Un magasin Troc s’installe à la place de l’ancien Thema de Nandrin

troc source sudinfo.JPG

Le 10 septembre prochain, Troc Nandrin ouvrira ses portes sur la route du Condroz au 123c, à la place de la librairie Thema aujourd’hui fermée.

Pour ceux qui ne visualisent pas, c’est dans le petit zoning où se trouve le Point chaud.

A la tête du magasin de meubles et d’articles de seconde main, Michaël Weber et sa compagne Emma Gerard.

Ce dernier a travaillé à La Trocante de Courcelles avant de s’occuper en janvier 2010 du Troc Cash de Huy avec un associé.

Il mène aujourd’hui sa barque seul.

« Nous avions fini par avoir des divergences de vue, donc j’ai décidé d’ouvrir un nouveau commerce à Nandrin avec ma compagne.

C’est un chouette coin où ce type de magasins n’existe pas et où la clientèle est sympa. Nous allons sélectionner la marchandise pour qu’elle lui plaise », précise-t-il.

Troc Nandrin (600 m2 ) comportera deux parties : un magasin et une zone où les clients qui souhaitent vendre des articles viendront déposer lesdits objets.

Si le Troc n’ouvre officiellement que le 10 septembre, les candidats vendeurs peuvent prendre contact dès le 20 août. « Il y a deux possibilités.

Soit le client choisit la formule dépôt, c’est- à-dire qu’on vend l’article pour lui et il reçoit 60% de la somme, en sachant que si l’objet ne se vend pas, la décote est de 15% par mois. Soit il décide de nous le vendre directement.

Le prix dépend alors de l’objet, si je suis certain ou non qu’il sera vendu rapidement », explique Michaël Weber.

Troc Nandrin est indépendant,il n’est pas lié à Troc International, souligne le futur gérant, actuellement en plein travaux.

« Deux personnes à mi-temps vont être engagées pour compléter notre équipe », ajoute le Marchinois qui compte déménager prochainement pour se rapprocher de Nandrin.

Dans un premier temps, la surface commerciale sera ouverte 7 jours sur 7.

« En fonction de l’affluence en semaine, nous fixerons les jours de fermeture dans un deuxième temps. »

Article de ANNICK GOVAERS source Sudinfo.

 

Les commentaires sont fermés.