Ils s’allient pour bâtir un hall sportif

Photo de Nathalie Bidoul Source info Sudinfo JG.JPG

Clavier et Ouffet ont signé un accord de principe.

Un hall omnisports doté d’une salle des fêtes, c’est le projet que devraient réaliser ensemble Clavier et Ouffet.

Une initiative trans-communale rare dans notre région

C’est main dans la main que les communes de Clavier et d’Ouffet vont construire un hall omnisports sur les terres de cette première.

Ce genre de dossier trans-communal est plutôt rare dans notre région, comme l’explique Philippe Dubois, bourgmestre de Clavier.

« Nous sommes assez favorables à ce genre d’initiative », dit-il.

« Ce projet de hall sportif, nous en parlons depuis bien longtemps.

On a déjà le terrain qui accueillera le bâtiment : il se situe dans la rue sur Fosse, à Clavier. » Selon lui, la Région wallonne pousse à ce genre d’initiatives supra locales.

« Nous avons proposé aux communes voisines de participer à la construction de ce hall, et Ouffet s’est montré partante », continue le bourgmestre.

« On a sollicité les cabinets et les administrations pour savoir comment il fallait fonctionner.

Il fallait un accord de principe ainsi qu’une convention entre les deux communes. » Cet accord de principe a justement été approuvé à l’unanimité lors du Conseil communal d’Ouffet, ce lundi.

« Le signer nous permet d’avancer dans ce projet », note Caroline Cassart, bourgmestre d’Ouffet.

«Avoir un hall omnisports à Clavier permettra de faire appel aux pouvoirs subsidiant plus facilement, étant donné que le projet touche deux communes. »

Le bâtiment sera majoritairement occupé par Clavier.

La commune devrait par ailleurs s’occuper de l’entretien.

« On verra à l’usage, mais au niveau de la prestation, on ne demandera pas à Ouffet d’engager deux hommes », signale-t-il.

UNE SALLE DES FÊTES

Annexée au hall omnisports, une salle des fêtes est prévue.

Sa capacité devrait avoisiner les 400 places.

« Elle sera plus grande que celles de toutes les entités de la commune », souligne Philippe Dubois. « On avait besoin au niveau associatif d’un tel espace. »

Les élèves, aînés et groupes sportifs ouffetois pourront également en profiter.

D’ici six semaines à deux mois, les communes vont désigner un auteur de projet.

«Actuellement, il est difficile d’estimer le coût de ces bâtiments car il y a tout un montage financier. À mes yeux, cela devrait tourner autour de 3,5 millions d’euros. »

Caroline Cassart indique qu’un tel projet trans-communal est une première pour Ouffet.

« Budgétairement parlant, c’est quelque chose de positif pour les communes », dit-elle.

« Nous devons désormais faire toutes les négociations avec Clavier. » -

Article de JÉRÔME GUISSE source info Sudinfo Sudpresse 

 

Les commentaires sont fermés.