• Marché de Noël Villers Le Temple 14 et 15 décembre 2013

    946069_10202738377047194_93398307_n.jpg

    Samedi 14 décembre 2013 de 16 h 00 à 23 h 00

    Dimanche 15 décembre de 11 h 00 à 18 h 00

    1480574_10202824956691631_1702198645_n.jpg

  • Dimanche 1er décembre de 14h à 20h dégustation Vin à Nandrin

    vin jc crama.JPG

    Dimanche 1er décembre de 14h à 20h dégustation à la maison,

     

    rue de la Croix André, 37, à Nandrin 

    vin jc crama.JPG2.JPG

    la liste des vins sur le site:

     

     

  • Saint-Nicolas à l'intermarché de Nandrin le 30 novembre 2013

    3863532159.JPGJ'attends tous les enfants sages le 30 novembre 2013 de 14 h à 18 h à l'Intermarché de Nandrin 

  • Médecins et pharmacies de garde week-end du 30 novembre et 1 décembre 2013 sur Nandrin

    1856886690.9.jpgMédecin de garde 

     
    Samedi 30 novembre 2013

     Dr. .Didier (04/372.12.77)
     
     
    Dimanche 1 décembre  2013

    Dr.Micha (0474/93.43.30). 
     

     

     

    537001537.12.2.jpgLes pharmacies de garde clic ici

  • Grève des bus toutes les écoles de la région touchées

    480240499_ID6316249_tec_214717_H33AW9_0.JPG

    Les chauffeurs de bus de la TEC ont annoncé hier matin une grève sauvage, elle devait se poursuivre ce vendredi.
     Hier aucun préavis n’avait été déposé, mais des piquets empêchaient les bus de sortir des différents dépôts.
    Ceux d’Omal, Oreye, Ouffet, Verlaine et Wanze étaient bloqués.
    «Des chauffeurs ont positionné leurs bus devant les dépôts, de sorte que personne ne puisse entrer ou sortir du dépôt. 
    Nous avons été avisés de cette action mercredi soir,d’autres ont été prévenus en arrivant hier matin. 
    Dans la journée, nous attendions des nouvelles de Namur où une réunion s’est déroulée.
    Comme aucune solution n’a été trouvée, la grève se prolongera ce vendredi », explique un employé du TEC Liège-Verviers qui revient sur les raisons de cette action sauvage : «Les syndicats déviaient les lignes ou les arrêts pour éviter le passage des bus aux points problématiques du réseau. 
    Ils ont été sanctionnés par la direction. » La FGTB et la CGSLB ont alors décidé de débrayer.
    DES ÉLÈVES RENVOYÉS CHEZ EUX
    Hier matin dans l’arrondissement, aucune cour d’école ne s’est retrouvée déserte, malgré la grève. 
    L’abbaye de Flone a enregistré de très nombreux retards, «mais la plupart des étudiants sont finalement bien arrivés, même s’il a parfois fallu deux heures à certains pour rallier l’établissement »,
    précise-t-on. La situation était similaire au Collège Saint-Louis de Waremme où peu d’absences étaient à déplorer, au contraire des arrivées tardives qui étaient, elles, importantes. 
    Dans une autre école secondaire de Waremme, l’Athénée, le taux de présences apparaissait sensiblement plus faible qu’à l’accoutumée : «Les parents sont parvenus à conduire leurs enfants, ou se sont arrangés pour qu’ils puissent suivre les cours normalement » ajoute la préfète. 
    Du côté de l’Institut Libre du Condroz, situé à Ouffet, on dénombre tout de même 20 % d’absents.
    À l’Athénée de Huy, seuls 5% des élèves ont été touchés. 
    À Saint-Quirin, cette grève a touché une trentaine d’étudiants, contre une quarantaine à l’Athénée de Hannut.
     Enfin, l’école des Orchidées n’a pas été épargnée puisque plusieurs étudiants ont dû venir à pied.
     En début d’après-midi, la directrice a décidé de prévenir les parents et de renvoyer les élèves chez eux : «Nous les avons fait renvoyer chez eux vers 13 heures, car nous n’étions pas sûrs de voir passer un bus. » 

    Article de JULIEN MARIQUE dans le journal La Meuse H-W du 29 novembre 2013
     
    Une attestation de grève pour la journée de jeudi  28 novembre est disponible au format PDF en cliquant ici

  • Dimanche 1er décembre de 14h à 20h dégustation Vin à Nandrin

    vin jc crama.JPG

    Dimanche 1er décembre de 14h à 20h dégustation à la maison,

     

    rue de la Croix André, 37, à Nandrin 

    vin jc crama.JPG2.JPG

    la liste des vins sur le site:

     

     

  • Fronde générale contre le plan éolien de Philippe Henry

    29 nov non aux éoliennes.JPG

    45 communes ont déjà répondu « non » à la cartographie proposée !

