Nandrin

  • Victime d’un vol avec violence, le Nandrinois est décède

    L ’antiquaire septuagénaire spécialisé dans la revente de bijoux anciens, est décédé en décembre dernier des suites du terrible vol avec violence dont il a été victime dans sa boutique de la rue de la Madeleine à Bruxelles, en pleine journée, le 12 mai 2017.

    Habitant très discret de Nandrin, l’antiquaire Jean-Pierre Witmeur avait été littéralement massacré par son ou ses voleurs le 12 mai 2017, en pleine journée, dans son commerce de la rue de la Madeleine, à deux pas de la Grand’Place de Bruxelles. On l’avait retrouvé vers 14 h 50 totalement défiguré, baignant dans une mare de sang. Le septuagénaire était alors ligoté de la tête aux pieds, du scotch entravant ses mains, ses pieds et sa bouche. Plusieurs de ses dents jonchaient le sol. Il était encore conscient et avait même fait signe pour dire que son ou ses agresseurs étaient soit montés à l’étage, soit partis par l’arrière.

    Par la suite, on avait appris qu’il avait perdu l’usage de l’un de ses yeux et qu’il ne rouvrirait plus jamais boutique à cause de ce vol d’une sauvagerie inouïe. Alors que ses jours étaient au départ considérés comme en danger, on le croyait depuis tiré d’affaire, en revalidation neurologique, dans une maison de soins. Aujourd’hui, on doit malheureusement vous annoncer que l’antiquaire Jean-Pierre Witmeur y est décédé le 12 décembre 2017, soit précisément 7 mois après les faits. Et, pour son entourage, il ne fait aucun doute qu’il s’agit là de la conséquence directe du vol avec violence dont il a été victime.

    Questionné, Denis Goeman, le porte-parole du parquet de Bruxelles, confirme le décès de la victime et indique qu’une autopsie a été réalisée pour s’assurer de ce lien de cause à effet : «  On attend encore le rapport du médecin légiste avant de se prononcer mais l’instruction judiciaire se poursuit activement pour identifier le ou les auteur(s) des faits  ». Il faut savoir à cet égard qu’un appel à témoins – lancé le 31 mai 2017 sans la moindre image à l’appui – est toujours en ligne sur le site de la police fédérale. Il fait mention d’un seul et unique auteur qui a emporté les bijoux présents dans la vitrine avant de prendre la fuite.

    «  S’il n’y a pas d’images caméras, c’est parce que la seule caméra qui aurait pu filmer le(s) auteur(s) des faits ne fonctionnait pas  », dénoncent en substance plusieurs sources bien informées. Et ces mêmes sources d’ajouter au tableau : «  Il y avait déjà eu un voisin qui s’était fait poignarder chez lui par un voleur un mois et demi auparavant et c’était déjà le même problème qui s’était posé. C’est un scandal qu’ils n’aient pas pris la peine de réparer cette caméra avant. Cela a d’ailleurs solidement compliqué le travail des enquêteurs . »

    Qui a tué Jean-Pierre Witmeur, c’est donc plus que probablement la question à laquelle les enquêteurs s’attellent à présent à répondre.

    Déjà victime de multiples vols ou tentative de vols avec violence auparavant, l’antiquaire, qui se montrait méfiant et n’ouvrait plus sa porte à n’importe qui, s’était également équipé d’un système, sans caméra, lui permettant de contacter la police et d’un système de fumées supposé mettre en fuite les voleurs, mais il n’a pas eu le temps de les activer et les télécommandes nécessaires pour ce faire n’auraient non plus jamais été retrouvées. “Le voleur était en tout cas bien tuyauté. Il savait qu’il y avait une porte à l’arrière, rue Duquesnoy, celle par laquelle la victime rentrait chez elle.

    PAR D.H. clic ici

     | L'ACTU DE HUY WAREMME

  • Hannut et Muse Murtezi accueillent Templiers-Nandrin aujourd'hui dimanche 15 h

    À la recherche de son meilleur niveau depuis deux ans, Muse Murtezi revit depuis l’arrivée de Didier Quain au stade Ducarme.

    L’avant hannutois est bien décidé à réaliser un superbe deuxième tour afin d’amener les Hesbignons au tour final.

    Quelques heures après avoir fêté ses 28 printemps, Muse Murtezi s’apprête à accueillir Templiers-Nandrin, la lanterne rouge.

    « C’est un match piège car les Condruziens sont dans une mauvaise posture au classement et ils vont probablement tout donner sur le terrain afin d’essayer de ramener un résultat intéressant », affirme l’attaquant hannutois, qui n’oublie pas le nul (2-2) concédé à l’aller.

    « On s’était fait avoir car, au vu des qualités de notre équipe, on aurait dû remporter cette rencontre.

    Malheureusement, le football n’est pas une science exacte. Il faut donc se méfier des Templiers qui n’auront rien à perdre et qui joueront libérés.On a une revanche à prendre par rapport à la dé- faite de l’aller. » À domicile, les Hannutois sont obligés d’empocher les trois unités.

    « Si on veut finir dans le top 5 et prendre part au tour final, on ne peut pas se permettre de perdre des points dimanche. » Pour ce faire, les Hannutois miseront sur la nouvelle dynamique mise en place depuis l’arrivée de Didier Quain à la tête de l’équipe.

    « Je ne le connaissais pas en tant qu’entraîneur mais j’ai rapidement compris qu’il connaissait le football et qu’il allait nous faire progresser. Il nous parle beaucoup et il n’hésite pas à dispenser des séances spécifiques pour les attaquants.

    C’est très rare à ce niveau. » Si Muse Murtezi ne tarit pas d’éloges sur son nouvel entraîneur, c’est parce que ce dernier l’aide à retrouver son meilleur niveau.

    « Je suis conscient que j’ai loupé mon premier tour. Mais le courant ne passait pas bien avec Jean-Pol Noël. Je venais à l’entraînement en sachant que je n’allais pas m’amuser.Mais Didier Quain qui m’a redonné l’envie de jouer. »

    Et les effets ne se sont pas fait attendre puisque Muse a planté un doublé lors de la victoire des Hannutois contre Jehay (4-1).

    « Ça faisait très longtemps que ça ne m’était plus arrivé car cela fait deux ans que je peine à retrouver mon meilleur niveau.

    Je sens toutefois que je suis sur la bonne voie et que je commence à retrouver mes meilleures sensations. Mais il faut confirmer sur la longueur », lance l’attaquant des Verts, qui ne cache pas qu’il espère regoûter au football national un jour.

