30/08/2014

Week-end festif à Templiers-Nandrin

10635884_10204518907042225_3339927722918328568_n.jpg

Ce samedi 30 août, le club condruzien organise un tournoi des jeunes. 
Plus de 28 rencontres se dérouleront sur le terrain synthétique.
Dimanche, place à une journée récréative familiale sur le site du Pery. 
De 10h à 18h, de nombreuses animations sont prévues, comme un bar à vin, un château gonflable,un kicker géant.
 Dès 13 heures, toutes les équipes du club seront présentées. 
Les joueurs auront auparavant été pris en photo pour les besoins d’un album Panini.
Le match de P3 opposant Templiers-Nandrin à Limont, à 15h ,sera le point d’orgue sportif du jour.
L’entrée à toute cette journée est entièrement gratuite. 
 
Dans le journal La Meuse de H-W du 30 aout 2014 

Nicole's Sons au Deux Ours de Nandrin le 30 août 2014 à 21h 30

10354872_810624608969374_7102414021714474693_n.jpg

Nicole’s Sons c’est l’histoire de 4 copieux gaillards qui n’ont pas froid aux yeux.

La preuve, ils se sont attaqués à un répertoire casse gueule et ils lui ont mis la pâtée. Quel répertoire ?

Des chansons de bonnes femmes et rien que des chansons de bonnes femmes qu’ils ont déshabillées, qu’ils ont triturées dans tous les sens et qu’ils vous serviront chaudes à la sauce Nicole’s Sons, c’est à dire accommodées avec une sérieuse dose de testostérone et de sonorités rock mal rasé.


Nicole’s Sons c’est frais, c’est viril, c’est en français, ça a de la gueule et pourtant c’est que des chansons de starlettes, allez comprendre !

Pour ceux qui désire manger avant le concert Le Resto L'Indusrie de Nandrin, au rez-de-chaussée des Deux Ours, est ouvert à partir de 18h30.

6€

Les Deux Ours seront accessible dès 20h30 par l'entrée du Resto L'industrie Nandrin

N'hésitez pas à réserver, c'est préférable

08:52 Écrit par Jeannick dans Concert | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Médecins et pharmacies de garde week-end 30 et 31 août 2014 sur Nandrin

mede.20.jpgMédecin de garde   

 Samedi 30/08:
Docteur: DIDIER B. 04.372.12.77
Infirmière: GATHY F. 0493.75.20.77 
Dimanche 31/08:
Docteur: CASUL L. 04.372.03.35
Infirmière: GATHY F. 0493.75.20.77 
Kiné: BERTRAND 0477.54.18.54
Dentiste: DEFRANG 04.372.08.08
Pour les kinés et les dentistes, téléphoner uniquement le dimanche de 10 à 12 h.


.

 
 
    
 
    
 
 

29/08/2014

NOUVEAU : Le « Kaérobic for Kids » à Villers-le-Temple

 

kids.JPG

Le « Kaérobic for kids » est une adaptation du Kaérobic destinée aux enfants de 6 à 12 ans. La méthode consiste à mélanger les techniques de Karaté et de l’Aérobic pour développer la souplesse, la coordination et le sens du rythme, le tout dans une ambiance ludique et en musique.

C’est Julie Debatty, créatrice du Kaérobic et championne de Karaté qui a adapté sa méthode aux besoins et souhaits des enfants.

Alors, si vous n’avez pas encore de sport pour la rentrée de vos petites têtes blondes? N'hésitez plus!  Faites-leur tester le Kaérobic et ils seront conquis !

Donc ... RV à Villers-le-Temple dès ce 1er septembre !

Où ? A l’Espace des Templiers, Rue Pierco, 4 à 4550 Villers-le-Temple

Quand ? Le LUNDI de 17hr15 à 18hr15                        

SEANCE D’ESSAI GRATUITE !!!

Plus d’infos ?

Pour toutes les autres « dames » âgées de 12 à 65 ans, Jessica Godinas vous donne de nouveau RV le MERCREDI de 20hr à 21hr15 à l’Espace des Templiers pour son cours de Kaérobic. 

 

Vidéo de présentation du Kaérobic for Kids :

 


Kaerobic for kids : Nouveau ! par kaerobic

 

Qu’est-ce que le Kaérobic ? Vidéo de présentation 

 


L'EFFET KAEROBIC 2014-2015 - C'EST QUOI? par kaerobic

Nandrin Un nouveau studio photo dès ce mardi

photo Manon.JPG

Manon Host, une jeune photographe de 24 ans,ouvre son commerce sur la route du Condroz mardi prochain.
Baptisé « Manon photo », il proposera du matériel photo,des câbles, mais aussi un studio où elle réalisera des photos d’identité, des portraits d’enfants ou de famille.
Claviéroise, Manon Host a réalisé des études de photographie à l’institut Félicien Rops à Namur.
Passionnée par le sujet,elle a décidé de reprendre le commerce « Photo Nandrin » et de lui donner un nouvel élan.
« J’ai toujours rêvé d’être photographe,explique la jeune fille.
Reprendre ce commerce me permet de concrétiser ma passion. »
Le magasin a été complètement rafraîchi. « On réalise les derniers travaux pour être prêts pour mardi.
 L’inauguration officielle aura lieu un peu plus tard ».
En marge du commerce nandrinois, Manon se déplace pour réaliser des reportages de mariages, de communions ou des portraits de femmes enceintes.
«J’ai réalisé plusieurs reportages sur la grossesse, précise Manon.
Une fois que le bébé est né, c’est un joli souvenir à conserver pour toute la famille… » 
 
Article de A.BT pour le journal La meuse du 29 aout 2014 
 
 
À NOTER Manon Photo est ouvert du mardi au samedi de 9 à 18 heures.
Infos : 0471/676.197

Nandrin Bientôt un livre sur nos «Intouchables»

improbable 1.JPG

À peine finie, l’improbable aventure continue

De retour de leur semaine au Maroc, l’handicapé nandrinois Benjamin Bobon et l’inconnue anthisnoise Laura Monteforte rentrent grandis par cette aventure définie comme improbable. 
Une émission TV, un livre et d’autres voyages : tels sont les projets qui se profilent dans l’horizon condruzien.
 
