Actualités sportives

  • Encourager Renaud Verreydt & Marielle Lieutenant à Yernée Fraineux Nandrin les 25 et 26 août 2018 pour le Rallye Sprint Micky

    Lien permanent

    Renaud VERREYDT - Marielle LIEUTENANT
    FORD Escort RS 2000 MK1 Gr.4 engagée en Prov'Historic S/R.

    Rallye-Sprint Micky'18 à Engis.

    E.S. en ligne de 23,5 Km, départ à Outrelouxhe (Strée), passage par Villers-le-Temple, Yernée-Fraineux, Saint-Séverin, Houx..., arrivée à Hermalle s/Huy.

    4 boucles: 1ère voiture à 8H29, 11H29, 14H19, 17H09.

    Centre de l'épreuve, parc d'assistance et parc fermé: Z.I. Hermalle s/Huy.

    Buvette des supporters Renaud VERREYDT - Marielle LIEUTENANT: 12 rue Saint-Donat à Yernée-Fraineux, en bord de spéciale.

    Source événement Facebook clic ici  

    Renaud et Marielle au Micky'18.

     

     

    Renaud et Marielle au Micky'18.

  • Challenge Jogging le rock & Trail de Nandrin samedi 18 août 2018

    Lien permanent

    trail.JPG

    Challenge Jogging le rock & Trail de Nandrin samedi 18 août 2018

    à 18 h  

  • Il a couru 122 km en... 18h30! passage dans Villers le Temple ,Nandrin etc

    Lien permanent

    Le Modavien Benoît Michel, 54 ans, a parcouru ce mercredi les chemins balisés du syndicat d’initiative du Condroz. Il voulait relever le pari fou de courir à pied durant 138 km. Parti à 5h du matin de Modave, il est finalement arrivé à 23h30 après... 122 km  ! Chapeau  !

    Le Modavien Benoît Michel, 54 ans, est finalement arrivé à Modave ce mercredi soir vers 23h30. Il a été accueilli par sa famille et par des amis qui tenaient des flambeaux lorsqu’il a franchi une ligne d’arrivée factice sous les applaudissements nourris de toutes et tous.

    Benoît Michel avait décidé de relever le défi de parcourir en courant les 138 km des chemins balisés du syndicat d’initiative du Condroz en une seule journée ce mercredi. Il a bien été aidé par Bernard Degrange, l’animateur responsable de « Je cours pour ma forme à Modave » qui l’a accompagné jusqu’à Villers-le-Temple, pendant 90 km. Bernard s’est un peu reposé puis il a à nouveau rejoint Benoît encore durant 10 kilomètres jusqu’à l’église Saint-Martin de Vierset-Barse.

    A Nandrin, place Ovide Musin, Michel Vanhove, ex-membre du club « Je cours pour ma forme » a aussi accompagné Benoît Michel qui a aussi été rejoint par une dizaine d’autres personnes dont des membres de sa famille en fin de parcours.

    Un parcours ramené finalement à 122 km (parcourus en 18h30) en raison de la fatigue, de la tombée de la nuit et de la chaleur. Mais qu’importe  ! Un fameux défi relevé par ce quinquagénaire dans le Condroz dont on vous reparlera en détails très bientôt.

    PAR MARC GÉRARDY

     L'ACTU DE HUY WAREMME

    L’exploit du Modavien: il a couru 122 km en... 18h30! (vidéos) clic ici

     

  • Les cours de ju-jutsu reprennent au Budoryu à Nandrin le mercredi 5 septembre 2018

    Lien permanent

    Cher budoka ou futur budoka, les cours de ju-jutsu reprennent au Budoryu à Nandrin le mercredi 5 septembre 2018 à 19h30.

    Rendez-vous rue fond de bèche 19 4550 Nandrin :
    http://budoryu.be/acces-au-dojo

    N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions

    Budoryu
  • Le parcours quadrille une grande partie du Condroz , il passe par Nandrin , il va courir 138 km en une journée!

    Lien permanent

    Ingénieur technique chez VWR International, une entreprise spécialisée dans la distribution de fournitures scientifiques, Benoit Michel s’est remis à la course il y a trois ans. «  Lorsque j’ai vu qu’il y avait un club « Je cours pour ma forme » à Modave, je me suis tout de suite inscrit  », explique le Modavien de 54 ans. «  Cela m’a permis de renouer avec la course après des années d’arrêt à cause du travail.  »

    En mai dernier, il a participé à la Zatonienne en Croatie, une course de 100 km en trois jours. «  C’était vraiment une très belle expérience avec des paysages magnifiques. Nous étions 30 personnes, toutes passionnées par la course. Notre but n’était pas d’arriver en première place, mais plutôt de courir tous ensemble et de s’entraider pour aller jusqu’au bout. Une idéologie que je prévaux.  »

    1.600m de dénivelé

    À la recherche de nouveaux défis, il en a trouvé un à sa hauteur. « Accompagné de Bernard Degrange, l’animateur du club, je vais essayer de parcourir toutes les promenades balisées du syndicat d’initiative du Condroz à pied  », s’enthousiasme Benoit Michel. «  C’est un parcours de 138 km avec 1.600 mètres de dénivelé. On estime qu’il nous faudra 17 heures pour y arriver.  »

    Malgré les chaleurs, les deux partenaires vont tenter de réussir leur objectif. «  Le problème, c’est la qualité de l’air qui est exécrable. On avait prévu de faire quelques pauses de 15 minutes, elles seront peut-être prolongées. En tout cas, on prendra notre temps pour boire et manger calmement. Étant donné que c’est une organisation personnelle, nous nous adapterons en fonction des circonstances. Si cela ne va vraiment pas, on le reportera à plus tard.  »

    À l’origine de ce défi, il y a une blague entre amis. «  Avec notre club, on se retrouve les lundis et les jeudis soirs. Il y a peu de temps, on cherchait un parcours pour la soirée. Nous avons emprunté l’une des promenades balisées et nous nous sommes dit que nous allions courir les 138 km (rires).  » Une idée qui n’a pas abouti sur le moment, mais qui est toujours restée dans la tête de Benoit Michel.

