Nandrin

  • Et à Nandrin ? aujourd'hui voici les attributions au sein du Collège

    Lien permanent

    Le nouveau Collège nandrinois est connu. Ecolo et la liste Bourgmestre + se sont entendus sur la répartition des compétences. Sans anicroche : « Cela a roulé comme du papier à musique, on ne s’est vu que trois fois et les affinités et envies de chacun sont complémentaires, ce qui donne un Collège équilibré », estime Michel Lemmens, le bourgmestre. « Les discussions se sont très bien déroulées, ce qui instaure un climat de confiance », abonde Sébastien Herbiet. Les deux nouveaux échevins écologistes se partagent grosso modo les compétences de leur prédecesseur Anne de Potter et de l’ex-Ecolo Charlotte Tilman. C’est Sébastien Herbiet (36 ans, 116 voix) qui hérite des matières sensibles à Nandrin que sont l’urbanisme, l’aménagement du territoire et la mobilité. Il s’occupera en outre de l’environnement, l’agriculture, le bien-être animal (une nouvelle compétence), le PCDN, les eaux usées et les déchets. «Avec mon diplôme et mon expérience (il est agronome de formation, indépendant dans l’exploitation forestière ainsi que conseiller et formateur dans l’agroalimentaire NDLR), cela ne me fait pas peur. C’est un beau challenge pour Ecolo. Ces compétences rejoignent mes centres d’intérêt. Et puis, je peux m’appuyer sur l’équipe de l’administration qui gère déjà les dossiers. Je compte bien étudier les projets. Je suis prêt à commencer, serein », décrit-il. Gaëtane De Smidt (enseignante de 29 ans, 155 voix) prend quant à elle les matières relatives à la jeunesse : l’accueil extra-scolaire, l’ATL, la jeunesse, la culture, la bibliothèque, la communication, la participation, l’énergie et la supracommunalité (GAL). « Ce ne sont pas des attributions légères, il y a notamment un grand vide à combler pour la culture et la bibliothèque », commente le mayeur. Henri Dehareng conserve les travaux, le patrimoine, les cimetières, le sport et le tourisme. Il se retirera en juin 2020. Muriel Brandt continue également avec le CPAS, les affaires sociales, le Plan de cohésion sociale, la santé et l’emploi. Béatrice Zucca (1re échevine), à défaut du CPAS, prend le gros « morceau » de Daniel Pollain, à savoir l’enseignement plus le logement, le 3e âge et les jumelages. Elle aussi quittera le Collège en cours de mandat. Michel Lemmens, en plus de ses attributions existantes (police, pompiers, état civil, fabriques d’église, présidence du conseil communal, budget, finances), se chargera en outre du personnel, du commerce et des PME, même s’il aimerait passer la main, à terme, en matière financière. -

    ANNICK GOVAERS

    article 

    Lire la suite

  • Dans l'actualité d'un ancien Nandrinois: Dominique Gilbert l'inauguration de la Microbrasserie des Ardennes

    Lien permanent

    Flyers MBA_Inauguration 2018.PNG

    Mesdames, Mes demoiselles , Messieurs,
    Chers amis(es) de la Brasserie,
    Un peu plus d' un an plus loin que la mise en route de notre projet de Microbrasserie artisanale, d'un
    crowndfunding et de plusieurs mois de travaux, nous sommes en mesure, désormais, de vous accueillir et de
    partager avec vous, un grand moment dans le début de vie de notre petite entreprise.
    Dans le cadre de nos portes ouvertes lors de la Journée de l'Artisan,nous avons l'immense honneur de vous
    convier au moment officiel et publique de l' inauguration de notre atelier artisanal qui se déroulera le
    Samedi 17 novembre 2018 entre 15h00 et 24h00
    Au programme de cette journée, diverses animations, surprises et petites restaurations dont le chef à le secret.
    Il sera , entre autre possible, de découvrir nos nouvelles installations, de manière libres ou guidées, de faire
    connaissance avec une équipe d'artisan passionné et de découvrir tout au long de la journée mais également du
    WE, nos bières exclusives tout juste sorties des cuves .
    A cette occasion, le verre de bienvenue à partager en toute amitié vous sera offert durant la partie académique
    de notre événement, accompagné de ses amuse-gueule.
    La soirée sera prolongée de différentes surprises sous un rythme bien de chez nous.
    Durant tout le WE porte ouverte, quelques artisans nous ferons l'honneur d'être à nos côtés pour vous permettre
    de (re)découvrir leurs produits de bouche, pour le plus grand plaisir de nos papilles.
    La partie officiel de l'inauguration se fera à 18h00 précises avec la présence d'une délégation communale.
    Afin de bien préparer votre accueil, pourriez-vous pensez à nous transmettre un petit mail, un sms ou un petit
    mot via facebook, ceci facilitera fortement notre organisation.
    Comptant sur vous par votre présence, nous nous réjouissons de partager ce moment ensemble.
    José et Dominique
    Route de Manhay , 68 à 4990 Jevigné - Lierneux

     

     

    PS : Porte ouverte ce dimanche 18/11/18 pour le WE de l'Artisan de 10h à 18h

  • Le Marché de Noël du château de Jehay 15 et 16 décembre 2018

    Lien permanent

     

    Samedi 15 décembre 2018 de 14:00 à 23:59

    Château de Jehay
    Rue du Parc, n°1, 4540 Amay

     

    Château de Jehay

    Marché de Noël

  • Aujourd'hui 16 novembre 2018 un feu à hauteur du chantier du rond-point du Monastère N63 Nandrin

    Lien permanent

    Ce vendredi 16 et ce lundi 19 novembre, la circulation s’effectuera en alternance via l’utilisation d’un feu tricolore à hauteur du chantier de création du giratoire au carrefour dit « du Monastère » à Nandrin (N63).