Benjamin Bobon et Laura Monteforte sont rentrés mercredi soir d’un voyage d’une semaine au Maroc.
Lui, un entrepreneur de Nandrin handicapé depuis sa naissance, et elle, une jeune Anthisnoise inconnue à la recherche d’un travail, ont décidé de partir ensemble à l’aventure, à la façon du film français « Intouchables ».
Au-delà de leurs activités en buggy ou sur un catamaran, c’est finalement d’une aventure humaine qu’il était surtout question : «Nous avons appris à nous connaître tout au long de cette improbable aventure, nous avons fait beaucoup de belles rencontres et
nous sortons grandis de cette semaine à Agadir.
 L’escapade en catamaran, les deux jours en buggy restent un décor. 
Nous avons visité la région, sans oublier de faire la fête.
Nous avons également beaucoup discuté entre nous », raconte Benjamin Bobon.
Tant sur la page Facebook « Improbable » que, personnellement,Benjamin Bobon a reçu de nombreuses marques de sympathie.
«J’envisage de repartir dans un mois, mais de manière plus discrète,pour faire un voyage privé plus compliqué dans un univers moins confortable. 
Ce voyage ne sera pas mieux ou moins bien, il sera simplement différent de celui-ci, parfait au demeurant, vécu avec Laura.
 Mais je n’en dirai pas plus », confie-t-il.
Néanmoins, son aventure au Maroc avec Laura Monteforte a fait naître une idée dans l’esprit d’un autre Condruzien. 
«Depuis peu de temps avant le départ pour ce voyage, un livre est en préparation.
Je ne l’écris pas et je ne sais pas combien de temps il faudra pour le terminer, mais nous essaierons de l’éditer. 
Il évoquera bien sûr l’histoire Improbable, mais aussi, et plus globalement, ma philosophie de vie », poursuit le Nandrinois Benjamin Bobon.
De leurs rencontres au Maroc naîtra peut-être un autre projet : «Nous avons croisé un producteur d’émissions télévisées africaines.
Il s’occupe notamment de The Voice Afrique et du Fort Boyard marocain.
 Il s’est montré intéressé par la formule de notre voyage et envisage peut-être d’en faire quelque chose.
Nous devons encore échanger, mais une chose est sûre, la fin du voyage ne signifie pas la fin des aventures.
» 
Article de JULIEN MARIQUE dans le journal La Meuse H-W du 29 aout 2014
 
LA RELATION ENTRE BENJAMIN BOBON ET L’INCONNUE
 
improbable 2.JPG« D’un délire sont nés une amitié et de la confiance »
 
 
Quand on demande à Benjamin Bobon si sa relation avec Laura Monteforte avait évolué au cours du voyage, il balaye les éventuels soupçons : «Nous ne nous connaissions pas au départ et à aucun moment l’amour n’a été le moteur ou la motivation de cette aventure.
 Et à aucun moment ça ne nous a effleuré l’esprit », coupe d’emblée Benjamin Bobon. 
L’entrepreneur a lancé sa proposition sur les réseaux sociaux et a reçu, en quelques heures, de très nombreuses réponses pour l’accompagner : «Je cherchais quelqu’un de différent de moi et de ce que je connaissais. 
Au premier abord, Laura m’est apparue légèrement fêlée.
 Or, elle ne l’est finalement pas du tout.
 C’est une fille honnête, intègre, responsable et clairvoyante. 
Nous nous sommes rapidement sentis à l’aise et tout s’est déroulé au mieux, avec une confiance mutuelle.
D’un délire sont nées une amitié et une complicité. » 
 
J.M.

JouéClub Nandrin recherche apprenti(e)

 

Nous sommes à la recherches d'apprenti(e)s motivés pour notre magasin de Nandrin . Téléphone 04 361 11 60 ( Madame Laruelle ) .

 

La fête du Foot à Nandrin RESTN le week end du 30 et 31 août 2014

10635884_10204518907042225_3339927722918328568_n.jpg

 

 

Clic sur l'image 

 

http://www.templiers-nandrin.be/

Portes ouvertes et démonstrations au Budoryu le dimanche 7 septembre 2014 à Nandrin

10550841_630336093740854_765546855344202796_n.png

Après midi portes ouvertes/démonstrations au dojo Budo-Ryu de Nandrin (19 rue fond de Bêche)
14h00 - 14h40 : Aikido
14h40 - 15h20 : Ju-Jutsu
15h20 - 16h00 : Tai Chi Chuan

07:00 Écrit par Jeannick dans Actualités sportives | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

28/08/2014

Nandrin:La buvette est accessible

templiers buvette.JPG

Le Collège a autorisé l’accès au club en attendant la convention définitive.

Depuis quelques jours, le club des Templiers peut profiter pleinement des nouvelles installations du Pery.
 Après les deux terrains synthétiques et les vestiaires, c’est à la cafétéria située à l’étage d’accueillir le comité, les joueurs et les familles dans un espace panoramique.
 