    Le jour J, les deux hommes ne seront pas les seuls à courir. «  Nous avons invité les autres membres de notre club à nous rejoindre pour parcourir plusieurs kilomètres ensemble.  » Pour Benoit Michel, ce défi est l’occasion de se surpasser. «  Je m’amuse plus lors de la réalisation de défis personnels que pendant des joggings.  »

    «Il va probablement terminer sans moi»

     

    Mise en place en 2013, la première session de « Je cours pour ma forme » à Modave a eu un énorme succès. «  Au départ, nous avons eu directement 150 participants  », explique Bernard Degrange, l’animateur responsable. «  Désormais, nous avons atteint une participation de croisière avec 60-70 personnes. Notre objectif n’est pas d’améliorer le niveau des participants, mais de les initier à la course. Ensuite, ils suivent leur propre chemin.  »

    En ce qui concerne le défi de Benoit Michel, Bernard Degrange, qui l’accompagnera pour le parcours, n’est pas surpris. «  Un tel challenge ne m’étonne pas de lui, c’est vraiment son truc. Je reste quand même dubitatif sur notre réussite.  » La faute à la grande distance et aux fortes chaleurs qui ne vont pas aider les deux hommes. «  En tout cas, j’essayerai de l’accompagner le plus loin possible, même s’il va probablement terminer sans moi. L’élève a dépassé le maître (rires).  »

    H.T.

    Le parcours quadrille une grande partie du Condroz

     

     

    Le départ est prévu devant l’ancienne piscine de Modave à 5h. S’ensuivront 17 checkpoints dans des villages comme Modave, Fraiture, Nandrin, Marchin, Clavier et plusieurs autres. L’occasion pour retrouver les coureurs. L’arrivée est prévue à 21h40 sur le lieu de départ.

    La liste des checkpoints :

    > Modave : rue du Village, 30 (ancienne piscine), à 5h, km 0 ;

    > Fraiture : église de Fraiture, à 7h40, km 23 ;

    > Anthisnes : château de l’Avouerie, à 10h30, km 47 ;

    > Targnon : rue Targnon (Menhir), à 11h35, km 54 ;

    > Nandrin : rue des peupliers, 9 (Le Chat Lait), à 12h50, km 65 ;

    > Nandrin : rond-point de la place Ovide Musin, à 13h55, km 74 ;

    > Saint-Severin : carrefour rues Saint-Donat - des Houssales - d’Engihoul, à 14h35, km 80 ;

    > Saint-Severin : carrefour rues Saint-Donat - des Houssales - d’Engihoul, à 15h05, km 84 ;

    > Villers-le-Temple : église, à 15h45, km 90 ;

    > Rausa : église de Rausa, 16h40, km 98 ;

    > Vierset-Barse : église Saint-Martin, à 17h30, km 103 ;

    > Marchin : place de Grand Marchin Latitude, 50, à 18h20, km 110 ;

    > Vyle-et-Tharoul : église Saint-Martin, à 19h, km 116 ;

    > Saint-Fontaine : Saint-Fontaine, à 19h45, km 122 ;

    > Les Avins : église Saint-Martin, à 20h25, km 128 ;

    > Clavier : val Tibiémont, à 20h45, km 130 ;

    > Modave : château de Modave, à 21h10, km 134 ;

    > Pont-de-Bonne : Pont-de-Bonne, à 21h20, km 136 ;

    > Modave : rue du Village, 30 (ancienne piscine), à 21h40, km 13

     

    PAR HUGO THYSE

     Article avec photos et carte =>

  • Tour de Wallonie à Villers le Temple et Selfie du Nandrinois Loris Demarteau avec Fabio Aru

    Lien permanent

    Une première réussie au sommet du Mur de Huy pour le Tour cycliste de Wallonie. Du soleil, du public et une ambiance de fête et de vacances à l’occasion du départ de la dernière étape qui relie Huy à Waremme.

    Les amateurs de cyclisme étaient au rendez-vous ce mercredi midi à Huy à la Plaine de la Sarte, au sommet du Mur de Huy. Après la traditionnelle Flèche wallonne et l’arrivée d’une étape du Tour de France, le célèbre Mur de Huy accueillait le départ de la cinquième et dernière étape du Tour de Wallonie.

    Tim Wellens l’a fait. À la maison, sur les terres du TC Hesbaye dont il a défendu les couleurs durant toute sa jeunesse, le Trudonnaire, dont les grands-parents sont installés en Condroz, a conquis la victoire finale sur le Tour de Wallonie.Côté régional, c’est l’unique satisfaction ou presque de ce TRW. Car les rares provinciaux présents au départ ont, globalement, été plutôt timides.

    L’Aqualien d’adoption Maxime Monfort a contribué à la victoire finale de son coéquipier chez Lotto-Soudal. Sébastien Delfosse, étouffé par la chaleur, n’est jamais parvenu à se glisser dans l’échappée. Le Hervien de Wallonie-Bruxelles peinait d’ailleurs à masquer sa déception en bord de ligne d’arrivée, suffoquant dans le cagnard estival qui écrasait la Hesbaye ce mercredi.

    Extrait d'Article de MAXIME SEGERS

    Lire les articles clic ici 

    Tour de Wallonie: Tim Wellens éclipse les régionaux à Waremme clic ici 

  • Nandrinois : Tour de Wallonie ce 1er août

    Lien permanent

    La 5e étape du Tour de Wallonie cycliste s'élancera de la plaine de la Sarte à Huy ce mercredi 1er août 2018 à 12h20.

    UNE ÉTAPE

    La Ville de Huy, qui se positionne comme une ville de cyclisme avec son célèbre mur de Huy, est très heureuse d’accueillir une étape du Tour de Wallonie.

    De nombreux amateurs de cyclisme sont donc attendus à Huy pour l’occasion. Ils pourront se présenter au podium avant le départ pour la séance de dédicaces. La caravane publicitaire démarrera quant à elle à 11 h.

    Jusqu’au départ de la course, des animations auront lieu près du podium.

    En outre, des stands de boissons seront accessibles

     

    Source 

  • Le podium se refuse encore à la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy.

    Lien permanent

    sbjfk.jpgVingt-quatre heures de compétition, c’est long.