    Pour rappel

    Ce chantier a démarré à la mi-septembre pour une durée d’environ un an. Il vise à réaliser un giratoire pour permettre de mieux sécuriser cette zone accidentogène.

    Les déviations ci-dessous sont mises en place :

    - Pour relier Marche à la rue Petit-Fraineux, via la N696

    - Pour relier la rue Petit-Fraineux à Liège, via la rue d’Engihoul

    - Pour relier Nandrin à, Liège : via la rue de la Halète et la rue d’Esneux

    - Pour relier Nandrin à Marche : via la rue de la Gendarmerie

    Ce chantier représente un budget de près de 467 000 € HTVA, financé par la SOFICO. Ces travaux sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO, le SPW Infrastructures.

    N63 Nandrin giratoire Monastère - phase 2 clic ici.pdf

    Article complet et plan 

    Sofico 

  • Nandrinois : Discuter de la justice de proximité à Huy le 24 novembre 2018

    Lien permanent

    Ce 24 octobre, les Hutois pourront visiter le Palais de justice de Huy sous un autre œil. En effet, l’institution ouvre ses portes au grand public. Cette journée se déroulera autour du thème de la « Justice de proximité, proximité de la justice ». «  Cette organisation est de l’ordre communautaire, les portes ouvertes sont organisées tous les deux ans dans l’ensemble de la Wallonie et sur le canton d’Eupen, avec à chaque fois un thème identique. Mais cette fois-ci, le thème est très particulier à Huy puisque notre arrondissement judiciaire est frappé par une restructuration  », explique le bâtonnier de l’Ordre des avocats de Huy, Xavier Mercier. Pour le bâtonnier, la situation est alarmante. «  Un arrêté royal nous ampute de 30.000 justiciables (Engis, Lincent, Hannut, Hamoir, Ferrière), cela signifie donc de 30 % de contentieux en moins, c’est dramatique pour les justiciables qui doivent se déplacer jusqu’au palais de justice de Liège  ». Xavier Mercier dresse également les difficultés que le redécoupage des cantons judiciaires implique pour les zones de police. «  J’ai la certitude qu’il ne restera plus grand chose à la Justice de Paix de Huy d’ici 5 à 10 ans. Voilà vers quoi l’on va  ».

    Toutes ces questions seront l’objet d’un débat ce 24 novembre dès 11h15. À ce débat seront présents trois magistrats, dont Me Manuela Cadelli, présidente du Syndicat des magistrats qui a rédigé un livre intitulé « Radicaliser la justice » et au moins un intervenant politique. Le public pourra également poser ses questions aux différents intervenants. La journée sera suivie par des procès fictifs organisés par le Jeune Barreau de Huy. «  Le public assistera à différentes situations de justice et verra comment on réagit. On veut être didactique et présenter les différents rôles des avocats et magistrats  ».

    Et durant la journée, il sera également possible de visiter des stands de différents intervenants de la justice tels que la Maison de la Justice, ASBL Médiante, le SAJ, le service d’aide aux victimes. «  Nous voulons permettre aux gens de rentrer en contact avec des services qui pourraient directement les concerner et les aider en cas de problème  », précise Xavier Mercier.

    La journée se déroulera de 10 à 16h, quai d’Arona, 4, 4500 Huy.

    Le bâtiment de la Justice de Paix de Hannut en vente

     

    Les justiciables hannutois qui souhaitent faire appel à la Justice de Paix doivent désormais se rendre à Waremme. Le bâtiment de la Justice de Paix a en effet définitivement fermé ses portes le 31 octobre dernier. C’est la Régie des Bâtiments de l’Etat fédéral qui est propriétaire et qui a décidé de le mettre en vente.

    «C’est la seule chose qui est sûre à présent», précise Johan Vanderborg, porte-parole de la Régie des Bâtiments. «Ce sera sans doute le comité d’acquisition du SPF Finances qui se chargera de l’estimation du bâtiment avant d’en faire la publicité pour la mise en vente mais pas avant six mois», ajoute Johan Vanderborg.

    La Ville de Hannut est intéressée par ce bâtiment récemment rénové qui pourrait accueillir une antenne de vente de produits biologiques et des logements à prix modéré à l’étage. Il restera à déterminer le prix de vente du bâtiment pour savoir si la Ville de Hannut pourra l’acquérir.

    M.G.

     

    Source 

  • Convaincre ! Formation gratuite à HUY - soutenue par le FOREM

    Lien permanent

    ASBL Mode d'emploi en région de LIEGE et HUY

    Démarrage d'une formation unique à HUY -> 1 seule session prévue avant printemps 2019 au centre de HUY.

    Formation qui vous donne du dynamisme pour continuer à chercher et postuler !
    Formation reconnue et soutenue par le FOREM.

     

     

    Source 

    Notre asbl Mode d’emploi , c’est d’abord une aventure humaine ! C’est la rencontre entre l’équipe et les demandeur(se)s d’emploi. C’est le maillon liégeois et hutois d’un réseau wallon de 7 asbl spécialisées dans l’accompagnement des femmes, demandeuses d’emploi.
    Créée et agréée depuis une dizaine d’années, l’asbl propose des formations et des conseils gratuits sur la zone de Liège et Huy-Waremme.
    Nous sommes reconnues et soutenues par la Région Wallonne comme CISP = Centre d’insertion socioprofessionnelle ainsi que par le FOREM.
    Notre site vous donnera toutes les infos sur notre actualité, des astuces et conseils chaque mois, visitez-le http://www.modedemploiasbl.be/regions/liege-2-2/.
  • Nandrinois soyez prévoyant, attention feux tricolores N 63 Nandrin ce vendredi 16 et ce lundi 19 novembre 2018 toutes les infos

    Lien permanent

    Ensuite, dès ce mardi 20 novembre en fin de journée, le chantier entrera dans sa seconde phase qui portera sur la réalisation de la partie centrale des aménagements.

