous sommes en effet subsidiés par cet organe. En plus, nous avons un cahier des charges remis par l’UEFA à respecter. Ainsi, nous avons ajouté d’autres exigences.

    Toutes les équipes possédant au minimum le label avec une étoile seront entraînées par une personne qui aura suivi une formation spécifique (aspirant).

    Ils’agit d’ailleurs du tremplin vers ce fameux Brevet C. » Dans certains clubs, ce fameux Brevet C ne laisse pas indifférent. « Le droit d’inscription est de 315 euros. Nous aurions préféré investir cette somme dans un autre domaine. On nous en demande toujours plus », concluaient les dirigeants de Baelen et de Heusy.

    Article de YANNICK GOEBBELS Source Sudinfo.

    Des frais d’inscription et de nombreuses heures de cours .

     

    Les entraineurs de P3et P4 seront donc contraints de disposer du Brevet C la saison prochaine. Or, les cours n’ouvrent qu’au mois de septembre au sein de l’un des 15 centres en Wallonie!

    Il en existe actuellement trois dans notre région: Elsautoise, Sart-Tilman et Hamoir. Mais l’ACFF a l’intention d’en ouvrir trois par an dans les années à venir et d’informatiser ces cours. « Tout ça, c’est très bien. Mais comment est-ce possible d’obtenir un diplôme valable dès l’ouverture de la saison prochaine s’il est impossible de suivre ces cours à l’heure actuelle? »

    Cette question a été lancée par plusieurs dirigeants de clubs. Voici la réponse qui a été donnée: « Nous allons demander que la simple inscription au cours soit équivalente à la réussite de ces derniers » Une déclaration qui n’a pas satisfait tout le monde. Il faut dire que le taux de réussite en 2016 est de 63% en première session (19% d’ajournés et 18% d’abandons).

    « Par contre, le taux de réussite est de 90% après la deuxième session », précise Jean-Louis Losfeld. Sur un plan pratique, il faut savoir que le Brevet C, c’est 60 heures de cours et 315 euros d’inscription.

    L’UEFA-B, c’est 7 centres de cours (un centre au RFC Liège), 550 euros d’inscription et 405 heures de formation. Ànoter que le Brevet A va petit à petit disparaître. Quant à l’UEFA-B, il faudra recycler sa licence tous les trois ans en glanant au minimum quinze points.

    Article Y.G Source Sudinfo .

     

    «Diplôme ne signifie pas bon entraîneur» 

    Marc Liégeois (Crisnée). «Je possède le Brevet C et je trouve que ce n’est pas une mauvaise chose que d’obliger les entraîneurs à posséder un tel diplôme. On apprend pas mal de trucs durant les cours. Le problème, c’est que c’est fort axé sur les jeunes. Ce qui est sûr, c’est que beaucoup de coaches vont être embêtés par ce nouveau règlement.

    On en demande toujours plus et je ne sais pas si c’est bien pour le football amateur. Si on continue dans cette voie-là, il faudra bientôt plusieurs diplômes juste pour pouvoir entraîner en P3 ou P4. Au final, on se dirige de plus en plus vers un football professionnel .» >Olivier Godefroid (Stockay B). « Personnellement, je ne suis pas embêté, car je dispose du diplôme UEFA B. Je ne comprends pas trop l’intérêt de devoir disposer du Brevet C pour coacher des adultes alors que la formation est basée sur le travail avec les jeunes. Ça n’a sans doute qu’un but: faire rentrer de l’argent dans les caisses .»

    Mika Pasleau (Lensois). «Je ne trouve pas du tout normal de se voir obligé de passer des diplômes pour coacher en P4.

    Il faut encore avoir le temps d’aller suivre ces cours. Surtout qu’on nous force la main en nous prévenant au dernier moment. De plus, les diplômes ne garantissent pas que vous êtes un bon entraîneur. De toute façon, il y a toujours des parades.

    Un club peut très bien disposer d’un T2 qui possède le diplôme requis et le nommer T1 sur la feuille d’arbitre. Mais ce ne sera peut-être pas lui qui dirigera l’équipe. »

    Article de O.J. Source Sudinfo .