Depuis dimanche, les Templiers Nandrin jouissent d’un tout nouvel outil : la buvette du foot.
 Adieu baraque vétuste, bonjour vue panoramique sur les terrains.
 Cela fait 3 mois que les 2 terrains synthétiques et les vestiaires sont à disposition du club.
Désormais, ce dernier a accès à tout. «On est soulagé de pouvoir utiliser la nouvelle buvette car nous avions dû annuler quelques stages pendant les vacances faute de pouvoir accueillir les jeunes dans de bonnes conditions. 
Là, nous allons devoir nous rôder et nous familiariser avec un nouveau système de fonctionnement », commente Eric Hossay, président du club. 
Attention,si les Templiers peuvent profiter des installations flambant neuves, ce n’est encore qu’à titre précaire. 
La convention initiale,approuvée au conseil communal,court depuis le 25 mars jusqu’au 30 septembre. 
«Le club est légalement couvert, il n’y a pas de problème.
Les textes de la convention définitive de mise à disposition des lieux sont maintenant prêts, ils seront proposés au conseil communal à la mi-septembre », indique Pierre Jamaigne, directeur général de la commune. 
N’était-il pas question d’adopter la convention définitive avant la reprise de la saison, soit avant septembre ? 
«Effectivement cela avait été évoqué au dernier Conseil. 
Mais les choses prennent le temps qu’elles prennent, on a dû penser à différents types de structures de gestion, à l’aspect assurances, etc. 
Et le service travaux n’avait pas que la buvette à terminer. La convention définitive ne sera donc pas soumise avant septembre mais fondamentalement ça ne change rien. » 
En attendant, le Collège a décidé d’étendre la convention actuelle à la buvette, pour ne pas faire attendre le club jusque mi-septembre. 
«Comme les travaux étaient terminés, le Collège a autorisé le club à profiter de la cafétéria.
La commune a fourni le mobilier jusqu’à un certain point. 
Le club doit encore aménager le bar et les lieux en fonction de ses desiderata.» 
 
Article de ANNICK GOVAERS pour le journal La Meuse H-W  du 28 aout 2014 
 
Nouveauté
Un album Panini avec les joueurs des Templiers !
 
 
Ce dimanche, aura lieu la présentation des 18 équipes des Templiers suivie d’un shooting photos des 260 joueurs du club. L’objectif ? 
Réaliser un album de type Panini avec des stickers à l’effigie des footeux nandrinois. 
Un tout nouveau concept qui va faire des émules. 
« J’ai eu l’idée il y a trois ans mais je ne trouvais pas moyen de le publier à prix abordable. 
Désormais il y a une société belge « Be Stars » qui propose ce service alors j’ai sauté sur l’occasion.
 Notre club est le premier à avoir signé », se réjouit Eric Hossay, le président de la Royale Entente Sportive Templiers-Nandrin.
Le principe est le même que pour Panini, il y aura un album (disponible en novembre) et des autocollants à collectionner via l’achat de pochettes de cinq photos (1 euro la pochette, album offert à l’achat de 10 pochettes), sauf que cette fois, les stars, ce sont les joueurs de Nandrin, des U6 à l’équipe première. «L’objectif est de lier les équipes ensemble, que les petits sachent qui sont les plus grands et que les plus vieux apprennent à connaître les plus jeunes. 
Cet album est très rassembleur », estime le président du club depuis un an. 
Les membres du comité et entraîneurs auront aussi leur trombine dans l’album,mais pas sur les vignettes, réservées aux joueurs.
Dimanche sera aussi l’occasion de faire la fête en famille de 10 à 18h sur le site du Pery.
 Neuf attractions gonflables, du Bubble Foot, un Kicker géant, des jeux anciens en bois etc. 
sont prévus. 
L’accès est ouvert à tous et est gratuit. 
 
A.G.
 

10547161_10204516020370060_2630154009342694933_o.jpg

 

Séance d'information enseignement de promotion sociale à Nandrin le 9 septembre 2014

pl.JPGSéance d'information :

Si vous désirez mieux connaître notre offre de formation ou si vous avez des questions concernant une inscription, des séances d'informations sont organisées 

 

Nandrin –Tinlot

Date et heure : le mardi 9 septembre à 18h30.

Adresse : Rue du Presbytère 4 – Salle Sprumont 

plus d'info clic ici 

La rentrée à l'école Saint-Martin de Nandrin

école Saint-Martin à Nandrin Clic ici.jpg

école Saint Martin à Nandrin Clic ici.jpg

école Saint-Martin à Nandrin Clic ici.jpg

école Saint Martin à Nandrin Clic ici.jpg

07:17 Écrit par Jeannick dans Écoles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

La rentrée des classes et inscriptions école communale de Nandrin

179559966.JPG

Rappel le petit-déjeuner de rentrée ,offert à tous les élèves et à leurs parents ,

aura lieu ce lundi 1 septembre 2014  

 

Permanences inscriptions de 17h à 19h :

jeudi 28 août

Etienne Ramelot

Alexandra Maréchal

vendredi 29 août

Catherine Vandenschrick

Iris Mulkay

Michele Sgherzi

07:05 Écrit par Jeannick dans Écoles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

La reprise de l’ atelier Art au Village , le vendredi 5 septembre 2014 à 18 h 45.

art.JPGArt au Village
Peinture, dessin, aquarelle, pastel
Dès 16 ans !!!
Le 5 septembre, reprise atelier
Le vendredi de 18 h 45 à 21 h 30
Venez rejoindre une équipe sympa
Saint-Séverin, salle communale , rue Engihoul,
Renseignements et inscriptions
Yvette tél : 04.371.55.11 après 17 heures
Avec l' aide et le soutien de l'administration communale de Nandrin.

07:00 Écrit par Jeannick dans l'art et la culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

27/08/2014

Nandrin : La justice convoque les témoins

ME.JPG

La justice enquête sur le conseil communal de Nandrin du 21 mai dernier. 
Ce soir-là, à l’occasion d’un débat sur les comptes, le bourgmestre Michel Lemmens a choqué le conseiller d’opposition Marc Evrard (Pour Nandrin).
Au point que ce dernier a décidé de déposer plainte pour calomnie.
Que s’est-il dit exactement ce soir-là ?
 Les versions divergent. 
 
Les enquêteurs ont donc décidé de convoquer tous les témoins du conseil communal pour tenter de tirer cette histoire au clair.
 
Selon Marc Evrard, Michel Lemmens a employé le terme « d’historien révisionniste » à son égard. « Étant historien de formation et ayant 62 ans, cela m’a choqué. 
 
Un historien révisionniste,c’est quelqu’un qui nie l’existence du génocide juif et celle des chambres à gaz.
 
 Je ne peux l’accepter ».
 