    Pendant cette phase, une voie restera maintenue dans chaque sens sur la N63 à l’approche du carrefour avec une vitesse limitée à 30 km/h.

    Pendant toute la durée des travaux, la rue Petit-Fraineux et la rue Famioul ne sont pas accessibles via la N63 afin de fluidifier au maximum le trafic.

    L’accès aux commerces est toujours maintenu.

    Pour rappel Ce chantier a démarré à la mi-septembre pour une durée d’environ un an. Il vise à réaliser un giratoire pour permettre de mieux sécuriser cette zone accidentogène. Les déviations ci-dessous sont mises en place : - Pour relier Marche à la rue Petit-Fraineux, via la N696

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE -

    Pour relier la rue Petit-Fraineux à Liège, via la rue d’Engihoul - Pour relier Nandrin à, Liège : via la rue de la Halète et la rue d’Esneux

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE

    - Pour relier Nandrin à Marche : via la rue de la Gendarmerie *** Ce chantier représente un budget de près de 467 000 € HTVA, financé par la SOFICO.

    Ces travaux sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Infrastructures. Contact : Héloïse WINANDY | Porte-parole de la SOFICO | +32 495 28 43 46 | +32 42 31 67 39 | heloise.winandy@sofico.org

    Article également Sudinfo 

    Toutes les infos 

    N63 Nandrin giratoire Monastère - phase 2 clic ici.pdf

  • Deux employés braqués à la station essence Esso

    Lien permanent

    Les deux jeunes employés de la station d’essence Esso située Route du Condroz à Nandrin se souviendront toute leur vie de leur soirée de lundi dernier.

    Il était 21h50 et ils venaient de commencer à baisser le volet de la boutique de la station car l’heure de fermeture, 22h, était proche. Deux individus, encagoulés et armés, ont fait irruption dans la boutique de la station et ont braqué les deux jeunes employés présents, une jeune fille et un jeune garçon. Ils sont restés durant une demi-heure dans la boutique et malheureusement pour les deux employés, aucun client n’est plus passé par la station d’essence à ce moment-là. Les deux agresseurs, qui ne s’exprimaient pas en français, ont emporté le contenu de la caisse et toutes les cigarettes, notamment. Ils ont pris la fuite en voiture. Aucun coup de feu n’a été tiré et aucun coup n’a été porté.

    Les deux jeunes employés ont été fortement choqués et traumatisés. Ils sont en incapacité de travail pour une durée indéterminée. Ils sont suivis par le Service d’Aide aux Victimes de la police et par leur médecin traitant.

    PAR MARC GÉRARDY

     article complet 

    Lire la suite

  • Reportage incendie en photos par Loris Demarteau

    Lien permanent

    La police qui circulait dans le village a aperçu le nuage de fumée et a prévenu les pompiers. Plusieurs véhicules d'intervention sont rapidement arrivés sur place. Vu l'ampleur des flammes, ils ont cherché à limiter les dégâts en empêchant le feu de s'étendre à la maison voisine, contiguë au bâtiment incendié.

    article PAR A.L Reportage photos Loris Demarteau 

    Article complet clic ici 

    46110191_482432638933846_7008674968170921984_n.jpg

    46133131_188048828785559_1110655474476253184_n.jpg

    46150234_681229465605394_7929336147627474944_n.jpg

    46220684_182798416005216_3369615299291643904_n.jpg

     
  • Portes Ouvertes du Point Ferme le 17 novembre 2018 à Nandrin

    Lien permanent

    Point Ferme organise une portes ouvertes ce samedi 17/11 à Nandrin dans notre nouveau hall relais agricole. 

     

    Point Ferme, une coopérative qui réunit une trentaine d'agriculteurs liégeois, vous invite à la rencontre de ses producteurs. Une vingtaine d'entre eux seront présents pour vous faire déguster burgers de limousin, tagliatta d'angus, soupe de pleurotes, tartiflettes locales...le tout à partir de leur propre production. 

     

    La journée promet d'être festive, rendez-vous à l'espace tige des saules, à deux pas de la route du Condroz entre 10h et 17h. 

     

    Plus d'infos sur notre page facebook. 

     

    PointFerme SCRL FS
    085/843460
    0489/187940

    www.pointferme.be

     

    Point Ferme vous invite à la rencontre de ses producteurs à l'occasion de notre journée "Portes ouvertes". 

    Au programme: 

    Marché de producteurs
    Bar et Lunch Fermier
    Dégustation

    Point Ferme
    Tige des Saules, 48, 4550 Nandrin

    Portes Ouvertes du Point Ferme

    Public
     · Organisé par Point Ferme
  • les nouveaux horaires de BADMINTON à partir du lundi 03 décembre 2018

    Lien permanent

    les nouveaux horaires de BADMINTON à partir du lundi 03 décembre 2018 :

     

    LUNDI        : de 14h00 à 15h30

    VENDREDI : de 12h30 à 14h00

     numéro de GSM 0494/70.28.52  

    Annie MERCIER

    0494/70.28.52

  • Et chez les autres ? "Plantation de l'Arbre 2018 : 47e édition" le 25 novembre 2018

    Lien permanent

    Un acte symbolique pour célébrer les nouveaux-nés !
    Manifestation incontournable dans notre commune, la traditionnelle Plantation de l’Arbre n’a pas pris une ride.

    La symbolique de remettre à chaque nouveau-né de l’entité un arbre, auprès duquel il pourrait grandir et s’épanouir, fut instaurée en 1972, sous l’impulsion du Syndicat d’Initiative et de l’Administration communale.

    Aujourd’hui, quarante-sept ans plus tard, cette manifestation connaît toujours le même succès auprès des jeunes parents.