    Et lorsque ce double tour d’horloge est imposé aux mécaniques sur le circuit éprouvant de Spa, cela peut faire énormément de dégâts. Cette cuvée 2018 n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle. Seules 47 machines figurent au classement général officiel.

    Et à cette 47e place, on retrouve la Lamborghini Super Troféo no 67 à bord de laquelle a pris place la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy.

    La seule pilote féminine de cette 70e édition n’a toutefois pas encore pu goûter aux joies du podium, son bolide ayant connu un souci après 21h30 de course.

    « On a sans doute réalisé le nombre de tours minimum pour figurer dans le classement, mais dans la réalité, on a dû jeter le gant. » commente, dépitée, Sarah qui ne s’explique toujours pas ce qu’il est arrivé à son bolide.

    «A part un petit arrêt dû à un problème de batterie qui nous a contraint à changer l’alternateur, tout allait bien. On a dû se battre comme des guerriers durant la nuit car notre voiture est l’une des moins rapides du plateau, mais on avait une belle avance sur notre concurrent de classe (une Porsche 911 Cup).

    Je croyais donc pouvoir enfin monter sur ce podium des 24h. Mais un coup du sort (au 365e tour) en a encore voulu autrement. »

    Ce pépin, c’est une roue qui s’est désolidarisée du châssis. « C’est pas possible, j’ai un mauvais esprit qui s’amuse à me jouer des tours. On ne peut même pas imaginer qu’il s’agirait d’un oubli de serrage d’un mécano car cela faisait 30 min qu’on roulait avec ce train de pneus.

    Ce ne peut qu’être un défaut dans l’écrou. Mais à l’endroit où cela s’est passé, mon équipier n’aurait jamais pu ramener la voiture. C’est donc la déception qui prend le pas sur le reste mais je suis tout de même fière de ce que nous avions réalisé jusque-là et cela m’a permis d’engranger de très belles rencontres humaines, que ce soit avec mes équipiers ou le team GDL qui n’a pas ménagé ses efforts. »

    - M.ROB 

    Source 

  • Nandrinois :Le tour de Wallonie dès ce mercredi

    Lien permanent

    La 5e étape du Tour de Wallonie cycliste s'élancera de la plaine de la Sarte à Huy ce mercredi 1er août à 12h20.

    De nombreux amateurs de cyclisme sont donc attendus à Huy pour l’occasion. Ils pourront se présenter au podium avant le départ pour la séance de dédicaces.

    La caravane publicitaire démarrera quant à elle à 11 h.

    Jusqu’au départ de la course, des animations auront lieu près du podium. En outre, des stands de boissons seront accessibles.

    20 équipes et 140 coureurs composent le peloton : 6 World Teams, 10 Continentales professionnelles, 4 Continentales non-professionnelles.

    On retrouvera notamment Maxime Monfort, Tim Wellens et Fabio Aru.

    Lorsque les cyclistes auront quitté la plaine de la Sarte, ils se dirigeront vers le chemin de la Haute Sarte puis vers la route de Hamoir.

    Ils quitteront ensuite Huy et se dirigeront vers Modave.

    Au terme d’un parcours de 187 km, les cyclistes arriveront à Waremme peu avant 17 h.

    Afin de permettre le bon déroulement de la course des mesures de circulation seront prises.

    Le jour de la course, il sera interdit de stationner plaine de la Sarte, chemin de la Haute Sarte et sur le côté gauche du sens montant du chemin de la Sauvenière.

    La circulation sera interdite sur le site de départ et temporairement lors du passage de la caravane et du peloton sur le parcours.

    Plus d’info : www.trworg.be -

    Source 

  • Sarah Bovy :un problème mécanique a poussé le team à l’abandon

    Lien permanent

    sbjfk.jpgVingt-quatre heures de compétition, c’est long. Et lorsque ce double tour d’horloge est imposé aux mécaniques sur le circuit éprouvant de Spa, cela peut faire énormément de dégâts. Cette cuvée 2018 n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle.

    24h Spa-Francorchamps: le podium se refuse encore à Sarah Bovy article complet clic ici 

    Plus d'infos 

    http://moteurs.blogs.sudinfo.be/

     

    Un Team "privé" offre la 25eme victoire de BMW aux 24h de Francorchamps

  • Des plaintes contre les coureurs de Liège Bastogne-Liège et la Flèche wallonne

    Lien permanent

    L’avocat liégeois, Alain Lebrun, a déposé, le 24 juillet dernier, deux plaintes – une pour Liège Bastogne-Liège et une autre pour la Flèche wallonne – au parquet de Huy, compétent en matière d’infractions environnementales en province de Liège.

    Dans sa ligne de mire : les coureurs cyclistes qui jettent, tout au long des classiques wallonnes, des emballages de nourriture (barre de céréales, gel, etc.) mais aussi des bidons.

    Dans ce dossier, Me Lebrun défend les intérêts de la « Coalition nature » qui regroupe plusieurs associations. Voilà près de dix années que l’avocat s’attaque au volet environnemental du cyclisme.

    Après Liège-Bastogne-Liège 2012, il avait réussi à ce que le parquet de Liège propose des transactions de 500 € aux coureurs qui avaient été vus alors qu’ils jetaient un bidon sur la voie publique.

    Trois coureurs, dont Philippe Gilbert, avaient payé la transaction pour ne pas être poursuivi devant le tribunal correctionnel.

    « En presque dix ans de combat, je constate que rien n’a changé, précise Me Lebrun.

    Les coureurs jettent leur bidon et leurs emballages n’importe où… » Lors de l’édition 2018 de la Doyenne, le 22 avril, l’avocat liégeois dénonçait Jérôme Baugnies (Wanty-Groupe Gobert), Jos van Emden (LottoNL-Jumbo), Lilian Calmejane (Direct Énergie), Anthony Perez (Cofidis) ainsi que le grand gagnant de l’épreuve, le Luxembourgeois de la Quick Step, Bob Jungels.

    Me Lebrun a également saisi le ministre de l’Environnement, Carlo Di Antonio, et son confrère français, Nicolas Hulot.