     

    Un diplome necessaire pour coacher.

    La nouvelle révolution que s’apprête à connaître le football provincial fait grincer les dents de nombreux dirigeants. Enfin, pour ceux qui sont au courant… Ce lundi, il a fallu une réunion d’information de la Royale Entente Sportive Verviétoise pour enfin en savoir davantage. Pour les clubs de P1 et de P2, l’ACFF demande au T1 d’être en possession d’un diplôme UEFA-B avec une licence valide à partir de la saison 2018-2019.

    De surcroît, pour les clubs de P3 et de P4, le T1 devra être en possession du Brevet C, au minimum, dès la saison prochaine.

    Or, les cours ne commencent qu’au mois de septembre! Évidemment, tout ceci est payant et prend du temps.

    Le Brevet C, c’est 60 heures de cours et 315 euros € d’inscription. L’UEFA-B, c’est 550 euros d’inscription et 405 heures de formation. De plus, pour ce dernier diplôme, il faudra recycler sa licence tous les trois ans.

    Voilà donc de nouvelles dépenses à réaliser pour des clubs dont certains sont en grande difficulté. « On veut nous étrangler financièrement », pestaient plusieurs dirigeants.

    Article YANNICK GOEBBELS Source Sudinfo 

  • Voici quand se dérouleront les congés scolaires jusqu'en 2019

    agda.jpgLa Fédération Wallonie-Bruxelles a officialisé, ce mercredi, via décret, les calendriers scolaires des années 2017-2018 et 2018-2019. Les congés scolaires pour ces deux périodes sont donc officialisés. Avant de grands changements ?

    Les congés scolaires des années 2017-2018 et 2018-2019 ont enfin été officialisés par un décret déposé par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Comme l’explique la DH, les congés prolongés à la Toussaint et à Carnaval ne seront pas encore entérinés durant ces deux prochaines années scolaires, comme le souhaitait à l’origine la ministre de l’Enseignement Marie-Martine Schyns (cdH). Cette dernière aimerait en effet que les élèves profitent de deux semaines de congés à Toussaint et à Carnaval, contre une seule actuellement.

    Les congés scolaires seront donc de la même durée qu’actuellement jusqu’en 2019. Et les élèves auront droit à des périodes de travail bien différentes au fil des mois... Ainsi, entre Noël et Carnaval 2019, les élèves seront en classe durant huit semaines alors qu’entre Carnaval et Pâques, ils ne seront à l’école que quatre semaines !

     

    Voici tous les congés prévus jusqu’en août 2019.

     

    Source Sudinfo clic ici 

    calendrier scolaire 2018 à 2019.jpg

    calendrier scolaire 2018 à 2019 Clic ici 

  • L'actualité des communes voisines Un camion arrache le passage à niveau à Hamoir

    depannage.jpgUne barrière du passage à niveau de la rue du Pont, à Hamoir, a été percutée ce mardi matin. Vers 7h55, un camion est sorti de la rue de la Station avant de tourner sur la droite pour remonter la rue du Pont. Une portion de route qui, selon le bourgmestre de Hamoir, Michel Legros, est interdite au plus de 3,5t.

    « Les camions n’ont pas le droit de circuler dans la rue de la Station », explique-t-il.

    « Or, ce mardi matin, un camion est bel et bien sorti de cette rue. Il a emporté avec lui, en tournant, la barrière du passage à niveau ainsi qu’une partie de la signalisation lumineuse. »

    Il ajoute que le camion a continué sa route. La police est intervenue rapidement. Entre-temps, suite aux dégâts provoqués par le camion, les trains passant à proximité de ce passage à niveau ont dû rouler à pas d’homme.

    « Le trafic s’est adapté. Les trains ont donc roulé autour de 5km/h », dit Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel.

    « Cela a notamment entraîné des retards de 20 à 30 minutes sur la ligne Liers-Marloie. »

    L’incident a également causé des perturbations sur le trafic routier.