    Dans les conseils communaux, l’éolien est devenu LE débat. 
    Logique : les communes ont jusqu’au 30 novembre pour remettre un avis sur la proposition de cartographie permettant le développement de l’éolien en Wallonie.
     
    Coincés dans le bourbier de l’éolien, les ministres wallons Ecolo Philippe Henry et Jean-Marc Nollet parviendront-ils à s’en sortir ?
    La question mérite d’être posée.
    Ce jeudi, le Gouvernement a reporté en 1re lecture l’adoption de l’avant-projet de décret permettant l’application du nouveau cadre pour l’implantation future d’éoliennes. 
    Pire : chaque jour, durant ce mois de novembre, des conseils communaux ont émis des avis critiques voire défavorables à la cartographie proposée pour l’implantation de nouvelles éoliennes. 
    Après un rapide tour non exhaustif dans nos archives, on a dénombré près de 45 communes…
    dont certaines sont celles d’autres ministres de l’Olivier comme Perwez (Antoine), Dour (Di Antonio) ou Thuin (Furlan), qui ont véritablement lâché leurs partenaires verts !
     À Tournai, fief de Rudy Demotte, si l’avis est plus nuancé, il remet aussi en question la cartographie proposée.
    PLAN ÉOLIEN : DE QUOI PARLE-T-ON ?
    Pour y voir clair, il faut savoir d’abord savoir de quoi on parle.
     Il y a premièrement le cadre éolien.
    Adopté en février 2013, il a été modifié le 11 juillet, après consultation des communes.
     Il s’agit d’un cadre de référence qui permet de fixer les conditions pour implémenter les éoliennes. 
    Le Gouvernement a également adopté provisoirement une carte de référence.
    Découpée en 30 lots, cette carte traduit le cadre éolien et permet de voir les terrains où l’on peut construire des éoliennes. Objectif : la production de 3.800 GWh en 2020. 
    Mais avant de procéder à l’adoption définitive de cette carte et ainsi des zones susceptibles d’accueillir des projets, il fallait une enquête publique. 
    Et c’est là qu’on retrouve la fronde générale.
    Car sur le terrain, nombreuses sont les associations qui ont mis à l’index ce document. Parmi celles ci, il y a « Vent de raison ». Présidée par Patrick d’Oultremont, elle fédère des citoyens qui n’ont parfois rien contre l’éolien, mais qui ne veulent pas d’un pareil mât dans
    leur jardin. «Certains se rendent compte qu’ils vont se retrouver avec une installation massive aux conséquences inconnues », explique le président de l’association, qui comporte désormais et, selon lui, entre 65 et 70 comités locaux.
    «Outre les enjeux locaux, le problème est bien plus large.
     Il réside dans le projet industriel qui est en train d’être mis en place. 
    Il ne repose pas sur des fondements techniques économiques et environnementaux qui soient à l’analyse d’une épreuve sérieuse.
    »
    Du côté du ministre Philippe Henry on nuance les oppositions.
    «Ce qui est demandé », explique son porte-parole. «Il s’agit de savoir si « oui » ou « non » la cartographie répond aux réalités du terrain.
    Il faut distinguer donc cela d’un référendum anti-éolien.
     On épluche les avis commune par commune.
    Il y en a de très pertinents.
    D’autres sont dogmatiques. Il faut aussi rappeler que la cartographie est là pour protéger les citoyens.
     Ce projet demande du courage politique.
    Rappelons d’ailleurs que ce sont des choix faits par l’ensemble du gouvernement qui concernent, selon Agoria, un potentiel de 10.000 emplois ! » 
    Article de GUILLAUME BARKHUYSEN pour le journal La Meuse du 29 novembre 2013
     
     
  • Que sont-ils devenus ? Et à Nandrin ?

    elections 1 an.jpgUn an après les élections, nous avons pris des nouvelles de nos anciens bourgmestres

    Les élections communales d’octobre 2012 ont fait tomber quelques têtes et des changements de majorité ont eu lieu dans plusieurs communes de notre arrondissement. Un an plus tard, nous avons voulu savoir ce que devenaient les anciens bourgmestres de Berloz, Donceel, Ferrières, Geer, Lincent, Modave, Nandrin, Ouffet, Remicourt, Villers-le- Bouillet et Waremme.
    Quatre d’entre eux sont conseillers communaux dans l’opposition et actifs selon les cas. D’autres ont stoppé toute activité politique et se consacrent à leur vie de famille et à leur métier d’origine ou, s’ils sont retraités, entretiennent leur maison, ont des loisirs divers, voient régulièrement leurs amis et voyagent.
    Une page d’Annick Govaers
    Dans le Meuse H-W du 28 novembre 2013

    Nandrin :

    Jjn.JPGoseph Nandrin: « Une maison en France »

