Actu des communes voisines

  • Journée des familles sur le thème « Family Defis" le dimanche 5 août.

    Journée des familles sur le thème « Family Defis"
    Au Fort le dimanche 5 août.

    Tentez de réussir les 12 défis du fort.
    Épreuves sportives, ludiques et intellectuelles.
    Vous ferez preuve d'audace, d'équilibre, d'adresse, de stratégie et de réflexion...
    Sortirez-vous vainqueurs des épreuves ?
    Tout est possible, rien n'est obligatoire : la tour géante, la piscine à bouchons, la cloche, le parcours à l'aveugle, à la recherche du temps passé, « Enfermés ! Trouvez la clé », tous au transport..., sans oublier l'impressionnant death-ride (dès 6 ans). De 11 h à 18 h.

    Accès gratuit.

    Bar et petite restauration.

    Infos
    Musées de Huy/Fort, 085/23 24 35 - fort@huy.be - musees.huy.be

     

     

    HUY - Journée aventure pour les familles au Fort

     

    Public · Organisé par Ville de Huy (Officiel)

  • Une idée sortie ? visite guidée des jardins du château, aujourd'hui samedi 21 juillet

    Vous avez envie de vous changer les idées ce week-end ?

    Ne cherchez plus !!!
    Visite guidée des jardins du château, ce samedi 21 juillet, à 15h...
    Mais aussi "Power Folk Duo", un concert "Celtic Folk & Blue Grass" concocté par 2 musiciens talentueux.

    Rejoignez-nous au son du banjo, du ukulélé et de la flûte irlandaise, ce dimanche 22 juillet, à 15h ! 
    Plus d'informations ? https://www.provincedeliege.be/…/triptyque%20jehay%202018%2

     

    Château de Jehay

    37587368_1303408943128278_6744477171718291456_n.jpg

  • Elle était Blogueuse à Nandrin en 2012, elle est sur une liste électorale en 2018 à Amay

    12 femmes et 11 hommes composent la liste d’Amay Plus, sans ordre hiérarchique établi pour le moment.

    Parmi les nouveaux visages de cette liste figure notamment Erine Claes (18), la fille d’Isabelle Hallut (employée au centre provincial de Tennis à Huy). «  Il n’y a pas assez d’activités pour les jeunes. En revanche, je trouve qu’il y a beaucoup de délinquance à Amay  », dit la jeune fille.

    De son côté, Kirill Pavlov (18) trouve qu’Amay devient une commune résidentielle où les personnes partent sur Huy ou Liège à la recherche du «  ludique. Je trouve la politique très intéressante, et je suis pour l’entraide et non la politique à papa », commente ce président des jeunes MR de la Vallée mosane.

    Parmi les grands axes abordés dans le programme d’Amay Plus figure notamment la mobilité. «  À la sortie de certaines écoles comme à Jehay, c’est le capharnaüm  », déplore Benoît Tilman, conseiller communal. « Certains bus sont également engorgés, comme le 85. Il faut trouver des solutions.  »

    Autre domaine abordé : la création d’une « vraie » maison des jeunes.

    « Nous voudrions voir naître un conseil d’administration et des rapports périodiques  », continue le conseiller de l’opposition.

    «  C’est aussi une structure qui manque de publicité. »

    Voici la liste complète sans hiérarchie :

    1. Frédérique Altunin, Jehay

    2. Erine Claes, Ombret

    3. Geneviève De Groot, centre

    4. Françoise Destoop, Jehay

    5. Sabrina Gustinelli, Ombret

    6. Isabelle Hallut, Ombret

    7. Bernadette Lejeune

    anais ap.JPG8. Anaïs Masillon, centre

    9. Marie-Christine Montulet, centre

    10. Françoise Neuville, Ampsin

    11. Josianne Neyens, Thiers

    12. Nancy Stroobants, Rorive

    13. Jacques Bailly, Rorive

    14. Robert Bellemans, Ampsin

    15. Steven Cabu, centre

    16. François Castronovo, Thiers

    17. Jean-Marc Henrot, Bende

    18. Pascal Jamsin, Ombret

    19. Cédric Legast, Thiers

    20. Kirill Pavlov, Ampsin

    21. Pascal Riflet, centre

    22. Donat Stoefs, Jehay

    23. Benoît Tilman, Jehay.

    Voir l'Article PAR J.G. Amay: Amay Plus présente sa liste clic ici 

     

     

     

    ana.JPG

    anais ap.JPG

    amay plus.JPG

  • Entièrement rénové en quelques mois, il accueille à présent une association de notaires de la région

    Datant en partie du 18e siècle, l’ancien centre Mercator, bien connu des Hutois pour avoir abrité des banques (Fabry, Borsu, Nagelmackers) puis diverses professions libérales, a fait l’objet d’une rénovation complète. Nous avons pu le visiter.

    Le centre Mercator, rue du Marché, est un bâtiment (en fait deux en un) remarquable de la ville de Huy. Datant pour une partie du 18e siècle, il est doté d’un escalier et de sols en marbre, de cheminées travaillées, d’un hall imposant en marbre aussi, de parquets en chêne et d’un plafond peint représentant des angelots et motifs floraux. Rachetée par cinq notaires de la région qui se sont associés (Simon Gérard et Frantz Gilmant de Huy, Vincent Dapsens de Marchin, Benoît Cartuyvels de Braives et Jean-Philippe Gillain d’Anthisnes), la bâtisse a connu de grandes transformations. Les éléments anciens précités ont été conservés, le reste a bien changé, comme nous avons pu le constater. « Le challenge était de réfléchir à comment mettre ce bâtiment de prestige au goût du jour, en répondant aux besoins actuels des travailleurs. Nous avons créé une atmosphère plus épurée, en gardant les élément de cachet. Il y a un jeu sur l’éclairage, les couleurs, tout en sobriété et en qualité. Il fallait équilibrer les matières pour qu’on se sente bien : le marbre existant est très beau, mais froid, il faut dès lors le réchauffer avec du bois, dans les lampes, les lattes murales etc.  », explique Marie-Catherine Grosjean, architecte d’intérieur de Vaux-Borset.

    Le hall d’entrée est relativement identique, si ce n’est le miroir du fond qui a été masqué derrière des lattes en bois arborant le logo créé pour l’association de notaires « ENA » (Etudes notariales associées).

    Le hall principal a été débarrassé de ses fausses fougères, repeint et ceinturé d’une structure blanche lisse où les portes sont intégrées, surmontée d’un bandeau vitré. Trois suspensions aériennes ont été accrochées à différents niveaux.

    Le mobilier a été renouvelé aussi, avec des tables aux pieds boisés joliment imbriqués, une bibliothèque sur-mesure modulable, notamment.

    Le bâtiment dispose de près 1.000 m² de bureaux (les deux actuellement loués compris). Celui au fond à gauche du rez-de-chaussée qui accueille six collaboratrices a été décloisonné, recloisonné pour créer un open space, avec une paroi vitrée qui laisse passer la lumière du jour. Des éléments amovibles en bois modulent ce grand espace et cachent tous les câbles.