 Il ajoute : « C’est une atteinte grave à ma personne, d’autant que sur le plan professionnel, je suis chef d’établissement et que j’ai donc une certaine visibilité auprès de la jeunesse ».
 
Pour Marc Evrard, Michel Lemmens n’a pas utilisé le terme innocemment : « Il a dit qu’il avait employé le mot révisionniste dans le cadre du débat sur les comptes communaux, mais lors du conseil, je l’ai interpellé à trois reprises pour lui dire que j’étais choqué par ses propos.
 
 Il n’a pas utilisé ce terme innocemment.
 
Il m’a dit d’aller voir la définition du mot révisionniste au dictionnaire. 
Ce que j’ai fait.
 On mentionne bien une signification liée au génocide juif ».
Selon le conseiller d’opposition,Michel Lemmens est coutumier des dérapages verbaux.
 
« Le problème, c’est qu’il ne supporte pas la contradiction.
 Il a notamment traité M. Mottet de clown ». 
 
Marc Evard veut que Michel Lemmens soit condamné sur le plan pénal. 
« Humainement, j’ai été blessé et je veux qu’il ait une sanction ».
Sur le plan politique, Marc Evrard n’a pas encore alerté la tutelle du ministre Furlan : « S’il présente des excuses publiques et qu’elles sont relayées par la presse, je ne le ferai pas »dit-il.
 
Du côté de la majorité, le bourgmestre étant absent, nous avons contacté le premier échevin Daniel Pollain, qui n’a pas souhaité de faire commentaire sur l’incident, « une instruction étant en cours ». 
 
Article de A.BT dans le journal La Meuse H-W du 27 aout 2014 

Sept chouettes effraies sont nées dans le clocher de Nandrin

pe.JPG

Un nouveau couple de rapaces s’est installé dans le nichoir

Les chouettes effraies sont de retour à l’église de Nandrin après un an d’absence. 
Le nid étant squatté par des choucas des tours, le couple habituel est parti vers des cieux plus cléments.
C’est donc un nouveau duo qui a pris possession du nichoir installé par l’homme dans le clocher de la place Musin. 
Sept oisillons ont pointé le bout de leur bec début juillet.
 
Installé au sommet du clocher de l’église de Nandrin en 1996, le nichoir à chouettes effraies ne désemplit pas. 
Chaque année ou presque, il voit naître des nichées de 5 ou 6 jeunes.
 En tout, ce sont pas moins de 50 chouettes effraies qui ont pris leur envol place Ovide Musin. 
«Nous avons la chance d’avoir des naissances annuellement,sauf deux années où le nid a été squatté par des choucas des tours », précise Paul Eloy, naturaliste et enseignant. 
C’est lui qui avec son club nature pour jeunes,a créé et posé le nichoir. 
«Les chouettes effraies ne fabriquent pas leur nid. 
Elles occupent soit un nichoir fabriqué par l’homme soit une cavité naturelle.
 C’est pour cette raison qu’on en trouve beaucoup dans les granges, greniers et églises, et pratiquement pas dans les forêts et les grands espaces sauvages », commente le Tinlotois.
Après un an d’absence, les chouettes effraies sont de retour à l’église de Nandrin. 
Mais il s’agit d’un nouveau couple. 
«L’ancien était bagué, on savait donc qu’il revenait quasi tous les ans depuis 2001. 
Mais vu le squat des choucas l’année passée, il a déserté les lieux. »
Coup de chance, les deux rapaces nocturnes adultes n’ont pas fui lorsque Paul Eloy est venu baguer la famille. 
On saura donc s’ils sont aussi fidèles au poste que les précédents locataires. 
De leur union sont nés sept petits début juillet.
«C’est une nichée très tardive. 
Ils sont en pleine forme. 
Le plus grand commence à avoir de belles plumes. Mais il faudra encore 2 ou 3 semaines pour que le plus petit quitte le nid. » 
Les chouettes effraies sont des rapaces très territoriaux.
Une fois les jeunes aptes à se nourrir, ils sont chassés du nid par leurs parents. 
«Il faut compter deux mois pour qu’ils arrivent à maturité. »
Envie d’observer les rapaces ? 
La caméra installée à côté du nichoir est HS. 
«Malheureusement, les bestioles ont mangé le câble. 
Il faudra qu’on répare quand les oiseaux seront partis. 
Néanmoins, vu le nombre d’oisillons à nourrir, les parents font énormément d’aller-retour (au moins une vingtaine !) chaque soir vers 19h30-20 heures.
En s’armant de patience, on peut donc les voir voler dans le pré du presbytère », indique le naturaliste.
D’autres nichoirs, moins faciles d’accès, ont été déposés notamment à Fraiture et Saint-Séverin.
La chouette effraie se porte bien dans nos régions.
 «Contrairement à la chouette chevêche qui a du mal à renouveler ses effectifs, l’effraie n’est pas particulièrement menacée.
» Quatre nichoirs à chouettes chevêches ont été installés à Nandrin et Fraiture «mais aucun n’est occupé. »
Un projet de nichoir à chauvessouris à l’église de Nandrin est actuellement en cours de discussion avec Natagora. 
 