    « J’aimerais y parvenir grâce à Hannut. Cela passe par de bonnes prestations et des bons résultats en accrochant le tour final. » 

    article de OLIVIER JOIE

    Patrick Gaspard (Templiers-Nandrin) y croit encore

    Débarqué durant la trêve hivernale, Patrick Gaspard a pour mission de sauver les Templiers en P2. Mais ce déplacement chez les Hannutois s’annonce difficile.

    « Hannut, c’est du solide. Surtout à domicile où c’est une formation très redoutable », explique le T1 condruzien, qui s’attend à un match engagé sur une surface grasse et lourde.

    « Il y aura des duels physiques mais je sais que mes gars répondront présents. Même si mon groupe est actuellement lanterne rouge, je ne le sens pas du tout résigné. On aborde chaque rencontre comme une finale.

    Il reste 12 matches à jouer et rien n’est encore perdu. On est capable de rivaliser avec la plupart des équipes mais on doit s’appliquer à ne pas commettre des erreurs individuelles. J’espère que Xhoris perdra des points face à Liège B car, en cas de résultat positif, on pourrait alors lui laisser la lanterne rouge. » - OJ.

     

    Didier Quain (Hannut) vise un 9 sur 9

     

    « Il faut respecter notre adversaire »

    Arrivé dans le courant du mois de décembre, Didier Quain a réussi son retour sur le banc hannutois. Depuis qu’il a repris les Verts, ceux-ci ont fait le total de points. « Et on vise un troisième succès consécutif car on jouera de nouveau à la maison », explique le coach hannutois qui sait que la venue de la lanterne rouge au stade Ducarme pourrait se révéler comme un match piège.

    « J’ai prévenu mes gars qu’il fallait respecter notre adversaire.

    Mais si on joue avec la même mentalité et la même envie que lors des deux derniers matches, je ne me fais pas trop de soucis. » Hannut aura donc une belle occasion de réaliser une jolie opération ce week-end. « On veut rester dans ce top 5 pour prendre part au tour final en fin de saison. C’est l’objectif minimum du club.

    On a bien bossé ces dernières semaines et tout est là pour que mes gars réalisent un bon match. » - O.J.

  • Exposition Art au Village aujourd'hui 18 février 2018 à Saint-Séverin Nandrin

     

    Scan-005.jpg

    Scan-001.jpg

     

    http://artauvillage.skynetblogs.be/

     

    Samedi 17  et  dimanche  18  février 2018

    De  14 h  à  19  h

    Salle de Saint-Séverin Nandrin 

     

     

  • Vernissage d'Art au Village 2018 à Nandrin en photos et vidéo

    DSC02377.jpgVendredi 16 février 2018, l'Art et la culture étaient à son rendez-vous annuel dans la salle de Saint-Séverin Nandrin.

    Madame Yvette Gresse la présidente et son équipe de bénévole ,fidèle au poste depuis de nombreuses années étaient tous présent  .

    Cette exposition est la preuve que l'art est  à la portée de tous.

    La cérémonie d'ouverture en présence des artistes et certains représentants du conseil communal.

    Le Bourgmestre Monsieur Michel Lemmens à officialisé par le discours d'ouverture  l'Exposition 2018 avec une mise à l'honneur de la présidente Madame Yvette Gresse, les artistes, ainsi que l'ancien Bourgmestre Joseph Nandrin , également l'échevin Monsieur Pollain, les conseillers et conseillères Madame Zucca Béatrice , Monsieurs Evrard Marc, Monsieur Piotrowski Bogdan, Monsieur Ramelot Benoit et la présidente CPAS Madame Murielle Brandt . 

    Quelques mots de l'échevin de la culture Daniel Pollain et le discours (voir la vidéo )de la présidente Madame Yvette Gresse .

     

    Ouverture officielle par la coupure du ruban par Madame Gresse et Monsieur Lemmens .

    Nous voici au début du week-end avec deux jours consacrés à l'Art

     

    La vidéo clic ici 

    Album photos clic ici 

     

     

     

     

  • Exposition Art au Village aujourd'hui 17 février 2018 à Saint-Séverin Nandrin

     

    Scan-005.jpg

    Scan-001.jpg

     

    http://artauvillage.skynetblogs.be/

     

    Samedi 17  et  dimanche  18  février 2018

    De  14 h  à  19  h

    Salle de Saint-Séverin Nandrin 

     

     

  • Unité pastorale du Condroz – Intentions de messes du 17 et 18 février 2018

    Samedi 17 février
    18h00 Bois : Fam. CELLIER-RAUEN ; Dfts de la
    fam. FRANCE-HENIN; Joseph GATHY et Flore
    FLOYMON ; M. fondée pr Mme DEPREZDEVILLERS
    et Mme DESSART ; Joseph
    BALTHAZAR, Mathilde PIRLOT et fam.
    18h00 Tavier : Dfts de la fam. DELINCEJACQMARD
    ; Fam. d’Emile FABRY.
    Dimanche 18 février (Carême I)
    09h00 Les Avins : M. fondée pr la fam.
    BERNARD-WILMOTTE ; Dfts qui reposent au
    cimetière de St Lambert.
    09h00 Ouffet : Dfts de nos paroisses.
    10h30 Ouffet (messe des enfants) : Patrick
    et les dfts de la fam. DEDAVE-MOSSAY ; M.
    fondée pr plus. dfts; dfts de la fam.
    TERWAGNE-MARECHAL ; Marcel et Marc
    LECRENIER ; Les époux Norbert et Marie
    WALHIN-RIXHON (50ème anniv. du décès).
    10h30 Saint-Séverin : Fam. DEJARDINLAMBERT,
    vivants et dfts ; Hubert
    BALTHAZAR, son petit-fils Adrien et la fam.
    LEONARD-GERDAY ; Fam. RENARD-BOXUS.
    11h00 Fraiture (clinique) : Fam.
    DEMEESTER-EVELETTE ; Fam. André et
    Berthe GROSJEAN-MARECHAL ; Fam.
    BLAVIER-MARECHAL-Henri BLAVIER.

  • Journée intergénérationnelle Samedi 10 mars 2018, de 9 à 17 h entrée gratuite Villers le Temple Nandrin

     

    Entrée gratuite - Espace des Templiers à Nandrin
    Dans le cadre de la Campagne TipTop au Condroz !

    Seul, en famille, entre amis, entre voisins …
    Venez passer une journée de détente et d’amusement !

