• Balade Halloween 2016 Bois de la Croix Claire de Nandrin en photos

    DSC_0370.JPG

    Nous pourrions croire un moment être aux États-Unis , même mieux en raison des décors et animations dignes de Los Angeles.
    Et bien non nous sommes tout simplement à Nandrin plus précisément à la croix claire .
    Ahhh les petits monstres étaient au rendez-vous de la version Halloween 2016 .
    Et une fois de maison en maison l'ambiance était douce et festive, tout comme la météo loin du temps d'Automne de fin octobre que nous devrions avoir .
    En plus des décorations cette année non pas un, mais trois shows son et lumière sur le parcours .
    Belle organisation par un comité de quartier qui a également beaucoup de mérite .
     

    Lire la suite

  • C'était il y a 20 ans à Nandrin automne 1995 -1996

    1996N1PJ.jpg

    1996N2PJ.jpg

    Clic sur l'image pour agrandir

    Archives de l'Automne 1995 et 1996

    c'était le 22 e Rallye du Condroz en 1995

    réouverture de la maison des jeunes et place aux enfants pour 1996

     

  • Nandrin: la cuisine Meurisse fête ses 50 ans d’existence

    y0cvfv8x.gif

    Jean-Christophe Meurisse et son équipe proposent chaque jour des plats à emporter. Route du Condroz à Nandrin. 04/222.32.22

  • Venez découvrir la nouvelle page Facebook et les promos de La Jardinière Boucherie de Nandrin

    La Jardinière.JPG

    La page de La Jardinière Clic ici

    Les promos et son actualité sur cette page

    Route du Condroz 204

    Nandrin

     

     

  • TEMPLIERS NANDRIN - HANNUT 1-1 dimanche 30 octobre 2016

    foot.gifLes buts: 15e Lierneux (1-0), 65e Geuns (1-1).

    Templiers/Nandrin:

    Henrotte, Limbree, Lierneux, Gieraerts,Murtezi, Beldjoudi, Duchesne, Lumu, Akpandja, Van Laeken, Pessotto.

    Hannut:

    Daniel, Houart, Vanwaeyen-berge, Geuquet, Geuns, Vandenberg, Landrain, Heudens, Hougardy (46e Kouassi), Adam (74e De Vierman), Mazuy (44e Marot). Cartes jaunes: Lumu (76e), Lierneux (89e).

    Arbitre: M.Mancini.

    Assistance: 65. 

  • DJ Daddy K de retour au Monastère de Nandrin aujourd'hui 31 octobre 2016 !

    source Sudinfo LD.JPGAprès deux années d’absence, DJ Daddy K sera de retour aux platines du Monastère le 31 octobre.

    Il fêtera les 40 ans de la boîte nandrinoise lancée le premier weekend de novembre 1976 par la famille Henrotay.

     Lundi 31 octobre, place à Daddy K qui mixera son nouveau set entre 1h et 2h30.

    Le lendemain est férié », rappelle Antonio Di Sciascio, le gérant du
    dancing.

    Le DJ hip-hop, qui tourne beaucoup à Dubaï et NewYork en ce moment, a renouvelé son show et en fera profiter le public nandrinois.

    « C’est la huitième fois qu’il vient au Monastère, régulièrement il y a quatre ou cinq ans. On est très content qu’il revienne car c’est un des DJ belges les plus connus. »

    La boîte de nuit compte sur son invité de marque et sur son weekend anniversaire pour attirer les foules. « Toutes les boîtes ont du mal.

    Le Metropolis, le Millenium ont fermé.

    Les vacances ont été fort calmes pour nous car beaucoup d’activités en plein air étaient organisées et il faisait bon, donc nous avons perdu de la clientèle.

    Cela dit, depuis septembre, cela reprend bien.

    On espère attirer des curieux et les fidéliser. On pousse le service à la clientèle  », insiste-t-il.

    Le Monastère axe toujours sa publicité sur les majeurs.

    « Le samedi, les fêtards ont majoritairement plus de vingt ans », note-t-il.


    UN NOUVEAU DJ RÉSIDENT

    Suite au départ de Grégory Pirotte, à la fois co-gérant et DJ résident, en mai dernier, Antonio Di Sciascio avait annoncé renoncer au concept de DJ résident.

    « J’espérais que chaque DJ invité allait amener un public différent, mais cela n’a pas été le cas. Je me suis trompé. Le public ne les suit pas forcément.

    Nous sommes donc en train de former un jeune de la région, DJ Bryan, pour qu’il soit notre nouveau résident », annonce-t-il. Par ailleurs, au printemps prochain, le Mona fera quelques travaux : le snack à côté de la terrasse deviendra un bar à cocktails.

    Article de ANNICK GOVAERS source info Sudinfo

  • Fête d'Hallooween en histoire

    1b.jpgHalloween ou l'Halloween (usage québécois) est une fête originaire des îles Anglo-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint. Son nom est une contraction de l'anglais All Hallows Eve qui signifie the eve of All Saints' Day en anglais contemporain  et peut se traduire comme « la veillée de la Toussaint ».

    En dépit de son nom d'origine chrétienne et anglaise, la grande majorité des sources présentent Halloween comme un héritage de la fête païenne de Samain qui était célébrée à la même date par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an Halloween est ainsi connue jusqu'à nos jours sous le nom de Oíche Shamhna en gaélique .

    Elle est une fête très populaire en Irlande, Écosse et au Pays de Galles où l'on trouve de nombreux témoignages historiques de son existence. Jack-o'-lantern, la lanterne emblématique d'Halloween, est elle-même issue d'une légende irlandaise.

