Loris (12) : « J’ai rencontré la belle Marion Cotillard »

loris.JPG

Le petit Nandrinois a assisté aux deux jours de tournage
Loris Demarteau, Villersois de 12 ans, a passé deux jours auprès de Marion Cotillard et des frères Dardenne, les 6 et 7 août derniers.
 Il n’a manqué aucune des scènes tournées et, par sa persévérance, a réussi à décrocher une photo avec toutes les célébrités présentes. « En partant, Marion Cotillard m’a même donné un bisou », raconte-t-il avec fierté.
 
Technologie oblige, Loris Demarteau n’a pas tardé à poster les photos tant convoitées.
«Mes copains disent que j’ai trop de la chance !», souligne-til avec une pointe de fierté.
C’est qu’à force de traîner autour du plateau des frères Dardenne, en tournage pour leur film « Deux jours, une nuit » à Villers-le-Temple (et notamment à la boulangerie Michaux), le petit garçon s’est fait remarquer. 
«J’ai attendu qu’une scène soit terminée et que Marion Cotillard aille manger pour lui demander une photo.
 Elle a gentiment accepté.
 Et j’ai même eu un autographe !» Pas peur d’interpeller une « star », Loris ? «Non pas du tout, elle est super sympa. Et jolie, quand même. 
C’est vrai que le jour du repérage, je m’étais demandé quoi parce que mes amis et moi étions dans la cour de l’école communale, qu’on avait crié son nom et qu’elle n’avait pas dit bonjour.
 Mais finalement elle est très gentille.
Elle m’a même donné un bisou en partant !», raconte le Villersois de 12 ans et demi, bientôt élève à Saint-Quirin.
Loris Demarteau ne s’est pas arrêté en si bon chemin.
 Il a parlé à Fabrizio Rongione,l’autre acteur principal.
 «Je portais un t-shirt avec un drapeau de l’Italie.
 Il descendait pour dire au revoir aux Michaux quand il m’a demandé ce que j’aimais en Italie, je lui ai répondu le foot et surtout la Juventus. »
Quid des Dardenne ? «Ils étaient en train de déjeuner et il y avait plusieurs personnes qui attendaient pour avoir une photo. J’ai attendu mon tour et ils m’ont reconnu quand j’ai pu entrer dans la régie grâce à Pauline, la fille de la boulangère. »
Le petit garçon n’a jamais vu de film avec les Dardenne ou avec Marion Cotillard, mais compte bien aller au cinéma voir le nouveau long-métrage.
«J’ai été impressionné par la gentillesse et la disponibilité »
(sic) des acteurs. Et aussi par les caméras et le matériel parce que, plus tard, j’aimerais devenir journaliste TV. » 
Article de ANNICK GOVAERS dans le journal la Meuse H-W du 17 août 2013

voir les autres articles sur le sujet 

1000584_1407200569495728_551667773_n.jpg1173605_1407204506162001_1236793119_n.jpg

1176386_1407203822828736_1048071105_n.jpg

Les commentaires sont fermés.