    Joseph Nandrin (65) n’est plus impliqué dans la vie communale.
    «C’était volontaire. J’avais l’âge du départ.
     Je passe beaucoup de temps dans ma maison dans le sud de la France.
     Je joue à la pétanque, je fais du bateau, je fais des balades en 4x4, j’ai réparé une vieille voiture... 
    Tout ce qui a un moteur m’intéresse !
     Je ne suis pas nostalgique de la vie politique, je ne suis d’ailleurs allé qu’une seule fois au Conseil. »





  • Nandrin -Clavier Il tentait d’escroquer 45.000 euros

    ing.JPG

     

    Hier, un Français d’origine congolaise a comparu devant le tribunal correctionnel de Huy.

     

     Il est accusé d’avoir créé des comptes sous un faux nom, afin d’y encaisser des chèques falsifiés pour un montant total de près de 45.000 €.


    Il ouvrait des comptes sous de faux noms

    Gaston est un Français originaire du Congo.
     Il vit dans la banlieue parisienne.
     Il semblerait qu’il ne vienne en Belgique que pour y commettre des délits.
    En juin 2011, Gaston a donc débarqué à Liège pour quelques jours.
     Et il a commencé à écumer les banques de la région du Condroz. 
    Muni de trois faux passeports, tous avec des noms différents, il s’est présenté dans les banques ING de Clavier, Nandrin et Neupré.
    À chaque fois, il a ouvert un compte avec un faux nom.
     Le but, y faire encaisser plus tard des chèques français, évidemment falsifiés.
     Il a donc débuté par l’agence de Neupré.
     Le lendemain, il y est retourné pour y déposer un chèque de 25.946 euros. 
    Au guichet, les employés n’y ont vu que du feu.
    Le jour même, il s’est rendu à Clavier pour refaire la même opération et déposer cette fois plus de 17.000 euros. 
    Encore une fois, le guichetier n’y a vu que du feu.
     Mais le lendemain, la chance du Français a tourné.
    Les employés de la banque ING de Nandrin ne se sont pas laissés avoir par le faux passeport grossier. 
    Ils ont appelé la police du Condroz et Gaston a été arrêté et emmené au commissariat.
    « J’ai fait une bêtise. En fait, j’ai rencontré par hasard un ami à la gare.
     J’avais besoin d’argent. 
    Je suis papa de 4 enfants et les temps sont durs. 
    Mon ami m’a dit qu’il avait un plan pour se faire de l’argent. 
    Il m’a donné les adresses des banques, les faux papiers et m’a expliqué quoi faire ».
    Selon Gaston, il ne devait toucher que 10 % des gains de cette escroquerie. 
    « Je sais que j’ai fait une bêtise.
     Je demande pardon. 
     Je ne voulais pas faire de mal. 
    De toute façon, je me suis fait prendre avant même de pouvoir toucher un centime.
     Et j’ai été placé en prison. 
    C’était vraiment stupide. 
    Je ne recommencerai plus ».
    Les débats reprendront au mois de février, pour le réquisitoire et les plaidoiries des avocats. 
    Article de NOÉMIE BOUTEFROY pour La Meuse H-w du 28 novembre 2013
  • Nandrin Haute tension : Alain Henry a gagné !


    alain.jpg

    La justice lui donne raison

     

    Le fermier nandrinois (par ailleurs conseiller communal Tous Ensemble) Alain Henry a remporté son bras de fer avec la société Elia. 

     

    Son recours a porté ses fruits : le Conseil d’État annule le permis d’urbanisme  délivré par la Région pour remettre en service la ligne haute tension Tihange-Neupré.