    A la cave, la salle des coffres de l’ancienne banque a été préservée dans son état d’origine.

    Au premier étage, une porte a été creusée pour relier l’ancien et le « nouveau » bâtiment. Le revêtement de sol a été uniformisé par un vinyle tissé qui amortit les sons.

    La salle d’actes, la plus prestigieuse de la bâtisse, par sa grandeur et son plafond peint va être « coupée » en deux par un vitrage et ainsi créer un bureau de notaire.

    À l’extérieur, la plupart des fenêtres ont été repeintes, la toiture de l’ancien bâtiment a été refaite (ainsi qu’une petite partie de l’autre) et une entrée PMR a été percée à l’arrière.

    PAR ANNICK GOVAERS

     

    Huy: voici le nouveau visage du centre Mercator (photos et vidéo)

  • Yanis a reçu une lettre de Christophe Lacroix, à la suite qu'il avait écrit une lettre à son bourgmestre

     Le jeune Yanis Wilmet a reçu une lettre de Christophe Lacroix, à la suite qu'il avait écrit une lettre à son bourgmestre,pour créer une plaine de jeux pour les enfants de sa commune

    "« Un jour, en revenant de l’école (Bas-Oha), à la suite d’une rencontre avec le bourgmestre de Wanze, Christophe Lacroix, Yanis a expliqué, qu’enfant, ce dernier avait demandé au bourgmestre de l’époque pour avoir un terrain de football. De là, Yanis est revenu avec la même idée pour Marchin », explique Magali Berger, la maman de Yanis."

    Il écrit une lettre à son bourgmestre, pour créer une plaine de jeux pour les enfants de sa commune. clic ici

    1yanis.jpg

     

     

  • Nandrinois : elle a un vice de construction ?

    Mi-juin, Engie avait revu son agenda pour les révisions programmées des unités nucléaires de Tihange 2 et Doel 4 et a adapté la date de fin de la révision en cours de Tihange 3.

    Cela afin de permettre l’inspection des plafonds en béton du bâtiment annexé au bâtiment réacteur pour chacune de ces unités.

    Doel 1 et 2 ainsi que Tihange 1 ont une autre architecture et n’étaient en revanche pas concernées pas ces problèmes.

    A Tihange 3, l’entreprise a décidé de pousser les analyses d’une dalle de béton dans le plafond d’un bunker, un bâtiment blindé de cinq étages qui abrite notamment des systèmes de secours. Engie Electrabel y a découvert que l’état du béton était dégradé.

    Mais, en le décapant et en faisant des tests approfondis, le fournisseur d’énergie a observé «des anomalies au niveau des armatures du béton armé présentes depuis la construction du bâtiment», à en croire Le Soir.

    Une partie de ces armatures n’ont pas été disposées comme le plan le prévoyait. Ce qui pourrait potentiellement mettre à mal la résistance de la structure, écrit le quotidien.

    L’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) s’est mêlée de l’affaire. «Le réacteur ne pourra redémarrer que lorsque les analyses auront démontré que cette résistance est bien garantie», prévient-elle.

    Le réacteur restera à l’arrêt au moins jusqu’à septembre 2018, voire davantage en fonction de l’importance des travaux à réaliser.

    PAR BELGA

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

    Un vice de construction à la centrale nucléaire de Tihange 3 article complet clic ici

  • Nandrinois : Places de parking «intelligentes» en ville avec 30 minutes de parking gratuit!

    Une nouvelle offre de stationnement gratuit, dénommée Shop&Drive, est entrée en vigueur à Liège. L’objectif est de permettre à davantage de clients de trouver place pour stationner leur véhicule dans les rues commerçantes, explique-t-on au service communication de la Ville de Liège.

    Il s’agit d’augmenter l’attractivité des commerces de détail et de proximité. «On constate en effet que le taux de rotation est beaucoup trop faible dans les rues commerçantes qui accueillent, en moyenne, à peine quatre à cinq voitures par place et par jour», précise-t-on au service communication.

    Ce sont ainsi 223 places de parking dites intelligentes qui ont été instaurées dans une vingtaine de rues commerçantes. Les automobilistes et livreurs peuvent dès lors se garer gratuitement, durant 30 minutes, à proximité des commerces.

    Ce système a la particularité de fonctionner sans ticket, sans disque de stationnement et sans devoir envoyer un SMS. Le véhicule est détecté dès son arrivée grâce à un capteur. « Ce système permet aux citoyens, grâce à une carte disponible sur le site Internet www.liege.be, d’être informés en temps réel des disponibilités de stationnement Shop&Drive sur le territoire de la ville. »

    Ces places sont actives de 08h00 à 18h00, du lundi au samedi, et identifiables grâce à un panneau «Shop&Drive» ainsi qu’un marquage spécifique au sol. Elles sont situées rue Grétry, rue des Guillemins, boulevard de la Sauvenière, rue Puits-en-Sock, rue des Clarisses, avenue Destenay, rue Charles Magnette, rue des Carmes, rue Saint-Gilles, quai de la Batte, place Saint-Paul, chaussée des Prés, rue Jean d’Outremeuse, rue Hors-Château, rue Surlet, rue Trappé, rue Velbruck, rue Paradis, rue Libotte et rue Buisseret.

    Après une période d’information, des contrôles seront organisés dès la rentrée afin de veiller au respect des 30 minutes gratuites. Une sanction administrative sera appliquée au-delà de 10 minutes de dépassement.

    Source clic ici 

  • La Trailette 2018

    Amis joggeurs et trailers, bienvenue à
    Grand-Marchin !

    vendredi 31 août à 17:30 - 02:00
    du 31 aoû à 17:30 au 1 sep à 02:00

    Grand Marchin, 4570 Marchin, Belgique

    ​Grand-Marchin, c’est un village rural au charme tranquille avec son Eglise, sa place, ses bois, ses champs, ses habitants et ...
    sa fête annuelle du 31 août au 3 septembre.

    ​Quatre jours d’activités, d’animations, de soirées pour petits et grands ... avec en ouverture le vendredi 31 août, pour la quatrième année consécutive, la course à pied « La Trailette semi-nocturne de Grand-Marchin ».

    ​Et cette année, les organisateurs ont voulu innover sur
    2 nouveaux parcours (8 et 17km) PLUS LONGS, PLUS NATURE, PLUS ORIGINAUX, PLUS DENIVELES alors oui, ... la trailette est UN TRAIL.

    ​Et les enfants ne seront pas oubliés, ils auront aussi leur course.

    ​Alors, partagez notre envie de vous faire découvrir notre village, inscrivez-vous ... plaisirs garantis pendant et après la course.

    http://www.latrailette.com/

     

    La Trailette 2018

     

  • Concours du meilleur juge et de la meilleure agricultrice FJA du Condroz-Liégeois le 15 juillet 2018

    Le dimanche 15 juillet, la FJA du Condroz-Liégeois et la famille Monfort ont le plaisir de vous inviter à leurs concours du meilleur juge et de la meilleure agricultrice.