    Programmée le dimanche le plus proche de la Sainte-Catherine, la Plantation de l’Arbre 2018 aura lieu le dimanche 25 novembre à 10h30 à Jehay (en bas de la rue Ernou).
    Cette année, le Comité de la Plantation a décidé de planter un chêne en bas de la rue Ernou à Jehay.
    Les marraine et parrain sont Madame Nathalie EVRARD et Monsieur Lionel LEGRAND.

    Les 141 enfants nés entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018 seront célébrés par la plantation symbolique d’un arbre.

    A l’issue de la plantation, les parents accompagnant leur enfant nouveau-né, seront invités à se rendre à la réception organisée au Gymnase communal d’Amay durant laquelle, autour du verre de l’amitié, ils recevront une charte commémorative de la naissance de leur enfant et un arbre souvenir qui pourra grandir en même temps que lui et dont il pourra prendre soin.

    Consultez la liste actualisée des naissances sur www.amay.be.

     


    Dimanche 25 novembre 2018 de 10:30 à 13:00

    Commune d'Amay
    Chaussée Freddy Terwagne, 76, 4540 Amay

    Plantation de l'Arbre 2018 : 47e édition

  • Nandrinois: Donner du sang après 75 ans : OK

    Lien permanent

    Il n’y a désormais plus de limite d’âge au don de sang, plasma ou plaquettes à la Croix-Rouge

     

    sang.JPGChaque jour, de nouvelles situations surgissent où votre sang peut sauver une vie humaine. Accidentés de la route, leucémiques, hémophiles, grand brûlés : tous peuvent avoir besoin de votre sang pour recouvrer la santé ou échapper au pire.

    Puis-je donner mon sang?

    Oui, si vous êtes âgé(e) de 18 à ....... ans et en bonne santé.

    Où et quand puis-je donner mon sang ?

    Nous vous invitons à consulter l’agenda des collectes de sang sur le site Transfusion.be.

    Informations:

    N° de téléphone gratuit: 0800 92 245
    Site web: www.transfusion.be

     

     
  • Nandrinois : Aujourd'hui le15 novembre en Belgique Fête du Roi !!!

    Lien permanent

    roi.jpgDepuis 1866, en Belgique, on célèbre la Fête du Roi le 15 novembre, le jour de la Saint-Léopold (nom des deux premiers et du quatrième rois) dans le calendrier liturgique germanique.

    Sous le règne du roi Albert Ier, il s'agissait d'abord de la Saint Albert (troisième et enfin sixième roi) dans le calendrier général, à savoir le 26 novembre.

    Toutefois, sa mère, la reine Marie de Hohenzollern-Sigmaringen, décéda le 26 novembre 1912.

    Le roi décida de rétablir la célébration du 15 novembre, jusqu'à ce que la première guerre mondiale se termine.

    Baudouin Ier a décidé en 1951 de ne pas changer cette date, à partir de 1952.

    Auparavant, la cérémonie consistait en un Te Deum à la Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule.

    La famille royale y assiste encore cette célébration organisée par les autorités religieuses.

    Cependant depuis 2000, dans un souci de laïcisation, les autorités civiles organisent une séance d'hommage au palais de la Nation à laquelle les souverains n'assistent pas.

    Durant la régence du prince Charles (1944-1950), cette fête s'appelait Fête de la Dynastie.

    L'expression est encore employée de nos jours mais est toutefois erronée, comme le souligne une lettre circulaire du Ministre de l'Intérieur de 1953.

    Cette date a aussi été choisie comme jour de fête de la Communauté germanophone.

    Cette date est aussi un jour férié pour une grande partie des fonctionnaires fédéraux.

     

    source wikipédia clic ici 

  • Déjà 40 ans pour le club de Villers-le-Temple le club de céramique expose

    Lien permanent

    « L’art est comme une maîtresse »

    Charles Skorus est passionné d’arts plastiques depuis toujours

    Charles Skorus montrera son art dans la salle du conseil de l’Administration communale de Nandrin au mois de juin 2019. Cet artiste local a plusieurs expositions à son actif. Ce weekend, il a donné un avant-goût de son talent lors de l’expo du club de céramique de Villers-leTemple.

    Le Nandrinois Charles Skorus dessine depuis aussi longtemps qu’il peut s’en rappeler. Mais il a développé un intérêt sérieux pour la peinture il y a seulement dix ans. Peu à peu, il a commencé à se tourner vers la céramique. Cela fait maintenant deux ans qu’il enchaîne les œuvres en terre cuite, à raison de presque une par semaine. Ce week-end, une dizaine de ses créations étaient exposées à l’Administration communale de Nandrin.

    Il est la tête dure du club. Bien loin des conventions, il va régulièrement à l’encontre des instructions de sa formatrice, Huguette Lackman. « Il m’arrive d’utiliser des matériaux qui ne sont pas adaptés à la sculpture. Si je ne suis pas prudent, cela fait exploser les œuvres dans le four…

    Dans n’importe quelle forme d’art, personne ne peut préjuger du résultat final donc autant essayer », se défend malicieusement l’artiste. À 66 ans, ce conducteur de travaux dans la restauration à la retraite a toujours cultivé une sensibilité artistique. Constamment à la recherche d’un nouveau mode d’expression, le sculpteur prône la spontanéité. Il ne dessine rien au préalable et se laisse porter par son instinct. Si il a commencé très jeune, Charles Skorus sait aussi qu’il n’arrêtera pas de créer de sitôt : « L’art, c’est une maîtresse qui vous oblige à toujours aller plus loin. Je suis animé par un besoin d’expression ».

    Ses œuvres sont à son image : imposantes et marginales. Il s’agit souvent de personnages, hommes ou femmes, aux formes généreuses, voire disproportionnées.