    « Dans le cadre du Tour de France, on voit, chaque jour, des bidons jetés n’importe où. Ces pratiques montrent tout simplement le mauvais exemple.

    Et ce n’est pas ce qu’on attend de la part de champions.

     

    Comment voulez-vous que le peuple respecte les règles si ses idoles ne le font pas ? », conclut l’avocat.

    - A. B. 

    Source

  • Aujourd'hui dimanche La 26e Nandrinoise Challenge VTT Stany Smol Trek à Fraineux Nandrin

    Lien permanent

    Distances: 15-25-35-50 km
    Stade du Pery, Rue du Pery - 4550 Nandrin (Fraineux)
    Prix: 5€ prix plein, 4€ membres challenge et club 02B, gratuit pour les - de 12 ans
    Douches, Bike-Wash, Parking à vélos gardé, Réduction Club O2 BIKERS
    Téléphone: 0477/99.04.64 - 04/372.01.17
    E-mail: guy.mottet@skynet.be


    Dimanche 29 juillet à 08:00 - 12:00

    NANDRIN

    La 26e Nandrinoise

    Public
     · Organisé par Challenge VTT Stany Smol Trek

     

  • La 26e Nandrinoise Challenge VTT Stany Smol Trek dimanche 29 juillet 2018 à Fraineux Nandrin

    Lien permanent

    Distances: 15-25-35-50 km
    Stade du Pery, Rue du Pery - 4550 Nandrin (Fraineux)
    Prix: 5€ prix plein, 4€ membres challenge et club 02B, gratuit pour les - de 12 ans
    Douches, Bike-Wash, Parking à vélos gardé, Réduction Club O2 BIKERS
    Téléphone: 0477/99.04.64 - 04/372.01.17
    E-mail: guy.mottet@skynet.be


    Dimanche 29 juillet à 08:00 - 12:00

    NANDRIN

    La 26e Nandrinoise

    Public
     · Organisé par Challenge VTT Stany Smol Trek

     

  • Une nouvelle voiture pour la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy pour les 24h de Francorchamps

    Lien permanent

    Sarah, comment expliquez-vous être la seule dame du plateau ?

    C’était déjà le cas l’année dernière. Et pourtant, il y a assez bien de jeunes femmes qui font notamment du karting. Mais le sport moteur, à un certain niveau, requiert de l’expérience et de la maturité. Or, entre 25 et 30 ans, c’est le moment où certaines font un choix de famille. Pour ma part, j’estime avoir encore le temps de vivre à fond ma passion avant de prendre une telle décision.

    Pourquoi vous faites-vous si rare en compétition ces derniers temps ?

    J’ai beaucoup d’activités liées à mon travail, que ce soit en Belgique ou à l’étranger, et puis ce sport est toujours lié à l’apport de sponsors. Or, il devient assez compliqué de trouver des sociétés qui acceptent de mettre des fonds pour des courses parfois éloignées de leur environnement géographique. Par contre, pour Spa, c’est jouable car la plupart de mes soutiens financiers proviennent de la région et cette course est une splendide vitrine médiatique.

    Qu’est ce qui apporte à Spa Francorchamps ce titre de plus beau circuit du monde ?

    Il y a d'autres beaux tracés, mais ici c’est un mélange de choses qui rend l’endroit mythique. Il a su garder la noblesse d’antan en respectant son authenticité et son âme malgré les améliorations en termes de sécurité. Rien n’est comparable à cette sensation de voir les rescapées de la nuit longer un paysage bercé par ce magnifique lever de soleil. Et puis il recèle quelques virages qui, s’ils sont abordés à pleine vitesse, apportent leur lot de frissons.

    Pour cette 5e participation, vous changez (encore) de bolide. Quelles sont les spécificités de cette Lamborghini Super Troféo ?

    J’ai effectivement déjà piloté une Vertigo (2007), une Mc Laren (2012), une Aston Martin (2013) et une Lamborghini GT3 (2017) avant de passer sur cette Super Troféo (V10 de 620 cv). Si la marque reste la même que lors de ma dernière participation, le mode de conduite sera fondamentalement différent car ce modèle-ci ne comporte pas, conformément au règlement, les améliorations aérodynamiques et la technologie de la version la plus récente. On se rapproche donc plus du pilotage d’une monoplace où il faut se battre dans chaque portion. Dans des endroits comme Blanchimont, cela risque d’ailleurs d’être chaud à cause du manque connu de grip à l’avant.

    La Super Troféo que Sarah Bovy conduira ce week-end aux 24h

    Quels sont les objectifs pour cette édition ?

    Le premier est de passer la ligne évidemment. Je n’y étais pas parvenue lors de mes 3 premiers passages aux 24h mais depuis l’an dernier, c’est chose faite… et à refaire. Mais avec cette machine, on peut raisonnablement envisager également un podium dans notre catégorie (Group National). Il faudra voir comment notre équipage (Andrew Haryento, Andres Josephsohn, Beniamino Caccia) se comporte avec un tel bolide mais si nous ne commettons pas d’erreur et que la mécanique ne nous fait pas faux bond, nous devrions être plus rapides que les Porsche.

    Qui sera au volant pour le grand départ ?

    J’ai déjà eu cette chance précédemment. Et mon expérience sur ce circuit peut être un atout, mais c’est généralement le plus rapide du team qui hérite de cette place or je n’ai plus piloté une Super Troféo depuis 2015. Cela ne se décidera donc que vendredi, au terme des essais chronométrés, d’autant que je ne connais aucun de mes équipiers et n’ai donc jamais roulé à leurs côtés.

    Désormais, vous habitez à Uccle, mais vous arrive-t-il d’encore venir à Nandrin ?

     

    Oui, très souvent. Mes parents habitent toujours le village et je leur rends régulièrement visite. Cela permet de me ressourcer un peu et puis ce sont mes proches qui me canalisent quand cela va un peu moins bien. J’ai besoin de ce support.

     

    M.ROB

    Un agenda de ministre

     

    Mercredi : briefing d’équipe et l’incontournable parade des pilotes (du circuit à la ville de Spa) au cours de laquelle Sarah ne pilotera pas son engin de course mais une voiture mise à sa disposition par la marque au taureau (probablement une décapotable).