    « Les gens ont été punis par cet acte en se retrouvant bloqués »,
    continue le bourgmestre.

    D’autant plus que le second passage à niveau, situé avenue des Villas, est lui aussi resté abaissé par sécurité. Vers 12h15, le passage à niveau a été réparé par une équipe d’Infrabel.

    Ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident se produit.

    « Il y a quelques mois, un véhicule a tourné à la sortie de la rue de la Station, toujours vers la rue du Pont, mais cette fois sur la gauche. Il a alors arraché la corniche descendante du toit de l’hostellerie de la poste », conclut Michel Legros.

    Article de J.G. Source Sudinfo 

  • Idée lecture :L’amour entre frère et soeur se trouve aussi dans la maladie

    livre CP.pngUn Livre de Christelle Philjens.

    Cathy a voulu expliquer dans ce livre le combat de sa sœur et le sien.
    Sa sœur est malade, on lui dit même qu’elle est handicapée.
    Pour elle « handicapé » c’est juste un mot: mais pour Émilie, c’est une vérité,
    elle ne peut plus effectuer les activités qu’elle aimait faire avant la découverte de sa maladie.
    C’est bien triste, et Cathy veut lui dire par ce livre qu’elle L’AIME.

    Genre : Jeunesse
    Date de publication : 17/08/2016
    Prix : 7,99€
    ACHETER
     
  • Remise générale en jeunes et réserves

    dessins-colorier-football-g.jpgLe Comité Provincial de Liège a décrété pour la période du 27 au 30 janvier 2017 inclus une remise générale pour les jeunes et réserves.

    Pour les équipes premières, pas de remise sauf pour les matches de coupe Walhorn - Croatia Wandre et Butgenbach - Wallonia Thisnes.

    Par conséquent, la rencontre de championnat de P2C entre Stavelot et Recht, prévue ce dimanche est maintenue.

     Il n’y a pas de remise annoncée pour la RIL.

    Amicaux autorisés sur synthétique

    Les matches amicaux sur terrain synthétique sont autorisés pour autant qu’ils soient déclarés

    Source info Sudinfo clic ici 

  • Ikea rappelle son fauteuil de plage

    ikea source Sudinfo 25janv2017.JPGLes utilisateurs du Mysingsö risquent de se pincer les doigts dans le fauteuil ou de chuter...

  • Une maison de village pour 875.000€ à Nandrin

    photo J Wery Source Sudinfo article AG. 2017.JPG

    Elle abritera notamment une salle de concert, un espace agora, une garderie, des cours de musique.

    D’ici une grosse année, une maison de village flambant neuve se dressera au cœur de Villers-le-Temple.

    Pas question de raser la Maison Fouarge, le projet retenu par la commune prévoit une rénovation complète du bâtiment ainsi que la construction d’une annexe au style contemporain. Le coût des travaux est estimé à 875.000€ dont 699.864€ de subsides. 

    C’est le projet de l’architecte John Wery qui a séduit les autorités nandrinoises et ainsi remporté l’appel d’offres de la commune.

    C’était déjà lui qui avait modernisé le bâtiment Musin et dessiné les plans de la nouvelle administration communale sur la place de Nandrin.

    Là encore, le Tinlotois (de Ramelot précisément) a imaginé un mix d’ancien et de moderne pour la maison de village de Villers-le-Temple.

    « Le positionnement central du bâtiment par rapport au village et à l’école communale devrait garantir à la maison de quartier une belle visibilité et une grande facilité d’accès. Elle pourrait devenir un bâtiment incontournable du village.

    Pour ce faire, il faut une réponse architecturale appropriée.

    L’idée est de conserver tout le caractère de la Maison Fouarge, en touchant très peu à sa façade, et d’y adjoindre une extension plus contemporaine qui ne dénature pas le volume principal. Le volume d’entrée se dégage clairement avec sa grande surface vitrée », décrit John Wery.