    « Ces figures sont l’idée que je me fais d’un sentiment. Par exemple, un personnage qui regarde vers le haut représente l’optimisme. Le boxeur, c’est la puissance. Les femmes aux courbes généreuses, c’est l’idée que j’ai de la féminité », développe Charles. Et cette originalité fonctionne, même si les proportions énormes de ces sculptures rebutent parfois la clientèle de passionnés.

    Charles Skorus prépare une exposition en solo pour le mois de juin 2019. Elle devrait aussi se dérouler dans la salle du conseil, Place Ovide Musin à Nandrin. En attendant, ses œuvres sont à découvrir sur son site internet : http://www.apon.be/ -

    Article et photo de ESTELLE FALZON

    Source 

     

    Le club de céramique expose

    Ce week-end, les membres du club de céramique de Villers-le Temple ont exposé leurs œuvres dans la salle du conseil de l’Administration communale de Nandrin. Ce club, créé en 1979 par Huguette Lackman, rassemble une vingtaine de membres autour de la confection d’objets en céramique. Ancienne professeure d’arts plastiques à Waremme, Huguette enseigne les techniques de base du travail de la terre chaque semaine avec la même passion qu’à ses débuts en 1961. 

    Le succès grandissant du club a poussé la responsable à monter une exposition : « Je voulais mettre nos œuvres en valeur. Les gens ne prennent pas toujours la poterie au sérieux ». La lumière qui inonde la salle du conseil flambant neuve rend bien justice aux céramiques exposées. Et il y a en a pour tous les goûts et tous les âges. L’artiste le plus jeune n’a que 11 ans. Les sculpteurs en herbe ont chacun leurs techniques de prédilection. Certains se spécialisent, par exemple, dans la cuisson primitive de la terre.

    D’autres préfèrent le four à gaz pour le raku, une pratique japonaise du 16e siècle ! Les cours de céramique sont ouverts à tous. Ils ont temporairement lieu le mardi de 14h à 17h et le mercredi de 19h à 22h, Place Ovide Musin à Nandrin.

    Plus d’infos au 0495/ 497.239. -

  • Réservez déjà le samedi 17 novembre pour participer au Salon Zéro déchet

    Lien permanent

    Dans le cadre de la dixième édition de la semaine européenne de réduction des déchets (SERD) et de l’année thématique « zéro déchet » de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement vous invite à participer au premier salon Zéro déchet.

    Le mouvement « zéro déchet » inspire de nombreux Bruxellois qui souhaitent sortir du modèle de consommation linéaire « extraire-consommer-jeter ».

    Acteurs de terrain

    Venez donc découvrir les acteurs de terrain qui pratiquent déjà le zéro déchet dans leur entreprise, dans leur association ou dans leur ménage et qui vous donneront des idées pour agir dans votre propre environnement.

    En pratique

    Le salon « zéro déchet » se tiendra le samedi 17 novembre sur le site Tour &Taxis, avenue du Port, 86 c/3000 à 1000 Bruxelles dans deux bâtiments : Shed 1 et le BEL (bâtiment de Bruxelles Environnement)

    Public-cible : ménages et professionnels intéressés par le mouvement vers le zéro déchet. Activités prévues : stands, animations, démonstrations, gratiferia, conférences.

    https://www.salonzerodechet.brussels/

     

    Source 

  • Concert de Noël à Nandrin le 22 décembre 2018 l'ELAN vocal de Nandrin

    Lien permanent

    46022118_450299222163764_8569853171759841280_n.jpg

     

    Concert de Noël à Nandrin le 22 décembre 2018  l'ELAN vocal de Nandrin accueille la chorale L'Essenelle de Tilff 

  • Terrains synthétiques toujours au coeur des débats

    Lien permanent

    Deux semaines après l’annonce de la ministre des Infrastructures sportives disant que les nouveaux terrains synthétiques subsidiés par la Région wallonne étaient sans danger, le collège communal de Frasnes-lez-Anvaing a décidé le retrait des billes de caoutchouc ! C’est là que Valérie De Bue avait tenu à rassurer les parents.

    L’annonce, vendredi soir, du collège communal de Frasnes-lez-Anvaing ne va certainement pas rassurer les parents d’enfants gambadant sur un terrain synthétique. La commune est le fief de Jean-Luc Crucke, le ministre wallon du Budget, des Finances, de l’Énergie, du Climat et des Aéroports. Bourgmestre empêché, il est remplacé par Jacques Dupire.

    Le 26 octobre, Valérie De Bue, la ministre wallonne des Infrastructures sportives retournait sur le terrain synthétique du club de rugby des Collines à Frasnes-lez-Anvaing pour annoncer qu’il n’était pas nocif pour la santé de ses pratiquants. Elle se basait sur des tests effectués récemment et qui prouvaient que le taux de HAP (Hydrocarbure aromatique polycyclique) n’était que de 2 mg par kilo. Soit bien moins que la nouvelle norme de 20 mg adoptée par la Région wallonne.

    Quelques jours plus tard, le reportage de « Questions à la Une » consacré aux terrains synthétiques était diffusé par la RTBF. Une enquête qui laissait planer un doute sur la dangerosité desdits terrains. La ministre nivelloise semblait dépassée par les questions du journaliste. La semaine dernière, répondant à une question de la députée wallonne PS Christine Poulain, Valérie De Bue avait fait état de son « indignation quant au déroulement de l’interview à charge et empreinte d’agressivité ». « Il y a, estimait-elle, des règles déontologiques qu’il convient de respecter et qui, sous couvert du sensationnalisme, ont été laissées volontairement de côté ».

    Quelle réponse ?