    Jeudi : une journée entièrement dédiée à la piste avec les essais libres suivis des séances chronométrées de jour et de nuit. C’est le moment le plus important de l’avant week-end puisqu’il définit l’ordre de départ sur la grille mais sert également à choisir le pilote qui prendra le départ en course.

    Vendredi : seuls les 20 premiers concourent pour la super pôle, ce qui ne devrait pas concerner la Lamborghini Super Troféo, moins rapide que les GT.

    Samedi : un vrai marathon ! Sarah devra presque se démultiplier pour pouvoir honorer toutes les activités prévues avec les sponsors, soutiens, amis et membres de la famille. Sans oublier qu’il est nécessaire, à un moment, de prendre un peu de repos, histoire de ne pas avoir déjà entamé la jauge d’énergie avant la grid-walk (ouverture de la zone de départ à quelques invités) et le départ d’une course de 24h.

    Dimanche : Sarah et ses coéquipiers espèrent passer la ligne sur le coup de 16h30, après un double tour d’horloge si éreintant qui réserve toujours son lot de surprises.

    Et si tout se passe bien, il faudra encore se mettre à disposition du protocole, pour un éventuel podium qui n’a encore jamais accueilli la pilote sur cette compétition.

    Article et photos clic ici 

    Photo Jean François Kalin 

  • La 26e Nandrinoise Challenge VTT Stany Smol Trek le 29 juillet 2018 à Fraineux Nandrin

    Lien permanent

    Distances: 15-25-35-50 km
    Stade du Pery, Rue du Pery - 4550 Nandrin (Fraineux)
    Prix: 5€ prix plein, 4€ membres challenge et club 02B, gratuit pour les - de 12 ans
    Douches, Bike-Wash, Parking à vélos gardé, Réduction Club O2 BIKERS
    Téléphone: 0477/99.04.64 - 04/372.01.17
    E-mail: guy.mottet@skynet.be


    Dimanche 29 juillet à 08:00 - 12:00

    NANDRIN

    La 26e Nandrinoise

    Public
     · Organisé par Challenge VTT Stany Smol Trek

     

  • Meeting de Liège en photos par le nandrinois Loris Demarteau

    Lien permanent

    À moins de trois semaines des championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin, le meeting de Liège fera déjà figure de test de forme pour les nombreux athlètes présents, hier mercredi soir, sur la butte de Naimette-Xhovémont. Nafissatou Thiam, star à domicile, comptait ainsi faire le point lors de la compétition de saut en hauteur. Hélas, une… piqûre de taon pourrait obliger la Namuroise à faire l’impasse.

    Pas de chance pour Nafissatou Thiam.

    La tête d’affiche du meeting international de Liège, qui eu lieu hier mercredi soir à NaimetteXhovémont, souffre d’une inflammation à la cheville gauche, celle de sa jambe d’impulsion, suite à une piqûre d’insecte, fort probablement un taon.

    « Nafi est arrivée ce lundi à l’entraînement avec une cheville très enflée », explique son entraîneur, Roger Lespagnard.

    « Ce n’est pas la première fois qu’elle est victime d’une piqûre d’insecte… Elle est visiblement une cible préférée… Ce n’est évidemment pas grave en soi mais un peu embêtant alors qu’elle doit normalement sauter en hauteur mercredi. Il reste encore un peu de temps avant le concours et on ne décidera de sa participation qu’à la dernière minute, mais on ne va évidemment pas prendre le moindre risque à moins de trois semaines des championnats d’Europe de Berlin.

    C’est évidemment dommage car Nafi aime toujours bien se produire devant son public et qu’elle commence à être affûtée. »

    LES BORLÉE SUR 300 M VERS 20H

    Qu’elle y saute ou pas, le meeting de Liège sera/aurait dû être le dernier où se produira Nafi Thiam avant l’Euro de Berlin (7- 12 août), où il est prévu qu’elle arrive le 6 août. « D’ici là », indique encore Roger Lespagnard, « elle alternera quelques séances relativement dures avec d’autres beaucoup plus relax. »

    Les autres points chauds du meeting de Liège devraient venir, côté masculin, du… 300 m, un « classique » à Naimette, avec Kevin, Jonathan et Dylan Borlée et Robin Vanderbemden ; de la perche où le vice-champion du monde en titre, le Polonais Lisek, se mesurera aux deux Belges Arnaud Art et Ben Broeders ; et, côté féminin, du 200 m où s’alignera la double championne du monde 2017 du 400 m et du 4 x 400 m, l’Américaine Phyllis Francis. >

    Le programme :