    C'est à partir du VIII siècle, sous les papes Grégoire III ( 731–741 ) et Grégoire IV (827–844), que l'église catholique introduisit la Toussaint en date du 1er novembre opérant un syncrétisme avec les fêtes de Samain. Certains spécialistes considèrent toutefois les festivités de « la veille de la Toussaint » comme devant exclusivement être rattachées à la tradition chrétienne et récusent toute origine païenne à ces célébrations .

    Halloween est introduite en  Amérique du Nord après l'arrivée massive d'émigrants irlandais et écossais notamment à la suite de la Grande famine en Irlande (1845-1851). Elle y gagne en popularité à partir des années 1920 et c'est sur le nouveau continent qu'apparaissent les lanternes Jack-O'-lanterns confectionnées à partir de citrouilles, d'origine locale, en remplacement des rutabagas utilisés en Europe.

    Halloween est aujourd'hui célébrée principalement en Irlande, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. La tradition moderne la plus connue veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur (fantômes, sorcières, monstres, vampires par exemple) et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes, souvent eux-mêmes déguisés, des bonbons, des fruits ou de l'argent avec la formule  : Trick or treat! (« Farce ou friandise ! ») ou simplement « Happy Halloween! ». D'autres activités incluent des bals masqués, le visionnage de films d'horreur, la visite de maisons « hantées » ou l'allumage de feux de joie en plein air.

     

    Recettes amusantes clic ici pour faire peur à Halloween (63)

     

     

    Coloriage d'Halloween clic ici 

     

    source http://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween

  • Fermeture de l’Administration communale (Toussaint) le 1 et 2 novembre 2016 à Nandrin

     

    adm.JPG 
    Fermeture de l’Administration communale (Toussaint)
     
     
    Mardi 01/11 Toussaint
    Mercredi 2/11 Toussaint
    Fermeture recyparcs le mardi 1 novembre 2016
     
     
     
  • Rallye du Condroz 2016 les 4, 5 et 6 novembre 2016 les infos

    Rallye passion.JPG

    Toutes les infos ,horaires,les utiles etc sur le Rallye du Condroz

    Sur le Blog Rallye Passion Sudinfo

    http://rallye-passion.blogs.sudinfo.be/ 

    Et 

     

  • Les banques et la poste ne feront pas le pont lundi ,veille du 1ER novembre 2016

    agda.jpgLundi, veille du 1er novembre férié, le courrier sera distribué comme un jour ordinaire, a annoncé bpost.

    Les banques ne feront pas le pont non plus.

  • «Répertoire des élus » offerts à tous les mandataires politiques

    Coffret source Sudinfo V.JPGLa Province de Liège jette 50.000€ par la fenêtre.

    Le jeu en valait-il réellement la chandelle?

    C’est la question qui taraude, voire fâche, plusieurs mandataires politiques depuis lundi.

    Depuis qu’ils ont découvert sur leur table, à l’occasion du Conseil communal, le dernier cadeau de la Province de Liège: un superbe coffret appelé «La Province de Liège, mon partenaire» contenant 3 classeurs, dont un vide.

    Un cadeau qui a coûté au moins 50.000€.

    Depuis lundi, les mandataires politiques découvrent, au fil de leurs conseils communaux, «La Province de Liège, mon partenaire».

    Une documentation sous forme de coffret contenant trois classeurs, dédiés à la vie politique en Province de Liège, dans le cadre de la «supracommunalité».

    Un beau coffret est placé sur le pupitre de chaque élu au soir du Conseil communal. Liège, Ans et Awans ont déjà eu l’honneur de recevoir leur «cadeau» depuis lundi.

    Un cadeau empoisonné, qui sent le soufre financier aux yeux de certains politiques, même si l’objectif de la démarche – une première pour la Province – est chouette: il s’agit de favoriser la transversalité, et d’ainsi enrichir les relations et collaborations entre élus qui ne se connaissent pas forcément.

    «Le Collège provincial a fait le tour des Collèges pour échanger des informations et s’enquérir de leurs besoins , entame Grégory Crotteux, porte-parole de la Province de Liège. Il s’est avéré qu’il y avait besoin de réaliser ces fiches pour savoir qui fait quoi, et notamment connaître ses homologues dans les autres communes.

    Le second classeur, «La Province à vos côtés», permet de connaître les contacts provinciaux et de trouver plus facilement des infos. »

    Un who’s who, en quelque sorte, «pour permettre aux mandataires de connaître leurs collègues et les autres communes .»
    Le 3e classeur, consacré à «La supracommunalité, Liège Europe Métropole», est offert… vide: « il sera alimenté avec les projets supracommunaux, précise M. Crotteux. Le but est que ça vive, car ça change tout le temps, et ça va évoluer. »
    DU VIDE QUI COÛTE CHER

    Ça, c’est pour la (belle) théorie.

    Car, quand vient l’heure des questions plus terre à terre, ça se complique visiblement… Combien de coffrets ont-ils été imprimés?

    « Il est distribué à chaque conseiller communal de l’ensemble de la Province de Liège, ainsi qu’aux parlementaires, soit environ 50 », nous répond-on.

    C’est-à-dire, sur les 84 communes?

    « Ben, regardez sur Wikipédia, vous trouverez facilement le nombre d’élus… » On ne l’a pas trouvé, donc on a calculé.

    Et on est arrivé à environ 2.000 mandataires, en comptant les communaux, les provinciaux et les députés. Voire un peu plus si on n’oublie pas les élus germanophones.

    Soit un budget compris entre 50.000 et 60.000 €. Qui équivaut à 27,50€ par tête de pipe politique. Une goutte d’eau par rapport au budget de 7 millions d’€ consacré par la Province à la supracommunalité, le fonctionnement de l’ASBL «Liège Europe Métropole» représentant à lui seul un montant de 540.000€.