    L’agriculteur Alain Henry est aux anges, lui qui vient de remporter une victoire judiciaire. 
    Le Conseil d’État a en effet annulé le permis d’urbanisme accordé par la Région à Elia en décembre 2010 pour remettre en activité une ancienne ligne à haute tension (70.000 volts), coupée depuis 1980. 
    Cette ligne, qui date des années 30, passe au-dessus de la ferme familiale, rue Baimont à Nandrin. 
    «Je l’ai connue quand elle fonctionnait toujours, du temps de mon papa. 
    Quand ils l’ont arrêtée, on a vraiment senti une amélioration : les bêtes (il élève 40 vaches laitières NDLR) avaient moins de maladies, donc on avait moins de pertes et on trayait beaucoup plus. 
    La ferme a alors commencé à rapporter », se souvient Alain Henry.
     Alors quand le Nandrinois a vu débarquer Elia trente ans plus tard pour réaliser des travaux sur l’ancienne liaison Rimière-Gramme, il a vu rouge.
     «Personne ne nous a prévenus de la réfection !
    Cette ligne traverse Modave, Tinlot, Nandrin et Neupré.
    J’ai deux poteaux chez moi.
     Mais je ne suis pas le seul incommodé.
    Un riverain a un câble de 70.000 volts à 6 mètres de son toit…
    Il fallait faire quelque chose. 
    Si Elia remettait le courant, j’arrêtais les vaches, c’est simple.
    Elles sont trop sensibles. » Le Nandrinois a introduit un recours en suspension et en annulation au Conseil d’État en novembre 2011.
     «Je n’ai pas envie que mes vaches ou mes pigeons voyageurs (lui et son père ont été champions de Belgique sur plus de 800 km en 2011 NDLR) connaissent des problèmes. 
    De plus, il est prouvé que le magnétisme du courant a des effets néfastes sur la santé humaine. »
     Alain Henry n’a pas été suivi par l’auditorat en ce qui concerne la suspension du permis (qui stoppe les travaux en attendant la décision). Par contre, le Nandrinois a été entendu pour l’annulation du permis.
     Le Conseil d’État estime, dans son arrêt, que les connaissances scientifiques et techniques ont évolué depuis les années 80’, que l’environnement a été modifié par de nouvelles constructions et que, dès lors, un document joint à la demande de permis devait
    indiquer les effets possibles des rayonnements électriques et électromagnétiques sur la santé.
    «J’ai appris lundi que j’avais gagné.
    Elia ne pourra pas remettre le courant sans nouveau permis. 
    Ils doivent recommencer la procédure à zéro. 
    Je suis super heureux même si j’ai dû consacrer 10.000 euros à cette affaire. » 
    Article de ANNICK GOVAERS pour le Journal La Meuse H-W du 27 novembre 2013
  • Attention Nandrinois(e)s grève sauvage des TEC Liège-Verviers, ce jeudi 28 novembre 2013

    images.jpg

    Dernière minute: grève sauvage des TEC Liège-Verviers, ce jeudi

    Une grève d’au moins 24 heures va toucher le TEC Liège-Verviers ce jeudi. Des piquets qui empêcheront totalement les bus de sortir de tous les dépôts de la province seront mis en place.


    C’est une information de première importance pour les milliers d’usagers quotidiens du TEC Liège-Verviers: ce jeudi, une grève sauvage paralyse le réseau des bus. Cette grève, menée par la CGSP (socialiste) et la CGSLB (libéral), touchera essentiellement la région liégeoise et la Hesbaye. La zone Verviers-Eupen, elle, devrait être épargnée.

    La grève démarrera dès le premier bus de ce matin. Théoriquement, elle devrait durer toute la journée. Les dépôts de bus de Jemeppe et de Robermont, qui totalisent à eux seuls 850 bus sur les 1.200 du TEC Liège-Verviers, seront bloqués par des piquets de grève.

    La cause de cette grève concerne des menaces qui planent sur le personnel qui a répondu positivement à une directive syndicale, à savoir un type d’action ciblé sans grand désagrément pour les usagers.

    Concrètement, les chauffeurs déviaient les lignes ou les arrêts problématiques pour éviter les points noirs du réseau comme les bouchons récurrents ou les stationnements gênants.

    Mais ce qui a déclenché cette grève sauvage – puisqu’aucun préavis n’a été déposé–, c’est la réaction de la direction. Cette dernière condamne les actions de déviations de certaines lignes de bus.

    Plus de détails dans votre journal La Meuse Liège de ce jeudi 28 novembre.

  • Saint-Nicolas à l'intermarché de Nandrin le 30 novembre 2013

    3863532159.JPGJ'attends tous les enfants sages le 30 novembre 2013 de 14 h à 18 h à l'Intermarché de Nandrin 

  • Un Nandrinois et un Hutois s’associent avec Pascal de Sutter

    Bobon.JPG


    Nouveau : consulter un sexologue en ligne
     
    Le site www.masante sexuelle.com est en ligne depuis deux semaines.
     Une initiative régionale puisque le Nandrinois Benjamin Bobon et le Hutois Nicolas Kockelmans sont à l’origine du projet.
     Le site web permet aux internautes de consulter le sexologue de leur choix par vidéoconférence.
     On y trouve aussi des tests et une centaine d’articles sur diverses difficultés sexuelles.

    Éjaculation précoce, addictions sexuelles, baisse de désir dans le couple, dyspareunie, fantasmes…
    Le site internet www.masantesexuelle.com aborde toutes sortes de thèmes tournant autour du sexe et tente d’apporter une réponse aux questions que les hommes et les femmes se posent sur la/leur sexualité.
     «Quand on cherche une information sur le net, on tombe souvent sur des forums.
    C’est bien mais ce sont des néophytes qui donnent leur avis. 
    On trouve tout et n’importe quoi, ce n’est donc pas fiable. 
    Nos articles sont, eux, rédigés et corrigés par des sexologues reconnus.
     Notre intention est de devenir une référence en matière de sexologie », déclarent Benjamin Bobon et Nicolas Kockelmans, concepteurs.