    18h : avant-programme

    19h30 : perche hommes

    19h58 : 400 m haies hommes

    20h03 : 300 m hommes

    20h05 : longueur femmes

    20h09 : 800 m femmes

    20h17 : 200 m femmes

    20h22 : 3000 m steeple hommes

    20h35 : 3000 m steeple femmes

    20h50 : 800 m hommes

    20h59 : 100 m hommes

    21h08 : 110 m haies hommes

    21h17 : 100 m haies femmes

    21h20 : hauteur femmes > 

    Article par PH. V.W Source 

    37216418_2092335550982223_2692267809609613312_n.jpg

    37583699_2092335464315565_5107971980561219584_n.jpg

    37317786_2092335477648897_1781793081398394880_n.jpg

    37328903_2092335637648881_450784138002169856_n.jpg

    37364081_2092335680982210_3428863943643234304_n.jpg

  • Trail & Jogging Nandrin

    Lien permanent

     Fan de sport, joignez l'agréable à l'utile… 

    18 août 2018 

  • Aujourd'hui jeudi 5 juillet dans votre journal La Meuse SudPresse Huy-Waremme

    Lien permanent

    Gratuit 40 pages

     Les EQUIPES, LES COLS, LES CHIFFRES ET PALMARES…

    5 juillet.JPG

  • Tour du Condroz – Souvenir du Nandrinois A. Demoitié, Infos pratiques

    Lien permanent

    Tour du Condroz – Souvenir A. Demoitié

    Départ réel – Château des Granges (KM 0) 14h

    Hout-si-Plout (KM 3) 14h04

    Limont (KM 7) 14h12

    Hody (KM 11) 14h15

    Ellemelle (KM 16) 14h22

    Seny (KM 21) 14h28

    Saint Vitu (KM 26) 14h36

    Pont de Bonne (KM 32) 14h43

    GPM 1 – Ch. de Modave (KM 34) 14h45

    GPM 2 – Pair (KM 40) 14h53

    Ocquier (KM 43) 14h58

    Jenneret (KM 47) 15h03

    GPM 3 – Tohogne (KM 49) 15h09

    Tohogne (KM 52) 15h10

    Hamoir (KM 60) 15h21

    Fairon (KM 63) 15h24

    GPM 4 – Ouffet (KM 69) 15h31

    Ellemelle (KM 76) 15h41

    Tavier (KM 80) 15h47

    GPM 5 – 5 Chemins (KM 82) 15h49

    Hody (KM 84) 15h52

    Limont (KM 89) 15h58

    GPM 6 – Rotheux (KM 92) 16h03

    1er passage de la ligne – Rotheux - Rue des deux églises (KM 97,2) 16h10

    2e passage (KM 102,2) 16h18

    3e passage (KM 107,2) 16h28

    4e passage (KM 112,2) 16h34

    Arrivée – Rotheux (KM 117,2) 16h42

    Les équipes et principaux engagés. Balen BC (Evenepoel), Olympia Tienen (Van Tricht), Gaverzicht (Stockx), Cureghem (Roesems), Chevigny (Scheen), Spie, Jarface, Menen (Walraed), OO Parike, Leopolsburg, Lares Doltcini, AA Drink, Van Moel (Pattyn), Forte U19 (Braet), Monkeytown (P-B), VC Ardennes (Lox, Pinon, Van Iseghem, Timmermans, Schyns, Dedry), Cervelo (P-B), Rudyco CT, CT Soenens Boom (Decuypere), Sport en moedig Genk, Talent Demer en Dijle, Hobnoken, Sprint 2000 (Fontaine), Davo CT (Cloux, Vaes), Peruwelz Bury (Goebeert).

    En bref

    JEUDI, JUIN 28, 2018 - 18:47

    Olivier Pardini. Le coureur n’est pas passé loin de la victoire ce mercredi, sur l’IWT Oetingen (UCI 1.2). Parti dans le bon groupe dès le début de course, le Haccourtois s’est isolé avec Jérôme Baugnies dans le final. Finalement, le représentant de Differdange fut distancé à 5 kilomètres de l’arrivée, devant se satisfaire de la 2e place.

    Gaëtan Pons. Naturalisé Luxembourgeois l’hiver dernier, Gaëtan Pons disputera son deuxième championnat du Grand-Dûché, ce dimanche. Le Pollinois, ancien pro chez Wallonie-Bruxelles, avait dû changer de nationalité pour pouvoir intégrer l’équipe Continental luxembourgeoise Leopard. Il devra se mesurer aux Jungels, Drucker et compagnie.

    Zottegem. De nombreux Liégeois sont annoncés sur le Circuit Het Nieuwsblad Amateurs (UCI 1.2). David Fransen (Asfra), Robin Radoux (United CT) Jérémy Frehen (Ago-Aqua Service) seront au départ de la manche de Top Compétition U25 ce samedi à Zottegem.

    M.S

    Source 

  • La Ministre a demandé de rédiger un guide destiné aux gestionnaires des terrains de sport synthétiques.

    Lien permanent

    L’année dernière, des articles de presse ont évoqué une possible dangerosité, pour la santé, des granulats utilisés dans les terrains de sport synthétiques.

    La ministre wallonne des Infrastructures sportives, Valérie De Bue avait demandé à son administration d’analyser la situation.

    Aujourd’hui, elle dédramatise en se basant sur une étude de l’Agence européenne des produits chimiques qui « n’a pas décelé de raison de déconseiller la pratique sportive sur les pelouses synthétiques dont le matériau de remplissage est composé de granules de caoutchouc recyclé ».

    La ministre a néanmoins demandé de rédiger un guide destiné aux gestionnaires des surfaces concernées. Le document, à paraître en septembre, abordera les risques potentiels en cas d’utilisation de matériaux non conformes, des recommandations pour la conception, l’entretien et la bonne utilisation d’un site. 

    Article de YANNICK HALLETY

    Source

  • Les écrans géants de votre région, vivez la coupe du monde de la FIFA tm 2018

    Lien permanent

    LIÈGE -COUNTRY HALL LIÈGE -STANDARD

    LIBRAMONT -HALLES AUX FOIRES

    HERVE -HALL DE CRIÉES

    HUY (TIHANGE) -RUE ALBERT LEGRAND

    CHAUDFONTAINE - S O U R C E O R A M A

    ROCOURT -SITE DES SANG & MARINE DU MATRICULE 4

    NAMUR -PARKING DE LA PISCINE DE JAMBES

    POULSEUR -GARE DE POULSEUR

    AMAY -CLOS DU TENNIS

    FRAITURE -RUE GOMMERAY

    MODAVE - P L AC E G E O R G E S

    HUBIN -HAILLOT

    MARCHIN -PLACE DE BELLE MAISON

    FAIMES -RUE CORTIL JONET

    COUPE DU MONDE 2018 LE PROGRAMME COMPLET clic ici.pdf

    18j.JPG

  • Le Nandrinois Loris Demarteau en reportage photos Standard de liège hier mercredi 20 juin 2018

    Lien permanent

    Loris était préésent pour la reprise des Rouches.

    Michel Preud'homme et son staff avaient décidé d'ouvrir l'entraînement  ce mercredi 20 juin à 10H afin de permettre aux supporters de retrouver leurs idoles pour venir les encourager pour la  saison 2018-2019.

    L'entraînement à eu lieu à l'Académie Robert Louis-Dreyfus.

    Une séance sous le soleil devant les yeux de 150 supporters : les Rouches ont repris en douceur alors que leur première sortie se profi le déjà à l’horizon ce samedi contre le RFCB Sprimont.