    Dès 9 h :
    • Petit déjeuner-conférence
    « Comment favoriser le lâcher prise ? »
    Nathalie SIMON, psychologue sociale, Directrice du Service provincial Itinérant de Promotion de la Santé
    • Histoires contées pour les petits

    Dès 10 h :
    • Ouverture de l’espace TipTop - quiz, photomaton, vélo à
    smoothies…
    • Ouverture du car TipTop
    Le personnel du service I Prom’S vous y accueille et vous propose :
    des entretiens individuels d’évaluation des risques
    cardiovasculaires, du diabète de type 2 et de votre état
    de bien-être ;
    des entretiens de motivation et d’orientation, en fonction
    du thème qui vous intéresse.
    • Présence de l’Openbus qui propose un espace d’accueil
    psycho-médico-social présentant les actions de l’Openado,
    service provincial à destination des enfants, des adolescents et
    de leur famille.

    De 11 à 13 h 30 :
    Bar à soupe et dégustation de produits locaux à des prix très
    démocratiques

    Dès 13 h :
    • Départs libres pour des promenades fléchées d’environ 4 et 7 km ;
    • Ateliers gratuits pour les petits et grands : réalisation de gaufres,
    jeux de sociétés, bricolages, escalade, golf… ;
    • Grimage pour les enfants ;
    • Démonstration de Zumba et Swissjump ;
    • Stands d’associations locales.

    De 14 à 16 h 30 :
    Représentations d’une pièce de théâtre de marionnettes
    (durée : environ 30 minutes)

    17 h : clôture

    Infos et réservations
    Service I Prom’S
    04/237 94 84
    iproms@provincedeliege.be
    www.provincedeliege.be/fr/sante

    iproms@provincedeliege.be www.provincedeliege.be

    sante inteer.JPG

  • l’agenda des événements à Nandrin

    Jazz

    S. 17/2 Live & Café, Route du Condroz, 147 à Nandrin. - Rés. : 0477-58.77.82 - http://www.livecafe.be - Paf: 13 à 15€

    Chrystel Wautier @ Live & Café Nandrin

    Jazz

    S. 24/2 de 20 à 0h Live & Café, Route du Condroz, 147 à Nandrin. - Rés. : 0477-58.77.82 - Paf: 13 à 15€

    Zulema @ Live & Café Nandrin

    S. 3/3 de 20 à 0h Live & Café, Route du Condroz, 147 à Nandrin. - Rés. : 0477-58.77.82 - Paf: 13 à 15€

    http://www.livecafe.be 

  • Nandrinois: fini de jouer avec vos données perso !

    Données protégées : la révolution

    L e 25 mai, « tout » changera en matière de protection des données.

    Une révolution dans l’intérêt des citoyens, mais qui impliquera des adaptations importantes pour les entreprises, les petits commerçants, les clubs sportifs ou d’autres associations. « 95 % ne seront pas prêts », prédit l’Union des Classes moyennes

    Voici quelques exemples, pas si caricaturaux, qui concernent ce règlement européen et ce que cela peut changer pour vous.

    Votre boulanger collecte vos données pour son programme de carte fidélité, puis les cède au marchand de vin qui vous démarche à domicile.

    Interdit !

    On vous démarche par téléphone pour vous faire changer d’opérateur téléphonique ?

    Demandez-leur (après le 25 mai) s’ils sont en règle avec le RGPD, cela devrait être radical ! Vous vérifiez le prix d’un vol Bruxelles-Barcelone sur un moteur de recherche… et vous vous retrouvez avec des pubs pour cette destination sur votre Facebook ou votre mail.

    Interdit aussi ! Et ces sites qui vous obligent à accepter leur politique en matière de cookies avant de pouvoir continuer à surfer ?

    Interdit encore une fois !

    NON AUX PUBS CIBLÉES !

    Idem pour le club sportif (ou l’ASBL) à qui un sponsor demande ses fichiers d’adhérents lui promettant une prime pour tout nouvel affilié aux services que ce sponsor offre. Une pratique qui fâchera l’autorité de contrôle.

    «Vous pourrez aussi demander à votre supermarché d’arrêter d’envoyer des pubs ciblées », explique Luc Ceyssens. « Si la chaîne a votre GSM (donnée recueillie lors d’un programme promotionnel, NdlR), avec le système de géolocalisation, elle peut vous suivre, en live, pendant vos courses, vous envoyant, par exemple, une promotion sur une poudre à lessiver lorsque vous arrivez à hauteur de ce rayon. »

    Article de  D.SW source 

  • Exposition Art au Village le 17 et 18 février 2018 à Saint-Séverin Nandrin

     

    Scan-005.jpg

    Scan-001.jpg

     

    http://artauvillage.skynetblogs.be/

     

    Samedi 17  et  dimanche  18  février 2018

    De  14 h  à  19  h

    Salle de Saint-Séverin Nandrin 

     

     

  • Nandrinois Donner son sang… pour la science

    att.jpgLes biobanques ont besoin de personnes saines

    Donner son sang ou donner un organe pour sauver des vies : on connaît. Donner son sang pour faire avancer une étude : c’est rarissime. La naissance officielle des biobanques devrait permettre cette nouvelle forme de solidarité. Donner son sang ou d’autres tissus pour faire avancer la recherche.

     

    Les biobanques sont des endroits où l’on conserve, dans des frigos ou de la paraffine, du matériel corporel humain comme des tissus, du sang, de l’urine, des selles… Elles existent depuis 2005 en Belgique, mais ne sont répertoriées nulle part et personne ne sait très bien combien d’échantillons elles contiennent.

    Plusieurs centaines de milliers assurément.

    Ces biobanques se trouvent pour la plupart dans les hôpitaux, les laboratoires privés et publics. D’où viennent ces échantillons ?

    De patients malades dont on a prélevé des tissus (tumeur, adénome…), du sang ou d’autre maté- riel, en vue de dresser le diagnostic et d’apporter les soins nécessaires.

    « Mais une partie de l’échantillon est envoyée à la recherche scientifique plutôt qu’à l’incinérateur », indique Isabelle Salmon, prof à l’ULB, académicienne et promoteur de la Biothèque Wallonie-Bruxelles (BWB).

    « Le patient a donné son consentement à cela mais parfois sans trop le savoir. Les documents qu’il a signés en entrant à l’hôpital ne contenaient peut-être qu’une petite ligne sur le sujet ».

    Grâce à l’arrêté royal qui vient (enfin) de sortir sur les biobanques (5/2/2018), cela va changer (ou a déjà changé chez certains) : ce consentement apparaîtra clairement sur un formulaire. Mieux.