    Le Nandrinois et le Hutois ont réalisé la plateforme ensemble.
    «J’avais acheté le nom de domaine il y a un petit moment car il était libre. 
    Nicolas et moi avons eu envie de lancer un concept qui n’existe pas encore en France et en Belgique, à l’inverse du Canada où cela fait fureur », explique le webmaster.
     À savoir : 100 articles, des tests et des sondages mais aussi et surtout des consultations en ligne. 
    Pour ce faire, les deux trentenaires se sont associés à des sexologues de renom dont le Belge Pascal de Sutter, docteur en psychologie et sexologue clinicien qui a animé des émissions de télévision sur M6 (Les Français, l’amour, et le sexe), RTL et RTBF. 
    «C’est lui qui chapeaute les sexologues.
     Ceux-ci s’occupent du contenu du site, en plus de leurs rendez-vous webcam avec les internautes », précise encore Benjamin Bobon qui s’occupe exclusivement de la technique.
    «Nous sommes 6 derrière le site », ajoute Nicolas Kockelmans.
    Sur www.masantesexuelle.com, on choisit son sexologue sur une liste de 20 noms. 
    Épinglons la présence d’Alexandra Hubin, docteur en psychologie et sexologue, chroniqueuse sur la RTBF dans l’émission « Sans chichis » et de la Française Catherine Solano, médecin sexologue que l’on voit/entend régulièrement à la télévision et à la radio. 
    Ensuite, on prend rendezvous, on paie sa consultation et le jour dit, on s’installe seul ou en couple devant son écran. 
    «Beaucoup de gens n’osent pas consulter et cela leur pourrit la vie.
     Discuter de son problème par webcam avec un spécialiste, à partir de son salon, est bien moins stressant que d’aller dans un cabinet », estime Benjamin Bobon.

    Article de ANNICK GOVAERS pour le journal La Meuse H-W du 26 novembre 2013

    INFOS PRATIQUES

    Prix : de 39 à 79 euros, la consultation en ligne
     
    Le site s’adresse à un public francophone (Belgique mais aussi France, Luxembourg, Suisse, Canada). Ce sont les sexologues qui fixent eux-mêmes le prix de leur consultation. 
    Cela commence à partir de 39 euros/la séance d’une demi-heure environ ; 79 euros/la séance pour Pascal de Sutter et Alexandra Hubin et… 99 euros pour Catherine Solano.
    «La première consultation (une prise de contact) est gratuite », précise Benjamin Bobon.
    L’inscription sur le site est quant à elle gratuite.
     Aucun abonnement nécessaire.
    > Selon les sexologues du site, la sexothérapie en ligne est aussi efficace que la thérapie traditionnelle face à face avec un professionnel.
    «90 % des personnes souffrant de dysfonctions sexuelles ne consultent pas de sexologue », estiment-ils.
    L’anonymat et la confidentialité sont assurés.
     Le secret professionnel est garanti à tous les appelants.
     Chaque spécialiste est diplômé en sexologie à un niveau universitaire, suit une formation continue et des supervisions régulières




  • Conseil Communal le 3 décembre 2013 à Nandrin

    image001.5.gifCONVOCATION DU CONSEIL COMMUNAL
    Conformément aux articles L1122-12 et L1122-13 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, nous avons l’honneur de vous convoquer à la séance du Conseil communal qui aura lieu :
    Salle du conseil, place A. Botty n°1 à 4550 NANDRIN.
    Le 3 décembre 2013 à 20.30 heures
    O R D R E D U J O U R
    Communications.
    1. IMIO – Assemblée générale ordinaire du 17 décembre 2013 – Ordre du jour et documents annexes – Approbation.
    2. SPI - Assemblée générale ordinaire du 17 décembre 2013 – Ordre du jour et documents annexes – Approbation.
    3. NEOMANSIO - Assemblée générale ordinaire du 18 décembre 2013 – Ordre du jour et documents annexes – Approbation.
    4. INTRADEL - Assemblée générale ordinaire du 19 décembre 2013 – Ordre du jour et documents annexes – Approbation.
    5. CHRH - Assemblée générale ordinaire du 20 décembre 2013 – Ordre du jour et documents annexes – Approbation.
    6. IDEN - Assemblée générale ordinaire du 27 décembre 2013 – Ordre du jour et documents annexes – Approbation.
    7. Remplacement d'une lame de déneigement - Marché de fournitures - Approbation des conditions et du mode de passation
    HUIS CLOS
    1. Enseignement communal – Ratifications de désignations prises par le
    collège communal.
    POUR LE COLLEGE COMMUNAL,
     
    Le directeur général,                      Le bourgmestre,
    Pierre JAMAIGNE.                                  Michel LEMMENS.
     