    Il n’empêche, l’image de la ministre était égratignée. Dans ce reportage, on dénonçait l’absurdité des normes européennes. Un exemple : celles autorisées pour les jouets sont de 0,5 mg/kg de benzo(a)pyrène, soit bien moins que pour les terrains synthétiques où évoluent les mêmes enfants. Il soulignait aussi que, en Région wallonne, le document qui réglemente les terrains synthétiques et publié par InfraSports, directement sous la responsabilité de la ministre, est rédigé par le laboratoire français Labosport. Or, ce labo fait partie de l’organisation européenne des terrains synthétiques ESTO. « C’est donc un membre de l’industrie qui a rédigé ce document. C’est encore lui qui a réactualisé le cadre normatif », constatait l’enquêteur.

    Face à l’inquiétude des parents frasnois, le collège a donc décidé de retirer les billes de caoutchouc. Il avait refusé de le faire en mars dernier quand le conseil avait voté pour le retrait, par principe de précaution.

    Une fois encore, la ministre se retrouve donc fragilisée dans ce dossier. Par, qui plus est, un ministre ami. Difficile d’imaginer en effet que Jean-Luc Crucke ne soit pas au courant de la décision du collège de Frasnes-lez-Anvaing. En se rendant sur ce synthétique, Valérie De Bue ne savait sans doute pas qu’il s’agissait d’un terrain miné. Rappelons qu’elle y était déjà allée une première fois, au mois de mai, pour l’inauguration de ce site qui comprend aussi une piste d’athlétisme avec six couloirs.

    Hier, nous avons sollicité la réaction de Valérie De Bue. Échaudée par les médias, elle fait savoir via son cabinet que chaque commune est libre de faire ce qu’elle veut.

    Certes mais, en attendant, quel message adresser aux nombreux parents qui se posent cette question : « Dois-je laisser mon enfant jouer sur un terrain synthétique contenant du HAP ? » La Wallonie compte des centaines de terrains synthétiques. On sait que de plus en plus de questions sont posées par ces parents. Des questions qui, tôt ou tard, arriveront sur le bureau des bourgmestres concernés.

    PIERRE NIZET

    Source 

    « Je voterais contre »

    Michel Devos. Vous siégez dans l’opposition à Frasnes-lez-Anvaing en tant que conseiller communal PS. Vous êtes aussi l’ancien directeur d’InfraSports, le bras financier de la Région wallonne en matière d’infrastructures sportives…

     

    En effet mais il ne faut pas mélanger les choses. Je suis aujourd’hui inspecteur général au Département des Infrastructures subsidiées.

    Au mois de mars, vous aviez voté pour le retrait des billes en caoutchouc sur le terrain synthétique de Frasnes-lez-Anvaing.

    C’est vrai… Comme tout le conseil communal, par principe de précaution.Nous avions vu l’Envoyé Spécial consacré à ce sujet sur France 2 et nous avions décidé de mettre du liège. Une semaine plus tard, le Collège décidait le contraire. Cela a duré comme cela pendant des mois… avant que n’arrive l’émission de la RTBF.Vendredi soir, vers 20h15, nous avons été étonnés d’apprendre que le Collège avait finalement pris la décision de retirer ces billes en caoutchouc même s’il y a eu réception des travaux. Le chantier est terminé.

    Vous vous dites « surpris »…

    Oui, car, depuis, le travail de la ministre et de l’administration a bien avancé. Le cadre normatif en Région wallonne est beaucoup plus strict qu’au niveau européen.On est passé de 6.300 mg/kg autorisé à 20 mg. Pour le terrain de Frasnes, la concentration de HAP était de 2 mg.Soit 3.150 fois que la norme européenne. Au niveau de la pollution, vous risquez plus en vous promenant une journée à Bruxelles qu’en faisant du sport sur le terrain de Frasnes.

    Si vous deviez voter pour ou contre le retrait de ces billes en caoutchouc ?

    Aujourd’hui, je voterais contre le retrait des billes, compte tenu du résultat des tests effectués. Cette histoire va coûter 100.000 € à la commune car il faut retirer les billes, les stocker et mettre du liège à la place. Je ne suis pas sûr que la Région voudra bien le subsidier…

    P. N.

     

    Source 

  • Nandrinois Une app gratuite pour arrêter de fumer

    Lien permanent

    Tabacstop propose une toute nouvelle application pour aider les fumeurs à arrêter la cigarette.

    L’app rassemble des conseils scientifiquement validés, des statistiques ou encore des défis pour se changer les idées en cas de forte envie de fumer. Gratuite pour l’utilisateur, elle est financée par les autorités et permet, entre autres, de poser des questions aux tabacologues de Tabacstop. Cette application est disponible sur www.tabacstop.be/app-tabacstop ou sur Google Play Store ou Apple Store

     

    Source 

  • Journée de l'artisan dimanche 18 novembre 2018

    Lien permanent

    DÉCOUVREZ LES GRÈS DU CONDROZ
    JOURNÉE DE L'ARTISAN - DIM. 18 NOVEMBRE 2018
    - Visite guidée de la carrière (plusieurs départs: 10h30-11h30- 14h et 15h30)
    - Démonstrations (découpe et façonnage de la pierre)
    - Construction d'un mur de pierres sèches
    - Atelier 'Graine d'artisan' découverte du métier de tailleur de pierre par Benoit Potel
    - Atelier (montage de gabions)
    Attention : veuillez porter des chaussures adaptées à la météo !


    - Infos : GRATUIT, Rue Ereffe, 30a à 4570 Marchin, 085/41.11.91

     

    Tourisme Modave Marchin Clavier Tinlot
    vallée du Hoyoux, 6 B (12,92 km)
    4577 Modave
     
    085 41 29 69

    tou.JPG

  • Nandrinois ; Vos mutuelles sont en pleine mutation… mais pas d’inquiétude !

    Lien permanent

    Vous êtes nombreux à avoir reçu des lettres vous informant que votre mutuelle se réorganisait. Des documents qui ont induit des inquiétudes. Mais, il semble que ces nouveautés sont plus positives que négatives.

    > Les Libres.

