Nandrin « Ma fille a échappé à un enlèvement »

enlévement ,nandrin

Elle a été abordée par deux hommes.

La maman est très inquiète

Muriel Mertens a eu rétrospectivement la peur de sa vie mardi soir, lorsque sa fille de 15 ans lui a raconté sa mésaventure.

Alors qu’elle venait de descendre de son bus, la jeune fille a été abordée par deux individus qui se trouvaient dans une camionnette blanche. Elle a heureusement pris ses jambes à son cou…

« J’ai toujours eu très peur d’une tentative d’enlèvement, souffle Muriel Mertens.

Après l’affaire Dutroux, j’ai répété à mes enfants qu’il ne fallait jamais se laisser aborder par des inconnus et encore moins monter dans leur voiture ! » Une mise en garde qui a peut- être été salutaire à sa fille de 15 ans.

Mardi, la jeune fille rentrait chez elle en bus après l’école.

Comme d’habitude, elle est descendue à l’arrêt situé sur la route du Condroz, à proximité du « rond-point des vaches » à Nandrin.

Il était un peu plus de 16 heures lorsqu’elle a été abordée par deux hommes circulant dans une camionnette blanche : « Ils se sont arrêtés à sa hauteur et lui ont crié : Mademoiselle, Mademoiselle, venez, venez… » Ma fille ne s’est heureusement pas approchée !

Elle a pris ses jambes à son cou et a couru jusque chez nous.

Quand elle est arrivée, elle tremblait.

Elle a vraiment eu une frousse bleue ! »

La jeune fille a d’abord raconté son histoire à son papa et l’a répété à sa maman, une fois que cette dernière est rentrée du travail.

« J’ai été choquée. Et si elle avait évité un enlèvement ?

Je me suis dit qu’il fallait prévenir la police. Je les ai immédiatement appelés, mais, comme ma fille n’avait pas relevé le numéro de plaque ni la marque de la camionnette, ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire. »

Une réponse qui a choqué Muriel Mertens : « Je me suis dit ce n’est pas possible ! C’est tout de même un incident grave et ils n’en font rien. »

La Nandrinoise a insisté quelques jours plus tard et, finalement, sa déposition a été prise ce jeudi après-midi.

La camionnette blanche suspecte n’a pas pu être identifiée.

À la police du Condroz, on nous a confirmé que l’information avait bien été encodée.

Selon le policier, c’est le seul incident de ce type qui a été signalé sur la zone de police ces derniers jours. 

Article de AURÉLIE BOUCHAT source Sudpresse 22 janvier 2016

Muriel Mertens a aussi été choquée par l’attitude de la police.

 

Témoignage sur le site Sudinfo Huy-Waremme clic ici 

enlévement,nandrin

 

enlévement,nandrin

Les commentaires sont fermés.