    Adresse du jour : 
    Rue du Fond de Bois, 10 4560 Les Avins (Clavier)

    Programme de la journée : 
    Dès 12h : Dîner
    Apéritif - Barbecue (Pavé Blanc Bleu Belge de l'élevage du Fond de Bois, frites et crudités) - Dessert (Glace) 

    Adulte : 17€
    Enfant : 10€

    Pain saucisse (toute la journée) : 3€

    Réservation pour le dîner obligatoire avant le 5 juillet 

    - Tasiaux Laura : 0476/59.66.27
    - Dochain Carole: 0475/62.98.60
    - Halleux Simon: 0492/69.95.83

    Durant l'après-midi : Château gonflable, grimage, beer pong, jeu du clou, etc.

    17h: Diffusion de la finale de la Coupe du Monde 

    19h : Concours du meilleur juge avec l'élevage du Fond de Bois et concours de la meilleure agricultrice.

    22h00 : Soirée animée par Sono Dax et remise des résultats 

    Le comité se décline toute responsabilité en cas de vols, pertes ou accidents.
     
     

  • Une application mobile dédiée à nos voisins de la commune d’Amay

    Attribuée à l’issue d’un marché public à la société Apptree (comme à Ouffet), elle sera accessible gratuitement sur smartphones et tablettes. Vous y trouverez l’agenda des événements, les actualités, les travaux de voirie, les infos pratiques et les contacts avec les services de l’administration communale, mais aussi la géolocalisation et coordonnées des commerces, restaurants et points d’intérêt amaytois. « La réflexion autour d’une application est née au départ pour aider les commerçants d’Amay qui sont parfois perdus face à l’évolution de l’informatique. Et puis nous avons élargi le champ du contenu pour inclure les infos touristiques, sportives etc. », retrace Corinne Borgnet, échevine du commerce.

    Cette application constitue un canal de communication supplémentaire (en plus du bulletin communal, de la page Facebook, du site internet, des folders et des réunions d’information) pour plus d’interactivité avec les habitants et les visiteurs/touristes. Elle permet également de valoriser davantage le commerce local. « Les citoyens pourront taper dans une barre de recherche un type de commerce ou bien des mots clés (comme tarte aux pommes) et ils auront la liste des magasins souhaités, chacun sera situé sur une carte », explique-t-elle.

    8.000 euros

    L’achat de l’application et sa maintenance pour une année s’élève à 8.000 euros. Ensuite, la maintenance annuelle reviendra à 1.000 euros. Une employée du service Tourisme sera chargée d’alimenter le contenu.

     

    PAR A.G.

     

    La commune d’Amay aura son application mobile en septembre

     

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

     
  • De la rando en Suisse pour des Condrusiens

     

    «  Outre la marche, ils feront de nombreuse activités récréatives  », dit Émilie Pirnay, échevine de l’enseignement. «  Ils visitent des fours à pain dans les villages et font beaucoup de marche. Ils se rendent aussi parfois à la piscine, font du foot et jouent au badminton. Ils bougent énormément.  »

    À partir de l’âge de 12 ans, on ne peut plus participer aux plaines de vacances. «  Le gestionnaire du chalet à Grimentz, Hubert Bruwers, est un ancien prof à Ouffet  », continue-t-elle.

    «  Au début de mon mandat, il a pris contact avec moi pour organiser ce genre d’activités.

    Je me suis dit pourquoi pas.  »

    De fil en aiguille, l’idée d’en faire un projet transcommunal est arrivé avec Hamoir et Ouffet.

    Chaque commune fait un geste en prenant en charge le transport en car.

    «  Des guides de montagne nous accompagnent, ainsi qu’une enseignante retraitée et un joggeur  », continue Émilie Pirnay.

    Le séjour revient à 310 euros pour une semaine all-in.

    Cette année, certains jeunes passeront également une nuit dans un refuge alpin pour une petite somme supplémentaire.

    En juillet 2017, des dizaines de jeunes avaient grimpé sur le glacier de Moiry pendant que d’autres se baladaient dans les alpes proches.

    Le séjour affiche complet

    Article 

    PAR J.G.

    Article complet clic ici 

     L'ACTU DE HUY WAREMME

  • La baignade interdite à la Gravière

     Au niveau de la carrière d’Ampsin :

    Certains bravent et franchissent les clôtures et panneaux d’interdiction de la carrière d’Ampsin car les lieux sont attirants… Le danger est pourtant bien présent, près des falaises, sur les coteaux ou encore dans les eaux de la carrière.

    Le site est clôturé et la baignade formellement interdite : les services de secours ont pourtant dû intervenir récemment pour aider un promeneur imprudent qui, suite à une mauvaise chute sur les rochers, s’est sérieusement blessé à la jambe.

    Ici, les falaises sont abruptes et vertigineuses et la baignade dangereuse si on ne connaît pas les fonds.

    Les clôtures, barrières et panneaux n’empêchent pas, certains jours, une affluence sur le site reconverti en réserve naturelle domaniale.

    Au-delà du respect environnemental de ce site, l’administration communale met en garde les promeneurs et insiste sur les dangers réels (risque d’éboulement, de chute ou de noyade) de circuler dans la zone interdite.

    > Au niveau du site de la Gravière :

    Le site de la Gravière est une zone d’importance naturelle. Afin de respecter la faune et la flore qui y résident ainsi que pour votre sécurité, veuillez respecter ces différentes règles :

    - Il est strictement interdit de se baigner dans le lac de la Gravière ;

    - Il est interdit d’allumer un feu ou un barbecue sur le site ;

    - L’accès au lac est interdit aux bateaux, motorisés ou non, ainsi qu’aux divers engins gonflables ;

    - Pour ne pas déranger les différentes espèces, animales et florales, qui résident sur le site, il est interdit de sortir des sentiers, de cueillir, arracher ou abîmer les différentes plantes, de pêcher dans le lac, ou de capturer ou tuer toute espèce animale ;

    - Il vous est obligatoire de tenir votre chien en laisse sur le site ;

    - L’accès à tout véhicule, excepté les véhicules de services et de secours, est interdit sur le site ;

    - Il est interdit de jeter des immondices et déchets de toute sorte. Respectez la nature et jetez vos déchets dans une poubelle.

    Source clic ici 

    L'ACTU DE HUY WAREMME

  • Il écrit une lettre à son bourgmestre, pour créer une plaine de jeux pour les enfants de sa commune.

     

    Si on avait dit à Yanis Wilmet, ce jeune Marchinois de 10 ans, qu’il se retrouverait un jour devant le bourgmestre Éric Lomba, pour discuter de son projet, il ne l’aurait jamais cru. Ce mercredi, le mayeur lui avait donné rendez-vous à la suite d’une lettre qu’il a rédigée en mai dernier pour demander à la commune la possibilité de créer une plaine de jeux pour les enfants. « Un jour, en revenant de l’école (Bas-Oha), à la suite d’une rencontre avec le bourgmestre de Wanze, Christophe Lacroix, Yanis a expliqué, qu’enfant, ce dernier avait demandé au bourgmestre de l’époque pour avoir un terrain de football. De là, Yanis est revenu avec la même idée pour Marchin », explique Magali Berger, la maman de Yanis.