 
article de ANNICK GOVAERS dans le journal La Meuse H-W du 27 août 2014 

 

sept chouettes effraies sont nées dans le clocher de nandrin

sept chouettes effraies sont nées dans le clocher de nandrin
 

sept chouettes effraies sont nées dans le clocher de nandrin

Templiers (Nandrin )ne peut mieux qu’un partage à Crisnée

foot.gifLe grand favori de la série A,Templiers-Nandrin, a déjà perdu quelques points en cette première journée de championnat. 
Les hommes de Fabrice Piters n’ont pas réussi à s’imposer dans leur déplacement à Crisnée (3-3).
Pourtant, ils avaient bien débuté la partie en menant 0-2 après vingt minutes de jeu.
«Nous avons même eu l’occasion pour marquer le 0-3.
 Mes hommes ont pensé que le résultat était suffisant et on commencé à gérer la partie.
Mais ils ont donné deux cadeaux à l’adversaire et lui ont donc permis de revenir au score juste avant la mitemps », déclare le coach des Templiers.
menés 3-2 à la 75e, les Condruziens ont tout de même réussi à égaliser à la 82e.
 «Le mérite revient à notre adversaire.
 il faudra d’ailleurs se méfier de Crisnée pour le top cinq. 
Leur gardien a d’ailleurs livré une toute belle rencontre. »
Fabrice Piters relativise tout de même cette perte de deux points en début de championnat.
«Ce n’est pas trop grave. 
Nous avons une toute nouvelle équipe.
 Il faut laisser le temps aux joueurs de trouver leurs marques.
 Et puis, il est parfois mieux de faire des erreurs lors des premiers matches pour les corriger par la suite. 
Des points perdus en début de championnat peuvent en rapporter le double par après. 
Il n’y a donc pas le feu au lac », conclut le coach Templiers. 
 
Article de Cédric Willems dans le journal La Meuse H-W du 27 aout 2014 

Dj Charl-X est nandrinois et sort son premier titre "Spicy & Ecstasy"

10616362_4576584668578_3893844234404887898_n.jpg

Il est nandrinois et sort son premier titre.

Dj Charl-X "Spicy & Ecstasy"  

 

N'hésitez pas 

 

il est disponible  ici  

 

26/08/2014

Nandrin: Les Intouchables bougent au Maroc

benja.JPG

Benjamin, handicapé, dévoile ses aventures avec Laura, une inconnue devenue amie.

L’entrepreneur nandrinois Benjamin Bobon vit une aventure improbable au Maroc avec Laura Monteforte, une inconnue qui s’occupe de lui.
Handicapé, il a trouvé chez elle plus qu’une aide. 
Du buggy au catamaran, Laura est devenue la comparse de Benjamin. 
À la veille de leur retour d’Agadir, ils dévoilent leurs aventures.
 
«Tout le voyage se déroule extrêmement bien. 
Nous vivons de bonnes aventures », déclare d’emblée Benjamin Bobon. 
« Improbable », c’est comme ça que Benjamin Bobon définit son aventure inspirée du film français « Intouchables ». 
Ce Nandrinois, handicapé, a décidé de partir à l’aventure avec une inconnue.
Il a lancé une annonce et a reçu plusieurs réponses dans les heures qui ont suivi. 
La personne que Benjamin Bobon a choisie s’appelle Laura Monteforte, elle provient d’Anthisnes. 
«Elle est légèrement fêlée, pleine de tatouages.
C’est une personne différente de moi », confiait-il.
 Les deux individus se sont envolés pour Agadir sans se connaître. 
Au Maroc depuis le mercredi 20 août, ils ont déjà vécu pas mal d’aventures.
«Nous sommes partis pendant deux jours à travers le désert marocain et nous avons parcouru une centaine de kilomètres en buggy.
 La nuit, nous l’avons passée dans une tente berbère », raconte Benjamin Bobon. 
Et ce repos fut loin d’être confortable : «Ce bivouac ne comportait aucune zone de confort. 
On  sent qu’on vit tellement c’était dur et éprouvant. Mais le soir, nous avons contemplé les étoiles et la beauté du ciel n’a pas de commune mesure à ce que nous avions vu précédemment,tellement les étoiles brillaient », sourit-il, émerveillé.
Auparavant, les deux compères ont pris l’avion après s’être brièvement rencontrés quelques heures plus tôt : «Il nous a fallu deux jours pour s’apprivoiser l’un l’autre.
 Mais Laura a foncé et dès le premier réveil,elle a pris les choses en main.
Elle s’est bien débrouillée et s’occupe très bien de moi.
 Une complicité est née entre nous et nous ne rentrerons pas indemnes de ce voyage. » 
Une journée sur un catamaran leur a permis d’apprendre à se connaître.
 «Laura a réussi à me faire monter à bord du catamaran sans me faire passer par dessus bord. 
On a aussi fait la fête et visité Agadir », poursuit Benjamin Bobon.
Mais pour cet entrepreneur handicapé, il ne s’agit pas de simples vacances : «On vit tellement de bons moments que cette aventure humaine se révèle magnifique.
Notre relation n’est en rien superficielle, c’est une bonne leçon de vie, car nous venons de deux mondes différents et nous nous sommes découverts au travers de ces activités. » 
Et à Laura de conclure : «Benjamin se montre super positif et courageux alors qu’il pourrait se plaindre avec son handicap.
 Je n’avais aucune appréhension et je suis ravie de cette rencontre.
Ce voyage m’a bouleversée.
» Leur retour dans le Condroz est prévu ce mercredi 27. 
 
Article de JULIEN MARIQUE pour le journal La Meuse H-W du 26 août 2014 
 
« Même à Agadir, des gens nous ont reconnus »
 
Les vacances de Benjamin Bobon et de Laura Monteforte,les « Intouchables » du Condroz, connaissent un écho important. 
Après la diffusion d’un reportage au journal télévisé de la RTBF le jour de leur départ pour le Maroc, Benjamin Bobon et Laura Monteforte ont vu leur histoire évoquée dans les médias français. 
Ils apparaissent dans le journal de Canal+ et sont même passés dans le mythique Zapping de la chaîne cryptée française.
«Dans les rues d’Agadir, des gens nous ont reconnus. 
Ils nous ont interpellés par nos prénoms en disant qu’ils venaient de nous voir à la télé », se réjouit Benjamin Bobon.
«Je n’ai pas l’habitude.
 Des passants nous saluent en marchant, je ne m’y attendais pas du tout et c’est assez étonnant », commente Laura Monteforte. 
 
 
 

Nandrinois ,voici tous les frais que l'école ne peut pas vous réclamer !