    Au-delà du gaspillage financier, se pose la question de l’image que renvoie la Province via sa «Cellule Supracommunalité» à l’origine de cette initiative: désuète, obsolète, pas du tout 2.0. À croire que la Province ignore l’existence du web. Un répertoire en ligne n’eût-il pas été plus malin? Plus aisé à consulter, upgrader et enrichir?

    Et plus écoresponsable, car que de papier jeté à la poubelle, certains élus n’emportant même pas leur cadeau après le Conseil…

    Enfin, ce coffret tombe du ciel deux ans avant les scrutins communaux et provinciaux.

    Autrement dit, il sera périmé en 2018.

    Article de C. VRAYENNE Source Sudinfo

  • TEMPLIERS-NANDRIN - HANNUT dimanche 30 octobre 2016 à 14h 30

    foot.gifTempliers-Nandrin:

    Henrotte (?), Smitz, Beldjoudi (?), Lierneux, Pessotto, Gieraerts, Lumu, Akpandja, Duchesne, Murtezi, Limbrée, Godart, Van Laeken, Michielsen, Wilson.

    Henrotte (élongation) et Beldjoudi (genou) sont incertains. Depouhon, Oliveri et Hotton sont suspendus. Mertens (genou), Marques Martins (entorse), Bottin (entorse), Ponzo (genou), et Luymoeyen (adducteurs) sont blessés. Houmard a repris les entraînements mais est toujours tros juste.

    Hannut:

    Daniel, Houart, Vanwaeyenberge, Geuquet, De Vierman, Vandenberg, Landrain, Kouassi, Marot, Dodion, Adam, Geuns, Heudens, Hougardy, Mazuy G. 

    Jean-Pol Noel reconduit le groupe de la semaine dernière. Arbitre: M. Hauben. Match: dimanche à 14h30

  • Il quitte son resto à Liège pour en ouvrir un à Nandrin

    AL iège, en l’espace de 27 ans, le restaurant «Il Caffettino» est devenu une institution. Installé dans la galerie Cathédrale, il est connu de tous les Liégeois.

    Ce mardi, il va changer de tête: son fondateur, Sandro Giusto, va ouvrir un nouveau restaurant , le «Cervinia», à Nandrin, avec sa compagne Aurore.

    Mais «Il Caffettino» poursuit son existence galerie Cathédrale avec, aux commandes dès mardi, Georges Delcour.

     

    La galerie Cathédrale, qui fait la jonction entre la place Cathédrale et la rue Charles-Magnette, est bien connue des Liégeois pour deux restaurants qui sont devenus de vraies institutions.

    Au premier étage, il y a l’inamovible Shanghaï.

    Et, au rez-de-chaussée, depuis le 3 mai 1990, on trouve un restaurant italien baptisé «Il Caffettino». C

    e lundi, le fondateur du Caffettino, Sandro Giusto, va effectuer sa dernière journée en cuisine. Sa compagne, Aurore Santkin, fera de même en salle.

    D’ici un bon mois, en décembre, Sandro et Aurore vont, en effet, ouvrir un nouveau restaurant à Nandrin, sur la route du Condroz, près du restaurant Jacob’s.

    Un nouveau défi que Sandro relève à l’âge de 51 ans. Pourquoi ?

    « Parce qu’au centre-ville, je trouve qu’il y a de l’insécurité et, pour les clients, le parking est vraiment trop cher.

    A Nandrin, avec le «Cervinia», nous disposerons d’une salle de 54 places, de parking, et d’une grande terrasse de 30 couverts .»

    Le bâtiment où s’installera le «Cervinia» est en cours d’aménagement, avec un mélange de bois et de moellons qui lui donneront un aspect pouvant évoquer un chalet de montagne, et donc le nom de Cervinia, qui est celui d’une station italienne de sports
    d’hiver.

    « Là-bas, je serai toujours aux fourneaux, et Aurore en salle.

    Nous conserverons la même cuisine italienne, mais nous pourrons y ajouter des plats plus élaborés, comme la côte à l’os, le foie de veau, l’osso buco, le carréd’agneau... »
    AGRANDISSEMENT

    Sandro Giusto, qui est diplômé de l’école d’hôtellerie de Liège, poursuit donc sa carrière dans ce secteur.

    Un secteur où il a bien progressé: les plus anciens se rappellent bien que, lors de l’ouverture, «Il Caffettino» n’occupait qu’un petit espace au rez-de-chaussée de la galerie Cathédrale.

    Puis, au bout de dix ans, il s’est agrandi, pour accueillir une cinquantaine de couverts. Que les clients habitués du Caffettino se rassurent: même si le fondateur s’en va, le restaurant ne connaîtra pas un jour de fermeture.

    Sandro Giusto a, en effet, trouvé un repreneur en la personne du Liégeois Georges Delcour.

    Celuici, à l’âge de 63 ans, a un parcours atypique derrière lui, avec des études en philologie romane et en journalisme à l’ULg, assorties d’études... à l’école d’hôtellerie.

    « J’ai toujours aimé la cuisine », explique-t-il.

    D’ailleurs, outre une longue carrière d’enseignant à Liège, il a aussi géré des restaurants.

    Cette fois, il s’installe donc dans le centre de Liège pour poursuivre l’existence d’«Il Caffettino».

    « Dans la continuité , préciset-il.

    Je ne vais pas révolutionner les choses, puisque le restaurant est bien connu et fonctionne bien.. .»

    Sandro Giusto et sa compagne, Aurore Santkin, quant à eux, ont décidé d’ouvrir leur nouveau restaurant sept jours sur sept, avec de la restaurtation non-stop de 11h à 22h.