    « Nous sommes dans un contexte financier difficile où nous devons réaliser des économies pour garantir nos services. Nous devons aussi nous conformer au changement de législation car certaines compétences de santé sont passées aux régions. Nous devons enfin développer notre digitalisation. Pour toutes ces raisons, nous sommes passés de sept à cinq mutuelles. Et d’ici 2022, nous n’en regrouperons plus que trois », nous confie Xavier Brenez, directeur des Mutualités Libres. « Pour nos membres, il n’y aura que du positif. Les remboursements seront meilleurs, et ce, sans impact sur les cotisations ».

     Les Socialistes (Solidaris).

    « Face aux défis financier, juridique, politique et digital, nous allons regrouper nos forces régionales. D’ici 2022, les différentes mutualités wallonnes de Solidaris vont s’unir pour constituer une seule mutualité. Cela va maximiser nos forces, atouts et services. L’objectif est d’améliorer notre qualité et renforcer notre proximité. Rien ne va changer pour nos membres si ce n’est l’uniformisation des services. La réassurance du ticket modérateur sera, par exemple, disponible pour tous, ce qui n’est pas le cas actuellement », explique JeanPascale Labille, secrétaire général de Solidaris.

     Les Neutres.

    La réorganisation y bat son plein. « Nos trois mutualités – Munalux, Charleroi et Liège – fusionnent pour devenir en janvier 2019 : la Mutualité Neutre. Tout cela est purement organisationnel et n’impactera pas nos membres si ce n’est pas l’harmonisation des assurances complémentaires », détaille Anne Verheyden, secrétaire général adjointe de l’Union des Mutualités Neutres. « En plus d’enrichir nos services, cela nous permet, face à notre petite structure, de répondre à la demande de la ministre de la Santé qui souhaite qu’une mutuelle dispose de minimum 75.000 titulaires ».

    > Les Chrétiennes.

    Les forces de ses 19 mutualités régionales font être réunies en une mutualité flamande et une wallonne d’ici 2022. « Le secteur de la santé est confronté à des défis sans précédent », déclare Jean Hermesse, secrétaire général de la MC. «Avec, par exemple, l’explosion du nombre de burn-out, nous réalisons que nous ne parvenons plus à répondre aux attentes des gens avec les modèles classiques. Nous voulons nous organiser en conséquence. La qualité, la rapidité et la proximité en seront au centre. Nous développons les services de manière plus proactive. Par cette modernisation de nos services, nous réussirons à faciliter l’accès de tous aux soins de santé ». -

    Article ALISON VERLAET

     

    Source 

  • Et chez les autres ? aujourd'hui Ouffet

    Lien permanent

    Deux nouveaux visages font leur apparition dans le Collège communal à Ouffet suite aux élections. Les Ouffetois Paul Wautelet et René Lambay laissent ainsi la place à Arnaud Massin et Michel Prévot. Pour tous les deux, il s’agit d’une première ! «  On savait, dès le soir des élections, que le Collège allait se composer comme cela  » confie Caroline Cassart, la bourgmestre. «  On va travailler dans la continuité avec une bonne gestion des finances. La communication est également un de nos objectifs. Dès novembre, on va mettre en place le quart d’heure des Ouffetois où les citoyens pourront intervenir pendant un quart d’heure lors du conseil communal. L’objectif est de laisser la parole à tous, c’est le projet de l’équipe.  » Et justement, cette équipe a été un peu remaniée pour cette nouvelle législature, tout comme les attributions du Collège qui ont été attribuées en fonction des souhaits respectifs au sein du groupe. «  J’aimais bien avoir les accointances de chacun  » confirme la bourgmestre.

    Les deux nouveaux échevins se sont ainsi vus attribuer en partie des compétences en lien avec leur profession. En effet, Michel Prévot (58) sera le nouvel échevin des travaux et du bâtiment, notamment. Des matières que l’Ouffetois maîtrise, lui qui a monté sa propre société en tant qu’entrepreneur de travaux. Il semble d’ailleurs déjà prendre son rôle d’échevin à cœur. Il s’est organisé pour avoir plus de temps à consacrer à sa vie politique en laissant ses enfants prendre le relais de la société. «  La vie à la commune et la vie en entreprise, ce n’est pas la même chose, il faut que je m’adapte  » explique-t-il.

    Quant à Arnaud Massin, courtier en assurances à Ouffet, il s’est vu attribuer entre autres les compétences du commerce, de l’association, de la jeunesse. «  J’ai toujours eu un intérêt pour la politique dans l’ombre. Je suis depuis longtemps investi dans la vie communale avec les Médiévales et l’association des commerçants.  » Association qu’il a pour projet de dynamiser. Il a également été le trésorier du patro il y a quelques années. «  C’est important de soutenir les associations et la jeunesse.  »

    Cependant, à Ouffet, beaucoup de dossiers sont traités de manière collégiale. «  Il y a un dossier qui nous tiendra particulièrement à cœur c’est celui des modes doux. C’est le dossier phare de la législature prochaine. C’est très important pour l’économie, l’environnement, etc. » conclut Caroline Cassart.

    Composition du Collège communal et compétences

    >Bourgmestre : Caroline Cassart. Compétences : état civil, finances, police, pompiers, affaires économiques, agriculture, enseignement

    >Premier échevin  : Francis Froidbise. Compétences : sport, tourisme, égalité des chances, bibliothèque (culture), patrimoine, environnement.

    >Deuxième échevin : Arnaud Massin. Compétences : commerce, association, ALE, jeunesse, petite enfance, urbanisme, information, logement.

    >Troisième échevin : Michel Prévot. Compétences : bâtiment, travaux, sécurité routière, fabrique d’église, cimetières.

    >Quatrième échevine : Renée Lardot. Compétences : CPAS, PCDR, affaires sociales, aînés, Petit Patrimoine Populaire Wallon.