    Des infos sur l'actu http://standard.be 

    35814998_2065141600368285_4230861297039704064_n.jpg

    35734846_2065141797034932_346128794454589440_n.jpg

    35924531_2065141727034939_2143142084603805696_n.jpg

  • « Supporter les Diables, c’est bénéfique pour les étudiants »

    Lien permanent

    La Coupe du monde en Russie sera une grande fête du foot.

    Pour les étudiants fans de foot et qui seront en session d’examens pendant un mois, ce sera pourtant plus délicat.

    Mais il y a tout à fait moyen de combiner foot et études pendant cette période critique selon Mireille Houart, professeur et pédagogue à l’université de Namur. « En période de blocus à l’université, les étudiants doivent travailler de 8 à 10 heures par jour en moyenne », prévient-elle.

    « Mais s’ils peuvent caser la vision des matches de leur équipe préférée, qu’ils ne font pas la fête jusqu’aux petites heures du matin et qu’ils se réveillent frais et dispos intellectuellement, je n’y vois aucune influence sur la qualité de leur blocus. »

     

    UNE PAUSE DE QUALITÉ, MAIS…

    Au contraire, selon la pédagogue, encourager l’équipe nationale pendant le Mondial constitue une bonne méthode pour se relaxer. « Une pause de qualité, ça signifie qu’on fait une activité qu’on aime beaucoup.

    On doit y trouver du plaisir et elle doit être intellectuellement différente de ce qu’on fait en journée. Ces deux conditions sont réunies. Que les étudiants fassent ça, qu’ils se rendent au cinéma ou qu’ils regardent une série TV, c’est la même chose. Évidemment, s’ils participent à la liesse populaire et qu’ils ramassent une gueule de bois, ce sera la catastrophe. »

    UN MARATHON INTELLECTUEL

    Pour prévenir les étudiants, les universités mettent sur pied des séances d’information et de sensibilisation. « En 1re année, qui est une année charnière, j’organise des séances « Un blocus presque parfait », un mois avant les examens.

    On les sensibilise sur la planification qui est la clé d’un bon blocus.

    C’est une piqûre de rappel bien nécessaire. » Entre la fin des cours, à la mi-mai et la session d’examens, qui se termine fin juin, les étudiants doivent étudier pendant six semaines

    . « C’est un effort important au niveau de la gestion du stress », continue Mireille Houart.

    « C’est un marathon au niveau intellectuel. Les jeunes ne doivent donc pas commencer en force et s’écrouler ensuite. Ça arrive parfois. Pour l’éviter, il faut obligatoirement s’octroyer des pauses. Le tout est de bien se connaître pour planifier le travail.

    Souvent, c’est le matin qu’on est le plus efficace et c’est en début d’après-midi qu’on est dans le mou.

    C’est au moment où on est le moins efficace qu’il faut faire les tâches les moins contraignantes. » À quel rythme ? « Le rythme idéal lorsqu’on veut mémoriser, c’est 50 minutes de travail et 10 minutes de pause, avec une pause un peu plus longue toutes les 3-4 heures. Idéalement, cette dernière doit correspondre au moment des repas. Ces pauses permettent aux étudiants d’être plus efficaces et moins fatigués en fin de journée. » -

    Article de JOHNNY MAGHE

    Source 

  • Les écrans géants de votre région, vivez la coupe du monde de la FIFA tm 2018

    Lien permanent

    LIÈGE -COUNTRY HALL LIÈGE -STANDARD

    LIBRAMONT -HALLES AUX FOIRES

    HERVE -HALL DE CRIÉES

    HUY (TIHANGE) -RUE ALBERT LEGRAND

    CHAUDFONTAINE - S O U R C E O R A M A

    ROCOURT -SITE DES SANG & MARINE DU MATRICULE 4

    NAMUR -PARKING DE LA PISCINE DE JAMBES

    POULSEUR -GARE DE POULSEUR

    AMAY -CLOS DU TENNIS

    FRAITURE -RUE GOMMERAY

    MODAVE - P L AC E G E O R G E S

    HUBIN -HAILLOT

    MARCHIN -PLACE DE BELLE MAISON

    FAIMES -RUE CORTIL JONET

     

    COUPE DU MONDE 2018 LE PROGRAMME COMPLET clic ici.pdf

    18j.JPG

  • Stages Sports Collectifs été 2018, Football à Nandrin

    Lien permanent

    Le Service des Sports vous invite à ses stages d'été, pour les jeunes de 5 à 16 ans. 
    • Rugby : Liège, Visé (Coq mosan) et Huy
    • Football : Waremme, Wanze, Nandrin et Blegny
    • Hockey sur gazon : Liège et Huy
    • Handball : Beyne-Heusay et Amay
    • Volley-ball : Waremme, Mortroux, Thimister et Soumagne
    • Basket-ball : Villers-le-Bouillet, Sainte-Walburge et Sprimont

    Prix: 60 euros
    Inscriptions sur : http://www.provincedeliege.be/fr/sports

     

    Stages Sports Collectifs Ete 2018

  • Les écrans géants de votre région, vivez la coupe du monde de la FIFA tm 2018

    Lien permanent

    LIÈGE -COUNTRY HALL LIÈGE -STANDARD

    LIBRAMONT -HALLES AUX FOIRES

    HERVE -HALL DE CRIÉES

    HUY (TIHANGE) -RUE ALBERT LEGRAND

    CHAUDFONTAINE - S O U R C E O R A M A

    ROCOURT -SITE DES SANG & MARINE DU MATRICULE 4

    NAMUR -PARKING DE LA PISCINE DE JAMBES

    POULSEUR -GARE DE POULSEUR

    AMAY -CLOS DU TENNIS

    FRAITURE -RUE GOMMERAY

    MODAVE - P L AC E G E O R G E S

    HUBIN -HAILLOT

    MARCHIN -PLACE DE BELLE MAISON

    FAIMES -RUE CORTIL JONET

     

    COUPE DU MONDE 2018 LE PROGRAMME COMPLET clic ici.pdf

    18j.JPG

  • Nandrinois : Le vélo électrique en test gratuit

    Lien permanent


    À l’occasion de la première Journée Mondiale de la Bicyclette, les Wallons pourront s’inscrire pour une découverte gratuite du vélo électrique lors des mois d’août, septembre et octobre 2018. Une nouvelle initiative proposée par le ministre de la Mobilité, Carlo Di Antonio.