    Une annexe était nécessaire pour couvrir les besoins de la nouvelle maison de village. Le projet, de quelque 400 m2, articule ainsi, autour du hall d’entrée central, un espace agora flexible avec trois gradins, une salle de concert pour 50 à 80 personnes, un bar au rez-dechaussée ainsi que deux espaces pour des associations/comités/…, un atelier céramique et une terrasse à l’étage.

    L’école voisine pourra encore disposer de locaux, notamment pour la garderie et des spectacles scolaires.

    Un accès a d’ailleurs été prévu par la cour de l’école.

    L’entrée principale, elle, sera déplacée dans la partie vitrée. En s’aidant des projections 3D, vous visualisez l’agora tout à gauche (avec le parement en béton lissé).

    Un espace tout-en-un. « Des cloisons amovibles permettront d’isoler l’amphithéâtre ou, au contraire, de l’ouvrir sur le hall d’entrée.

    On peut imaginer y organiser une exposition de peinture, un stand-up, des cours de musique etc. 50 personnes peuvent prendre place sur les gradins.

    J’ai suivi la déclivité du terrain naturel pour aménager ces gradins », précise-t-il. Un (dé)cloisonnement général voulu pour « créer des relations intergénérationnelles puisque les espaces sont regroupés au même endroit.

    Chaque local est indépendant des autres et en même temps, il peut être en contact direct .»

    Le bâtiment existant connaîtra,quant à lui, un lifting intérieur et sera remis aux normes. Les planchers et le chauffage seront notamment changés et une isolation sera installée. L’étude sera prochainement présentée aux Villersois, avant le dépôt de permis.

    « Les travaux devraient débuter en fin d’année », estime l’architecte. Le projet, englobé dans le budget extraordinaire, est passé au dernier conseil communal par neuf voix pour et sept abstentions.

    Il coûte 875.000€, avec subsides wallon et FEADER (acquis) de 699.864€, et 175.136€ de part communale.

    Article de ANNICK GOVAERS Source Sudinfo 

  • Dîner Tartiflette du comité de jumelage de Saint-Séverin le 29 janvier 2017

    tartiflette2.JPG

    « Meilleures voeux de bonheur, joie et santé pour 2017 »
    Dimanche 29 janvier 2017
    diner
    « APERITIF - Tartiflette -
    dessert - CAFE »
    A partir de 12 heures
    (Adultes : 16 € - enfants : 8 €)
    Résevations jusqu’au 23 janvieR 2017 chez :
    Jeanine Balthazar - 04/371.41.91
    Hervé Seghers - 04/371.26.78
    Marie-Jeanne Daubenton - 04/371.56.47

    tartiflette jume.JPG

  • Envie d’être pompier? C’est le moment de vous inscrire!

    alerte.jpgSi votre rêve a toujours été de devenir pompier, c’est le moment de le concrétiser! La zone de secours Hemeco (tout comme d’autres de leurs collègues), a besoin d’hommes et s’apprête prochainement à lancer un nouvel appel à candidatures.

    Une vingtaine de personnes sont recherchées. Mais, afin de pouvoir y répondre, vous devez avoir en poche le «CAF», pour «Certificat d’Aptitude Fédéral». Il s’agit là d’une obligation depuis le rapprochement en zone.

    Et les inscriptions pour ce dernier se clôturent le 31 janvier. Il est donc temps de s’y mettre! De quoi s’agit-il?

    D’un brevet à obtenir au bout de 3 épreuves: un texte écrit (QCM) sur la base de diverses réflexions de tous types (lecture, problème, connaissances, etc.), un test cognitif via une épreuve plus manuelle (sorte de bricolage où l’esprit pratique est mis en avant) et, enfin, un test physique.

    « L’ensemble de la procédure doit s’étaler sur deux mois environ.

    Le tout est relativement accessible à tout un chacun. Le test physique est vraiment abordable mais il est quand même nécessaire d’avoir déjà une petite condition physique », précise le capitaine Fierens, de la zone Hemeco.

    Ce n’est, qu’une fois le certificat entre vos mains, que vouspourrez postuler lors de l’appel de la zone ou, au préalable, en candidature spontanée. Vous hésitez encore? Le capitaine Fierens, vous convainc: « Le métier de pompier donne un vrai sens à la vie. Si on veut s’investir civiquement, pour aider la société et les gens.