    PAR MARIE LARDINOIS

     L'ACTU DE HUY WAREMME

     

    Article Complet 

  • Avis décès de Monsieur Joseph Halleux époux de Madame Anne Michel de Villers-le-Temple Nandrin

    Lien permanent

    Avis décès de Monsieur Joseph Halleux

    Domicilié à Villers-le-Temple (4550 )
    Né à Villers-le-Temple (4550 ) le vendredi 12 avril 1935 
    Décédé à Villers-le-Temple (4550 ) le mardi 13 novembre 2018 à l'âge de 83 ans 
    Epoux de Madame Anne MICHEL

    Source  

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Salon Vin & Gastronomie à Nandrin Saint-Séverin le week-end des 17 et 18 novembre 2018

    Lien permanent

     Salon Vin & Gastronomie qui se déroulera comme chaque année le week-end des 17 et 18 novembre 2018 à la salle communale de Saint-Séverin.

    17vg.png

  • Nandrinois le saviez-vous ?

    Lien permanent

    La malbouffe vous rend totalement dépressif !

    Qui dit état dépressif, dit souvent malbouffe. On a tous en tête ces images de jeunes filles désespérées dans les films américains qui se ruent sur un énorme pot de crème glacée ou un paquet de chips XXL avant de s’enrouler dans une couverture sur un divan. Et pourtant, ce régime alimentaire déséquilibré peut accentuer leur malêtre psychique. FAIRE PIRE QUE MIEUX Si on savait que la malbouffe était à l’origine de nombreux maux comme certains cancers et maladies cardio-vasculaires, on découvre aujourd’hui qu’elle influence directement nos humeurs. Sur base de diverses enquêtes internationales, un collectif de chercheurs affirment qu’une alimentation riche en graisses saturées, en glucides, en sucre et en aliments transformés augmente le risque de dépression. Pizzas surgelées, kebabs, barres chocolatées, pâtisseries… ces petits craquages induisent des inflammations à répétition des intestins mais aussi d’autres organes comme le cerveau. Et, c’est là où le bât blesse, les substances que libèrent ces aliments dans le sang altèrent le fonctionnement des neurotransmetteurs en charge de la régulation de l’humeur. En plus de vous rendre plus irritable et agressif, ce processus peut vous donner des idées noires. « Ces résultats soutiennent l’hypothèse selon laquelle éviter les aliments pro-inflammatoires contribue à prévenir la dépression », a expliqué Tasnime Akbaraly, une des chercheuses, à la prestigieuse revue scientifique Nature. « Cette méta analyse montre que nos habitudes alimentaires sont importantes dans la survenue de troubles dépressifs et encourage à généraliser le conseil nutritionnel lors des consultations médicales ».

    Article de - ALISON VERLAE

     

    Source 

  • Modave se dote d’une charte urbanistique, Cette charte n’est pas contraignante, « elle informe mais n’impose pas »

    Lien permanent

    Réuni mercredi soir, le conseil communal de Modave a voté à l’unanimité (moins une abstention de Serge Robert) une charte urbanistique élaborée par la CCATM (Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité).

    La commune a ainsi été divisée en huit villages : Grand Poirier et la vallée du Hoyoux, Pont de Bonne, Modave, Limet, Vierset, Strée, les Gottes et Outrelouxhe et Rausa. Pour chacun, trois zones de protection ont été déterminées.

    La zone 1 : le coeur historique et son bâti ancien avec ses belles maisons de pierre ; la zone 2 est celle située en bordure de ce noyau ancien et où l’on trouve des constructions plus disparates ; enfin pour la zone 3, aucune exigence ne sera formulée.

    C’est une zone où le bâti est moins homogène.

    L’échevine Catherine Greindl, dont c’était le dernier conseil communal puisqu’elle n’a pas été réélue, cette charte devrait aider la CCATM mais aussi le service urbanistique à mieux trancher lorsque des projets de construction leur sont soumis.

    Comment justifier en effet que l’on approuve un projet moderne dans la couronne extérieure du village alors qu’il reçoit un avis négatif dans le noyau ancien.

    Cette charte n’est pas contraignante, « elle informe mais n’impose pas ».

    Source 

  • Et chez les autres ? Aujourd'hui Modave

    Lien permanent

    A Modave, Jeanne Defays hérite de la présidence du CPAS

    Le nouveau bourgmestre Éric Thomas conserve les compétences de son précédent mandat (finances, communication, culture, PME et indépendants ), auxquelles s’ajoutent celles dévolues à sa charge comme l’état civil, la population, le personnel, la police, les pompiers et la sécurité. A cela vient s’ajouter une nouvelle compétence : l’événementiel. «  Notre ambition est de créer un événement récurrent qui dépassera les frontières de Modave », explique Eric Thomas qui assure qu’il ne s’agira pas d’un September Fest bis. «  Il y a suffisamment de disciplines pour lancer un nouveau projet qui fera connaître Modave. »

    Bruno Dal Molin  : 1er échevin en conserve les sports. Il hérite en plus des travaux, voiries, espaces verts, cimetières, environnement et d’une nouvelle compétence : la transition énergétique.

    Jeanne Defays  : 2e échevine succède à Pierre Halut à la présidence du CPAS. Elle prendra aussi en charge les aînés, le logement, la santé et la vie associative.

    Anne Duchêne  : 3e échevine est de retour dans le Collège. Elle gérera l’aménagement du territoire, la mobilité, le tourisme, la petite enfance et les bibliothèques.

    Magali De Meyer  : 4e échevine, nouvelle arrivée dans l’équipe. Cette institutrice récupère l’enseignement, la jeunesse, l’urbanisme et la CCATM.

    Enfin, signalons qu’il n’y aura pas de poste de président du Conseil communal. C’est Eric Thomas qui dirigera les débats.

    PAR M-CL.G.

     COMMUNALES 2018

    Article complet