    Le garçonnet s’est alors se lancé dans l’écriture d’une lettre destinée au bourgmestre, Éric Lomba, pour installer une aire de jeux sécurisée sur la place communale, à deux pas de chez lui. « Papa et maman trouvent que la rue est dangereuse et refusent que je joue dehors devant la maison. Si on avait un espace pour nous, ça permettrait de jouer en toute sécurité avec les autres enfants car ici on s’ennuie à ne rien faire »,explique le garçon. Ensuite, avec l’aide de sa maman, il est parti à la rencontre des enfants de son quartier pour obtenir des signatures.

    Fin juin, Yanis a reçu une invitation pour rencontrer le bourgmestre et discuter de son projet. « Je ne m’attendais pas à rencontrer le bourgmestre. J’étais impressionné, je suis assez timide mais je suis fier de moi. » Lors de l’entrevue, Yanis a ainsi pu expliquer en détail son projet, soutenu par sa maman et deux petits voisins. « Mon idée a l’air de plaire, j’espère qu’elle sera possible et que bientôt on aura un endroit où les enfants pourront s’amuser », confie Yanis.

    L’initiative a très bien été accueillie par Éric Lomba qui a de suite accepté de soutenir le projet de Yanis. « Sa lettre m’a touché. Ce n’est pas tous les jours que nous rencontrons des enfants investis pour leur commune avec des projets destinés au bien-être commun. Nous ferons tout pour concrétiser son idée. Toutefois, le projet d’aire de jeux reste l’initiative de ce petit garçon de 10 ans. Nous désirons travailler de pair avec lui mais j’espère également que la population marchinoise le soutiendra pour que son projet puisse être concrétisé. »

    «On va tout faire pour…»

    Le bourgmestre marchinois, Éric Lomba, a été très touché par la lettre de Yanis. « J’ai écouté Yanis et ses idées sont très claires sur ce qu’il désire voir naître à Marchin. Ici, on se laisse le temps de réfléchir à ce qui serait le mieux à adopter pour Marchin. Nous allons évidemment travailler de pair avec Yanis, ainsi que tous les riverains prêts à s’investir dans le projet pour pouvoir concrétiser un espace qui plaira au plus grand nombre au travers d’un projet participatif », explique le bourgmestre.

    Toutefois, Éric Lomba a tenu à préciser qu’une plaine de jeux telle que l’imagine Yanis n’est pas entièrement possible. « Une plaine de jeux remplie de modules a un énorme coût financier pour une sécurité moindre mais on ne veut pas laisser le projet tomber dans l’oubli. On veut répondre aux besoins des adultes et des enfants avec un lieu de partages et de loisirs à destination de tous. »

    Suite à cette première entrevue, le projet de Yanis s’orienterait dans un premier temps vers un espace vert sécurisé avec des bancs, un goal et un terrain de pétanque.

    LA.MA

    «Créer un lien social entre les enfants du quartier»

    Pour Magali Berger, la maman de Yanis, la création d’une aire de jeux est non seulement importante pour les loisirs et la sécurité des enfants mais également pour la création d’un lien social entre les bambins du quartier. « En mettant en place ce projet, on s’est rendu compte avec Yanis que les enfants du quartier, qui pourtant habitent à deux pas, ne se connaissent pas. Ils vivent à proximité mais à cause des dangers de la route, aucun d’eux ne se connaît vraiment, sauf s’ils côtoient la même école et c’est tellement dommage. Un lien social avec les gens qui nous entourent est tellement important pour le développement de l’enfant »,confie la mère de famille.

    LA.MA

    Marchin: à 10 ans, il écrit une lettre au bourgmestre

  • L’école Sainte-Adélaïde cherche 4 bambins

    Ces dernières années, la population de l’école fondamentale libre Sainte-Adélaïde d’Ochain, à Clavier, n’a cessé de grimper. Selon son directeur, François Malherbe, l’établissement comptait 90 élèves il y a huit ans, contre 150 aujourd’hui. «  Je suis arrivé lors d’un gros pic démographique, il y a six ans  », commente-t-il. En parallèle, voilà trois années de suite que trois «  grosses classes  » sortent de maternelles. « Or, la démographie stagne ces derniers temps.  »

    Résultat : l’école doit pour la première fois chercher des élèves de maternelles. «  Il nous en manque quatre  », dit François Malherbe. La survie du site n’est pas en jeu, toutefois l’absence de ces bambins au sein de l’école fondamentale libre Sainte-Adélaïde d’Ochain aurait des conséquences. «  Si on en trouve quatre d’ici le premier octobre, on ne devra pas fermer une demi-classe  », explique le directeur. «  C’est le système qui veut ça. Nous devons en avoir 46 pour le bien-être des enfants et de l’équipe pédagogique.  »

    Si les enfants arrivent en cours d’année, alors un enseignant devra travailler ailleurs le temps que ceux-ci intègrent l’école. Or, seuls les enfants âgés de 2,5 ans accomplis peuvent entrer en maternelle dans cette école. «  On se renseigne auprès des familles nombreuses pour voir si des enfants seraient susceptibles de venir  », confie en souriant François Malherbe. «  La rue de la Drève a accueilli plein de nouvelles maisons, mais elle compte de moins en moins d’enfants pas encore scolarisés.  »

    Pendant cinq ans, l’établissement refusait les inscriptions en primaire car elle s’auto-suffisait avec les bambins de maternelle. «  Forcément, en maternelle, nous n’avons jamais refusé d’enfants.  » Si vous souhaitez contacter l’école fondamentale libre Sainte-Adélaïde d’Ochain, composez le 086/34.48.55.

     

    Source clic ici 

  • Le feu se déclare dans des champs

    Les pompiers de la zone de secours Hemeco ont été appelés à intervenir ce lundi midi dans un champ bordant la route de Limet et la rue des Trois Barrières à Vierset (entité de Modave).

    C’est vers midi que les pompiers de la zone de secours Hemeco ont été appelés à intervenir dans des champs situés aux abords de la route de Limet et de la rue des Trois Barrières à Vierset-Barse (Modave). On ignore l’origine de l’incident mais le feu a pris dans les campagnes et s’est assez rapidement propagé.

    Un important déploiement s’est mis en place. Une autopompe, une citerne et un véhicule de commandement ont d’abord quitté la caserne de Huy, qui a par la suite renvoyé deux citernes supplémentaires. Ils ont vite été rejoints par d’autres renforts : une 4X4 de Marche-en-Famenne et un 4X4 et une citerne de Hamoir. La Protection civile de Crisnée avait également été appelée : son arrivée a finalement été annulée.

    Vers 14h, l’incident était maîtrisé et n’a pas occasionné de dégâts collatéraux.