    Mais aussi si on veut un travail d’action, connaître quelque chose qui bouge où un jour ne ressemble jamais à un autre… C’est un métier passionnant, technique, dans lequel on apprend tous les jours et où il y a beaucoup de contacts humains, une grande fraternité.

    C’est le plus beau métier du monde! » Pourquoi attendre?

    Les femmes sont bien évidemment admises également. Et, pour information, les mineurs, à partir de 16 ans, peuvent aussi déjà se lancer dans l’école des cadets.

    Article de E.D. source Sudinfo

    à noter

    Tous les renseignements sur www.provincedeliege.be/fr/ecoledufeu/caf

  • Marine de Nandrin Eva de Wanze se sont qualifiées pour les duels à The Voice

    Marine D photo S Laruelle.JPGDeux candidates de notre région se sont qualifiées ce mardi soir pour les duels de The Voice, le télécrochet diffusé sur la Une.

     

    De son côté, Marine Delmotte (17) a chanté «À fleur de toi» de Vitaa.

    La réinterprétation de ce titre par Slimane a particulièrement touché la Nandrinoise.

    « Le tempo y est plus lent,du coup on voit les paroles avec beaucoup de sensibilité et d’émotions.

    J’arrivais à mettre de ma personne dedans », confie-telle. Face à la performance de la jeune chanteuse, le fauteuil de Marc Suarez s’est rapidement retourné, suivi de celui de BigFlo et Oli.

    S’en est suivie une situation cocasse qui fait encore sourire la Nandrinoise.

    « Je suis fan de BigFlo et Oli.

    Leurs vrais textes me procurent des émotions », confie-t-elle.

    « Mais j’ai choisi Marc car ça m’a immédiatement apaisé de le voir.

    Il m’écoutait d’un air bienveillant. » Un choix qui a déçu le duo de rappeurs, qui ont utilisé la métaphore d’un râteau amoureux.

    D’autant plus qu’elle a interprété acappella une partie de leur titre

    «Du disque dur au disque d’or» sur le plateau de l’émission. Marine Delmotte explique que ses parents étaient ravis de la prestation de leur fille, mais également qu’ils ont réalisé à quel point le chant était important pour elle.

    « Mon papa fait souvent “l’homme non atteint” », sourit-elle.

    « Là, il m’a serré dans ses bras, ça m’a vraiment fait plaisir. Il a ensuite donné beaucoup du sien dans des idées de morceaux. »

    Article de JÉRÔME GUISSE source Sudinfo 

    Eva M Photo S Laruelle.JPGEva Marx (17), de Wanze, qui interprétait «Gold on the Ceiling» des Black Keys.

    Une chanson qui lui tient à cœur et qu’elle a déjà jouée avec son groupe, What the Funk. « J’étais super stressée », lance-t-elle avec un petit rire.

    « Mais une fois que j’ai commencé à entendre la musique, j’étais dedans. » En coulisses, l’adrénaline était palpable auprès des proches de la Wanzoise. Il faut dire que parmi le jury, seule BJ Scott s’est retournée, et au dernier moment.

    « La musique s’arrête, et je vois les quatre fauteuils se retourner.

    Mais c’est seulement quand je vois quelqu’un du public montrer BJ Scott que je réalise que celle-ci m’avait choisie confie-elle.

    C’est alors qu’une explosion de bonheur se lit sur son visage. « Je passais vraiment de la déception à la joie, c’était pas possible! » Dès le début, Eva Marx souhaitait intégrer l’équipe de BJ Scott. « Ensemble, nous allons travailler un peu mon anglais.

    J’ai tendance à rallonger trop mes mots à chaque fin de phrase » dit-elle.

    Article de JÉRÔME GUISSE source Sudinfo 

     

  • Mélanie Duchesne Nandrinoise en Concert à Liège le 8 avril 2017

    MD.jpg

    Photo Mélanie Duchesne source Facebook 

    Concert Mélanie Duchesne

     

    Mélanie Duchesne est la jeune Nandrinoise qui a remporté le concours de "Pour la Gloire" en 2002 catégorie 12-16 ans.