    La biobanque permettra une traçabilité. Désormais, si une découverte majeure était faite sur base de votre échantillon, vous en serez informé. « Prenons par exemple un adénome thyroï- dien », explique le professeur Salmon.

    « Si en analysant l’ADN lors de la recherche scientifique, on s’aperçoit que le patient en question risque de développer un cancer du sein ou du colon, on DEVRA l’en informer.

    C’est évidemment très important ! »

    Le patient peut aussi donner son consentement éclairé : dans ce caslà (biopsie gastro par exemple), il donne son accord pour que l’on prélève un peu plus, pour la recherche toujours. Les donneurs sains pourront aussi fournir des échantillons.

    REGISTRE DE DONNEURS SAINS

    Car on a besoin aussi d’échantillons sains pour faire avancer la recherche ou pour élaborer de nouveaux tests de dépistage.

    La Biothèque Wallonie-Bruxelles, qui est occupée à établir le cadastre des échantillons et qui pourra orienter les scientifiques dans telle ou telle biobanque, a l’intention d’ouvrir un registre fin 2018 ou début 2019 où pourra s’inscrire tout candidat donneur.

    En fonction des études à réaliser, on vous appellera pour prélever votre sang. Tout cela, gratuitement.

    Personne ne peut commercialiser les échantillons : ni les biobanques, ni le donneur. Un comité d’éthique veille désormais à tout cela. 

    Article de F. DE H

  • Concert Résonance aujourd'hui 16 février 2018 à 20 h 30

    Parmi les festivités “Ocquier Village millénaire”, nous vous proposons un concert assez exceptionnel .  

     

    “RESONANCE” un concert qui s’inscrit dans une démarche artistique associant musique et patrimoine .

    A Ocquier, dans le cadre de la merveilleuse église romane.

    clav.JPG

     

  • Jogging St Martin Nandrin le 24 février 2018

    Jogging-Nandrin-2018_87b8830f90d852f54db504801a9849d1.JPEG

     Jogging St Martin Nandrin le 24 février 2018

    Nouveaux parcours 

    3,5 / 6,2/ 11,3 KM 

    Inscriptions Chronorace.be

    Départ 16h 00

    15h 30 pour les enfants 

    Voir l'affiche 

     

    Attention !!!

    Départs des courses : 11,3 km à 16h00 / 6km à 16h15 / 3km à 16h20

  • Actuellement, la dispersion des pesticides dans l’air n’est pas encore analysée chez nous

    Des mesures de protection déjà mises en place

    Seule une étude sur la qualité de l’eau a été menée. On attend les résultats de cette dernière dans les deux prochains mois.

    Cela n’a pas empêché le ministre Di Antonio de prendre déjà un certain nombre de mesures préventives.

    « Il faut oser se fixer des objectifs ambitieux pour évoluer positivement et montrer l’exemple à nos enfants et aux générations futures », pense-til.

    Ainsi, la Wallonie a mis en place plusieurs mesures comme l’interdiction pour les particuliers d’user de produits contenant du glyphosate depuis juin dernier. Mais ce n’est pas tout.

    «À partir de juin 2018, les agriculteurs auront l’obligation d’utiliser un système anti-dérives sur leurs pulvérisateurs.

    Ce système permet de faire retomber plus vite les pesticides sur le sol, cela diminue donc les dispersions dans l’air », se félicite Carlo Di Antonio.

    À cette date, des mesures spécifiques aux groupes vulnérables, comme les enfants seront également d’application comme la mise en place de zones tampons aux abords des écoles, des hôpitaux ou des crèches.

    Enfin à partir de juin 2019, l’interdiction d’utiliser des produits chimiques dans les espaces publics entrera pleinement en action.

    Autant de mesures qui ne sont qu’un premier pas vers une législation plus forte en matière de protection de l’environnement.

    En fonction des résultats de l’étude commandée par la Région Wallonne, d’autres pourraient également voir le jour rapidement.

    Rassurons-nous toutefois, selon l’ISSeP, la qualité de l’air wallon est plutôt bonne, en dehors des pics de pollution dans les grandes villes.

    Peut-être l’occasion d’un week-end ressourçant en Ardenne… ?

    - F.J.

    source info 

  • la boulangerie Crosset de Nandrin livre le petit-déj’ à domicile

    Valentine Crosset (20) est à l’initiative de ce concept gourmand. Étudiante, elle suit une formation en e-commerce. La raison première de ce projet : éviter aux clients de se déplacer. En un clic, le petit-déjeuner arrive à l’heure désirée. Et la jeune femme ne chôme pas vu que pour contextualiser son travail de fin d’étude elle a carrément mis sur pied son projet avec l’aide de son papa, Christophe Crosset. « Cela fait plusieurs mois que Valentine travaille sur son projet Déjeuner en paix. Elle cherchait sa voie et je pense qu’elle a trouvé quelque chose dans lequel elle s’épanouit vraiment », confie le petit-fils de Charles Crosset, fondateur de la maison mère en 1938 à Liège.

    Déjeuner en paix, c’est 9 boxes proposées entre 25 et 50 euros et livrées chaque week-end. Les boxes sont composées avec des produits frais du jour et faits maison tels que viennoiseries, charcuterie et fromage, pain, confitures et pâtes à tartiner artisanales mais également jus d’orange fraîchement pressé, sirop doux, yaourt bio et saumon. Pour ce qui est des yaourts, fromages, saumon et sirop, la boulangerie Crosset fait appel à plusieurs artisans locaux.

    Saint-Valentin

    C’est avec un peu d’avance que Valentine lance ses petits-déjeuners à domicile. « Nous livrons dès ce mercredi 14 février, exceptionnellement. Je suis impatiente, mon projet se concrétise mais j’avoue être également très stressée car j’ai vraiment envie que mon concept plaise aux clients ».

    Actuellement, Valentine comptabilise une trentaine de commandes pour mercredi et le week-end qui arrive. Les boxes sont prévues pour deux personnes mais il reste possible d’ajouter divers suppléments via le site internet. « On veut répondre à la demande du plus grand nombre. On pense donc aux personnes qui désirent tester la box et par la même occasion commander un pain pour la semaine ». Actuellement, la livraison n’excède pas les 10km mais la fine équipe tente de remédier à cela. « On ne pensait pas recevoir un tel accueil. On a été un peu dépassé mais on tente de mettre au point une manière d’élargir le périmètre de livraison moyennant une petite compensation financière », explique le gérant de la boulangerie.