    Un fameux challenge, qu’ils vont relever avec une équipe de cinq personnes...

    Article de CHARLES LEDENT source Sudinfo

  • Attention Changement d'heure d'hiver cette nuit de samedi 29 au 30 octobre 2016 à Nandrin aussi

    d'heure d'hiver la nuit du 25 au 26 octobre 2014 à nandrinChangement d'heure d'hiver

    On recule la pendule d'une heure.

    A 3 heures du matin, il sera 2 heures.

    Changement d'heure dans le monde

    Le premier pays à avoir adopté ce changement est l'Allemagne suivie de près par l'Angleterre, l'Italie et l'Irlande. A l'époque, le changement d'heure a été introduit pour économiser de l'énergie et de l'électricité utilisée pour l'éclairage suite au choc pétrolier de 1973.

    De nos jours, ce sont toujours pour les mêmes raisons que nous gardons le changement d'heure bien que la consommation d'énergie ait augmentée avec, par exemple, le carburant utilisé pour les véhicules, etc.. Malgré les avantages de l'heure d'été, celle-ci comporte également quelques inconvénients : l'heure ne correspond plus au rythme solaire naturel, les populations ressentent très fort ce changement d'heure et doivent s'y habituer (ex: les bébés peuvent être perturbés car ils ont l'habitude d'être allaités à une certaine heure) comme les animaux domestiques (ex: la traite de la vache, baisse de production du lait), l'horaire des trains préparé spécialement pour la journée du changement d'heure (cela coûte aussi). Mais malgré tout cela, la baisse de l'éclairage peut-être remplacée par la consommation de chauffage ou de climatisation le matin et le soir au début de l'hiver et du printemps, ce qui consomme aussi. Le changement d'heure existe dans de nombreux pays, excluant les pays tropicaux car le soleil est présent plus longtemps dans les nations se trouvant près de l'équateur. En revanche, les pays de l'hémisphère nord et de l'hémisphère sud ont recours au changement d'heure. Chaque pays de chaque hémisphère à des dates différentes pour changer d'heure.

    Dans l'hémisphère nord, les pays à utiliser le changement d'heure sont par exemple les Etats-Unis, le Canada, tous les pays européens sauf l'Islande, Cuba, le Groenland, l'Arménie, la Russie, la Tunisie, le Liban etc.. Malgré cela, certaines parties de ces nations n'ont pas recours à l'heure d'été : l'Arizona et la majorité des comptés de l'Indiana pour les Etats-Unis, la Colombie Britannique, le Saskatchewan, l'Ontario et l'ïle Southampton au Canada.

    Dans l'hémisphère sud, les pays sont l'Australie, le Brésil, le Chili, les Îles Malouines, la Namibie, la Nouvelle-Zélande, le Paraguay et l'Uruguay. Mais le changement d'heure dans l'hémisphère sud à lieu à des dates différentes à cause de l'inversion des saisons

     

    Source info http://www.encyclopedie-gratuite.fr/Definition/vie-quotidienne/changement-heure.php#heure-hiver

     

  • Médecins et pharmacies de garde du 29 et 30 octobre 2016 pour Nandrin


    condroz.jpgMédecin de garde 
     
      

     Samedi 29/10/2016
    Dimanche 30/10/2016
     
     
     
    À partir du samedi 12 mars 2016, ouverture les week-ends d’un Poste Médical de Garde du Condroz pour les habitants des communes de : Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Neupré, Ouffet, Tinlot.
     
    Ce poste de garde aura pour mission d’assurer les soins qui ne peuvent attendre la semaine suivante pour être pris en charge.
    Il remplacera le système de garde actuel, à savoir 3 médecins qui assurent la garde pour l’ensemble du territoire depuis leur propre cabinet.
    Un Poste de Garde c’est : des médecins disponibles pour les soins non urgents mais ne pouvant attendre 24 ou 48h pour être pris en charge.
    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.
    Des visites à domiciles sont toujours possible pour les personnes totalement incapables de se déplacer.
    Un Poste de Garde ne peut pas assurer les services suivants :
    • Rédaction de certificat d’aptitude sportive
    • Rédaction d’ordonnance ou de tout autre document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end
    • Consultation de « confort » (par facilité par rapport à la semaine)
     
     
     
     
    Horaire de fonctionnement : samedis, dimanches et jours fériés de 8 à 22h. Type de consultation : uniquement sur rendez-vous. Téléphone : 0471 75 02 68 Adresse : Rue de Dinant 106, 4557 Tinlot (Dans le centre provincial CRT, suivre le flèchage « Poste Médical de Garde ») 
     

    Il y a lieu d’ajouter qu’après 22h00,  le numéro d’appel reste le 0471 75 02 68

    Un régulateur vous mettra en rapport avec l’aide adéquate, dont  le médecin généraliste de garde



  • Une peine de travail pour lui avoir tailladé le visage à Nandrin

    justice.jpgLa décision vient de tomber ce jeudi lors des audiences du tribunal correctionnel de Huy. Wendy, une Liégeoise de 20 ans, est condamnée à une peine de travail de 100 heures avec un sursis de 3 ans pour la peine d’amende réquisitionnée par le ministère public.

    Pour rappel, Wendy aurait lancé un verre à la figure de d’une certaine Noémie (*) lors d’une sortie en boîte au Monastère à Nandrin le 1er mars 2015. Pour rappel Noémie, son copain et sa belle-sœur avaient décidé de faire la fête.

    Noémie s’était ensuite rendue aux toilettes. Sur ce temps, Wendy avait malencontreusement marché sur le pied de Carine (*), la belle-sœur de Noémie.

    Carine obligea alors Wendy à se « mettre à genoux pour lui dire pardon », avait expliqué cette dernière lors de son audience au tribunal correctionnel de Huy le 22 septembre dernier.