    Depuis Mélanie travaille sans relâche entre les études et la chanson.

    Elle a fait la première partie de Patrick Juvet et Daniel Guichard.

    Elle nous revient pour un Concert sur la péniche Légia à Liège le 8 avril 2017.

    péniche Légia

    Quai du Barbou Péniche Légia, 4020 Liège
     
    Source info et événement Facebook 
  • Fermeture des Récyparcs le 26 janvier 2017

    intradel.JPGSuite à une journée de formation à destination des préposés .

    Tous les Récyparcs sont concerné le 26 janvier 2017 .

    Source info Sudinfo 

     

  • Les petits cadres sympa de Mélanie des ateliers d’initiation à cette technique à Nandrin

    Mélanie Lembrée, 27 ans, enseignante aux Chêneux à Amay, s’est découverte une nouvelle passion voici un peu plus d’un an : la peinture sur verre et sur plexyglas.

    Avec de la peinture spécifique, elle réalise de mini-œuvres d’art, très mignonnes et personnalisées.

    Un exemple : cette ribambelle de petits oiseaux colorés qui délivrent ce message «Mme Catherine elle est trop chouette».

    Un petit cadeau sympa offert par les élèves d’une classe à leur institutrice. La peinture sur plexy a le vent en poupe et Mélanie est plutôt douée : à tel point qu’elle a décidé de se lancer dans cette activité comme indépendante à titre complémentaire. « Cela va faire bientôt un an que je pratique cette activité.

    Les gens me passent commande via ma page Facebook ‘Mélmania’ ou par mail », explique-t-elle.
    Les prix varient entre 9 euros, pour les petits cadres en plexyglas et 55 euros, pour les grands supports en verre. En marge de cette activité, Mélanie organise également des ateliers d’initiation à cette technique à Nandrin.

    Le prochain stage doit de se dérouler le 2 février 2017.

    ànoter Informations: lembree.m@gmail.com.

    Article de A.BT source Sudinfo 

  • Idée lecture Docteur écoutez-moi! Tome 2 Après le combat de ma fille, la reconstruction de ma famille


    livre tome un.pngUn Livre de Christelle Philjens.
     

    Je veux croire que chaque challenge que nous donne la vie nous conduit vers une meilleure connaissance de nous-mêmes. Je veux apprendre à apprivoiser mes peurs et mes doutes pour avancer. L’amour de ma famille me rend plus forte, plus courageuse. L’envie d’améliorer notre quotidien est devenue ma priorité. Nous dialoguons, nous échangeons nos points de vue pour aller dans la même direction. Le bien-être de notre cocon familial est vraiment important, il faut que tous les membres s’y sentent bien. Nous travaillons dans le respect des envies de chacun pour l’équilibre de tous. L’énergie qui a grandi en nous nous donne l’envie de nous dépasser, c’est fantastique. Cette volonté d’aller vers nos rêves nous insuffle une énergie qui nous rend plus fortes. Nous évoluons vers nos désirs de santé et de bien-être qui sont vraiment primordiaux. Le challenge est de taille. Notre combat est difficile, stimulant; chaque victoire nous redonne confiance. Il nous pousse à continuer, à aller plus loin.

    Genre : Récits
    Date de publication : 08/12/2015
    Prix : 12.99€
    ACHETER
  • Permanence du groupe uPN jeudi 26 janvier 2017 de 19 à 21 h à "Histoire de Temps" Nandrin

     

    upn-web-bord.png

    Le groupe d'Union Pour Nandrin annonce une permanence pour ce jeudi 26 janvier 2017, les élus du groupe "union Pour Nandrin", Marc Evrard, Didier Maka et Bogdan Piotrowski seront présents au local d' " Histoire de Temps", de 19 à 21 heures, au n°145 de la route du Condroz pour débattre de l'actualité communale et de l'ordre du jour du prochain conseil communal du lundi 30 janvier 2017.