 

728486640_B973348480Z.1_20140814222630_000_G2K2VD028.1-0.jpg

 

Nonante-cinq pour cent des parents ignorent quels sont les frais que l’école de leurs enfants peut leur demander… ou pas. Tout cela est pourtant écrit noir sur blanc dans la circulaire que le ministère envoie actuellement à toutes les écoles secondaires de Wallonie et de Bruxelles. La nouveauté adoptée l’an dernier, le décompte périodique, clarifie les comptes… mais ne concerne que les écoles secondaires. Le système arrivera en primaire à la rentrée 2015.

La facturation périodique est une initiative bien accueillie par les associations de parents. «  C’est une amélioration très importante  », dit Bernard Hubien, le secrétaire général de l’Union des associations de parents de l’enseignement catholique (UFAPEC). Un décompte périodique, c’est quoi dans les faits ? L’obligation pour un pouvoir organisateur de remettre, par écrit, le détail de l’ensemble des frais réclamés (les frais qui n’y figurent pas ne peuvent en aucun cas être réclamés), leurs montants, leurs objets et le caractère obligatoire ou facultatif des montants réclamés.

Cette « facturation » doit également préciser les modalités de paiement (par virement bancaire, etc.), ainsi que les possibilités d’obtenir des facilités de paiement. La période couverte par un décompte est de minimum un mois et de maximum quatre mois et cette périodicité doit être communiquée aux parents au début de chaque année scolaire.

Cela permet d’éviter les mauvaises surprises. «  Je ne connais plus d’école qui réclame des frais interdits comme l’achat du journal de classe  », explique Jonathan Fischbach, coordinateur de la plateforme pédagogique enseignons.be. «  Il y a bien des frais facultatifs qui sont parfois présentés comme obligatoires, que cela concerne des sorties culturelles ou des voyages scolaires.  »

Les parents ont donc de moins en moins de raisons de se plaindre ? «  Ce que j’entends encore, ce sont des parents qui s’étonnent de la précision des fournitures scolaires souhaitées : un marqueur ou un cahier de telle marque  », poursuit M. Fischbach qui se dit aussi interpellé par les interventions d’huissiers (heureusement pas trop fréquentes) lorsque les parents sont de mauvais payeurs ou les pressions faites sur les enfants pour récupérer de l’argent, en prenant le bulletin scolaire en otage.

Sanctions interdites

Cette pratique est interdite, le ministère le précise clairement. «  Le non-paiement des frais ne peut en aucun cas constituer, pour l’élève, un motif de refus d’inscription ou d’exclusion définitive ou de toute autre sanction.  » Si un établissement scolaire est confronté à des difficultés, il convient d’abord de prendre le temps d’un dialogue avec la famille pour tenter de trouver des solutions avec ou sans l’intervention de tiers, poursuit le ministère. «  Si malgré ces tentatives de dialogue ou médiation, des parents refusaient de payer les frais réclamés, les voies légales de recouvrement sont ouvertes.  »

Ultime précision : si un pouvoir organisateur a perçu des droits supérieurs à ceux autorisés ou des frais interdits, il doit les rembourser. «  S’il refuse d’obtempérer, le Gouvernement fait retrancher les montants trop perçus des subventions de fonctionnement de l’établissement. Si le trop-perçu dépasse le montant des subventions, le Gouvernement suspend le subventionnement de l’école, en matière de fonctionnement comme de traitements jusqu’au remboursement intégral des trop-perçus.  »

 

Didier Swysen

 

asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

 

 

 

 

Le Rallye Sprint Micky 31 août 2014 passe à Yernée (Nandrin )

 

AFFICHE MICKY1_id104368.png

 

Le Rallye Sprint Micky 31 août 2014 passe par Yernée (Nandrin ) 

Le Rallye Sprint Micky basé dans le zoning industriel d'Hermalle s/Huy, aura lieu le week-end du 31 Aout. Le rallye aura lieu en quatre boucles de 14,59km, sur un tracé toujours aussi spectaculaire.

 

Source info Rallye Passion clic ici 

25/08/2014

Potage à la bière,une recette du terroir !!!

a-la-soupe.gif30 gr de beurre

2 oignons 

1l de bière blonde (il y a plusieurs bières locales ici à Nandrin )

1 jaune d’œuf 

1 cà s de crème fraîche 

poivre et sel 

4 tranches de pain rassis .

 

Éplucher et émincer les oignons .

Les faire fondre dans le beurre chaud sans les laisser prendre couleur .

Saupoudrer de farine .

Mélanger le tout .

Verser la bière en remuant bien.

 Poivrer saler.

Laisser cuire à feu doux environs 20 minutes 

Faire des croûtons avec le pain rassis .

Verser le potage dans la soupière et lier avec le jaune d'oeuf et la crème .

Servir les croûtons à part .

Bon appétit 

Recette par sympathie de MG .

 

 

Nicole's Sons au Deux Ours de Nandrin le 30 août 2014 à 21h 30

10354872_810624608969374_7102414021714474693_n.jpg

Nicole’s Sons c’est l’histoire de 4 copieux gaillards qui n’ont pas froid aux yeux.

La preuve, ils se sont attaqués à un répertoire casse gueule et ils lui ont mis la pâtée. Quel répertoire ?

Des chansons de bonnes femmes et rien que des chansons de bonnes femmes qu’ils ont déshabillées, qu’ils ont triturées dans tous les sens et qu’ils vous serviront chaudes à la sauce Nicole’s Sons, c’est à dire accommodées avec une sérieuse dose de testostérone et de sonorités rock mal rasé.


Nicole’s Sons c’est frais, c’est viril, c’est en français, ça a de la gueule et pourtant c’est que des chansons de starlettes, allez comprendre !

Pour ceux qui désire manger avant le concert Le Resto L'Indusrie de Nandrin, au rez-de-chaussée des Deux Ours, est ouvert à partir de 18h30.