     

    Source clic ici 

    PAR ED

     FAITS DIVERS 

  • Un incendie dans une habitation du Condroz

    Un incendie s’est déclaré dans une habitation située rue de la Gendarmerie à Clavier ce lundi matin.

    La veille, les propriétaires des lieux avaient mis le feu à un nid de frelons à l’aide d’une bouteille à gaz.

    Une mauvaise idée qui a engendré la calcination de l’une des poutres en bois du bâtiment… Les pompiers de la zone Hemeco sont intervenus : les dégâts sont heureusement limités.

    PAR ED

    Article complet clic ici 

  • Festival des arts de la rue Aujourd'hui 30 juin et 1 er juillet 2018

    21ème édition des Tchafornis ! Des centaines d'artistes ont défilé sous vos yeux tout au long de ces années. Ils vous ont présenté leurs plus beaux, leurs plus extraordinaires spectacles, pour vous, habitants d'Engis et de la région, ils ont revêtu leurs plus beaux atours.
    Ils viennent de toutes les régions du monde : trapézistes, clowns, conteurs, comédiens, musiciens, acrobates, jongleurs.
    Ces 30 juin et 1er juillet, ils viendront de notre Fédération Wallonie-Bruxelles, de Flandre, de France, … et du Québec.
    Il y aura de l'insolite, de l'extraordinaire, du mystérieux, du haut vol, du rire, …
    On vous attend nombreux, pour des moments d'émerveillement, de joie, de plaisir, de bonne humeur.

    Bienvenue au Tchafornis !

    Samedi 30 juin dès 14h :

    Spectacles :
    Les Chèvres à Pull : ' l'Excursion des Chèvres à Pull ' (création)
    Compagnie Poupons Terribles : ' Pro-Jacq '
    Cie Le Roi Zizo : ' Guichet des Anonymes ', ' I killed the monster ' (création)
    t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e : ' Distorsions urbaines '
    Compagnie Krak : ' Viva Victor '
    Cie LaterrateraL : ' Androjeans '
    La Compagnie du Milieu du Monde : ' Voisins '
    Cie Ebadidon : ' O & Co '
    Indji Circus
    Rode Boom : ' Evidences inconnues '
    Cie PasVuPasPris : ' Les Moldaves '
    Les Taupes qui boivent du lait
    La Compagnie du Caniveau

    En déambulatoire :
    Le Collectif La Pigeonnière : ' Les Félés '
    Merci Madame : ' Tact'ils '
    Les Bariolés : ' La chaise chromatique '
    Marc Decrolier
    L'atelier Théâtre action du Cce

    bonimenteurs :
    Cie Le Roi Zizo ' Clémence de Clamard '
    Clément Triboulet

    Mais aussi …
    L'orchestre les 110 doigts
    Marinka
    Transartbres
    Ateliers Enfants (' Mon Doudou ', grimage et jeux de société)
    La Roue de Feu

    Dimanche 1er juillet dès 12h :

    Spectacles :
    Une fanfare pour ouvrir les festivités et animés le pique-nique du dimanche 12h
    Cie Ebadidon : ' Cup of Tea '
    Compagnie Poupons Terribles : ' Pro-Jacq '
    Cie Le Roi Zizo : ' Guichet des Anonymes ', ' I killed the monster ' (création)
    Les Foutoukours : ' Brotipo '
    Cie Ah mon Amour ! : ' Hop(e) '
    Compagnie Krak : ' Viva Victor '
    Cie LaterrateraL : ' Androjeans '
    Cie Rirolarmes : ' Elastic – The Gag Man '
    La Compagnie du Milieu du Monde : ' Voisins '
    Cie PasVuPasPris : ' Les Moldaves '
    Collectif Hold Up : ' Stage de réinsertion joviale de la Brigade de Festivité '
    Cie Les Vrais Majors : ' Der menschenfresser Berg … Ou La Montagne ' (création)
    Rode Boom ' Evidences inconnues '
    Balkazar Projet (fanfare)

    En déambulatoire :
    Le Collectif La Pigeonnière : ' Les Félés '
    Merci Madame : ' Tact'ils '
    Les Bariolés : ' La chaise chromatique '
    Marc Decrolier

    Bonimenteurs :
    Cie Le Roi Zizo ' Clémence de Clamard '
    Clément Triboulet

    Mais aussi …
    La Compagnie du Caniveau
    Gérard Spencer (joueur de Hang)
    IH Dance Les Rach's
    Marinka
    Transartbres
    Ateliers Enfants (' Mon Doudou ', grimage et jeux de société)
    La Roue de Feu

    Programme sous réserve de modifications de dernières minutes.
    Où Parc Des Tchafornis
    Rue Reine Astrid 4-6 Engis 4480
    Téléphone 085 82 47 60
    Tarif :2,50 € / jour / adulte

    Internet : http://www.ccengis.be


    Samedi: de 14:00 à 1:00
    Dimanche: de 12:00 à 22:00
    Du 30 juin au 1er juillet

    Source  

  • La fête de la cerise , du 29 juin au 1er juillet 2018.

     la 29eme édition de la fête de la cerise à Tihange pour 3 jours de fête, du 29 juin au 1er juillet 2018.


    Apéros - Aubades et son Bal - Brocante

    Au programme: 

    Vendredi 29/06: Apéros républicains à partir de 18h.
    Bar, barbecue et ambiance à disposition, amenez de quoi vous régaler. 

    Samedi 30/06: Les Aubades et son bal
    Départ des Aubades à 18h du gymnase de Tihange.
    Ouverture du bal des 21h animé par LEMD 

    Dimanche 1/07: la célèbre brocante et ses animations. 