     

  • Dernière semaine du mois anniversaire au Terminus

    terminus.JPG

    Dernière semaine du mois de novembre 2013 et dernière semaine du mois anniversaire au Terminus de Nandrin pour les uns an .

     

    971862_1385787818308351_490876959_n.jpg



  • Nandrin Accident à la sortie du Monastère

    Accident_3.jpgDans la nuit de vendredi à samedi,un accident a eu lieu à la sortie de la boîte de nuit le Monastère,route du Condroz à Nandrin.
    Les deux occupants du véhicule ont été blessés et conduits à l’hôpital.
    Pour l’instant, on ne connaît pas les circonstances exactes de l’accident

  • 25 novembre Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

    ruban blanc.jpgSi l'on demandait à un citoyen pris au hasard ce que signifie pour lui le 25 novembre, nul doute que cela ne lui évoquerait pas grande chose sauf peut-être la Sainte Catherine s'il a gardé en mémoire de vieilles traditions...
    C'est pourtant la date choisie par les Nations Unies pour célébrer la Journée Internationale pour l'Elimination de la Violence contre les Femmes.
     
    Son origine remonte à 1960, lorsqu'en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent assassinées parce qu'elles militaient pour leurs droits.
    Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu'est la violence à l'égard des femmes.
     
    Quleques décennies plus tard, l'événement ne parvient toujours pas à capter l'attention de la communauté internationale... Pourtant, les sévices et tortures infligés par des hommes à des millions de femmes, sont bien réels et les colonnes de tous les journaux de la terre ne suffiraient pas si l'on voulait recenser la totalité de ces crimes : aux Etats-Unis, une femme est battue par son partenaire toutes les 15 secondes; en Afrique du Sud, une femme est violée toutes les 23 secondes ; au Bangladesh, près de la moitié des femmes ont subi des abus physiques de la part de leur conjoint, ...
     
    Plusieurs organisations humanitaires, au sein desquelles Amnesty International, ont uni leur force pour que cet événement constitue l'occasion d'attirer l'attention de l'opinion publique sur les violences perpétrées quotidiennement à l'encontre des femmes.

    Source Wikipédia

  • La Forêt wallonne hier, aujourd’hui et demain vendredi 22 novembre 2013 à Nandrin

    2013-11-23._._L'ARBRE._PERY._.NAISSANCES._._._.  . 002.jpg

    une grande histoire mouvementée !

    La forêt est un écosystème vital, en constante évolution. L’utilisation de ses ressources a évolué au fil des siècles.

    Aujourd’hui, multifonctionnelle, elle est à l’avant-scène des débats pour le futur de nos paysages wallons.
    Une conférence pour comprendre cet écosystème omniprésent chez nous, son rôle dans l’environnement naturel et humain.

    Par Gilles PIRARD d’Education-Environnement (CRIE de Liège)


    Photos par sympathie de JCD 

    2013-11-23._._L'ARBRE._PERY._.NAISSANCES._._._.  . 001.jpg


  • l'herbe est toujours plus verte ailleurs,ne dit-on pas,faux,ici les terrains synthétiques sont finis

    2.jpg

    évolution des terrains synthétiques de Templier Nandrin 

    24 novembre 2013

    Clic sur la photo pour agrandir 

    3.jpg

     

    Clic ici pour voir les photos 

     


  • Marché de Noël Villers Le Temple 14 et 15 décembre 2013

    946069_10202738377047194_93398307_n.jpg

    Samedi 14 décembre 2013 de 16 h 00 à 23 h 00

    Dimanche 15 décembre de 11 h 00 à 18 h 00

    1480574_10202824956691631_1702198645_n.jpg

  • Des jeunes Nandrinois soutiennent Kamyléon illusionniste en demi-finale de Belgium's Got Talent du 24 novembre 2013.

    2.jpg

    Abigaël et Noam Masillon de Nandrin seront devant le petit écran de télévision dimanche 24 novembre 2013 Nandrinois mais surtout fans de l'illusionniste français .

    Lors d'un voyage en France ils ont découvert Kamyléon illusionniste dans le parc Nigloland depuis ils l'ont déjà vu 6 fois cette année en spectacle et comptent bien ne pas s'arrêter là .

    Cette fois plus besoin de faire des centaines de kilomètres pour le voir juste être au rendez-vous avec Belgium's Got Talent aujourd'hui dimanche .

    Votez 2 au 6688

    Noam 7 ans à lui même participé à un spectacle de magie avec Lionel de Kamyléon dans un hôtel de Dolancourt .

    Cela éveillera peut-être chez le jeune garçon une vocation.