    Dans 24h, c’est le coup d’envoi pour Valentine qui a une pression supplémentaire, elle entame son cheminement vers la 4ème génération au sein de la boulangerie Crosset, située Route du Condroz 131 à Nandrin. Une manière de faire perdurer la tradition familiale tout en lui donnant une dimension plus moderne.

    Article de LAURA MARCHESE clic ici 

  • Bonne Saint-Valentin aujourd'hui 14 février aux Nandrinois et Nandrinoises !!!

    val1.jpgLe jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l'amitié.

    Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

    Nandrinois(e)s à ne pas oublier Fleuriste ,Magasin, restaurant ou autres fantaisies en cette journée de l'amour de l'amitié.....

    À l’origine une coutume païenne, cette fête a finalement été assimilée par l'Église catholique romaine par la désignation de saint Valentin comme saint patron des couples.

    Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l'amour physique.

    La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

    À l’envoi de billets au xixe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. Cependant, en Amérique du Nord, les échanges de cartes ne se font pas selon la conception européenne où la carte de Saint-Valentin est envoyée à une personne « unique ». Il n'est pas rare qu'une personne y envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d'école primaire en envoient à leur maîtresse d'école.

    En France, le dessinateur Raymond Peynet est l'auteur d'illustrations emblématiques des « couples d'amoureux » et Georges Brassens a chanté les « amoureux des bancs publics »

    Type Fête civile  avec une origine religieuse

    SignificationFête des amoureux

     

  • Et si on parlait bore-out ? activité du mois de mars 2018 à Nandrin

    Sensibilisation au Bore Out ou autrement défini comme : le syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui. 
    Il se caractérise par plusieurs éléments dont : la lassitude, l'absence de défi et le désintérêt au travail.

    http://www.joselaviequejeveux.life/test/


    Vous vous reconnaissez dans ces affirmations?
    Je vous propose une session rencontre privée :

    AU programme : 
    * Le Bore out : késako ?
    * Prendre conscience de la situation
    * Ecoute de nos émotions et de nos besoins
    * Les causes et les impacts personnels et professionnels
    * Quelles solutions ?

    Une rencontre de 2h - 
    Animatrice Michèle Cherubin, coach, bore outeuse confirmée !
    Ouvert à 4 participants maximum - participation: 20 euros 
    Soyez les bienvenus rue de Favence 29 à 4550 Nandrin

    Renseignements et inscriptions : 0498/32.87.35
    michele.cherubin@joselavie.life

  • Avis Décès de Monsieur Emile Saint-Georges époux de Madame Gerda Bleus de Fraineux Nandrin

    Monsieur Emile Saint-Georges 

    Domicilié à Nandrin (4550)
    Né à Ougrée (4102) le mardi 30 août 1938 
    Décédé à Seraing (4100) le lundi 12 février 2018 à l'âge de 79 ans 
    Epoux de Madame Gerda BLEUS

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Nandrin Cambriolage dans une maison

     Ce dimanche, entre 14h30 et 21h30, des cambrioleurs ont réussi à s’introduire dans une habitation de la rue Bois de la croix Claire. ils ont forcé une porte-fenêtre arrière. Après avoir fouillé partiellement les lieux, ils sont repartis avec de l’argent et des bijoux

    Source 

  • Mélanie Duchesne de Nandrin, premier rôle d’une comédie musicale

    Depuis qu’elle a remporté le concours musical « Pour la Gloire » sur la RTBF en 2002 alors qu’elle n’avait que 13 ans, la Nandrinoise Mélanie Duchesne a poursuivi son chemin.

    « Il y a six ans, j’ai interprété un des rôles principaux de la comédie musicale liée à l’histoire de Peter Pan « Souviens-toi Pan » au théâtre Clavel à Paris durant un mois. C’était la première fois que je chantais, que je dansais et que je jouais dans un seul rôle alors que j’avais appris ces disciplines séparément. Cela a été une super expérience, très chouette et on a rejoué cette comédie durant un mois dans d’autres théâtres parisiens  », se souvient Mélanie, enchantée.

    Mélanie Duchesne, née à Nandrin il y a 28 ans, a effectué ses études à Huy. Elle vient d’emménager à Liège.

     

    «  J’effectue actuellement les répétitions pour ma deuxième comédie musicale intitulée « Les couleurs du cancan » et basée sur l’histoire de la Dame aux camélias. Je joue le rôle d’une courtisane. Je chante et je danse un peu  », précise Mélanie. La première représentation de cette comédie musicale de l’équipe de Pims Prod est prévue le 17 mars prochain à Dolhain et elle sera rejouée fin de cette année 2018 à Virton.

    Ce n’est pas tout. Mélanie Duchesne interprétera également le rôle principal d’une autre comédie musicale de l’équipe de Pims Prod, baptisée « Summer Nights » où elle chantera, dansera et jouera sur les chansons de Grease. «  Je profiterai de mon expérience parisienne sur la scène à Dolhain mais aussi pour « Summer Nights » qui sortira au printemps 2019 », ajoute Mélanie.

    Elle ne s’arrête pas en si bon chemin puisqu’elle prépare également la bande originale d’un court-métrage « Ombre toxique ». « J’écris le texte et la mélodie pour l’instant et c’est le batteur du groupe qui a été chargé de composer la musique de cette bande originale. C’est un beau travail d’équipe », se félicite Mélanie Duchesne. La sortie de ce court-métrage avec la bande originale est prévue pour la fin de ce mois de mars 2018.

    Et la chanson, Mélanie Duchesne, elle connaît (lire ci-contre). Elle compose avec F-Red Disperza, Léo G-rassi, Luigi Kroks et Jean-Marc Férard.

    «  Ce sera un challenge pour moi car je me lance dans mes propres compositions et ce sera un challenge d’interpréter mes propres textes  », se réjouit déjà Mélanie.

    Mélanie Duchesne est aussi très active sur les réseaux sociaux puisqu’elle a déjà posté plusieurs clips vidéos sur Youtube. Des clips réalisés avec Melow Carmusciano. Elle a également créé sa page Facebook et elle a un compte Instagram.

    MARC GERARDY

    Un deuxième album sortira à la fin de cette année

     

    La chanson est le domaine qui a propulsé Mélanie Duchesne sur le devant de la scène.

    Elle a remporté le concours musical « Pour la Gloire » sur la RTBF alors qu’elle n’avait que 13 ans !