6€

Les Deux Ours seront accessible dès 20h30 par l'entrée du Resto L'industrie Nandrin

N'hésitez pas à réserver, c'est préférable

08:03 Écrit par Jeannick dans Concert | Tags : nicole's sons au deux ours de nandrin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

24/08/2014

Une enquête publique est ouverte à l’Administration communale du 18/08/2014 au 16/09/2014

Nandrin.jpgUne enquête publique est ouverte à l’Administration communale du 18/08/2014 au 16/09/2014, ayant pour objet la modification partielle du tracé du sentier N° 56 situé à proximité de la ferme du Halleux à
4550 NANDRIN et reliant la rue du Halleux à la rue des Peupliers et à la rue de la Haie des Moges.
 
Le dossier peut être consulté à l’Administration communale, Place Ovide Musin, 3 – 4550 NANDRIN, librement du lundi au vendredi, de 9h à 12h, le mercredi de 13.30 h à 15.30 h ou le jeudi soir de 18
h à 20 h sur rendez-vous pris 48h à l’avance uniquement, auprès de Monsieur LIZEN Dominique, employé au service de l’Urbanisme (085/51.94.79).
Les observations écrites sont à adresser, au plus tard le dernier jour de l’enquête, au Collège communal, Place Ovide Musin, 1 à 4550 NANDRIN.
Les observations orales seront recueillies le dernier jour de l’enquête, lors de la séance publique de clôture d’enquête, le 16/09/2014, à 11h,à l’Administration communale.
Enquête réalisée conformément au Décret relatif à la voirie communale
du 6 février 2014.
Pour le Collège communal,
Le Directeur Général,          Le Bourgmestre,
Pierre JAMAIGNE.               Michel LEMMENS.

23/08/2014

Jazz festival à Nandrin le samedi 20 septembre 2014

 

 

 

10497145_685438201535596_369281087148792305_o.jpg

jazz2.jpg

jazz.jpg

 

Jazz festival à Nandrin le samedi 20 septembre 2014  

Clic sur l'image pour agrandir 

Entrée gratuite 

 

 

Page Facebook  Nandrin Jazz Festival Clic ici 

 

 

Evénement Facebook Nandrin Jazz Festival clic ici 

10:19 Écrit par Jeannick dans Concours, Festivals de musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

Médecins et pharmacies de garde week-end 23 et 24 août 2014 sur Nandrin

mede.20.jpgMédecin de garde   

 
Samedi 23/08:
Docteur: DIDIER B. 04.372.12.77
Infirmière:ROBERT F. 085.41.18.38
Dimanche 24/08:
Docteur: PITRUZZELLA R. 04. 234.17.67
Infirmière:ROBERT F. 085.41.18.38
Kiné: CHAROT F. 0485.547.930
Dentiste: DIZIER 085.51.29.20
Pour les kinés et les dentistes, téléphoner uniquement le dimanche de 10 à 12 h.

.

 
 
    
 
    
 
 

22/08/2014

Quand Doudou attend son petit propriétaire

dd.JPG

 
 
Les parcs d’attractions,mais aussi les grands magasins, sont le refuge de nombreuses peluches perdues 
 
Chaque jour, au moins un doudou est perdu par un enfant quelque part en Belgique.
Cela peut être dans un aéroport, dans un magasin, dans un zoo voire dans un parc d’attractions. 
À Walibi, une douzaine d’entre eux attendent leurs petits propriétaires. 
On n’ose imaginer l’angoisse de leurs parents .
 
Le cauchemar pour des parents se promenant avec leurs enfants ? 
La perte du... doudou !
Cela vous est peut-être déjà arrivé.
À nous, à plusieurs reprises.
Heureusement, l’histoire s’est chaque fois bien terminée avec des retrouvailles chaleureuses.
Hélas, ce n’est pas toujours le cas.
Il suffi t de faire le tour des parcs d’attractions pour constater que de pauvres doudous attendent leurs petits propriétaires. 
C’est le cas à Walibi où ont été une dizaine de malheureuses peluches recueillies par des amateurs de sensations fortes.
«Des pertes de doudous, il y en a presque tous les jours», confirme Aleksandra Vidanovski, la responsable de la communication à Walibi. 
«Souvent, les personnes qui les ont trouvés les ramènent au bureau d’information où on encode les objets disparus.
Les objets de valeur sont mis le soir au coffre. 
Mais pas les doudous que nous évitons bien de laver car ils doivent garder leur odeur caractéristique,pour n e pas déboussoler l’enfant si ses parents viennent le récupérer».
Employée elle aussi à Bierges,Françoise Doyen en a vu, des doudous perdus.
«On les garde toute la saison en espérant qu’ils soient récupérés car, pour un enfant, un doudou perdu, c’est dramatique», confi e-telle.
«S’ils ne sont pas réclamés avant la fin de la saison, nous les donnons à des associations ou on les jette s’ils ne sont pas en bon état».
 
DE BELLES HISTOIRES 
 
Elle se souvient de deux anecdotes avec des doudous.
Rassurez-vous, elles se terminent bien !
«Il y a cette maman dont l’enfant avait perdu son doudou à Walibi. 
Elle a téléphoné tous les jours pendant deux semaines pour voir si nous ne l’avions pas retrouvé. 
Puis, elle a appelé une dernière fois pour nous avertir qu’elle l’avait retrouvé dans son auto, lors d’un nettoyage approfondi du véhicule».
L’autre anecdote est plus touchante.
«Nous avions récupéré un petit bonhomme perdu dans le parc.
Nous lui avons donné un doudou qui avait été trouvé le même jour pour le calmer un peu. 
Et devinez quoi : c’était son doudou !»
La plupart du temps, les doudous sont récupérés dans les 24 heures. 
«Il y a même des parents qui, arrivés chez eux à Liège, sont retournés à Walibi pour chercher le doudou oublié. 
IIs préféraient cela à l’idée de passer une très mauvaise nuit».
Partout où nous avons appelé,il y avait des doudous en attente. 
Comme à l’aéroport de Charleroi ou à Pairi Daiza. 
Nous avons décidé de leur consacrer deux pages.
Qui sait? Cela permettra peut-être de rendre le sourire à un enfant.
 