    29 juin – 1 juillet
    du 29 jun à 18:00 au 1 juil à 19:00

    Rue du Centre, 4500 Huy, Belgique

    https://www.republique-libre-de-tihange.be/

    Source événement Facebook cli ici Fête de la Cerise 2018


     · Organisé par République libre de Tihange
     
    La République Libre de Tihange, cheville ouvrière de cette Fête, vous propose trois journées de réjouissances aussi diverses que variées. Avec comme point de départ, ce vendredi 29 juin dès 18h, un premier apéro républicain «qui sera un peu comme une grande auberge espagnole.
    Vous pourrez boire un verre et partager un moment privilégié de convivialité. Un barbecue sera mis à la disposition de celles et ceux qui apporteront leur viande et qui pourront la faire griller pour manger un bout à la bonne «franquette». Ambiance musicale assurée et château gonflable pour enfants», précisent les organisateurs.. Ce samedi 30 juin dès 18h, ouverture de la fête foraine et départ des célèbres aubades, remises à l’honneur depuis 1974, pour aller visiter les différents quartiers de Tihange-haut. Elles seront accompagnées de la fanfare «La Clique de Vottem» et des majorettes de Cortil-Noirmont.
    En fonction de la canicule, des boissons seront distribuées sur les chars. Et de 21h à 2h du matin, grand bal avec entrée gratuite. Ce dimanche 1er juillet, 29e brocante et artisanat sur la Grand’Route, rue de la Motte et rue du Centre, rue du Marais, rue Warnant.
    C’est une des plus importantes brocantes de la province de Liège avec 900 emplacements sur réservation.
    «Depuis l’année dernière, le prix de l’emplacement a augmenté de deux euros pour couvrir les frais de la sécurité en raison de la menace terroriste et les frais d’évacuation des déchets», précise Denis Heyne, président de la République Libre de Tihange qui a aussi inauguré cette année un nouvel outil de gestion informatique pour répondre encore mieux aux différentes demandes des exposants.
    Dès 8h, vente des produits de la cerise : tartes, gaufres, confitures, ... A 10h, ouverture du Musée de la vie tihangeoise puis à 11h, messe animée par la chorale de Tihange et à midi, dîner des oeuvres paroissiales au Cercle Saint-Jean.
    La fête foraine sera ouverte toute la journée et de 15h à 19h, ambiance avec «Rock and Swing by Oli Dumont».
    Et comme l’an dernier, vous aurez la possibilité de découvrir ou de redécouvrir les vertus de l’hydromel, produit présenté et commenté par la Confrérie des Druides tihangeois, ainsi que la bière à la cerise.
    - MARC GÉRARDY
     
  • La fête de la ruralité dimanche 1 juillet 2018

    Après le beau succès des huit années précédentes, l’édition 2018 proposera une série d’activités et de stands présentant divers aspects de la ruralité : animaux de la campagne, tours en calèche, artisanat, four à pain collectif, ruralité d’hier et d’aujourd’hui, sensibilisation à l’environnement… 
    Les vénérables tracteurs seront aussi présents.
    Le marché des Saveurs…
    Côté marché, l’accent sera mis sur les producteurs locaux et le commerce équitable.

    Tout cela sans oublier les concerts, les sonneries de trompe, les contes, marionnettes et autres activités à l’intention du jeune public qui émailleront cette journée résolument festive…
    Toutes les activités sont GRATUITES !
    Infos: info.sivh@gmail.com – 085/41 29 69 

    Dimanche  1er juillet 2018 – Dès 10h

    Sur le terrain de foot de  VYLE-THAROUL  la fête de la ruralité 

  • La 4e Nuit du court-métrage le 30 juin 2018

    L’école est finie ! Venez fêter le début des vacances à la 4e Nuit du court-métrage ! 

    Pour cette nuit pas comme les autres, la Place verte se transformera en salle de cinéma en plein air. Écran géant gonflable, chaises, transats et sono seront spécialement installés pour vous permettre d’apprécier un programme familial mêlant fictions et animations. Plusieurs réalisateurs seront présents, venez à leur rencontre ! 

    Nous accueillons un invité pour cette 4e édition : le Poitiers Film Festival ! Ses programmateurs débarqueront à Huy avec leurs « courts de cœur » dans leurs valises. 

    Une organisation de l’asbl Promuséa et du festival Les Enfants terribles, avec le soutien de la Ville de Huy et de la Province de Liège. 

    Dès 21h Bar, foodtruck La Picolette, fanfare Le Balkazar Projet, grimages…
    Dès 22h Projections des courts-métrages sur écran géant 

    Présentation : Christophe Bourdon 

    Entrée gratuite

    4e Nuit du court-métrage - Huy

    Festival Les Enfants terribles

    4e Nuit du court-métrage - Huy



    Le vendredi 29 juin, rendez-vous à la Nuit du court-métrage de Liège (place Saint-Etienne) pour le premier round !

  • Belgique-Angleterre le 28 juin 2018 sur écran géant à Clavier

    La Une et Vivacité en partenariat avec Hdb Production vous présentent:

    Ouverture du site 1h avant match
    Entrée gratuite

    Carrefour Devillers, 4560 Clavier, Belgique

    Belgique-Angleterre sur écran géant at Clavier

  • Des Nandrinois rencontrent Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur et la délégation Russe à Liège

     Mr.Delvenne initiateur et organisateur de cette manifestation.

     Concert de Carillon et visite de S.E Monsieur l'Ambassadeur et de la délégation Russe hier mardi 26 juin 2018 .

    Des Nandrinois étaient conviés à cette événement au coeur de Liège.

    Programme de la journée de mardi 26 juin 2018 à Liège . 

    10h00 - Accueil des invités sur le parvis de la Cathédrale.

    10h30 - Accueil de Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur et de la délégation Russe.            

    10h40 -  Tout le monde prend position sous  la tonnelle  Place de la Cathédrale, 

                    Mot d'introduction par Mr.Delvenne.

    10H45 - Hymne National Russe suivi du 

                   Concert de Carillon par Mr. Fabrice Renard.

    11h30 -  Tout le monde intègre le cloître de la Cathédrale pour le

                    Vernissage de l'exposition " 165ème anniversaire des Relations diplomatiques Belgo-Russe,puis la nef de la Cathédrale pour le concert de MGIMO.          

    11h45-  Dans la Nef de la Cathédrale,Concert du Choeur de MGIMO- Institut d'Etat des Relations Internationales de Moscou.           

    12h45 - Après concert de MGIMO, retours dans le cloître et discours de Monsieurs DELVENNE, discours de Madame DELCOURT, Vice-Gouverneur de la Province de Liège, discours de Monsieur Willy DEMEYER, Bourgmestre de Liège, discours de Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur TOKOVININ, suivi d'un vin d'honneur.               

    14h30 - Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur et Monsieur le Ministre CHEREMIN rejoignent leur véhicules devant le parvis de la Cathédrale et escorté par les motards de la Police de Liège ,se rendent à l'HOTEL DE VILLE au Cabinet du Bourgmestre . 

                   Pendant la durée de la visite de Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur et de Monsieur le Ministre CHEREMIN  à l'HOTEL DE VILLE, Concert de Julie CARPINO et ses musiciens dans le cloître de la Cathédrale pour les convives, 

                  et visite du Trésor de la Cathédrale Saint-Paul de Liège avec l'épouse de Son Excellence Monsieur  l'Ambassadeur et les Membres de la délégation Russe.                            

    L'Album photos clic ici 

    La vidéo 

    https://www.rtc.be/video/info/edition-du-26-06-2018_1498908_307.html

    Reportage RTC à la minute 8 jusque la minute 11 sur la venue de L'Ambassadeur de Russie à Liège 

     

     

     

  • Nandrinois un Action pas loin de chez vous !!! ouverture le 30 juin 2018

    Le « JouéClub » de Tihange a fermé ses portes en janvier 2017 après avoir fait aveu de faillite. Depuis, la surface commerciale de 1.000 m2 était vide. C’est la société Carroquad, chapeautée par M. Schelfhout et située à Villers-le-Bouillet, qui est propriétaire du bien.

    Au début du mois de février, cette société a introduit une demande en vue d’obtenir un permis intégré pour l’établissement d’un magasin « Action » dans le bâtiment du quai d’Arona. Une fois le permis décroché, l’espace a subi quelques transformations intérieures. Elles arrivent à leur terme.