    Depuis mars 2017, la Wallonie a conclu un partenariat avec 79 vélocistes wallons afin de proposer un test entièrement gratuit de vélo à assistance électrique. Pendant 15 jours, chaque Wallon pourra participer à cette nouvelle initiative de Carlo Di Antonio, ministre de la Mobilité.

    Pour bénéficier de ce test gratuit, les intéressés devront s’inscrire lors de la première Journée Mondiale de la Bicyclette aux tests qui se dérouleront en août, septembre et octobre 2018 via le site jetestlelectrique.be.

    Pour les personnes ne disposant pas d’une connexion internet, elles pourront toujours se rendre dans un des Espaces Wallonie. Le numéro vert 1718 de la Wallonie est également à la disposition des citoyens afin de répondre aux différentes questions concernant l’action.

    Une fois inscrits, les candidats sont orientés vers un des vélocistes partenaires de leur choix afin de finaliser les conditions de prêt.

    Un projet wallon qui fait écho aux motivations de l’Organisation des Nations Unies qui instaure la 1ère Journée mondiale de la Bicyclette ce dimanche 3 juin.

    Un projet international
    L’ONU souhaite en effet souligner la contribution du vélo aux 17 objectifs qu’elle dessine en matière de développement durable. « L e vélo est un moyen de transport simple, accessible, fiable, propre, durable et respectueux de l’environnement. Il favorise la bonne gestion de l’environnement et entretient la santé », souligne l’Organisation.

    Encore minoritaire en Wallonie, le vélo à assistance électrique connaît un franc succès en Flandre, aux Pays-Bas ou en Allemagne.

    Le vélo électrique est une alternative et efficace au regard de la configuration du territoire wallon : quel que soit le type de route emprunté, ce type de vélo offre un confort d’utilisation optimal en donnant l’impression d’être sur un terrain plat tout au long du parcours.

    Au-delà de réduire l’effort, l’assistance électrique permet aussi d’augmenter la vitesse de déplacement. Le vélo électrique est également bénéfique pour la santé et l’environnement en diminuant la pollution de l’air.

    La mobilisation douce primée
    En 2017, le Gouvernement wallon a décidé mettre en avant la mobilisation douce et notamment le vélo grâce à une enveloppe de près de 6 millions d’euros. « Ce montant a servi au soutien des projets de mobilité douce dans 62 communes », précise Carlo Di Antonio, le Ministre wallon de la Mobilité. « Ceux-ci permettront de favoriser les liaisons entre des quartiers et/ou le RAVeL. Un réseau qui comptera très prochainement 1.700 km de chemins balisés ».

    Depuis 2016 et jusqu’en 2019, pas moins de 32 millions d’euros ont et seront consacrés à la réalisation de 300 km de chaînons supplémentaires du RAVeL et à l’amélioration de sa qualité. L’objectif est de le rendre accessible à tous, tout en portant une attention particulière à son usage utilitaire notamment par les vélos.

     

    Source info clic ici 

     

    Photo File:Velo-electrique 02.JPG - Wikimedia Commons

  • Ouverture de la pêche c'était hier samedi 2 juin 2018

    Lien permanent

    Samedi 2 juin 2018 que les amateurs de pêche pourront enfin s’adonner à leur activité favorite.

    L’ouverture générale de la pêche de toutes espèces et dans toutes eaux est autorisée depuis ce 2 juin.

    Force est de constater que l’activité fait des émules.

    Le nombre de permis de pêche a d’ailleurs augmenté cette année : l’an dernier à la même époque, 30.941 permis ont été délivrés.

    Aujourd’hui, nous sommes déjà à 31.352 alors que la grosse période d’affiliation n’a pas encore débuté.

    Il faut dire que le ministre de l’Agriculture René Collin a mis en place cette année deux nouveaux permis qui ont peut-être aidé à développer ces chiffres. Le permis J, réservé aux jeunes de moins de 15 ans, a déjà séduit 892 pêcheurs en herbe.

    D’autant qu’il est gratuit. Contrairement au deuxième nouveau permis qui lui, est réservé aux touristes de passage.

    Le permis T, valable durant 14 jours consécutifs coûte, lui, 25 euros. Enfin, cette augmentation peut également s’expliquer par la simplification administrative mise en place en 2016, avec notamment la possibilité de demander son permis en ligne.

    Ainsi, 8.292 permis ont été délivrés sur internet.

    GÎTE SPÉCIAL PÊCHEURS

    D’autres initiatives ont également vu le jour ces dernières années afin de promouvoir ce sport qui séduit particulièrement les hommes. Il n’y a que 2 à 3 % des permis qui appartiennent à des femmes.

    Les propriétaires de gîtes ne s’y sont pas trompés puisqu’il existe des hébergements « spécial pêche » en Wallonie.

    Décoration, équipement, infrastructure ou accompagnement, tout est pensé et aménagé autour de la pêche.

    Il faut bien sûr, que ce logement se situe non loin d’un point d’eau où il est possible de pratiquer son sport favori.

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page internet des gîtes de Wallonie !  Article de F.J

    Source 

  • La marche ADEPS des Amis de la Romane de Saint-Séverin le 27 mai 2018 Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    27.jpg

    La marche ADEPS des Amis de la Romane de Saint-Séverin

    le 27 mai 2018

    Salle Communale de Saint-Séverin Nandrin

    5,7,10,15 et 20 KMs  départ de 8h à 16 h 

    Inscription gratuite 

    Restauration et bar 

    Avec l'aide de la commune de Nandrin 

     

    La marche ADEPS Des Amis de la Romane de Saint-Séverin

  • La marche ADEPS des Amis de la Romane de Saint-Séverin le 27 mai 2018 Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    27.jpg

    La marche ADEPS des Amis de la Romane de Saint-Séverin

    le 27 mai 2018

    Salle Communale de Saint-Séverin Nandrin

    5,7,10,15 et 20 KMs  départ de 8h à 16 h 

    Inscription gratuite 

    Restauration et bar 

    Avec l'aide de la commune de Nandrin