Article PIERRE NIZET dans le journal La Meuse le 22 août 2014 
 

asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

Nandrin:Des cours de gestion de conflits pour les enseignants

dp.JPG

Les écoles communales de Nandrin ont la cote. 
A une quinzaine de jours de la rentrée,les inscriptions vont bon train et le nombre d’élèves est en augmentation par rapport à l’année dernière.
 «Au niveau des maternelles, nous passons de 115 enfants à 122. 
Cette croissance s’observe surtout à l’école communale de Saint-Séverin où il y a déjà sept inscrits supplémentaires par rapport à septembre 2013 », explique Daniel Pollain, l’échevin de l’enseignement.
Une même évolution est constatée au niveau des primaires.
«Nous repassons la barre des 200 élèves.
 Mais là, on note surtout une augmentation importante sur le site de Villers-le-Temple où il y a neuf enfants supplémentaires par rapport au comptage de janvier 2014 ».
 En tout, ce sont plus de 320 élèves qui envahiront les classes des écoles communales de Saint-Séverin et de Villers-le-Temple le premier septembre prochain.
Une rentrée qui sera aussi émaillée de quelques nouveautés.
La plus importante étant la formation que vont recevoir les enseignants et accueillants extra-scolaires.
 «Le 19 septembre prochain, ils assisteront à une journée de cours de prévention de la violence.
 Ils apprendront donc à gérer les conflits entre élèves,mais aussi à faire face au harcèlement moral. 
Cette formation sera donnée au corps encadrant des écoles communales de dix localités condruziennes », explique Yves Melin, le directeur de l’école.
Le système proposé a déjà fait ses preuves dans des établissements scolaires de Charleroi et du Brabant Wallon. «Des zones sont délimitées dans la cour de récréation pour que tout le monde y trouve son compte. 
Il y a aussi un système de cartes jaunes et rouges comme en football », commente le directeur.
Autre nouveauté, la mise en place de serrures électroniques dont nous vous avons déjà parlé dans notre édition du 6 août. 
Un parking pour vélos a également été aménagé à côté de l’école communale de Villers-le-Temple.
«Il s’agit d’une demande des parents.
Cela s’inscrit aussi dans notre volonté de promouvoir la mobilité douce au sein de la commune », explique Charlotte Tilman, échevine de la mobilité.
Un nouvel abri bus a également été installé à Saint-Séverin. 
 
Article de C.W. dans le journal La Meuse de H-W du 22 aôut 2014

Jean-Michel Comminette de Nandrin veut tenter quelque chose

jmc.JPG

Comminette : « On va faire la course »
 
Parmi les coureurs sélectionnés,nous retrouvons le Nandrinois Jean-Michel Comminette.
Le coureur d’Ottignies se rendra dans le Brabant Flamand sans pression. 
«Il est déjà compliqué pour moi de me distinguer dans une course en ligne alors pour un championnat national…
Cependant, j’y vais avec mes équipiers pour faire la course », explique-t-il. «On sera là dans le but de tenter quelque chose, on ne sait jamais. » 
Pour cette course au paletot tricolore,Jean-Michel sait qu’il ne peut se mettre en évidence qu’en passant à l’attaque, mais il n’en oublie pas son équipe pour autant.
 «Je tenterai d’aider Sibrecht Pieters.
 Un garçon encore un peu impulsif qu’il faut essayer de calmer et qui a réalisé un beau Tour de Namur. 
Maintenant,si j’ai l’occasion de partir dans une échappée, je la saisirai.»
Malgré cette situation d’avant course, Jean-Michel se montre ravi lorsque l’on évoque sa sélection.
«Je demande toujours pour participer à cette épreuve.
C’est un choix que je fais chaque année.
 Et tant que je sais encore le faire, je le fais. » 
Du côté des favoris, il retient les noms de Dimitri Claeys et de Joeri Calleeuw.
«Et surtout le deuxième cité », insiste-t-il. 
«On ne l’a plus vu après son Tour de Namur.
 Je pense qu’il y préparait son championnat.
Il est capable de gagner seul sans l’appui de son équipe. »
D’après les premiers échos, le circuit de Tervuren serait d’ailleurs profitable aux équipes voulant contrôler. 
«Il paraît que c’est un circuit roulant et usant. 
Je me rends sur place, samedi, pour le découvrir.
Encore une fois, on y va pour se faire plaisir et sans pression.
 Le club nous laisse carte blanche.
On essaiera, mais je pense que pour un championnat de Belgique,finir sur le podium n’est pas important, c’est comme finir dans le peloton. 
Tout ce qui compte, c’est le maillot. » 
 
Article de AMAURY CUPPENS dans le journal La Meuse de H-W du 22 aout 2014 

Plan Communal de Développement de la Nature Le 11 septembre 2014, à 20h, à la salle de Saint-Séverin (Nandrin)

 

pcn.JPG

Nous vous invitons cordialement à la première étape de la mise en place des projets concrets : le « Worldcafé » organisé
Le 11 septembre 2014, à 20h, à la salle de Saint-Séverin (rue d’Engihoul, 17)Ce principe consiste à vous réunir,en groupes de travail (GT), sur les thématiques suivantes :
 
GT Espèces et sites (zones humides, agriculture,…) : création et placement de nichoirs, d’hôtels à insectes, restauration des milieux humides, fauchage tardif, …
 
GT Chemins et sentiers : parrainage d’un sentier, création de circuits, de promenades thématiques, …
GT Jardins/Vergers/Plantations/Espaces verts : création de potager/verger communautaire, plantation de haies, de prés fleuris, …
 
GT Sensibilisation/Communication : sensibilisation des écoles, des citoyens, communication sur les problèmes d’environnement, de protection de la nature, …
 
Chacun pourra alors s’exprimer sur toutes les thématiques et affiner les idées émises lors de la consultation citoyenne.
Envie de contribuer à l’un de ses projets
ou en proposer de nouveaux ?
 
Inscrivez-vous au 085/51.94.78 ou via lindsay.chapelle@nandrin.be
 

Nos rubriques