    Laurien Hoving, du service communication de la chaîne néerlandaise, confirme que le nouveau magasin « Action » de Tihange ouvrira ses portes ce samedi 30 juin.

    Il s’agira du 153e magasin de ce type Belgique.

    En vue de l’ouverture du commerce, la chaîne avait lancé une grande opération de recrutement. Via la mission régionale de l’emploi de Huy-Waremme, dix vendeurs-vendeuses polyvalents étaient recherchés.

    La société compte également faire appel à des intérimaires.

    PAR A.BT

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

     Source 

     

     

  • Afin de maintenir les liaisons entre plusieurs quartiers : Strée-Les Gottes via celle de la rue des Aubépines et Strée-Outrelouxhe-Villers-le-Temple via celle de la rue du Bois Rosine

    Concrètement, les élus sont appelés à approuver la création de deux passerelles cyclo-piétonnes (accessibles aux cyclistes, cavaliers et PMR) que la majorité a négocié afin de maintenir les liaisons entre plusieurs quartiers : Strée-Les Gottes via celle de la rue des Aubépines et Strée-Outrelouxhe-Villers-le-Temple via celle de la rue du Bois Rosine.

    Les conseillers devront aussi se prononcer sur l’aménagement du chemin qui part de la vieille carrière et qui rejoint la route vers Liège. « Au départ, rappelle l’échevine Greindl, nous avions demandé d’élargir le passage du pertuis de la « vieille carrière » pour que le charroi agricole puisse l’emprunter mais ce projet a été abandonné à la suite de sondages réalisés par le SPW »

    Ces modifications au permis initial ont fait l’objet d’une enquête publique (du 30 avril au 29 mai dernier). Au cours de cette enquête, le secteur agricole a dénoncé l’abandon de l’aménagement de ce chemin qui les prive d’un accès à leurs terres situées de l’autre côté de la liaison. «  Les fermiers considèrent qu’il n’est pas raisonnable avec leurs engins de traverser quotidiennement le village de Strée dont les rues sont très étroites pour atteindre le pont de la rue Elmer », souligne l’échevine. La seule porte de sortie est donc la remise en état de ce chemin creux, très défoncé, qui rejoint la campagne et la route vers Scry.

    Le samedi 30 juin, dès 17h30, le groupe OSE propose à la population une balade qui permettra de mieux situer dans le paysage les emplacements de ces futurs aménagements.

    Le départ et l’arrivée sont fixés rue Boutay, 6, à Strée. Rens et réservations au 0487/39.14.39.

    PAR M-CL.G.

     L'ACTU DE HUY WAREMME

    Article complet clic 

  • Ils ont visité l’éolienne citoyenne avant la mise en service en juillet prochain

    Avant la mise en service en juillet prochain, des centaines de citoyens ont pu visiter le cœur de l’éolienne citoyenne, accompagnés des ingénieurs d’Engie. Un chapiteau avait également été aménagé avec différents stands en lien avec l’environnement et les énergies renouvelables ainsi qu’une exposition des œuvres réalisées dans le cadre du concours d’art plastique de l’école des Beaux Arts de Huy.

    Organisé trois heures durant, l’événement a très rapidement eu son succès. « C’était important pour nous que les riverains puissent venir visiter l’éolienne. Quand je vois le nombre de personnes présentes aujourd’hui, je suis heureux. Cela prouve que les citoyens sont investis dans les énergies de demain », se réjouit Éric Thomas, premier échevin de la commune de Modave et président du Conseil d'Administration de la coopérative Éole Modave.

    Pour cette éolienne, la commune a investi 350.000 euros et 80 habitants ont eux aussi investi 300.000 euros. Il reste encore 60.000 euros à souscrire par des particuliers. Une démarche qui plaît beaucoup à Rudy et Anna, deux habitants de Strée. « Je voulais attendre de voir le projet mais à présent j’espère pouvoir encore acheter des parts. Il faut penser à demain et à choisir entre ça et une centrale nucléaire, le choix est vite fait ».

     

    Ludique et éducatif

    Lors de la visite, finalement pas de lunettes de réalité virtuelle (problème technique) mais les visiteurs ont pu entrer, par petits groupes, dans l’éolienne au premier niveau via un escalier. Les parents ont autant été impressionnés que les enfants. C’est le cas de Laurence et Frédéric, habitants de Villers-le-Temple, venus accompagnés de leurs enfants, Coralie (7) et Aurélien (4). « Nous sommes venus car nous les voyons de chez nous. Nous étions intrigués de découvrir l’intérieur d’une éolienne. Les enfants regrettent juste de ne pas avoir pu monter en haut de l’éolienne mais ça reste très impressionnant », souligne la mère de famille.

    Angela, une habitante de Modave, s’est également réjouie de l’investissement des ingénieurs d’Engie. «Ils ont les mots pour expliquer clairement les choses comme les spécificités des éoliennes mais aussi répondre à nos questions et inquiétudes». Chaque citoyen présent avait la possibilité de se restaurer gratuitement au bar et aux food-trucks présents sur le site.

    Angela, une habitante de Modave, s’est également réjouie de l’investissement des ingénieurs d’Engie. «Ils ont les mots pour expliquer clairement les choses comme les spécificités des éoliennes mais aussi répondre à nos questions et inquiétudes». Chaque citoyen présent avait la possibilité de se restaurer gratuitement au bar et aux food-trucks présents sur le site.

    Inauguration de l'éolienne citoyenne d'Eole Modave 22 et 23 juin 2018

    PAR LAURA MARCHESE

     L'ACTU DE HUY WAREMME

    Source 

  • Une journée de découverte des métiers de la force terrestre, ce dimanche 24 juin de 10 à 17h 4e Génie d’Amay

    À l’image d’autres casernes en Belgique (Marche-en-Famenne, Bourg-Léopold, Marche-les-Dames, Heverlee…), le Génie d’Amay accueillera gratuitement le public ce dimanche 24 juin de 10 à 17 heures. L’occasion de montrer le savoir-faire de la force terrestre et, la Défense l’espère, créer des vocations. Toutes les compagnies du 4e Génie seront mobilisées et tiendront différents stands, statiques et dynamiques.

    Ainsi, le Génie de Combat fera une démonstration d’extraction de prisonniers et de déploiement d’un char-pont dans un contexte tactique. La 15e Compagnie de Génie de Construction montrera la façon de construire une route. « Elle a déjà commencé le chantier de construction, elle continuera devant le public et expliquera les différentes étapes (fondations, empierrements, consolidation etc.) », précise l’adjudant Michel Peeters, en charge de la communication du 4e Génie d’Amay. Les nageurs de Combat effectueront une extraction d’un des leurs dans la Meuse avec un bateau. Il y aura aussi un char qui écrasera de vieux véhicules. « C’est pour montrer le poids du char et pour impressionner aussi le public qui aime ce type de démonstration », sourit l’adjudant. Les visiteurs pourront voir et se renseigner sur l’armement, l’équipement et les véhicules militaires, en parcourant les stands statiques. Un centre d’info de la Province sera installé pour que les candidats potentiels puissent s’informer sur les carrières possibles au sein de l’armée et préparer leur engagement. Par ailleurs, des stands ludiques seront disposés. «Un club civil a créé un circuit d’airsoft. Il n’y a que les munitions à payer. » Un stand de tir à la carabine sera également tenu par la fédération nationale de tir. « Ce sont des carabines à plomb, prévues pour s’initier au tir olympique », indique-t-il.

