Le festival des Deux Ours dans le centre de Nandrin

Lien permanent

11791931_1013633658668467_3035768187245442408_o.jpg

50 artistes sur scène dont Marc Ysaye et Mario Guccio

Pour sa deuxième édition, les Estivales changent de nom : elles deviennent Deux Ours Nandrin Festival. Exit aussi les Templiers, la manifestation prendra place les 27, 28, 29 et 30 août sur la place Arthur Botty en plein centre de Nandrin. Fred Macquet signe la programmation du festival qu’il souhaite convivial et familial.

Créé par Jean-François Dethier et Cédric Busin en août 2014, le festival Les Estivales sur le site des Templiers n’avait pas attiré autant de monde qu’escompté. L’opposition farouche des riverains n’avait pas aidé à une organisation paisible. Si le festival reste, le concept quant à lui évolue.

D’abord, il change de lieu. Le site des Templiers est abandonné au profit de la place Arthur Botty, autour de la maison communale de Nandrin. Trois scènes seront installées : la principale, nommée « Cours », dans la cour de l’école (capacité de 1.000 personnes), la « Church » entre l’église et l’administration communale (300 places), et celle des Deux Ours dans un entrepôt communal à deux pas de là (400-500 places).

Ensuite, il change de nom pour devenir « Deux Ours Nandrin Festival ». Les organisateurs ont en effet confié la programmation à Fred Macquet, le responsable des Deux Ours, la petite salle de concerts nandrinoise qui fait peu à peu son trou dans le milieu musical. Si Machiavel était déjà à l’affiche de la première édition des Estivales, la partie électro passe, elle, à la trappe.

«J’ai rejoint le projet car il correspond à l’atmosphère intimiste de ma salle de concerts. Je ne me voyais pas organisateur d’un gros festival, je n’en ai pas la capacité et ça ne m’intéresse même pas. J’ai donc choisi des artistes de qualité qui se sont déjà produits aux Deux Ours ou qui sont sur le point de le faire. Il n’y a pas de noms clinquants, l’idée est de recréer un festival rural, convivial au centre d’un village, et à taille humaine », commente Fred Macquet.

Quant à la comparaison avec le feu Nandrin Rock Festival, il affirme ne pas l’égaler. « Quand quelque chose marche aussi bien, on ne peut que faire moins bien après.

On ne relance pas un festival sur des cendres. Les Deux Ours festival aura sa propre identité », souligne-t-il. QUATRE JOURS DE CONCERTS Le rendez-vous est donné à partir du jeudi 27 août à 19h, top départ de quatre jours de festivité.

« Les concerts des deux premiers jours se donneront à l’inté- rieur de l’entrepôt communal. Le jeudi mettra à l’honneur Alain Pire qui jouera avec une série d’invités dont Marc Ysaye, et le vendredi ce sera au tour de Jean-Paul Devox qui s’amusera notamment avec Mario Guccio, le chanteur de Machiavel (qui se reproduira le samedi). Ils ont tous carte blanche donc il y aura des surprises !», sourit Fred Macquet.

Le week-end accueillera un peu moins de trente groupes dont Lemon Straw (qui était aux Francos), Dario Mars and the Guillotines (qui a ouvert Dour) et High Voltage, un tribute band d’AC/ DC. La part belle sera aussi donnée aux régionaux comme Temple Star (Villers-le-Temple), Venusian ou Boogie Moon Trio.

 

Source info Sudpresse article de  ANNICK GOVAERS

 

20 € pour 4 jours

 

Côté prix, l’entrée se démocratise. Elle coûte 10 euros par jour, 20 euros pour les quatre jours. Vous pouvez vous procurer vos places à la Texaco de Nandrin ou bien réserver en ligne sur le site internet www.weezevent.com/deux-nandrinfestival. Notez que les différents sites de concerts sont couvert en cas de pluie. Les enfants de moins de 12 ans ne paient rien. Diverses animations (avec château gonflable) sont d’ailleurs pré- vues pour eux. La présence de foodtrucks est également confirmée pour les petites faims.

Les commentaires sont fermés.