    Noémie était alors sortie des toilettes pour ensuite s’interposer entre Wendy et Carine. C’est à ce moment-là que Noémie se serait pris un verre de champagne dans la figure.

    « Je voulais frapper Carine mais je n’ai pas pensé que j’avais un verre en main », a précisé Wendy. Celle-ci devra rembourser la somme de 1.000 euros à la victime qui s’est constitué partie civile. (* prénoms d’emprunt).

    Article de C.L. source info Sudinfo

  • Des places disponibles chez accueillante conventionnée de Accueil de Tout Petits à Yernée -Fraineux Nandrin

    Michelle D.jpgIl y aura 3 jours de disponibles en juin 2017 et 18 journées /semaine fin octobre 2017 (2 temps pleins et un 3/5 se libèreront ) chez accueillante conventionnée de Accueil de Tout Petits (anciennement Garderie de Tout Petits )
    Renseignements en MP

    Source info

    Michelle Dardenne

    Contact par E Mail dardenne.m@skynet .be

  • Un Nandrinois fait cinq tonneaux dans le désert marocain

    Benjamin B source Sudinfo AG.JPG

    Amateur de grands espaces et de dépaysement, Benjamin Bobon n’a jamais considéré son handicap comme un frein. Le Nandrinois multiplie ainsi les périples et les challenges.

    Le dernier en date remonte au 24 octobre. Il s’est élancé à bord d’un 4x4 avec deux amies pour 5 jours de pistes dans le cadre du Sahara Challenge, au Maroc. « Ce n’est pas une course, mais une balade dans le désert.

    J’ai déjà participé à ce genre de rallye, c’est mon troisième, mais le Sahara Challenge était une première », précise Benjamin Bobon.

    Tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Le premier jour, après une heure de route, un accident est survenu, envoyant le 4x4 dans le décor.

    « Un pneu a été contre les rocailles, a déjanté et c’était parti. Nous avons fait cinq tonneaux, enfin quatre et demi. C’est la faute à pas de chance, pas de l’imprudence .»

    Seul le Nandrinois, installé sur le siège passager, a été blessé.

    « Je suis resté 25 minutes la tête en bas, en attendant la voiture-balai qui m’a sorti de la voiture. Nous avons ensuite attendu le 4x4 médical et avons roulé 6h pour rejoindre l’hôpital militaire », raconte-t-il.


    LE BRAS ET LES POIGNETS CASSÉS

    Au final, le Nandrinois s’en sort avec un bras et deux poignets cassés. Pourtant, Benjamin Bobon insiste: l’expérience a été très enrichissante.

    « J’ai vu des trucs extraordinaires! Nous sommes en plein Sahara occidental, une zone très peu fréquentée par les touristes. Pour vous donner un exemple, dans l’hôpital de cambrousse, on m’a envoyé chercher le matériel à la pharmacie pour pouvoir me plâtrer, rigole-t-il.

    Mon accident a fait le tour de la région, un colonel de l’armée est venu me voir et la police a fait 400 km pour prendre ma déposition. Quant à mon fauteuil roulant ,il a été abîmé lors des tonneaux mais trois mécanos improvisés l’ont réparé, il va mieux qu’avant! ».

    Le Nandrinois gardera donc un excellent souvenir de ce passage éclair au Maroc.

    « Ce n’est qu’après un accident qu’on peut vivre une telle succession d’événements », conclut-il.

    Article de ANNICK GOVAERS source Sudinfo

  • L’emprunt d’un million d’euros passe à la trappe à Nandrin

     

    Nouveau blocage au conseil communal de Nandrin, lundi soir.

    Les élus étaient appelés à se prononcer sur la conclusion d’emprunts (approbation des conditions et du mode de passation).

    Il s’agissait de quatre emprunts pour un montant total d’un million d’euros, dont 750.000 euros pour la nouvelle administration communale-CPAS.

    Le reste concernait notamment des réfections de voiries.

    Pour le bourgmestre PS, Michel Lemmens, le contexte économique est plus que favorable, « avec des taux négatifs, on gagne au final de l’argent en empruntant.

    C’est donc le moment d’investir », avance-t-il.

    Les groupes d’opposition ne sont pas convaincus.

    Union Pour Nandrin dénonce le dossier le plus onéreux de la législature.

    « Nous sommes favorables à réunir sous un même toit les services communaux et du CPAS mais ce projet-ci est démesuré.

    Avec près de 2 millions d’euros, on aurait pu construire deux à cinq classes à Villers et ramener la dette à moins de 2 millions d’euros , a déclaré Marc Evrard.

    Vous avez refusé tout débat d’idées.

    Vous avez empêché le conseil communal de proposer ce qui eut été pour nous la meilleure solution, celle d’installer la maison communale route du Condroz.

    Car le parking sur la place de Nandrin est devenu exigu.

    Qu’en sera-t-il demain? »

    uPN a voté contre le point.

    Tous Ensemble aussi, estimant le projet faramineux.

    « On s’est abstenu depuis le début, maintenant on devient plus ferme.

    Ils nous ont fait voter une note d’intentions et en fait, le train était en marche, plus possible de l’arrêter.

    C’est regrettable d’avoir mis un seul emprunt pour 4 choses différentes car nous aurions approuvé les 3 autres. »

    Avec le vote négatif de la conseillère de majorité, Murielle Brandt, qui attend toujours qu’un cdH monte au Collège, le point a donc été recalé.

    Provoquant l’ire du bourgmestre: « J’espère que vous gérez mieux vos finances personnelles que celles de la commune!»

    Que compte faire la majorité ?

    « Ils ne comprennent pas que tout est engagé!