    Elle a ensuite créé son premier album intitulé « Sans Retour » avec une sonorité qui se situe entre le rock et le pop.

    Elle va entamer une tournée « Sans retour » ce samedi 24 février prochain aux Chiroux à Liège. «  Je serai sur scène avec un batteur, un guitariste, un clavier et une basse. Et c’est avec eux que je suis en train de composer le deuxième album qui sortira à la fin de cette année 2018. Je peux déjà vous dévoiler qu’il sera rock  », annonce Mélanie Duchesne. Réservations pour ce concert sur le site internet des Chiroux (chiroux.be) ou sur place. Il y aura ensuite un concert le vendredi 9 mars à « La Scène » à Neupré.

    Article de M.G. complet clic ici 

  • Découvrez comment continuer à voir nos articles du Blog de Nandrin sur Facebook

    Durant sa grande conférence à Londres, Facebook n’a cessé de mettre en avant sa refonte stratégique des contenus. Elle a été effectuée ces derniers jours et votre fil d’actualité a été reconfiguré.

    Il affiche aujourd’hui davantage les contenus partagés ou commentés par vos proches et vos amis. Depuis, vous vous êtes peut-être demandés pourquoi vous ne voyez plus autant vos informations du Blog La Meuse "Le Blog Nandrin mon village" ..

    Et, vous ne vous êtes pas trompés. Le changement exercé par Facebook s’est fait au détriment des contenus de vos médias, marques et célébrités préférés.

    Plus concrètement, le nouvel algorithme utilisé par le réseau social met de côté toutes les données des pages que vous aimez.

    Pas de panique, tout cela est bien-sûr réversible.

    Si vous voulez rester au courant de l’actualité dans votre région, des grandes décisions politiques, des résultats sportifs et ne pas manquer les infos insolites qui font le tour de la toile, vous devez réaliser une rapide procédure qui vous prendra moins d’une minute.

    Elle est possible depuis un ordinateur ou un smartphone.

    TOUTES VOS INFOS EN UN CLIC

    Elle nécessite trois étapes : 1. Rendez-vous sur la page de notre média : Vous devez aller sur la ou les pages Facebook La Meuse "Le Blog Nandrin mon village" . dont vous voulez voir en priorité le contenu : La Meuse "Le Blog Nandrin mon village" . 2. Cliquez sur « S’abonner » :  page Facebook, vous devez aller sous la photo de couverture.

    A côté de « J’aime », vous avez « Abonné » ou « Déjà abonné ».

    En fonction de votre situation, vous cliquez sur un de ces deux onglets pour laisser paraître une nouvelle rubrique.

    3. Sélectionnez « Voir en premier » : Dans cet onglet apparaît la rubrique « Dans votre fil d’actualité ». Vous devez y sélectionner « Voir en primeur » pour recevoir les contenus sur votre fil d’actualité. Pour vérifier que votre choix a bien été validé, contrôlez qu’un petit « V » est apparu devant « Voir en primeur ».

    Petite astuce supplémentaire.

    Si voulez également recevoir une notification lorsqu’un contenu est publié, cliquez sur « Oui » dans la rubrique suivante pour les notifications. 

    Source info 

    blog.JPG

  • Bourse aux vêtements et aux jouets le 17 mars 2018 à Nandrin

    Bourse aux vêtements et aux jouets le 17 mars 2018 à Nandrin 

    De 9h à 14 h à l'école Saint-Martin de Nandrin 

    bourse 17 mars.jpg

  • Nandrinois Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître 

    gras.jpgBon Mardi Gras à vous !!!

    Al tchernée, al broquette, on p'tit boquet sum fortchette.

    Phrase intraduisible littéralement qui signifie: Mettez un petit morceau (de lard) sur ma fourchette.

    Si les habitants étaient sympas, ils offraient aux quémandeurs masqués, des bonbons, , des fruits ou même de l'argent...

    Quelques francs qui savaient vous éclairer un sourire.

    Merci!, criaient en choeur les déguisés qui s'en allaient vers la prochaine maison.

     

    Mardi gras est une période festive qui marque la fin de la « semaine des sept jours gras » (autrefois appelés jours charnels).
    Cette période, pendant laquelle on festoie, précède le mercredi des Cendres marquant le début du Carême.
    Elle se situe donc juste avant la période de jeûne, c'est-à-dire -selon l'expression ancienne- avant le «carême-entrant» ou le «carême-prenant».
    Les «Sept jours gras» se terminent en apothéose par le «mardi gras» et sont l'occasion d'un défoulement collectif.
    L'esprit de jeûne et d'abstinence qui s'annonce est momentanément mis entre parenthèses : place au carnaval !

    Dictons

    • Lune de Mardi-Gras, tonnerre entendra.
    • Quand Mardi gras est de vert vêtu, Pâques met des habits blancs.
    • Au Mardi gras, l’hiver s’en va.
    • Mardi gras sous la pluie, l'hiver s'enfuit .
    • Si le soleil est là pour Mardi Gras, il reparaîtra tout le Carême.
    • Mardi gras près du feu, Pâques auprès de la porte ; Mardi Gras près de la porte, Pâques auprès du feu.
    • Mardi Gras, beau temps, beau foin.
    • Si le soleil luit tôt le matin, semailles de Mardi Gras vont bien.
    • Le soir de Mardi-Gras, il faut danser sur les fumiers pour avoir des navets.
    • Mardi Gras pluvieux, fait le cellier huileux. (Périgord)
    • Le jour de Mardi gras si les noyers sont mouillés y'aura des noix. (Charente)
    • Lune quand tu la verras nouvelle le Mardi gras force tonnerre tu entendras(Aveyron)
    • Source Wikipédia 

      La potée au chou frisé 

      En Belgique, le mardi gras, on mange du chou pour ne pas être mangé des mouches en été.
      Pour ne pas dérogé à la tradition, on a fait de la potée au chou (al djote).

      Ingrédients

      1 chou frisé

      1,5 kg de pomme de terre

      200g de lardons

      1 cube de bouillon "légumes"

      10 cl de crème fraîche

      Sel et poivre du moulin 

      Préparation

      • 1 Nettoyez le chou frisé et épluchez vos pommes de terre. 
        Dans une casserole mettre cuire le tout avec le cube légumes et 2 litres d'eau. 
        Dans un poêle , rissolez les lardons et réservez. 
        Étuvez ensuite le chou et les pommes de terre et écrasez le tout grossièrement. 
      • 2 Ajoutez la crème et les lardons. 
        Laissez un peu recuire et assaisonnez à votre goût. 
        Servir avec une saucisse de campagne et un peu de moutarde. 
      • Source de la potée clic ici 

       

       

  • Nandrinois :Les carnavals en province de Liège

    Waremme: Grand cortège carnavalesque

    Entourant le canon à confettis, les différents chars et groupes folkloriques fêtent le carnaval dans l’euphorie générale. Les rues de la capitale de la Hesbaye deviennent un remarquable spectacle et lieu de fête pour les hesbignons et les visiteurs venus pour l’occasion.