    1.jpg



    Kamyléon Illusionniste - Prestation intégrale

     

    Voir les candidats sur Belgium's Got Talent clic ici 


    http://www.kamyleon.com/


    Kamyléon via Facebook clic ici 


  • Cérémonie de remise des primes de naissance Nandrin en photos

    Cérémonie de remise des primes de naissance ,Nandrin, en photos

    Samedi remise des primes de naissance à la Nandrinoise place de Nandrin dès 15 h . 

    Cette année comme toutes les autres est un bon cru pour Nandrin avec 29 garçons pour 20 filles . 


    Discours du Bourgmestre Michel Lemmens ainsi que Daniel Pollain premier échevin,quelques mots du directeur des écoles Communales.
     

    Distribution des primes accompagnées d'un bon pour un arbre fruitier et un CD .

     

    voir les photos clic ici 


     

  • Semaine de l'arbre à Nandrin le 23 novembre 2013 en photos

    P1000959.jpg

    Un grand succès pour la première distribution d'arbres,cette année à Nandrin .
    Plus de 40 variétés proposées.
    Belle organisation.
    Bien encadré,le citoyen recevait les explications de professionnels et des membres du personnel communal habitué à l'entretien des espaces verts de notre commune.



  • Avis de décès de Monsieur Richard MASUT époux de Madame Josette JACQUET

    7x0rg8ta.2.gifMonsieur Richard MASUT époux de Madame Josette JACQUET

    Monsieur Richard MASUT époux de Madame Josette JACQUET
    Décédé à Nandrin
    Décédé le 22 novembre 2013 à l'âge de 72 ans
    Né le 19 janvier 1941


    Publié dans l'édition Liege de La Meuse 

    Centre funéraire Georis
  • L'actu sur Nandrin 23 novembre 2013

    bourse 23 nov St M.JPGBourses aux vêtements et aux jouets clic ici  le 23 novembre 2013 à Saint-Martin Nandrin




     





     

    l'actu sur nandrin du 22 et 23 novembre 2013Semaine de l'arbre - 2013 aussi à Nandrin clic ici le 23 novembre 2013

  • Médecins et pharmacies de garde week-end du 23 et 24 novembre 2013 sur Nandrin

    1856886690.9.jpgMédecin de garde 

     
    Samedi 23 novembre 2013

    Dr. .Stetenfeld (04/371.27.18)
     
     
    Dimanche 24 novembre 2013

    Dr. Pitruzzella (04/234.17.67)
     
     

     

     

    537001537.12.2.jpgLes pharmacies de garde clic ici 

  • Un Nandrinois lance une nouvelle bière d'automne

    DSC06444.JPGAprès la Namber et la Max 25, voici la Saison d’Adeline. Une bière rouge d’automne aux sensations fruitées et peu alcoolisée que le Nandrinois Dominique Gilbert a inventée en l’honneur de sa petite fille.

    En décembre sortira également un saucisson à la bière inédit

    La naissance de la petite Adeline, aujourd’hui âgée de 2 mois, a poussé son heureux papa à lancer une nouvelle bière.

    « Je voulais offrir quelque chose aux visiteurs de la maternité. Et puis, finalement, j’ai saisi l’opportunité de compléter ma gamme », raconte Dominique Gilbert, Nandrinois de 41 ans.

    La Saison d’Adeline est une bière plus légère que ses consœurs, agréable à déguster à la sortie du boulot ou sur une terrasse en été. « Elle contient moins d’alcool (3,5%) que la Namber ou la Max 25 (6,5%). »

    Côté goût, la Saison d’Adeline est fruitée au nez mais pleine de caractère. Une petite pointe fruitée reste en bouche dès la première gorgée.

    Jusqu’en janvier, le Comptoir des Boissons à Tihange et Le Vaudrée d’Angleur, Liège et Boncelles en détiennent l’exclusivité.

    Dominique Gilbert s’est lancé dans l’aventure brassicole il y a huit ans. « Mes collègues de travail ont remarqué que j’avais un palais et m’ont conseillé de suivre une formation. Ce que j’ai fait. »

    Le Nandrinois est alors passé de l’autre côté de la barrière et a commencé à fabriquer ses propres bières. Il a quitté son job pour devenir ouvrier brasseur où il a appris le métier. Aujourd’hui, il se consacre à 100% à sa propre entreprise, qu’il compte créer en 2014. Dominique Gilbert réalise les essais et la mise au point à la maison et brasse lui-même à Eprave (Rochefort).

    Néanmoins, le papa d’Adeline et de Guillaume (5 ans et demi) a déjà lancé plusieurs de ses produits sur le marché.

    Le tout premier d’entre eux remonte à 4 ans. La Namber (N pour Nandrin, Amber pour ambre) est une bière ambrée avec une touche de miel pour renforcer la trilogie d’agrumes et les fleurs provençales. Une bière gastronomique complexe et de grand caractère. Avec une belle longueur en bouche.