    Un tour en hélico

    Il sera en outre possible d’effectuer un baptême de l’air en hélicoptère (avec une école de Namur), moyennant 40 euros par personne.

    C’est la deuxième journée portes-ouvertes de la caserne amaytoise en l’espace de quelques mois. «D’ordinaire, nous l’organisons une année sur deux de notre propre initiative. Cette fois, la journée s’inscrit dans le cadre d’une campagne nationale de recrutement. »

    Adresse : camp adjudant Brasseur n°1 à Amay. Parking gratuit.

    Source clic ici 

    http://www.amay.be/evenements/journee-portes-ouvertes-du-4e-genie

    a154f07f-351b-4429-9b1b-a66f50681b06.jpeg

  • Nandrinois une idée sortie Bouldou pour les fêtes d’été

    La fête de l'été d'Ouffet se tiendra ce dimanche à la Tour de justice. Pour cette 5e édition, diverses animations sont prévues, à commencer par un rallye pédestre au départ de la Tour de la justice à 9h30.

    « Il y aura toute une série de jeux surprise dont je ne suis moi-même pas au courant », sourit Caroline Marchal, présidente de l’association des commerçants et des indépendants d’Ouffet, à l’origine de l’événement. Le parcours fera entre 5 et 7km.

    L’école de danse l’Aube proposera des démonstrations de danse tout au long de la journée. La patro s’occupera des enfants, pendant que les plus grands pourront jouer à des jeux de village. Il y aura également du grimage.

    L’académie des Ardennes proposera un atelier de peinture. «À 18h, un groupe de la famille d’un commerçant jouera.

    Le chanteur Bouldou prendra ensuite le relais à 19h30 », continue Caroline Marchal.

    Il sera possible de déguster sur place une entrecôte BBB ou un magret de canard pour 15 euros.

    Les enfants pourront déguster des pâtes pour 9 euros. Outre des cracheurs de feu, DJ Julien viendra clôturer la soirée.

    Article de - J.G.

    Ouffet: Bouldou pour les fêtes d’été

  • Nandrinois :Les premiers maatjes sont arrivés, suivre l'actu du Nord du pays sur le blog d'Ostende

    La saison des maatjes en provenance des Pays-Bas est ouverte !

    Les premiers harengs sont arrivés mercredi à Ostende.

    Selon les premiers goûteurs, le hareng nouveau est, cette année, délicieux : plus petit mais savoureux et très gras.

    L’absence d’hiver rigoureux et la vague de chaleur de ces derniers mois auraient profité aux jeunes harengs.

    À vous de vous faire votre opinion… -

    Source 

     

    http://ostendesurmer.blogs.sudinfo.be/

  • Grande braderie du 21 au 24 juin 2018

    « Huy en braderie » se tiendra du 21 au 24 juin. Comme c’est le cas depuis plusieurs années à présent, l’évé- nement se tiendra sur les deux rives de la Meuse. Les commerçants proposeront des réductions alléchantes sur leurs articles et diverses animations émailleront le weekend. La fête de la musique se tiendra au même moment sur la place Verte. Ces deux organisations sont soutenues par la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Ville de Huy, l’Atelier Rock et de la fédération des commerçants de Huy. 

    Source 

  • Dès le mois de juillet, se garer facilement afin de faire ses courses !

    Le Val Mosan est de retour. Après avoir subi une réfection complète au sein d’un chantier naval, il a été rapatrié vers Huy.

    Vous l’avez d’ailleurs peut-être vu voguer sur la Meuse mercredi soir. Le bateau de l’office du tourisme n’est pas encore tout à fait opérationnel : un nouveau lino va être placé et le bar va être rénové. Dès la fin juin, il devrait être comme neuf.

    Nouveau look, nouvelle vie !

    Un nouveau look pour une nouvelle vie ! À partir du mois de juillet, le Val Mosan va se lancer dans une nouvelle aventure : celle des navettes fluviales.

    « À partir du mois de juillet, des navettes vont être mises en place tous les mercredis et les samedis, détaille Christophe Pire, l’échevin du tourisme. L’objectif est de créer des liaisons vers le centre-ville. Le mercredi, jour de marché, il sera par exemple possible de se garer au port de Statte ou de Corphalie et de prendre le bateau jusqu’à la collégiale. Cette navette fluviale est un moyen de désengorger le centre-ville. »

    Pour rendre ce nouveau système de « bus fluvial » possible, le Val Mosan a été équipé de deux nouvelles passerelles qui permettent au bateau d’accoster aux endroits où les quais sont surélevés. Elles facilitent aussi l’accès aux PMR. Jusqu’à présent le bateau s’amarrait uniquement face à l’office du tourisme, à l’endroit où le fleuve affleure au niveau du quai.

    Outre ce système de passerelles, les cuves à mazout et à eau du bateau ont été renouvelées.

    Au total, les travaux ont coûté 150.000 euros. Outre les navettes fluviales, les croisières en Meuse touristiques autour de Huy perdureront. De même que voyages plus ponctuels vers Liège et Namur, avec repas. Il sera également possible de louer le bateau pour y organiser des événements, tels que des anniversaires.

    Daniel Millecam, le président des commerçants de Huy, se réjouit du retour du Val Mosan : « C’est un bel outil pour booster le commerce.

    Les navettes fluviales vers le centre-ville, c’est une idée sympa. Il faut que cela prenne, mais c’est une bonne idée d’essayer. Le bateau est sans conteste un atout pour le tourisme. Les personnes qui viennent faire un tour sur la Meuse s’arrêteront sans doute dans le centre-ville pour manger un morceau ou faire quelques achats. »

    Les mercredi et samedi

    JEUDI, JUIN 14, 2018 - 17:46

    Les départs le mercredi

    9h Collégiale,

    9 h 30 Port de Corphalie,

    10 heures Batta,

    10 heures 30 Port de Statte,

    11 heures Collégiale,

    11 h 30 Collégiale,

    12 h Port de Corphalie,

    12 h 30 Batta,

    13 h Port de Statte,

    13 h 30 Collégiale.

    Les départs le samedi

    14 h Collégiale, 14 h 30 Port de Corphalie,

    15 h Batta,

    15 h 30, Port de Statte,

    16 h Collégiale,

    17 h Port de Corphalie,

    17 h 30 Batta,

    18 h Port de Statte,

    18 h 30 Collégiale.

    Tarifs 

    Adulte 2 €/ halte 6  €/4 haltes

    Enfant 1  €/ halte, 3 euros /4 haltes.

    Plus de 60 ans 1,5  €/ halte, 4,5 €/halte.

    Article complet clic ici