    Le 4 mars 2018 à 14h

    Stavelot: Carnaval des Blancs-Moussis et Laetare

    Les Blancs-Moussis parcourent la ville en placardant leurs redoutables affiches irrévérencieuses et l'après-midi, ils surgissent du cortège à bord de leur char, bombardant la foule de confettis et flagellant le public avec leurs vessies de porc. Le grand cortège du dimanche débute à 14h

    Du 10 au 12 mars 2018

    Andenne: Carnaval des Ours

    Au milieu des chars et du géant Martin II, c'est par dizaines que les ours paradent à ce corso du Laetare.Gare aux spectatrices imprudentes qui risquent de se faire temporairement emprisonner et secouer dans la redoutable "cage aux demoiselles" !

    Le 11 mars 2018 dès 14h

    Tilff: Carnaval du Laetare

    Né en 1952, le groupe folklorique "le Porais Tilffois" donne au Cortège du Laetare une originalité toute particulière : un peu comme une allure de potager itinérant. Déguisés en poireaux (les porês ou porais), ils dansent, au son de l'harmonie des "Jardiniers Mélomanes" autour d'un géant surnommé "Djôsèf li r'piqueû" ainsi que d'autres géants locaux.

    Le 11 mars 2018

    Herve: Cavalcade

    Les Herviens se préparent à accueillir la dernière manifestation carnavalesque de la saison. Avec de nombreuses harmonies internationales, une trentaine de chars locaux et régionaux tractés par des chevaux de trait, le cortège de la Cavalcade est sans aucun doute l'un des plus somptueux de la province de Liège.

    Le 2 avril 2018

  • Attention !La SNCB n’offre pas de cadeau par courriel

    Attention ! Des voyageurs ont reçu un mail de la part SNCB avec pour sujet « Excuseznous, nous avons un cadeau pour vous ».

    Le courriel contiendrait deux pass d’un jour offert par l’entreprise. Il s’agit en fait d’une nouvelle tentative de phishing.

    Ces mails ont pour but de récolter vos données personnelles. Les escrocs peuvent ainsi facilement vous recontacter plus tard afin d’obtenir des codes d’accès ou d’autres informations confidentielles.

    La SNCB nous a confirmé à plusieurs reprises qu’elle n’organise pas de concours ou d’actions promotionnelles via de tels courriers. Le mieux est de supprimer immédiatement l’email. 

    Source info 

  • Un sentier à Nandrin sera créé derrière le futur funérarium Noël

    Les esprits se sont un brin échauffés, mardi soir au conseil communal de Nandrin, au sujet de la modification d’un tracé de chemin. «M. Licata (conseiller TE qui s’est retiré de la table lors du point NDLR) aintroduit une demande de permis qui permet de régler un flou juridique à cet endroit (la frontière entre trois anciennes communes), a indiqué l’échevine de l’aménagement du territoire, Charlotte Tilman. Sa propriété englobe en effet un ancien chemin vicinal. Nous proposons, en collaboration avec la CCATM, d’échanger ce chemin contre la création d’un autre sentier le long de la propriété, par l’arrière, de M. Licata qui va nous céder deux mètres de large. Ce passage sera réservé aux modes doux (piétons, cyclistes). Il s’agit d’une charge liée au permis d’urbanisme », a-t-elle encore précisé.

    L’objectif final est de relier Nandrin (via Petit Baimont) au village de Yernée-Fraineux (en traversant la route du Condroz), lorsque une autre partie de sentier actuellement manquante sera reconstituée, et que le tunnel ou la passerelle de la N63 sera construit(e). Où en est d’ailleurs ce projet ? « Le projet de passerelle, moins coûteuse qu’un tunnel, reste actuellement hors budget. Le PICM (Plan intercommunal de mobilité) prévoyait une traversée de la route du Condroz ainsi qu’un parking multimodal mais celui-ci étant finalement déplacé en face du Monastère, la passerelle présente moins d’intérêt. En tout cas aujourd’hui. Donc le sentier que nous récupérons ne mène actuellement nulle part, c’est juste une prévision de liaison douce pour le futur car toutes les parcelles à l’arrière sont urbanisables. Prévoir un sentier présente un intérêt pour la qualité de vie. Nous n’en demandons d’ailleurs pas la réalisation, mais la cession. Il sera réalisé ultérieurement quand nous aurons la connexion», nous répond l’échevine.

    Une enquête publique à ce sujet a été organisée au terme de laquelle une réclamation a été introduite.

    Marc Evrard, chef de groupe PNc, déplore que la largeur du chemin ne soit pas de quatre mètres tout du long. « Il y avait moyen de prévoir un autre tracé qui descend sur le côté gauche, c’était faisable ! », s’est-il exclamé. L’échevine a répondu que l’option avait envisagée mais pas retenue, privilégiant le chemin le plus proche du tracé initial (repris à l’Atlas des chemins vicinaux). Quant aux deux mètres : « D’expérience, nous constatons les entraves faites aux modes doux lorsque le chemin est partagé. Ici, nous sécurisons l’accès aux piétons et cyclistes car le sentier appartiendra au domaine public et ne sera pas en servitude. Nous estimons en outre que deux mètres sont suffisants pour les modes doux et que cela empêchera les véhicules de l’emprunter ».

    Pour Alain Henry (TE), cet étroit chemin ne permettra pas de servir de voirie d’accès au lotissement Landeco un temps évoqué et de facto, ferme la porte à la construction du lotissement. Ce à quoi Bogdan Piotrowski (PNc) a demandé si cela était « forcément une mauvaise chose » ? Une voirie intérieure est toutefois possible, nous a précisé le bourgmestre.

    Le point a finalement été voté par 12 voix pour et 2 non (PNc).