    Les voiries sont déjà faites par exemple.

    Le budget est approuvé et ratifié par le ministre.

    On parlait ici de conditions de marché, pas d’un principe d’emprunt.

    Je ne sais pas si on va faire repasser le point mais s’il le faut, on payera sur fonds propres .»

    Article de ANNICK GOVAERS Source Sudinfo

  • Histoire de temps de Nandrin a son Blog

    histoire de temps.JPG

    Comme vous le savez déjà Elégance Bis est devenu Histoire de temps.
    Le projet est bien en place, déjà quelques manifestations se sont déroulées dans le cadre des bâtiments .
    Pour vous en informer, j’ai décidé de créer un blog, de cette façon vous pourrez être informé des manifestations.
    Retrouvez nous donc sur le blog
    Inscrivez vous à la newsletter et restons en contact régulier

    http://histoiredetemps.eklablog.com/

    Histoire de Temps

     

  • Match arrêté entre Templiers B et Flémalle B - P4F -

    TN source Sudinfo OJ photo de YA.JPGL’homme en noir s’est senti menacé.

    Le duel entre Templiers Nandrin B et Flémalle B n’a pas été à son terme.

    L’arbitre s’est senti menacé dans son intégrité physique et a préféré clore une rencontre qui avait déjà accouché de quatre cartons rouges.

    Reste à voir si le CP décidera de rejouer le match ou si le score (4-3 pour Templiers B) sera acquis.

     

    Alors qu’il menait 4-3 contre Flémalle B à cinq minutes de la fin du match, Templiers-Nandrin B a vu sa rencontre stoppée par l’arbitre.

    Celui-ci s’est senti menacé dans son intégrité physique et a décidé que tout le monde rentrait au vestiaire.

    « C’était un match très tendu avec beaucoup de duels costauds », explique Julien Lannoy, le mentor des Condruziens, qui comme les Flémallois, a vu son équipe terminer la rencontre à neuf.

    « On reçoit un premier carton rouge totalement mérité vers la demi-heure de jeu.

    Un de mes joueurs a effectué un mauvais geste, qui n’a pas fait mal à son adversaire, mais qui n’a pas sa place sur un terrain de foot.

    C’est ensuite Flémalle qui a vu un des siens être exclu pour une bousculade .»

    Et l’homme en noir a encore dégainé en seconde armure.

    « Un de mes gars a marché sur le pied d’un joueur de Flémalle sans le faire exprès, car il était un peu en retard dans sa tentative pour récupérer le cuir.

    L’arbitre a voulu donner un carton jaune, mais le coach de Flémalle B a fait pression pour qu’il soit exclu », s’exclame Julien Lannoy, qui commente également la dernière exclusion des Liégeois.

    « Un de mes joueurs sort du terrain avec le ballon et un joueur adverse vient le tacler alors qu’on ne joue plus en attendant la remise en touche .»

    Il reste alors cinq minutes de jeu et l’arbitre décide de mettre un terme à la rencontre. « Dans son rapport, il dit qu’il s’est senti menacé par les joueurs et le coach de Flémalle.

    Il ne reproche rien à notre équipe.

    Mais il faut reconnaître que le match était très tendu et que l’intégrité des joueurs était menacée également .» Reste désormais à voir ce que va décider le comité provincial dans les prochaines semaines.

    « Ce n’est pas la première fois que Flémalle B voit un de ses matches être arrêté cette saison.

    En plus, le coach adverse n’a rien fait pour calmer la situation.

    De notre côté, on préfère attendre de voir ce qui va se passer.

    Ce que je tiens par contre à dire, c’est qu’avant ce match, mes joueurs n’avaient jamais pris de cartons rouges durant les premières rencontres.

    On verra donc si le CP juge qu’il est bon de rejouer la rencontre ou si le score est acquis », termine le mentor des Templiers.

    Article de OLIVIER JOIE source Sudinfo

  • Zone de police du Condroz,le chef de corps ne veut pas prolonger

    PP source Sudinfo MEHW-VR.JPGLe Collège de police de la Zone du Condroz a communiqué ce 25 octobre que Philippe Prévot, Commissaire divisionnaire et chef de corps de la zone de police du Condroz, ne renouvellera pas son mandat.

    Prolongé depuis novembre 2011 pour une durée de 5 ans, son 3emandat arrivera donc à terme le mois prochain.

    « Âgé de 62 ans et installé depuis la mise en place des zones de police suite à la réforme de 2001 et deux renouvellements, Monsieur Prévot a fait un choix et ne veut pas prolonger son mandat », explique Philippe Dubois, bourgmestre de Clavier et président du Collège de police de la zone.

    « Après l’installation dans ses nouveaux bâtiments de Strée en 2008, c’est donc une nouvelle étape que va vivre la zone de police du Condroz. »

    Concrètement, qu’est-ce qui va changer pour la zone de police?
    Philippe Prévot endossera désormais le titre de chef de corps faisant fonction.

    « Ce mercredi, le Collège de police a maintenu sa confiance à l’égard du Commissaire divisionnaire affirmant que ce dernier a, pendant les quinze années passées à la tête de la zone, donné entière satisfaction dans la gestion de son corps de police.

    C’est donc à l’unanimité des membres présents que le Collège de police a décidé de désigner Monsieur Prévot à partir du 19 novembre 2016 jusqu’à la désignation de son successeur au terme de la procédure officielle .»

    Et, selon Philippe Dubois, il faudra plus ou moins 1 an avant de trouver un successeur.

    « La première étape consiste à informer le Conseil de police, fixer une date de relance de la procédure, lancer l’appel et désigner un type de commission de sélection.

    Mais la procédure de renouvellement devrait être relancée au plus tard pour le mois de janvier.