    La Max 25 est plus accessible, or il s’agit de la même bière, à un élément près! « Elle est plus moelleuse et florale. L’amertume est évincée à plus de 85% », décrit le brasseur. 

    Le Nandrinois n’en reste pas là.

    Il a envie de créer un réseau d’artisans à Nandrin comme dans toute la Province de Liège, pour promouvoir les produits de terroir.

    Il s’est ainsi associé à deux autres Nandrinois pour sortir des biscuits à la bière en août dernier et un saucisson à la bière en décembre prochain.

    Des biscuits, du saucisson et du fromage à la bière

     

    Pour ses biscuits à la bière, Dominique collabore avec le boulanger Olivier François.
    «C’est une pâte sablée qu’on laisse travailler jusqu’à obtenir une pâte feuilletée. 
    On les cuit avec différentes épices », explique le brasseur.
    Prix : 6 € pour 8 biscuits.
    Quant au saucisson à la bière, c’est avec la SPRL Qualimentaria que Dominique Gilbert s’associe. Tarif : 6 € pour 200 g.
    Le Nandrinois a également sorti « La Tome de St-Georges », un fromage de vache à la bière au goût piquant sur la langue et au goût fruité.
     « Il se vend très bien (30 kg/mois). 
    Il a d’ailleurs reçu le prix du meilleur fromage à Pain-Bière-Fromage de Burdinne en 2013. » Coût : 22 euros le kilo. 
    Des paniers garnis sont également disponibles pour les fêtes (à partir de 20 €)

     

    À NOTER Infos au 0497/201.906 ou sur

     

    Article de ANNICK GOVAERS pour La Meuse H-W du 22 novembre 2013

  • Avis à la population Information du public avant l’introduction d’une demande de permis unique

    eo enq.JPG

    La société NPG ENERGY, dont le siège social est situé Maastrichtersteenweg 523 b 3 à 3700 Tongres, prévoit d’introduire prochainement une demande de permis unique relative au projet d’implantation d’un parc éolien d’une puissance totale maximale de 18 MW sur le territoire des communes de Nandrin et Engis, le long de la route nationale N63, entre les villages de Saint-Severin et Ehein.
    Selon les informations communiquées par la DGO3 et la DGO4 du Service Public de Wallonie, les communes susceptibles d’être affectées par ledit projet sont : Nandrin, Flémalle, Neupré, Anthisnes et Engis.
    Conformément aux dispositions du Code de l’Environnement, cette demande de permis doit faire l’objet d’une ETUDE D’INCIDENCES SUR L’ENVIRONNEMENT et d’une REUNION D’INFORMATION DU PUBLIC, à laquelle quiconque est invité à assister.
    La REUNION D’INFORMATION DU PUBLIC aura lieu le 09 décembre 2013 à 19h00 à la Salle des fêtes de l’école de Clermont-sous-Huy, Aux Houx n°1 à 4480 Clermont-sous-Huy.
    Cette réunion d’information est organisée par NPG ENERGY, avant le dépôt de la demande d’autorisation, et a pour objet : 1°) de permettre au demandeur de présenter son projet ;
    2°) de permettre au public de s’informer et d’émettre ses observations et suggestions
    concernant le projet ; 
    3°) de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences ;
    4°) de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur et afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences.

    Toute personne peut, dans un délai de quinze jours à dater du jour de la tenue de la réunion d’information, émettre son avis sur ces quatre différents points susmentionnés, en les adressant par écrit au collège communal de Engis (Rue Reine Astrid 13,4480 ENGIS), en y indiquant ses nom et adresse.

    Des informations sur ce projet peuvent être obtenues auprès de la personne suivante : Renaud Dachouffe, Project Manager, NPG energy, Maastrichtersteenweg 523 b3 3700 Tongres.
  • L'actu sur Nandrin du 22 et 23 novembre 2013

    bourse 23 nov St M.JPGBourses aux vêtements et aux jouets clic ici  le 23 novembre 2013 à Saint-Martin Nandrin




    clip-art-simple-arbre_423490.jpgConférence illustrée Nandrin, clic ici  le 22 novembre à 20h






     

    l'actu sur nandrin du 22 et 23 novembre 2013Semaine de l'arbre - 2013 aussi à Nandrin clic ici le 23 novembre 2013

  • Avis d'enquête projet de constitution des zones de prévention de la prise d'eau souterraine dénommé Puits Armoulin

    22 nov.jpg

    Avis d'enquête projet de constitution des zones de prévention de la prise d'eau souterraine dénommé Puits Armoulin 

    ouverture de l'enquête 2 décembre 2013

    clôture de l'enquête le 10 janvier 2014 à 11 h 00

    Nandrin Administration Communale 

    Place Ovide Musin 3, Nandrin 4550

    Et Tinlot 

    Administration Communale rue du centre,19 Tinlot 4557