    Un funérarium et une épicerie

    Ce chemin passera derrière la propriété de Vincent Licata (via sa société de vins LMC) et du funérarium Noël à qui il a vendu une partie de l’immeuble. «Il y a 2,5 ans, je suis devenu propriétaire du bâtiment principal (qui sera loué à une fleuriste ou un agent immobilier), de la future épicerie italienne (depuis revendue à un indépendant, M. Gilet), de la partie depuis revendue à Noël, et du terrain voisin où un bâtiment sera construit », précise Vincent Licata, entrepreneur en bâtiment, joint ce jeudi. Il s’agit d’un ensemble immobilier, autrefois ferme, dépôt de pièces détachées de tracteur, friterie, chauffagiste, puis épicerie. « J’ai introduit une demande de permis en septembre 2017… J’espère que les commerces pourront ouvrir en septembre prochain. »

    Et un chemin le long de la route du Condroz ?

    En dehors de son cas personnel, le conseil communal Vincent Licata (Tous Ensemble) souhaite qu’en face de sa propriété, c’est-à-dire de l’autre côté de la route du Condroz, une bande de 13 mètres de large, appartenant au SPW, soit transformée, en contrebas de la route, en chemin cyclo-piéton le long de la N63 sur 150 mètres environ. « Cela permettra de rejoindre rond-point de Fraineux en sortant de Petit Baimont en toute sécurité. Au rond-point, il y a effectivement un passage pour piétons qui traverse la route du Condroz. Je me bats pour. J’en ai discuté avec la Région qui n’est pas contre. »

    La commune a en fait répondu, début 2017, à l’appel à projets de la Région pour prévoir une telle liaison. «Le projet rentré n’était pas prévu en contrebas, même si j’y suis personnellement favorable, mais ce qui comptait, c’était surtout le principe de liaison douce entre villages (Nandrin et Yernée-Fraineux), l’un des deux critères de l’appel à projets. Malheureusement, nous n’avons pas été retenus et n’avons donc pas reçu les subsides à la clé », regrette l’échevine Charlotte Tilman (PS).

    Le projet n’est pour autant pas abandonné. « La DGO1 prévoit un million d’euros pour refaire et aménager la route du Condroz. La réalisation d’un chemin doit faire partie des priorités du gestionnaire de voirie pour voir le jour… Nous espérons travailler de concert avec la DGO1 pour avoir leur aval et une aide pour le financer », conclut-elle.

    A.G.

    Article PAR ANNICK GOVAERS

  • Exposition Art au Village le 17 et 18 février 2018 à Saint-Séverin Nandrin

     

    Scan-005.jpg

    Scan-001.jpg

     

    http://artauvillage.skynetblogs.be/

     

    Samedi 17  et  dimanche  18  février 2018

    De  14 h  à  19  h

    Salle de Saint-Séverin Nandrin 

     

     

  • Nandrinois: La 43e édition du carnaval d'Amay en photos

    Beaucoup de Nandrinois le long du cortège .

    Le carnaval est un événement attendu qui symbolise le passage de l'hiver au printemps : il signale le renouveau dans l'exubérance, la fantaisie et l'imagination.
    Cette année, c'était la 43e édition du carnaval d'Amay

    Les photos  Clic ici 

    Dates clés carnaval 2018

    • Le dimanche 11 février 2018 : cortège
    • Le lundi 12 février 2018 : bal des enfants
    • Le vendredi 16 février 2018 à 19h : enterrement de Mitchi Pecket
    • Le samedi 17 février 2018 : grand feu de la macrâle 

    Le lundi 12 février est réservé au bal costumé des enfants au gymnase.

    On clôture les festivités le samedi 17 février sur le site de la Tour romane par le procès de la macrâle, ponctué d'un feu d'artifice et d'une soirée. Ainsi la tradition populaire est respectée. Les Amaytois peuvent accueillir dignement le printemps tout proche... dans l'attente du carnaval suivant.

    En pratique…
    Vous pouvez faire un don de bois (de bonne qualité). Contactez un des responsables de Carnama (cfr. http://www.amay.be) qui se chargera de le récolter avec une remorque mais uniquement dans l'hyper-centre d'Amay. En dehors du ramassage, apportez votre sapin de Noël au parc à conteneurs situé rue du Parc Industriel. 

    Rejoignez-nous sur Facebook Commune d'Amay et partagez vos impressions, vos photos ou vos anecdotes sur l'événement.
     
    Où: Amay Centre
    Chaussée Roosevelt 4540 
    Téléphone:085/314448
    Tarif:Gratuit
    Public:Tous publics

    Source d'info 

    27994631_10214758632629671_2140857459_n.jpg

  • Nandrin veut aussi passer à 70 km/h sur la route du Condroz

    Actuellement, la vitesse sur la route du Condroz à Nandrin est tout le long de 90 km/h. La commune de Neupré a réussi à obtenir une limitation à 70 km/h, le 19 janvier dernier, et les élus nandrinois comptent bien obtenir la même « faveur » de la part de la Région.

    Depuis le 19 janvier, la vitesse maximale autorisée sur la route du Condroz à Neupré, entre la borne kilométrique 10.0 et la borne kilométrique 13.02, est de 70 km/h au lieu de 90 km/h. Les panneaux ont été installés, à la grande satisfaction de la bourgmestre Virginie Defrang-Firket.

    Le sujet est venu sur la table du conseil communal de Nandrin, mardi soir. Le conseiller Marc Evrard (PNc) a évoqué, en questions d’actualité, le récent passage de la route du Condroz de 90 km/h à 70 km/h à Neupré.

    « Pourquoi ne pas prévoir la même chose à Nandrin ? », a-t-il demandé.

    Michel Lemmens (PS), le mayeur, a répondu que ce n’était pas du ressort de la commune « et ce n’est pas faute de le demander à la Région… ». 

    Il a annoncé qu’un courrier va être envoyé au ministre Di Antonio pour l’interpeller à nouveau à ce sujet et convoquer une commission provinciale de sécurité routière. « Il faut toutefois savoir que la zone de police y était opposée. Et que la DGO1 n’était, à l’époque, pas encline à le faire non plus. Et Neupré n’aura pas son double rond-point. »

    « Nous avons demandé à plusieurs reprises que la route du Condroz, du moins entre le rond-point des Quatre Bras et celui de l’Intermarché, passe à 70 km/h.

    Si Neupré l’a obtenu, pourquoi n’en serait-il pas de même à Nandrin ?

    D’autant que cette portion engrange de plus en plus d’activités et donc devient dangereuse à vitesse élevée », enchérit l’échevine Charlotte Tilman.

     Article PAR A.G clic ici

     
     

     

     

     

    Nandrin veut aussi passer à 70 km/h sur la route du Condroz