    L’appel sera fait au niveau du fédéral, une fois les candidatures reçues, il faudra passer des examens. C’est un arrêté qui décidera du candidat sélectionné .»

    Philippe Prévot compte-t-il prendre sa retraite? L’information n’est pas confirmée.

    Article de C.L. source Sudinfo

  • Grande marche aux Lampions aujourd'hui 28 octobre 2016 à Saint-Séverin Nandrin

    lampions.jpg

    Plonger dans l'ambiance d'Halloween en participant à la marche aux lampions contée !

    Trois conteurs vous attendront sur le parcours...

    Au jardin de ma grand-mère, tralalalère, tralalalère...
    J'ai rencontré une sorcière, tralalalère, tralalalère...
    Elle mangeait des vers de terre, beurk !
    Venez trembler, danser, chanter et jeter des sorts avec nous si vous l'osez !!!

    Par Chantal Devillez, fileuse de mots, tisseuse d'histoires, souffleuse de rêves,
    conteuse, alias Madame Citrouille et ses comparses Donatienne Colyn et Regis Fabbro.

    Réservation via le formulaire déposé dans les mallettes (3 euros/lampion) pour le 14 octobre au plus tard.

    Hot-dogs et boissons vous seront proposés après la balade.

  • Avis décès Madame Josée Saintviteux de Nandrin

    7x0rg8ta.2.gif

    Madame Josée SAINTVITEUX (89 ans) de Nandrin,

    décédée le 26/10/2016. Centre Funéraire Pol Laffut & Heerwegh

    - 084 46 62 11

    deces.jpgEn mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

  • Halloween Party vendredi 28 octobre 2016 dès 18h 00 au Calydon Yernée Nandrin

    halloween.jpg

    Halloween Party vendredi 28 octobre 2016 dès 18h 00 au Calydon Yernée Nandrin

    rue Trihettes 10

    Spectacle de magie dès 19h 30

    Spectacle de feu dès 21h 00

    Entièrement couvert et chauffé

     

  • Saint Nicolas au Point Chaud de Nandrin le 19 novembre 2016

    point chaud nandrin.JPG

    St Nicolas  rendra visite au point chaud de Nandrin le samedi 19/11/2016 le matin de 10h00 à 12h00.

    Distribution de friandises pour les gourmands!!!!"

  • Les brèves du conseil Communal d'octobre 2016 à Nandrin

    540108062.JPGTaxe déchets ménagers.

    Bonne nouvelle, la taxe restée inchangée!

    Elle est de 71€ pour un isolé, de 112€ pour un ménage de 2 et de 148€ pour un ménage de 3 et +.

    La seule modification concerne les ménages en exception, (ceux qui utilisent des sacs et qui n’ont pas de conteneurs) qui devront utiliser des sacs spécifiques pour les déchets organiques. Ils seront distribués comme suit: 10 sacs de 30L pour un isolé, 20 sacs de 30L pour un ménage de 2 et 30 sacs de 30L pour un ménage de 3 et +.

    Ils seront vendus au prix de 0,35€ pièce.

    Rénovation de voiries en vue.

    Grâce au subside de la Région Wallonne de 158.111€, la commune va rénover une série de
    voiries pour un montant total de 349.771€ ce qui correspond à 5km de voiries.

    Parmi celles-ci, nous pouvons compter: le Fond d’Oxhe (partie nandrinoise, soit 1,5 km de route), rue la Halète (au départ de la rue de la Croix-Claire jusqu’à Esneux), rue de la Forge, rue d’Oxhon.

    Contrat avec la Province pour le mazout.

    Le conseil a voté à 9 voix pour contre 8 abstentions, le renouvellement du contrat avec la Province pour la fourniture de mazout sur la commune.

    «Ça représente environ 95.000 litres de mazout à acheter.

    Ce contrat permet un plus niveau financier qui s’est avéré positif nous voulions le poursuivre», explique l’échevin Henri Dehareng.

    Article de CY.C. source Sudinfo

    Nandrin risque de graves sanctions financières

    L’opposition Union Pour Nandrin a souhaité revenir sur un dossier qui a fait débat au conseil communal de ce lundi soir: la constitution d’un bail emphytéotique pour la construction de huit logements publics dans la rue Tige des Saules, à Yernée-Fraineux.

    Cela fait suite à la réception d’un courrier de Meuse Condroz Logement. «Nous soutenions ce projet lorsqu’il nous a été présenté en 2011. Mais les termes du contrat, ce qui nous avait été présenté n’était absolument ceux que le Collège nous a présentés en juin de cette année. C’est pour cela que nous avons voté contre et que ce point n’est finalement pas passé», explique le conseiller Marc Evrard.

    Pour rappel, la majorité est constituée de 9 sièges contre 8 pour l’opposition. Au moment du vote en juin dernier, la conseillère Murielle Brandt s’est retournée contre son groupe le 21 juin dernier, en refusant de voter ce droit d’emphytéose, se joignant ainsi à la décision de l’opposition. Aujourd’hui, chacun campe sur sa décision.

    «La société menace Nandrin a différents niveaux. Si le projet n’aboutit pas, elle sanctionnera la commune en lui réclamant des frais.

    Le non-aboutissement de ce dossier entraînera également la perte de 672.000€ de subside. Sans compter bien sûr sur les frais de Tecteo, du personnel etc. En termes de frais pour la commune, on est à environ 55.000€ la première année et à 10.000€ par an. Ça reviendrait
    à  condamner la commune » , poursuit Marc Evrard.

    C’est ainsi que ce groupe de l’opposition propose de revenir aux conditions de 2011 votées par l’ensemble du conseil.

    Après maintes discussions, le bourgmestre Michel Lemmens a demandé une suspension de séance afin de se réunir avec son groupe. Une contre-proposition s’en est suivie.

    « On ne peut pas accepter, il nous faut lire ce document. Là, ça nous a été présenté en 3 minutes et demi », a lancé Marc Evrard. L’opposition a alors demandé à son tour une suspension de séance afin d’en discuter. Résultat?

    Une nouvelle contre-proposition, à savoir celle de reporter le point au prochain conseil communal. «Ce n’est pas à vous de décider si on reporte le point et l’ordre du jour du conseil.

    Alors nous faisons une contre-proposition: nous proposons de voter le report de ce point au prochain conseil…» , a déclaré le bourgmestre, Michel Lemmens.

    Un échange entre les groupes qui tourne au ridicule mais qui a le mérite de faire voter cette proposition à l’unanimité. En attendant, le dossier n’a toujours pas avancé.

    CYNTHIA CHAROT

  • Jali chante pour les enfants du Rwanda le 19 novembre 2016 à Saint-Martin Nandrin

    st martin.JPG

    Jali chante pour les enfants du Rwanda le 19 novembre 2016 à Saint-Martin Nandrin 

    dès 18 h souper Spectacle 

    jalli 2.JPG

  • Le nombre de décès survenus avant 65 ans, Nandrin est en 15 ème place

    L’Observatoire wallon de la santé a étudié, de 2004 à 2012, le nombre de décès survenus avant 65 ans, commune par commune, ainsi que les causes de ces morts prématurées. Il en ressort que les Marchinois et les Donceelois sont les plus touchés, à l’inverse des Remicourtois. À Huy-Waremme comme ailleurs, les femmes s’en sortent mieux que les hommes.

    Commençons par les hommes. En Wallonie, le taux moyen de morts précoces (c’est-à-dire le nombre de décès survenus avant l’âge de 65 ans par rapport à l’ensemble des décès) entre 2004 et 2012 était de 27,9 %. Et les habitants de Huy-Waremme ?

    De 26,5 %. Mais quelque-unes de nos communes se démarquent. Ainsi Marchin et Donceel atteignent un pourcentage moyen de décès avant 65 ans de… 36,8 %. Soit la valeur la plus élevée de Wallonie, record également constaté dans 11 onze autres communes wallonnes.

    Sept communes de Huy-Waremme enregistrent, elles, un taux de décès prématurés de 30,85 %, 14 autres de 26,8 % et 7 de 22,75 %. Seule Remicourt, avec 17,5 %, tire son épingle du jeu : elle fait partie des 14 communes wallonnes au taux le plus faible.

  • le Rond-Chêne bientôt ouvert à tout le monde

    Le domaine du Rond-Chêne à Esneux accueille depuis des années les élèves de maternelles et de primaires des quatre coins de Wallonie dans le cadre de classes vertes.

    Mais cette institution n’a pas que des amis. Régulièrement, des voix s’élèvent en effet pour demander à la Fédération Wallonie Bruxelles, propriétaire des lieux, de revendre ces coûteux centres de dépaysement et de plein air (CDPA).

    En avril 2015, alors que l’ex-Communauté française devait trouver 160 millions d’euros, la question de ces dix CDPA était à nouveau revenue sur le tapis. Si la rumeur de fermeture avait rapidement été démentie, Christie Morreale, première échevine à Esneux et députée wallonne et communautaire, avait toutefois émis alors l’idée d’ouvrir ces sites à des partenaires privés pour assurer leur viabilité à long terme.

    Une idée qui est aujourd’hui en passe de se concrétiser. André Flahaut, le ministre en charge du Budget à la Fédération WallonieBruxelles, s’est en effet rendu récemment au Rond-Chêne, à l’invitation de la députée esneutoise.

    « Le Rond-Chêne fonctionne très bien, il accueille en moyenne 4.000 enfants par an, explique-telle, mais il n’est pas occupé pendant les week-ends et les vacances.

    L’idée serait donc de l’occuper pleinement, au bénéfice de tous, plutôt que de se dire dans 10 ou 15 ans qu’il vaudrait mieux le revendre. » « Certains centres autorisent la location des lieux par le privé, mais ça dépend des directions et des responsables, souligne André Flahaut.

    D’autres invoquent des problèmes d’assurances ou un manque de personnel et ferment carrément pendant les vacances. Ce que je trouve idiot. Il faut, au contraire, mettre ces centres de plein air à disposition du plus grand nombre, en travaillant avec les autorités locales et même des partenaires privés. »


    DE NOMBREUSES POSSIBILITÉS

    Le Rond-Chêne, avec son château, ses dépendances, ses 180 lits et son magnifique parc, offre en effet de nombreuses possibilités. Mariages, manifestations, hébergement de mouvements de jeunesse, le site pourrait se prêter à merveille à de nombreuses activités organisées en dehors des périodes scolaires.

    Mais « à l’heure actuelle, il n’existe aucun accord entre les mouvements de jeunesse et les Centres de dépaysement et de plein air », expliquait la ministre de la Jeunesse, Isabelle Simonis, en réponse à une question de Christie Morreale.

    C’est justement ce que souhaite changer André Flahaut: « Ouvrir ces infrastructures vers l’extérieur implique une révision des règles de mise à disposition. La ministre Schyns est d’accord et l’administration également. Le seul argument qu’on nous oppose, c’est la concurrence déloyale, mais je pense qu’il faut juste déterminer les modalités de cette mise à disposition. »

    Il a invité les élus esneutois à lui faire des propositions en matière d’occupation des lieux. Une expérience-pilote va donc être menée et pourra ensuite s’étendre aux dix centres de plein air de la Fédération.

    Article de GEOFFREY WOLFF source Sudinfo